Loading
Podcast Journal
Le Podcast Jour


Le Podcast Journal - podcastjournal.net  

Rechercher un article publié :

 
 

Respectez l'environnement: n’imprimez pas nos pages sur papier, visualisez-les sur écran blanc ou noir, partagez-les sur vos réseaux ou envoyez-les par mail! Reproduction autorisée uniquement avec le lien mentionnant la source: www.podcastjournal.net
CP
08/12/2011

31e Conférence internationale de la Croix-Rouge et du Croissant-Rouge


La 31e Conférence internationale de la Croix-Rouge et du Croissant-Rouge s’est tenue du 28 novembre au 1er décembre 2011 au Centre International de Conférences
de Genève. Cette Conférence, qui rassemblait les délégations de plus de 150 pays membres, se réunit tous les quatre ans. La particularité de la Conférence de la Croix-Rouge est que chaque délégation représentant un Etat est dédoublée: à côté de la délégation gouvernementale siège en effet une délégation représentant la Société Nationale.


Photo (c) CDP
Photo (c) CDP
Cette année la Conférence était centrée sur deux grands thèmes: le renforcement du droit international humanitaire (DIH) et l’amélioration de la législation relative aux catastrophes. Dans les deux cas, l’histoire récente a montré qu’il s’agissait de préoccupations graves et urgentes: les conflits armés de ces dernières années ont conduit à constater que le droit humanitaire était systématiquement bafoué. Quant aux catastrophes, naturelles ou non, leur multiplication et leur caractère meurtrier appellent à l’évidence un cadre juridique permettant de mieux prévenir la survenue de tels événements et facilitant les opérations de sauvetage et de secours d’urgence en faveur des victimes.
De nombreux travaux en commissions et sous forme d’ateliers se sont déroulés durant cette Conférence. Ils portaient en particulier sur les problèmes humains posés par les migrations, le rôle des auxiliaires de la Croix-Rouge, les "soins de santé en danger" (c’est-à-dire les soins délivrés en période de conflit armé ou d’autres situations de violence) et les inégalités en matière de santé dont sont victimes les femmes et les enfants.
Il est de tradition que, durant la Conférence internationale de la Croix-Rouge, les États participants et les Sociétés Nationales signent des "engagements" par lesquels ils déclarent vouloir s’impliquer dans tel ou tel type d’action. Monaco* a signé des engagements ayant trait spécifiquement à l’importance à donner au droit humanitaire et à son respect effectif, ainsi qu’à l’éducation en matière de sécurité routière.
Il appartenait également à la Conférence de la Croix-Rouge de procéder à l’élection des cinq membres de la Commission permanente. Celle-ci agit comme un Conseil
d’administration, appelé à prendre toutes les décisions nécessaires au bon fonctionnement de l’Organisation entre deux sessions de la Conférence. Les candidats étaient au nombre de 7: Monsieur Mohammed Al-Hadid (Jordanie), le Dr Massimo Barra (Italie, Président sortant de la Commission permanente), M. Steve E. Carr (USA), Mme Delia Margaret Chatoor (Trinité-et-Tobago), M. Adama Diarra (Mali), M. Pär Stenbäck (Finlande) et M. Gregory John Vickery (Australie). Ont été élus à l’issue d’un tour de scrutin MM. Al-Hadid, Barra, Carr, Stenbäck et Vickery. La Commission permanente a ensuite élu son Président en la personne de M. Gregory John Vickery.

La 31e Conférence internationale de la Croix-Rouge et du Croissant-Rouge devait également se prononcer sur le texte de 8 résolutions:
Plan d’action quadriennal pour la mise en œuvre du droit international humanitaire;
Les soins de santé en danger. Respecter et protéger les soins de santé;
Migration: garantir l’accès, la dignité, le respect de la diversité et l’intégration sociale;
Renforcer les cadres normatifs et lever les barrières réglementaires à l’atténuation des catastrophes, à l’intervention et au relèvement;
Réduire les inégalités en matière de santé dont sont victimes les femmes et les enfants;
Notre monde. A vous d’agir – pour l’humanité;
Renforcement du rôle d’auxiliaire: partenariat pour des Sociétés nationales plus fortes et développement du volontariat;
Le renforcement de la protection juridique des victimes des conflits armés.
Toutes ces résolutions ont été adoptées par consensus. En outre, la Conférence de la Croix-Rouge a approuvé le texte d’un accord entre le Croissant-Rouge palestinien et le Magen David Adom d’Israël (les deux Sociétés nationales, israélienne et palestinienne, affiliées au mouvement de la Croix-Rouge) destiné à mettre en œuvre les arrangements opérationnels conclus entre ces deux entités pour le bon accomplissement de leurs missions respectives sur le terrain.


* Pour Monaco, la délégation gouvernementale était composée de SEM Robert FILLON, Ambassadeur, Représentant Permanent de Monaco près l’Office des Nations Unies à Genève, et de Mme Carole LANTERI, Représentant Permanent adjoint. La Croix Rouge monégasque, de son côté, était représentée par SEM Philippe NARMINO en sa qualité de Secrétaire Général de la Croix-Rouge monégasque, accompagné de M. Claude FABBRETTI, responsable des programmes humanitaires internationaux.
Le Prince Albert II, qui préside la Croix-Rouge monégasque, a toujours marqué un attachement particulier pour le Mouvement de la Croix-Rouge internationale. Le soutien et l’appui des Autorités de la Principauté aux activités de la Croix-Rouge monégasque ont notamment débouché sur la création d’une Section humanitaire internationale qui met en place et assure le suivi de différents programmes d’aide et de coopération bénéficiant à des populations défavorisées. C’est ainsi que, durant la XXXIème Conférence de la Croix-Rouge, deux protocoles d’accord portant sur des projets précis ont été signés entre la Croix-Rouge Monégasque et les Sociétés Nationales affiliées à la Croix-Rouge internationale d’Indonésie et du Burkina Faso.


Par CP (dernière modification le 07/12/2011)




Nouveau commentaire :
Twitter

Veuillez respecter la nétiquette.
Connectez-vous pour communiquer et faire partie du réseau du Podcast Journal! Tous les articles, commentaires, annonces, sujets de forum seront podcastés après une éventuelle modération: nous n'acceptons pas les contenus contraires aux Conditions Générales d'Utilisation, comportant des propos intraduisibles, ayant un aspect militant, incitant à la haine ou à une quelconque discrimination.
L'abonnement aux flux ainsi que l'inscription au Podcast Journal sont gratuits.


Autres articles dans la même rubrique ou dossier:

Guerres hors la loi - 14/11/2016

1 2 3 4 5 » ... 55




Dans nos blogs :

Législatives koweïtiennes: retour en force de l’opposition dominée par des islamistes

Les élections législatives du 26 novembre 2016 ont été marquées par une forte participation et le retour de l'opposition koweïtienne,...

Un orgasme = un arbre planté

Utiliser internet quotidiennement génère une grande quantité d’émissions de CO2. Grâce à des opérations ponctuelles ou des actions longue...

20 ans après, les pesticides sont toujours en moi [Interview]

Après la découverte du virus de l’hépatite C, Marie* apprend que son corps est également perturbé par de nombreuses toxines chimiques. Mais...



Le Podcast Journal sur :