Loading
Podcast Journal
Le Podcast Jour


Le Podcast Journal - podcastjournal.net  

Rechercher un article publié :

 
 
Respectez l'environnement: n’imprimez pas nos pages sur papier, visualisez-les sur écran blanc ou noir, partagez-les sur vos réseaux ou envoyez-les par mail! Reproduction autorisée uniquement avec le lien mentionnant la source: www.podcastjournal.net
18/09/2009

ACTUS DE HONGRIE


Une Hongroise est appelée à un haut poste de responsabilité
Pécs en fête
La situation des Roms ne s'améliore pas
Un budget qui promet des sacrifices
L'union fait toujours la force


ACTUS DE HONGRIE
Une Hongroise est appelée à un haut poste de responsabilité

Zsuzsanna Jakab vient d'être nommée directrice régionale de l'OMS, Organisation mondiale de la santé, pour l'Europe. Cette nomination est intervenue lors de la réunion annuelle de l'organe directeur de la Région européenne de l'OMS, qui s'est tenue ces jours-ci à Copenhague. Il y avait cinq candidats originaires de Hongrie, Géorgie, Grèce, Italie et Pays-Bas. C'est la Hongroise Zsuzsanna Jakab jusqu'à maintenant directrice du Centre européen de prévention et de contrôle des maladies, qui a été choisie pour succéder au docteur Marc Danzon qui avait effectué deux mandats de cinq ans. Elle prendra ses nouvelles fonctions le 1er février prochain. Sa nomination doit encore être confirmée par le Conseil exécutif de l'OMS, en janvier. Dans son discours devant les délégués du Comité régional, elle s'est engagée à faire progresser les questions de santé au sein de l'OMS et à unifier la Région européenne de l'OMS, composée de 53 États membres. Elle a insisté aussi sur son engagement à renforcer la collaboration avec le Siège de l'OMS sous la direction du docteur Margaret Chan. Née le 7 mai 1951, Zsuzsanna Jakab a obtenu entre autres une maîtrise à l'Université des sciences Eötvös Loránd de Budapest, un diplôme postuniversitaire à l'Université des sciences politiques de la capitale hongroise puis un diplôme des deux cours de base en santé publique à l'École nordique de santé publique de Göteborg. Elle a travaillé pendant 11 ans au Bureau régional de l'OMS pour l'Europe, au Danemark, a été secrétaire d'Etat auprès du ministère hongrois de la Santé puis directrice du ECDC, Centre européen de prévention et de contrôle des maladies, de l'Union européenne. Elle a joué un grand rôle dans les négociations qui ont conduit à l'organisation de la Quatrième Conférence ministérielle sur l'environnement et la santé, tenue à Budapest en juillet 2004.

Pécs en fête

Le Festival de l’Héritage s'est ouvert le 17 septembre à Pécs pour dix jours. Cette manifestation présente des activités artistiques sportives et scientifiques, toutes les musiques sont représentées et interprétées par des groupes hongrois et croates. Pour la cérémonie d’ouverture plusieurs orchestres étaient présents, puis ont suivi des concerts donnés par des groupes locaux, dont Golestan pour des musiques magyaro-persanes. Mais ce n'est pas tout, d'autres festivités auront lieu durant cette période dans tout le chef-lieu du département Baranya, charmante ville de plus de 150 000 habitants. Par exemple le 14e festival des Chansons du Vin, ou bien encore le rassemblement international de danse folklorique. Chaque jour seront présentés différents types de danses et de traditions illustrant les cultures grecque, bulgare, allemande, croate et rom. Pécs rappelons-le, sera capitale européenne de la culture 2010, avec Essen et Istanbul.

La situation des Roms ne s'améliore pas

Le quotidien Népszabadsag révélait dans une de ses récentes éditions que les parents de deux écoliers roms avaient été condamnés chacun à 16 mois de prison ferme. Les enfants scolarisés à Sajókaza, bourgade de quelque 3 000 habitants, dans le Borsod-Abaúj-Zemplén au nord-est de la Hongrie ne fréquentaient plus l'école. Le père et la mère condamnés en même temps, c'est la première fois que cela se produit. Ils ont quatre autres enfants dont un nourrisson de trois mois. «Társaság a Szabadságjogokért», TASZ, association pour les libertés civiques, a adressé au président de la République Laszló Sólyom, une pétition dans laquelle elle lui demande d’intervenir en faveur de ces parents condamnés. Pour l'association, c’est l’école, où les enfants n'étaient pas intégrés, qui est fautive, ils y ont été victimes de violences à plusieurs reprises. Cette affaire qui vient après quelques autres fort graves, relance le débat sur la situation des Roms en Hongrie. Un tiers de la population de Sajókaza est rom et vit à la périphérie dans des conditions misérables, maisons délabrées, sans eau courante ni installations sanitaires. Tnutile d'ajouter que presque la totalité d’entre eux est au chômage et et vit avec les aides de l’Etat.

Un budget qui promet des sacrifices

Avant l'ouverture d'un débat au Parlement, Péter Oszko, ministre des Finances a présenté pour 2010 un budget d'austérité. Il table pour l'an prochain sur un recul du PIB de 1% et un déficit public de 3,8% du PIB. Il est persuadé que si le gouvernement poursuit sa politique d'austérité, la croissance économique pourrait repartir vers la fin de 2010. Le budget compte sur des recettes de 15 694 milliards de HUF, 57,7 milliards d'euros, et des dépenses de 16 754 milliards, 61,6 millards d'euros. Des économies peuvent être réalisées dans les transports publics et les collectivités locales pour limiter le déficit à 3,8% du PIB, marge fixée par l'Union européenne, le Fonds monétaire international et la Banque mondiale lors du prêt de 20 milliards d'euros accordé en automne 2008 en échange d'un plan d'austérité draconien. D'ailleurs, le FMI a donné son accord de principe pour prolonger de six mois l'aide financière qu'elle octroie à la Hongrie, jusqu'au 5 octobre 2010, "afin de couvrir la période électorale" et post-électorale, alors que des législatives sont prévues en avril. Le pays qui a déjà reçu 8,4 milliards d'euros sur les 11,7 milliards prévus dans le prêt du FMI accordé en novembre 2008, devrait encore recevoir quatre tranches de 800 millions d'euros chacune d'ici à octobre 2010.
Katalin Szili, la présidente du Parlement, a indiqué que le débat sur le budget commencerait le 6 octobre et que le vote final interviendrait le 30 novembre. L'adoption de ce budget devrait être aisé car le gouvernement minoritaire socialiste de Gordon Bajani, sans étiquette, est assuré du soutien des socialistes et de leurs alliés libéraux.
Notons par ailleurs que jusqu'au mois d'août 2009, les prix à la consommation ont augmenté de 3,8% par rapport à la même période de 2008. L'inflation qui avait sensiblement baissé entre 2007 et 2008, passant de 8% à 6,1%, pourrait être de 4,5% en 2009. Le gouvernement hongrois table sur une récession de 6,7% cette année après une croissance de 0,5% en 2008.

L'union fait toujours la force

D'après un communiqué publié dans la capitale autrichienne, les Bourses de Vienne, Budapest, Prague et Ljubljana viennent d'annoncer qu'elles se fédèraient et lançaient un nouvel indice boursier commun, le CEETX. Elles se sont regroupées sous le nom de CEE Stock Exchange Group. Les quatre établissements par lesquels transitent «la moitié de la capitalisation et les deux tiers des échanges» en Europe centrale et orientale, deviennent ainsi «leader» dans la région. Chacun conservera naturellement une gestion indépendante mais ils souhaitent améliorer leur situation internationale en se regroupant.



Par (dernière modification le 18/09/2009)





Autres articles dans la même rubrique ou dossier:
1 2 3 4 5 » ... 112





Dans nos blogs :

Abécédaire animal en vidéo - R

La série du Podcast Journal Animal présente les animaux à travers des vidéos. Avec la lettre R: ragondin, raie, raton laveur... Ragondin...



Le Podcast Journal sur :