Loading
Podcast Journal
Le Podcast Jour


Le Podcast Journal - podcastjournal.net  

Rechercher un article publié :

 
 
Respectez l'environnement: n’imprimez pas nos pages sur papier, visualisez-les sur écran blanc ou noir, partagez-les sur vos réseaux ou envoyez-les par mail! Reproduction autorisée uniquement avec le lien mentionnant la source: www.podcastjournal.net
Colette Dehalle
10/05/2009

ACTUS DE MONACO ET DE LA REGION


Toujours les suites du G20 avec la question du secret bancaire encore revenue ces jours-ci sur le tapis. Une délégation française conduite par Eric Woerth, ministre du Budget, des Comptes publics et de la Fonction publique, et dont faisaient partie Didier Migaud et Gilles Carrez, respectivement président et rapporteur de la commission des Finances de l'Assemblée nationale, est venue jeudi dernier à Monaco.


L'Ilot Rainier III (Montage photo)
L'Ilot Rainier III (Montage photo)
Ils ont rencontré S.A.S. le Prince Albert II puis les représentants du gouvernement princier et du Conseil national. L'engagement pris par la Principauté de Monaco de mettre en œuvre les standards internationaux de transparence et de coopération en matière d'échange d'information bancaire recommandés par l’OCDE, n'a pu que satisfaire la partie française. Les deux pays sont liées par plusieurs conventions fiscales, dont celle du 18 mai 1963. Conformément à ces engagements, il y a de la part monégasque une grande volonté de transparence mais la Principauté, avec raison d'ailleurs, entend vouloir agir à son rythme.

La 6e Conférence FEMIP «Financement Durable de l'Eau et Changement Climatique en Méditerranée» se tient les 10 et 11 mai grâce à l'aide de la BEI, Banque européenne d'investissement et de la Principauté de Monaco. SAS le Prince Albert II y participe ainsi que des décideurs politiques, des représentants du secteur privé et des institutions internationales de financement. Des sujets cruciaux, tels que tarification et financement durable, rareté de l'eau et changement climatique dans le bassin méditerranéen et utilisation plus efficace de l'eau y seront abordés. Ce n'est d'ailleurs pas qu'un colloque de spécialistes puisque les participants dans la salle pourront dialoguer en toute liberté avec les intervenants à l'issue des sessions.

Le 12e salon «Rêveries sur les jardins» s'est tenu du 8 au 10 mai sur les Terrasses du Casino de Monte-Carlo, toujours avec le même succès. Cet ensemble de jardins où foisonne la riche végétation méditerranéenne est orchestré par l'architecte-paysagiste Jean Mus qui la connaît particulièrement bien. Tous ceux qui aiment les plantes, leur floraison et leur beauté parfois mystérieuse, ont été comblés d'autant plus qu'ils ont pu en outre assister au 42e Concours International de bouquets, les 9 et 10 mai qui avait attiré 130 participants.Tout naturellement, en cette année qui commémore le centième anniversaire des Ballets russes à Monte-Carlo, ceux-ci avaient été pris pour thème de la compétition florale présidée par la princesse Caroline de Hanovre. Schéhérazade aussi bien que L’oiseau de feu ou l’Après-midi d’un faune et Pulcinella furent évoqués. Parmi les lauréats des médailles d'or, on note beaucoup d'Italiens et deux Monégasques ont été récompensés pour la Meilleure décoration florale.

On apprenait tout récemment que l'hôtel Alexandra, un établissement classé trois étoiles dans le voisinage immédiat du Casino allait fermer ses portes le 31 octobre prochain. Le bail ne sera pas renouvelé. C'est un crève-cœur pour la gestionnaire de cet établissement qui est dans la famille depuis des lustres et qui était très apprécié pour son atmosphère mais aussi ses prix défiant toute concurrence dans ce quartier huppé. Quant aux 17 employés attachés à l'Alexandra, ils ont peur vu leur âge pour certains, de ne pas retrouver de travail. Il ne semble pas cependant que la société Spring Alexandra propriétaire actuel des murs ait été touchée par de tels arguments.
Ce n'est hélas pas le seul hôtel à devoir disparaître. L’hôtel Tulip Inn comme d'ailleurs de nombreux immeubles de la rue de la Colle sont visés par une démolition prochaine et les travaux préparatoires à cette opération ont commencé. Le gros de la démolition est reporté après la période du Grand Prix de Monaco. C'est l’hôtel qui disparaîtra en premier puis ensuite ce sera au tour des logements. Enfin de nouvelles constructions pourront sortir du sol.

Le 6 mai, la Fondation Prince Pierre de Monaco révélait dans les salons de l'hôtel Hyatt, place Vendôme à Paris la teneur des pré-sélections 2009 des deux Prix littéraires et du Prix musical, ainsi que l'œuvre lauréate du 53e Prix International d'Art Contemporain, lequel a été attribué à l'artiste Su-Mei Tse et qui lui a été remis par Marie-Claude Beaud, très récemment nommée directrice du nouveau musée national de Monaco.
Ont été sélectionnés par le Conseil littéraire Emmanuel Carrère, Jean-Paul Kauffmann, Pierre Mertens et Danièle Sallenave pour le Prix littéraire et Frédéric Ciriez, Marie Delos, Olivia Elkaim, Elisa Flageul, Gaspard-Marie Janvier et David Thomas pour la Bourse de la Découverte, venant récompenser un premier roman. Par ailleurs, pour le Prix de composition musicale, treize compositeurs seront en lice, des Pays-Bas, de France, du Canada, de Grande-Bretagne, d'Estonie, du Portugal et d'Allemagne, un très jeune Français aussi bien que des talents confirmés comme le Néerlandais Louis Andriessen ou le Français Michaël Levinas. Il s'agit de créations récentes dans le domaine de l'opéra, du concerto ou du quatuor. Les neuf compositeurs et le directeur artistique et musical qui forment le Conseil Musical de la Fondation Prince Pierre de Monaco, présidé par Betsy Jolas, se réunira en octobre prochain, à Monaco pour les départager. S.A.R. la Princesse de Hanovre a profité de cette réunion pour remettre au compositeur hongrois Peter Eötvös, lauréat 2008 pour "Seven", le prix qui lui revenait. Absent lors de la cérémonie en octobre dernier à Monaco, il n'avait pu en prendre possession. A l'occasion de la remise des Prix de la Fondation Prince Pierre, le 13 octobre prochain à Monaco, cette oeuvre pour violon et orchestre, sera jouée par l'Orchestre Philharmonique de Monte-Carlo, sous la direction d'Alexander Briger avec la soliste Akiko Suwanai.

Les habitants de la région PACA, Provence-Alpes-Côte d’Azur, n'ont pas de nom et Michel Vauzelle, président socialiste du Conseil Régional depuis 1998 vient de s'en rendre compte. C'est d'ailleurs 1960 que commença à être utilisé cet acronyme. Il explique que "C’est un handicap sur le plan économique, sur le plan de l’identité et de la fierté des gens de la région". Aussi, pour apporter une solution à cette question brûlante, cette dernière va-t-elle lancer tout prochainement une consultation auprès des cinq millions de "Pacaïens", par Internet et envoi de documents. Si le nom plébiscité recueille l’unanimité dans les six départements de l'actuelle PACA, Bouches-du Rhône, Alpes-Maritimes, Var, Vaucluse, Alpes-de-Haute-Provence et Hautes-Alpes, Michel Vauzelle proposera alors à l’Etat de la rebaptiser. On ose espérer que le nom retenu ne sera pas pire que l'actuel et qu'un flamboyant avenir attendra les habitants enfin débarrassés de ce sigle infamant...


Par Colette Dehalle (dernière modification le 10/05/2009)





1.Posté par chaton le 10/05/2009 23:12 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

moi je le dis et répète Monaco n'a pas besoin de se mettre en part à faux car comme des personnes...  

Nouveau commentaire :

Veuillez respecter la nétiquette.
Nous n'acceptons pas les contenus contraires aux Conditions Générales d'Utilisation, comportant des propos intraduisibles, ayant un aspect militant, incitant à la haine ou à une quelconque discrimination.

Autres articles dans la même rubrique ou dossier:
1 2 3 4 5 » ... 112





Dans nos blogs :

Abécédaire animal en vidéo - R

La série du Podcast Journal Animal présente les animaux à travers des vidéos. Avec la lettre R: ragondin, raie, raton laveur... Ragondin...



Le Podcast Journal sur :