Loading
Podcast Journal
Le Podcast Jour


Le Podcast Journal - podcastjournal.net  

Rechercher un article publié :

 
 
Respectez l'environnement: n’imprimez pas nos pages sur papier, visualisez-les sur écran blanc ou noir, partagez-les sur vos réseaux ou envoyez-les par mail! Reproduction autorisée uniquement avec le lien mentionnant la source: www.podcastjournal.net

Colette Dehalle

ACTUS DE MONACO ET DE LA REGION


Le départ du Tour de France, pour sa 96e édition était très attendu à Monaco, on en avait beaucoup parlé, et c'est déjà terminé ! Tout avait été mis en œuvre pour que ce soit une réussite, de nombreux trains supplémentaires pour acheminer les dizaines de milliers de spectateurs et des règles strictes pour limiter la circulation sur les routes voisines. La préfecture des Alpes-Maritimes et les autorités monégasques s'étaient mobilisées, des centaines de policiers, de gendarmes et de pompiers étaient sur le pied de guerre.


Photo (c) Brigitte Lachaud
Photo (c) Brigitte Lachaud
Car ce n'est pas une mince affaire que de gérer un tel déplacement, sans oublier que les 180 coureurs sont suivis par des milliers de personnes et de véhicules à bord desquels se trouvent directeurs sportifs, soigneurs et journalistes et qu'au même moment déferlent sur la côte tous les voyageurs désireux de profiter immédiatement et au mieux de leurs congés annuels... Le Prince Albert en sportif accompli a participé à une rencontre cycliste avec de grands noms de cette discipline, non seulement pour le sport, mais surtout pour Star Team, une association qui aide les enfants défavorisés. Ce départ du Tour en Principauté n'a pu qu'être bénéfique et tous les hôtels, quelle que soit leur catégorie, se sont félicités de cette manne. Tout a commencé samedi par un contre-la-montre d'une bonne quinzaine de km, savamment dosé sur les hauteurs de Monaco. Après le départ de ce dimanche, on attend la suite en espérant que rien ne viendra entacher ce qui devrait être une grande épreuve sportive populaire!

Monaco a intégré le SEPA, Single Euro Payment Area, cet espace européen des paiements qui a pour but de doter les habitants de l’Union européenne et de quelques autres pays voisins de moyens de paiement communs. Ceci leur permet de réaliser des transactions en euros, virements, prélèvements et paiements par carte bancaire, dans des conditions identiques quel que soit le pays. Les succursales d’établissements européens qui adhèrent déjà au SEPA peuvent donc dès maintenant effectuer leurs premières opérations. Quant aux banques de droit monégasque, elles pourront les réaliser dès octobre prochain.

Son Altesse Impériale la Princesse Takamado, Présidente d’honneur de Birdlife international était en Principauté le dernier dimanche de juin et a été reçue au Palais par SAS le Prince Albert II. Elle a rencontré une délégation de la Fondation Prince Albert II de Monaco, partenaire de Birdlife international dans plusieurs projets tels que la conservation des espèces menacées comme les albatros et les pétrels de l’Océan Indien ou celle des rapaces du pourtour méditerranéen comme le gypaète barbu et l'aigle de Bonelli. Puis elle a visité le Musée Océanographique ainsi que le Jardin Japonais. Deux accords ont d'ailleurs scellé cette coopération, un partenariat cadre sur leurs objectifs communs et une convention sur un projet concernant les mesures pour préserver de l’extinction l’Ibis chauve de Méditerranée. S.A.I. la princesse Tamako a assisté à un diner privé donné en son honneur par Edmond Pastor, consul général du Japon en Principauté, y participait aussi S.E. Henri Fissore, ambassadeur de Monaco au Japon.

Une délégation monégasque composée de représentants de la Direction de la Coopération Internationale, de la Chambre de Développement Économique et d’une douzaine d’entreprises de Monaco telles que logistique et transport, technologies de l’information et de la communication, bâtiment et négoce international, était présente au IIe Salon de la Coopération Internationale qui s'est tenu à Dakar du 29 juin au 1er juillet. L'objectif de cette rencontre internationale qui a regroupé près de 140 participants, ONG, entreprises, pays et agences œuvrant pour le développement et l’aide humanitaire, est de sensibiliser la population à des actions contre la faim et la pauvreté dans le monde. Il s'agissait aussi de donner un nouveau rôle à l’Afrique dans le domaine politique, commercial et social, pour mener ce combat.

Une bonne nouvelle pour la sauvegarde de la planète, le site www.monacovoiturage.mc fait peau neuve. Il a été mis à la disposition des salariés, en octobre 2006 par le gouvernement monégasque afin d’améliorer la circulation de plus en plus importante aux accès de Monaco ou en ville et de diminuer une pollution sans cesse croissante dans un pays où la protection de l'environnement est devenu un art de vivre. Une tarification attractive dans les parkings publics au profit des "covoitureurs" a retenu l'attention de près d’un millier de salariés inscrits à ce service à ce jour. Maintenant, avec la mise en ligne de l’espace événementiel conçu comme un agenda, le covoiturage est à la portée de tous ceux qui souhaitent se rendre en Principauté à l’occasion de manifestations sportives, culturelles, ou récréatives. Chacun peut s'inscrire sur le site, enregistrer son trajet avec la mise à disposition d’une cartographie routière ou rechercher des partenaires. Aussi n'hésitions pas, avec le covoiturage partageons les frais et allégeons le trafic !

Le 4e Festival International d’Orgue de Monaco s'est ouvert le 5 juillet et durera jusqu'au 6 septembre prochain. Il se tiendra tous les dimanches à 17h en la cathédrale de Monaco sous la direction artistique d'Olivier Vernet, titulaire du Grand Orgue. Y participeront cette année encore des artistes de renommée internationale, venus de France, d’Angleterre, de Suisse, des États-Unis, des Pays-Bas et du Japon. Le concert inaugural a été donné par le Français Jean Guillou, organiste titulaire de l'église Saint-Eustache à Paris avec au programme, Alice au pays de l'orgue et des improvisations sur des poèmes dits par la comédienne Brigitte Fossey. L'entrée est libre.

Quatre hôtels de luxe Cap Estel à Eze, Royal Riviera et Grand Hôtel à Saint-Jean Cap Ferrat ainsi que Le Mas de Pierre à Saint-Paul-de-Vence peuvent depuis quelques jours afficher cinq étoiles. Ce sont les premiers dans le département des Alpes-Maritimes à pouvoir arborer cette prestigieuse constellation. Ce qui va mettre fin à une certaine ambiguïté et permettra de rejoindre sans aucun complexe la classification internationale. D'autres établissements des Alpes-Maritimes ne devraient pas tarder se joindre à eux.

Le département est décidément à l'honneur puisque Christian Estrosi, maire de Nice, a été nommé ministre de l'Industrie, auprès de Christine Lagarde, ministre de l'Économie, de l'Industrie et de l'Emploi, lors du remaniement ministériel français intervenu le 24 juin dernier. Le siège de député de l'édile niçois revient donc à son suppléant Charles-Ange Ginesy, maire de Péone-Valberg. Pour cet ancien ministre délégué à l'Aménagement du territoire auprès du ministre de l'Intérieur Nicolas Sarkozy, dans le gouvernement Dominique de Villepin jusqu'au 15 mai 2007, puis secrétaire d'État chargé de l'Outre-mer auprès du ministre de l'Intérieur Michèle Alliot-Marie, dans le deuxième gouvernement François Fillon, du 19 juin 2007 au 17 mars 2008, ce ministère de plein exercice à l'Industrie est une promotion mais aussi l'annonce d'une tâche de grande responsabilité dans notre monde tourmenté par la crise actuelle.

05/07/2009


Tags : actus, Monaco


Autres articles dans la même rubrique ou dossier:
1 2 3 4 5 » ... 112





Dans nos blogs :

Le parcours inverse d'un steak

L'association de défense des animaux PETA révèle dans une nouvelle vidéo, la transformation "de l'élevage à l'assiette", montrant comment...

Abécédaire animal en vidéo - R

La série du Podcast Journal Animal présente les animaux à travers des vidéos. Avec la lettre R: renard, requin, rhinocéros... Renard roux...

La ville des chiens schtroumpfés

L'histoire des petits hommes de Peyo est imaginaire, tandis que celle des animaux devenus bleus est bel et bien moche et tristement réelle!...



Le Podcast Journal sur :