Loading
Podcast Journal
Le Podcast Jour


Le Podcast Journal - podcastjournal.net  

Rechercher un article publié :

 
 
Respectez l'environnement: n’imprimez pas nos pages sur papier, visualisez-les sur écran blanc ou noir, partagez-les sur vos réseaux ou envoyez-les par mail! Reproduction autorisée uniquement avec le lien mentionnant la source: www.podcastjournal.net

Colette Dehalle

ACTUS DE MONACO ET DE LA REGION


Cette semaine passée a été marquée par une intense activité diplomatique et des manifestations culturelles de grande qualité dans une Principauté qui souhaite que l'on ait d'elle une image différente de celle que véhiculent trop souvent l'opinion ou les médias.


Le 13 juillet, S.E. Mamuka Kudava, ambassadeur extraordinaire et plénipotentiaire de la République de Géorgie auprès de la Principauté de Monaco a remis ses lettres de créance à S.A.S. Albert II. Il était accompagné pour la circonstance de Gocha Javakhishvili, premier Conseiller. Après le cérémonial habituel, il fut reçu par le Prince pour une audience dans le Salon de Famille. Les deux États qui n’ont jamais eu de relations consulaires sont proches en matière de protection de l’environnement, et plus précisément, de lutte contre la pollution marine.
Un peu plus tard dans la matinée, c'était au tour de S.E. Eric Torner, ambassadeur extraordinaire et plénipotentiaire du Commonwealth de La Dominique auprès de la Principauté de Monaco de remettre les siennes. Didier Vidal, ministre conseiller, délégué permanent adjoint de son pays auprès de l’UNESCO, l'accompagnait. Monaco et La Dominique que ne liait aucune relation consulaire, ont en commun la pratique de la langue française ainsi que le souci de la protection de l’environnement. Cette île des Caraïbes est d'ailleurs membre de l’Organisation Mondiale de la Francophonie depuis décembre 1979. Ces nouvelles relations diplomatiques permettront en outre de renforcer la coopération dans les domaines économique et culturel.
Le 17 juillet, en fin de matinée, c'était S.E. Yasuo Saito, ambassadeur extraordinaire et plénipotentiaire du Japon auprès de la Principauté de Monaco qui remettait ses lettres de créance à S.A.S. le Prince Souverain. Il était accompagné par Edmond Pastor, consul général honoraire du Japon à Monaco. Les relations diplomatiques existent entre les deux pays depuis le 14 décembre 2006. Ils s’investissent chacun à son échelle dans l’aide au développement, plus particulièrement en Afrique. Ils sont aussi engagés dans la protection de l’environnement. Actuellement, Monaco étend son action diplomatique à l’Asie et de son côté le Japon inscrit la sienne dans une zone géographique prolongée jusqu’à l'Europe.

Le 9 juillet, la réception annuelle de l’ambassade de Monaco à Berne célébrait l’anniversaire de l’avènement de S.A.S. Albert II. Elle s'est déroulée au restaurant du Centre Paul Klee où plus de 200 invités ont pu en outre déguster des spécialités monégasques et méditerranéennes. Parmi les nombreux ambassadeurs présents, on remarquait Mgr Francesco Canalini, nonce apostolique ainsi que des représentants du gouvernement helvétique, tels Pierre Helg et Anton Thalmann, secrétaires d’État adjoints aux Affaires étrangères et Lorenzo Schnyder von Wartensee, chef du protocole de la Confédération ou par ailleurs Edouard Dayan, directeur général de l’Union Postale Universelle et Michel Jarraud, secrétaire général de l’Organisation Météorologique Mondiale. S.E. Robert Fillon, ambassadeur de Monaco en Suisse, a rappelé les intérêts communs et la similitude de vues des deux pays, notamment en ce qui concerne le G20 et la mise en œuvre des normes édictées par l’OCDE en matière de coopération fiscale. La visite que Franck Biancheri, Conseiller de gouvernement pour les Relations Extérieures et pour les Affaires Économiques et Financières internationales avait rendue le 18 juin dernier à Hans-Rudolf Merz, Conseiller fédéral chargé du Département des Finances et actuel président de la Confédération, a été particulièrement utile pour cet échange de points de vue.

Le 13 juillet, c'était dans les salons de l’hôtel Beau-Rivage de Genève qu'avait lieu la réception annuelle de la Mission de Monaco près l’Office des Nations Unies à Genève, pour célébrer le quatrième anniversaire de l’avènement de S.A.S. Albert II. Une assistance de plus de deux cent trente personnes, parmi lesquelles Mireille Pettiti, directeur général du Département des Relations Extérieures, le colonel Yannick Bersihand, commandant supérieur de la Force Publique, Frédéric Platini, directeur de la Coopération internationale et des diplomates en poste à la Mission de Monaco près les Nations Unies à Genève, ainsi que le Consul Général et le Consul de Monaco à Genève. S.E. Robert Fillon, ambassadeur, représentant permanent de Monaco près l’Office des Nations Unies à Genève, a évoqué dans son allocution la politique de coopération de la Principauté de Monaco et son action multilatérale soutenue auprès des Organisations internationales présentes à Genève. En particulier celles qui œuvrent dans le domaine sanitaire et celui des situations d’urgence.
Rappelons que c'est en sortant de l'hôtel Beau-Rivage où elle résidait, que l'impératrice Elisabeth d'Autriche, reine de Hongrie, fut poignardée par l'anarchiste Luigi Luccheni le 10 septembre 1898.


Photo (c) Gaëtan Luci / Palais Princier
Photo (c) Gaëtan Luci / Palais Princier
Le 16 juillet, le concert de l’Orchestre Philharmonique de Monte-Carlo dans la Cour d’Honneur du Palais Princier, fut selon les souhaits de S.A.S. Albert II, dédié à la mémoire de Jean-Jacques Lemoine, auquel il a rendu hommage dans une courte allocution. Décédé le 13 mars dernier alors qu’il entrait dans sa centième année, Jean-Jacques Lemoine était l'éditeur du compositeur Maurice Ravel. Ayant droit et ayant cause de ses œuvres, il en a légué les droits à la Fondation Sancta Devota qu'il avait créée. Cette œuvre de bienfaisance apporte une aide à ceux qui sont dans le besoin, sans distinction de race ou de religion et plus particulièrement aux enfants des pays sous-développés. Depuis juillet 2008, Sancta Devota étend son objectif humanitaire à la protection de l’environnement et à l’écologie, particulièrement par le biais de la Fondation Albert II.
Rien d'étonnant donc à ce que figurât au programme Les Tableaux d’une Exposition de Modeste Moussorgsky dans l'orchestration qu'en fit Maurice Ravel en 1922. En outre, l'orchestre sous la direction de Yuri Temirkanov a accompagné Arcadi Volodos dans son interprétation du très difficile Concerto pour piano n° 3 en ré mineur de Sergueï Rachmaninov.

Les Nuits de la Danse ont commencé à Monte-Carlo le 14 juillet et dureront jusqu'au 25, elles célèbrent sur la scène des Terrasses du Casino le Centenaire des Ballets Russes avec deux programmes. Le premier qui s'est terminé le 18, comportait Quiet Bang du New-yorkais Nicolo Fonte, Le Spectre de la Rose de Marco Goecke sur la musique de Carl Maria von Weber et Men’s Dance" de Jean-Christophe Maillot sur une partition musicale de Steve Reich et Daniel Teruggi, ce ballet avait d'ailleurs été créé en 2002 à Monaco. Précisons que le billet du spectacle donne accès à un tarif préférentiel pour l’exposition Étonne-moi ! Serge Diaghilev et les Ballets Russes au Nouveau Musée National de Monaco.

La Principauté est désireuse de donner d'elle la meilleure image possible et de tordre le cou à tous les clichés véhiculés, particulièrement celui de paradis fiscal, mais aussi celui d'un pays uniquement habité par des milliardaires allant de leur yacht à leur banque ou au casino, accompagnés si possible d'une créature de rêve... il suffit de lire le récit des luttes sociales qui éclatent périodiquement pour n'accorder aucun crédit à ces poncifs. Cependant, ils ont la vie dure, aussi trois experts en communication, le publicitaire Régis Lefebvre, le politologue Stéphane Rozès et le journaliste Jean-Luc Mano, conseiller en communication politique, ont-ils été chargés d'une opération de correction. Ils vont d'abord étudier la perception de l'image que donne la Principauté et corriger tout ce qui peut lui nuire. Ce travail qui s'exercera dans différents secteurs, devrait durer une année, mais les trois experts ont déclaré qu'ils seraient à même de livrer dans quelques mois leurs premières conclusions.

Les méduses font partie des inconvénients de l'été sur les plages, aussi vaut-il mieux apprendre à savoir à quoi s'en tenir avec elles. C'est à quoi nous invitent Corinne Bussi-Copin, titulaire d’un DEA européen en océanologie et Valérie Pisani qui travaille actuellement au service des Expositions du Musée océanographique de Monaco. Les auteurs de Face à face avec les méduses. Les connaître et s’en protéger, ont souhaité en 40 pages éditées par l'Institut océanographique, permettre au grand public de se familiariser avec l'univers de ces animaux urticants, de s'en préserver et de soigner les brûlures qui peuvent résulter de leur contact. Quelques chapitres agréablement présentés qui peuvent éviter qu'un court séjour dans l'eau ne se transforme en cauchemar !

19/07/2009


Tags : actus, Monaco


1.Posté par goudet le 21/07/2009 02:33 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

'Pour tordre le cou à tous les clichés véhiculés, particulièrement celui de paradis fiscal, et au...  

2.Posté par Eva le 21/07/2009 07:22 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Le 14 juillet est une fête nationale française, pas monégasque, ici ce n'était pas un jour férié ...  

Nouveau commentaire :

Veuillez respecter la nétiquette.
Nous n'acceptons pas les contenus contraires aux Conditions Générales d'Utilisation, comportant des propos intraduisibles, ayant un aspect militant, incitant à la haine ou à une quelconque discrimination.

Autres articles dans la même rubrique ou dossier:
1 2 3 4 5 » ... 112





Dans nos blogs :

Le parcours inverse d'un steak

L'association de défense des animaux PETA révèle dans une nouvelle vidéo, la transformation "de l'élevage à l'assiette", montrant comment...

Abécédaire animal en vidéo - R

La série du Podcast Journal Animal présente les animaux à travers des vidéos. Avec la lettre R: renard, requin, rhinocéros... Renard roux...

La ville des chiens schtroumpfés

L'histoire des petits hommes de Peyo est imaginaire, tandis que celle des animaux devenus bleus est bel et bien moche et tristement réelle!...



Le Podcast Journal sur :