Loading
Podcast Journal
Le Podcast Jour


Le Podcast Journal - podcastjournal.net  

Rechercher un article publié :

 
 
Respectez l'environnement: n’imprimez pas nos pages sur papier, visualisez-les sur écran blanc ou noir, partagez-les sur vos réseaux ou envoyez-les par mail! Reproduction autorisée uniquement avec le lien mentionnant la source: www.podcastjournal.net

ACTUS DE MONACO ET DE LA REGION


La circulation fort perturbée par de nombreux travaux gêne beaucoup de Monégasques, ils se réjouiront cependant en apprenant que le pays reste une destination de choix et renoue avec la tradition océanographique. Par ailleurs, ils peuvent aller voir des expositions exceptionnelles au Grimaldi Forum.


En quête de solutions

Photo (c) Charly Gallo
Photo (c) Charly Gallo
Michel Roger, ministre d'Etat, a visité le 1er septembre dans l'après-midi le CIGM, Centre intégré de la gestion de la mobilité à Fontvieille où 22 personnes règlent le trafic routier et veillent à la sécurité des tunnels de Monaco. Il faut dire qu'ils ont fort à faire avec une circulation de plus en plus dense et c'est bien pour tenter de résoudre ce problème que tant de travaux sont entrepris en Principauté, en particulier la Dorsale qui en 2011 sera la bienvenue. Ils dérangent parfois, aussi le ministre accompagné de Paul Masseron, conseiller de Gouvernement pour l'Intérieur et Gilles Tonelli, conseiller pour l'Environnement, l'Equipement et l'Urbanisme ont-ils souhaité faire le point sur les difficultés du trafic occasionnées par les travaux de modification des axes de circulation. Ils se sont rendus place d'Armes et rue Grimaldi pour envisager les solutions qui pourraient être apportées afin de fluidifier la circulation. Puis, le ministre, très attaché au dialogue et à la concertation, est allé en compagnie du maire Georges Marsan, à la rencontre des commerçants du quartier pour évoquer les problèmes qu'ils rencontrent actuellement et les rassurer. Profitons-en pour rappeler que Monaco qui mise beaucoup sur les transports en commun a favorisé la création de la carte "Optima". Depuis le 1er juillet dernier, elle propose un abonnement mensuel combiné TER plus BUS Monaco, valable pour les usagers salariés ou les étudiants.

Le handball à l'honneur

Ce dimanche 5 septembre avait lieu la finale du Trophée des Champions en présence de S.A.S le Prince Albert II. Cette compétition qui marque le début de la saison 2010/2011 se tenait au stade Louis II de Monaco. Samedi, c'étaient les demi-finales opposant les meilleures équipes de la saison précédente, Chambéry/Le Tremblay et Montpellier/Saint-Raphaël. Dimanche à 16h, c'était la finale entre Chambéry et Montpellier. Montpellier a gagné par 32 à 30 après prolongations et remporte donc le premier Trophée des champions.


Les Panthères battues

La semaine passée, nous annoncions que le 3 septembre à 17h30, aurait lieu au stade Raoul-Brulat de Draguignan un match opposant l'AS Monaco et la sélection de l'équipe nationale du Gabon, les Panthères. La recette de cette rencontre amicale organisée par le Sporting club Dracénie devant être versée aux victimes des inondations qu'avait subies le département français du Var en juin dernier. En définitive, le match a eu lieu une demi-heure plus tard, au stade de Sainte-Maxime, le complexe des Bosquettes, distant d'une trentaine de kilomètres. Ainsi en avait décidé l'entraîneur Guy Lacombe jugeant la pelouse de Draguignan en mauvais état. Même si ce changement de dernière minute en a mécontenté plus d'un, tout s'est très bien passé. Finalement, les Panthères du Gabon ont été battues 1 à 0 et c'est Sébastien Puygrenier, défenseur central monégasque, qui a inscrit le but de son équipe.


Exploration des fonds marins

Photo (c) COPTECH SM
Photo (c) COPTECH SM
Dans le cadre de ses missions de gestion de l’environnement marin, et notamment de son programme d’immersion de récifs artificiels, le Département de l’Equipement, de l’Environnement et de l’Urbanisme fait procéder à une cartographie des fonds marins de la Principauté. La première phase de cette campagne de relevés, fonds marins situés entre 15 et 100 mètres de profondeur, s'effectue du dimanche 5 au jeudi 9 septembre avec le navire "l’Essor", spécialisé dans ce type d’opérations. Il se déplace à une vitesse constante avec un sonar multi-faisceaux qui balaie les fonds, ce qui permet la restitution d’une image 3D. Cyril Gomez, directeur de l’Environnement indique que cela permet de réaliser la bathymétrie, science de la mesure des profondeurs de l'océan, des eaux de la Principauté et de caractériser la nature et la topographie des fonds, mettant en évidence les zones de biocénoses, c'est à dire l'ensemble des êtres vivants qui coexistent dans un espace défini. Pour ce qui concerne les fonds à des profondeurs inférieures à 15 mètres, ainsi que les zones portuaires, ils feront l’objet d’une seconde phase de relevés prévue en principe début octobre prochain.



A l'assaut d'Albion

La Principauté est encouragée par des résultats qui incitent à l'optimisme dans le domaine touristique, aussi ne recule-t-elle devant rien pour promouvoir davantage son image et ses nombreux atouts. C'est ainsi que la Direction du Tourisme et des Congrès attaque le marché britannique et cela à bord d’un autobus londonien aux couleurs de Monaco. Il s'agit de faire la promotion de la destination monégasque auprès des agences londoniennes, dans le secteur du tourisme d'affaires. Pour ce faire, les partenaires hôteliers et le Grimaldi Forum Monaco à bord dudit autobus ne seront pas de trop les 29 et 30 septembre pour livrer cette bataille touristique. Le "double decker" partira à 8h du matin de la Maison de Monaco à Mayfair et accueillera de nombreux rendez-vous d’une durée de 20 à 35 min chacun avec le personnel des agences, ceci jusqu’à 17h.

Rappels

Il ne faut pas manquer l'exposition "Léonard de Vinci, le Code Atlantique", qui se tient depuis le 2 septembre jusqu'au 24 sous la grande verrière du Grimaldi Forum, à l'initiative des associations Dante Alighieri Monaco et Monaco Italie, sous le Haut Patronage du Prince Albert. Il s'agit là de l'une des plus importantes collections de planches, textes et croquis, plus de 1200 dessins, que possède la bibliothèque Ambrosienne de Milan. Elles nous révèlent la multitude des centres d'intérêt de ce génie à la curiosité sans bornes, art militaire, mécanique hydraulique, architecture civile, anatomie, géographie, cartographie, mathématiques, aviation, botanique entre autres. C'est grâce aux recherches de Giovanni Piumati qui s'est penché pendant plus de quinze ans sur ces planches, que leur originalité nous est transmise et nous permet d'apprécier ce qu'est vraiment un génie visionnaire.
Ne pas oublier que l'exposition "Kyoto-Tokyo, des samouraïs aux mangas" ferme ses portes le 12 septembre et qu'il ne reste donc que quelques jours pour se plonger dans l'univers fascinant du Japon. Pour cheminer à travers les siècles depuis Kyoto capitale impériale, jusqu'à Edo dont un autre visionnaire, l'empereur Meiji, allait faire la moderne Tokyo en donnant au pays l'essor que l'on connaît. Tout avait commencé le 8 juillet 1853 avec l'arrivée du commodore Mattew Perry le 8 juillet 1853 dans la rade de Yokohama, mettant ainsi fin à deux siècles d'isolement du Japon. L'exposition permet aussi d'apprécier le charme du théâtre Nô, des estampes du Tokaido, de côtoyer les samouraïs et naturellement pour les amateurs de (re)vivre les aventures des héros de séries télévisées et des mangas.
Dans le cadre de cette exposition, Shibuya International qui aide depuis plus de 8 ans les entreprises dans leurs relations avec le Japon, lance la première édition du Business Seminar Monaco Japan. Elle se tiendra le 10 septembre de 9 à 17h, au Grimaldi Forum, partenaire de l’événement avec la Chambre de développement économique de Monaco. Ce forum économique placé sous le signe de la coopération entre les entreprises japonaises et monégasques, recevra Franck Biancheri, conseiller de Gouvernement pour les Relations extérieures et économiques de la Principauté ainsi que Yasuo Saito, ambassadeur du Japon en France et à Monaco. On y entendra notamment Susumu Kataoka, conseiller commercial près l'ambassade du Japon à Paris, Sylvie Biancheri qui présentera le Grimaldi Forum donr elle est directrice générale et de nombreuses personnalités du monde des affaires. Conférences et tables rondes se succéderont permettant aux participants d'approcher les particularismes du Japon avec pour objectif d’y créer des activités.
Voir aussi notre article précédent

Le luxe toujours

L'été n'est pas tout à fait terminé, beaucoup de gens sont encore en vacances et certains ignorent peut-être encore que depuis juin dernier, la limousine Beauvallon III, un très confortable "Fjord 40 Cruiser" de 12 mètres, pouvant accueillir jusqu’à 10 personnes, assure la liaison entre Monaco, l’aéroport de Nice et Saint-Tropez. C'est Victor Hwang et Leila Elling propriétaires du Beauvallon de Sainte-Maxime depuis 1997, qui ont repris l'idée de cette navette qui permet d'éviter les embouteillages nombreux sur les routes en cette saison. Un chauffeur privé assure les transferts entre l’aéroport de Nice Côte d’Azur et le port de Saint-Laurent du Var. La formule est accessible par réservation. Il faut compter 790 € pour un trajet de Saint-Tropez à Monaco, de 1 à 10 personnes, 690 € pour Saint-Tropez à l'aéroport de Nice, 1 à 5 personnes. Ce service fonctionne toute l’année, naturellement si la météo le permet. Il existe aussi d'autres formules, location du Beauvallon III pour la demi-journée ou la journée avec pique-niques préparés par Guy Gedda, chef des cuisines de l’hôtel Beauvallon et chantre de la cuisine provençale. Quant à l'hôtel Beauvallon lui-même, palace mythique de la Belle époque, il a donc été racheté après une longue parenthèse. Actuellement la rénovation se termine et on pourra à la saison prochaine y croiser à nouveau les ombres de Churchill, Paul Geraldy, Colette, Francis Scott Fitzgerald ou Mohammed V entre autres...

Un culte encore fervent

Les admirateurs de Michael Jackson, ceux qui ne se sont jamais consolés de la mort de leur idole le 25 juin 2009 à Los Angeles, et même les autres, pourront le retrouver au Forum FNAC de Monaco avec "Neverland Lost, un portrait de Michael Jackson". Le Suisse Henry Leutwyler qui a publié dans New York Times Magazine, Vogue, Vanity Fair, Esquire et Fortune ses portraits des grands de ce monde, s'est attaché à représenter les personnes à travers la banalité des objets qui les entourent dans la vie quotidienne. Il en a ainsi photographié quelques-uns qui ont appartenu au Roi de la Pop. C'est le sujet de cette exposition qui se tient du 6 septembre au 23 octobre prochain et où il sera possible de revoir notamment chapeau, gants, vestes à paillettes et le ranch californien de Neverland dans le Comté de Santa Barbara que le chanteur avait acquis en 1988.

Ci-dessous un extrait audio de Neverland, de l'album Maximum Michael Jackson


neverland_extrait.mp3 Neverland_extrait.mp3  (393.09 Ko)



06/09/2010




Autres articles dans la même rubrique ou dossier:
1 2 3 4 5 » ... 112





Dans nos blogs :

Le parcours inverse d'un steak

L'association de défense des animaux PETA révèle dans une nouvelle vidéo, la transformation "de l'élevage à l'assiette", montrant comment...

Abécédaire animal en vidéo - R

La série du Podcast Journal Animal présente les animaux à travers des vidéos. Avec la lettre R: renard, requin, rhinocéros... Renard roux...

La ville des chiens schtroumpfés

L'histoire des petits hommes de Peyo est imaginaire, tandis que celle des animaux devenus bleus est bel et bien moche et tristement réelle!...



Le Podcast Journal sur :