Loading
Podcast Journal
Le Podcast Jour


Le Podcast Journal - podcastjournal.net  

Rechercher un article publié :

 
 
Respectez l'environnement: n’imprimez pas nos pages sur papier, visualisez-les sur écran blanc ou noir, partagez-les sur vos réseaux ou envoyez-les par mail! Reproduction autorisée uniquement avec le lien mentionnant la source: www.podcastjournal.net

ACTUS DE MONACO ET DE LA REGION


La semaine qui vient de s'écouler a été riche en événements divers, le Prince a reçu les journalistes de la presse écrite, Monaco devient observateur de l'O.E.A., la mairie lance sa campagne d'information, la gare est distinguée pour ses équipements... Et ce n'est rien à côté de celle qui commence !


Déplacements princiers

Photo (c) Rick Bajornas / UN
Photo (c) Rick Bajornas / UN
Ce lundi 20 septembre, S.A.S. le Prince Albert II s'est rendu au siège de l’ONU. De nombreux chefs d'État et de gouvernement s'y retrouvent pour la réunion au sommet que l’Assemblée générale consacre à l'évaluation des progrès accomplis dans la réalisation des «Objectifs du millénaire». En effet, en septembre 2000, les représentants de 189 États membres des Nations unies s'étaient fixé huit objectifs pour réduire la pauvreté dans le monde d’ici à 2015, au nombre desquels on note l'éradication de l’extrême pauvreté et la faim, la promotion de l’égalité des sexes et l’autonomie des femmes et l'amélioration de la santé maternelle et la lutte contre le VIH/sida, le paludisme et d’autres maladies. Il y aura six séances plénières et six tables rondes. Le Souverain prononcera son allocution devant l’Assemblée générale des Nations Unies vers 17h puis participera à  la table ronde sur la santé et l’éducation. Il rappellera à cette occasion que l’aide publique au développement de son pays prévue pour 2010 s’élève à 10 millions d’euros, dont 2,8 millions pour la santé, domaine prioritaire de la Coopération monégasque. En tant que co-président du Groupe des Amis du sport pour le développement et la paix des Nations unies, le Prince sera aussi à la table ronde sur les valeurs du sport. Ce groupe composé de 43 États membres des Nations unies, a été crée en 2005 dans le cadre de l’Année internationale du sport et de l’éducation physique. Cette co-présidence témoigne de l’engagement constant de S.A.S. le Prince Albert II et de ses efforts pour faire du sport un moyen "d’aller à la rencontre de l’autre dans un esprit de respect mutuel, de tolérance et de loyauté".
Le Prince se rendra également au lancement de la "Climate week". Ce forum international réunit des participants spécialistes d'économie, de politique et d'environnement pour discuter des enjeux liés aux changements climatiques, notamment emploi, lutte contre la pauvreté et mise en place d’une politique énergétique respectueuse de l’environnement. A dix semaines du Sommet de Cancún qui se tiendra dans la station balnéaire mexicaine, du 29 novembre au 10 décembre, les Nations unies, la ville de New York, la Fondation des Nations unies et de nombreuses ONG  ont organisé cette manifestation pour mettre au point les propositions qui seront alors négociées. S.A.S. Albert II insistera notamment sur l’urgence qu'il y a à développer l’usage des voitures électriques.
En fin de journée, il se rendra à une réception, donnée par la Chancelière allemande, Angela Merkel.
Ensuite, il participera au dîner du PNUD sur la biodiversité au Musée américain d’Histoire naturelle.
Le 21 septembre, le Souverain participera à un déjeuner de travail Kerri-Ann Jones, secrétaire d'État adjointe des États-Unis aux Océans, à l’Environnement et à la Science et Sha Zukang secrétaire général de Rio + 20. Le thème en sera Rio + 20, la Conférence des Nations unies sur le développement durable qui aura lieu en 2012. Comme en 1992, le Brésil sera l'hôte de la Conférence des Nations unies pour le développement durable.

Fin de mois de septembre particulièrement chargée

Les 22 et 23 septembre, le Prince se rendra à Moscou où il assistera aux côtés de Vladimir Poutine, président du gouvernement de la Fédération de Russie, et Ólafur Ragnar Grímsson, président de la République d’Islande, à la conférence «l'Arctique : un territoire de dialogue», organisée par la Société géographique de Russie, institution fondée le 18 août 1845 à Saint-Pétersbourg sur décision de l'empereur Nicolas 1er. Avec des scientifiques, des experts, des entrepreneurs et d'autres responsables politiques, ils se pencheront sur les problèmes actuels de l'Arctique liés aux intérêts nationaux des pays qui en font partie, la protection de l'environnement et la mise en valeur des ressources de cette zone qui détient jusqu'à 25% des réserves mondiales non prospectées d'hydrocarbures. Cette conférence qui devait se tenir les 22 et 23 avril dernier, avait dû être pour cause d'éruption du volcan islandais Eyjafjöll.

Monaco à l’O.E.A.

Depuis le 15 septembre, lors de la dernière session ordinaire, à Washington, du Conseil Permanent de l’O.E.A, Organisation des États Américains, Monaco est devenu officiellement le 65e pays ayant obtenu le statut d’observateur permanent auprès de cet organisme. Créée en 1948, l’O.E.A. se compose de 33 États membres, autant dire la plupart des pays du continent américain y compris les Caraïbes, à l’exception de Cuba et du Honduras, exclus respectivement en 1962 et 2009. Son objectif est de défendre la démocratie et les Droits de l’homme, d’assurer la sécurité du territoire, de lutter contre les trafics de drogue et la corruption, ainsi que de faciliter les échanges entre les différents pays américains. Accompagné de Lorenzo Ravano, conseiller près l'ambassade de Monaco aux États-Unis, S.E. Gilles Noghès, ambassadeur de Monaco aux États-Unis et au Canada, a rappelé dans son intervention la volonté de S.A.S. Albert II de voir la Principauté prendre une part active dans les cénacles internationaux, il a souligné que la politique de coopération internationale de Monaco se manifeste notamment dans les pays appartenant à l’O.E.A. Ce qui se traduit par l’accroissement des accréditations diplomatiques et consulaires bilatérales et par l’intensification de la coopération dans des secteurs prioritaires tels que la santé, l’éducation, et l’environnement notamment en Haïti, au Salvador, et au Costa Rica. Et S.E. Gilles Noghès de préciser que la Fondation Prince Albert II participe activement à d’importants projets environnementaux au Chili, au Pérou et au Brésil. Il a enfin émis le vœu que la participation de la Principauté aux travaux de l’O.E.A. soient pour les pays membres l'occasion de mieux connaître les réalités économiques monégasques.

Le prince Albert II reçoit dans ses jardins

Le 15 septembre, S.A.S. Albert II accueillait les représentants principaux de la presse papier monégasque dans les jardins du Palais princier. Cette rencontre dans un cadre peu convenu, avait pour but de répondre à certaines questions que peuvent se poser les Monégasques. Comme dans la plupart des pays actuellement, la question du système de santé et des retraites préoccupe les gens, aussi une révision est-elle envisagée. Le Prince a redit sa volonté de transparence en matière fiscale et a évoqué le dernier accord avec l'Allemagne. En ce qui concerne l'immobilier, il a rappelé qu'il avait demandé au ministre d'État de réunir les acteurs de cette branche. Aucun remaniement n'est en vue dans l'immédiat. Albert II a annoncé une nouvelle qui va réjouir ceux qui l'attendaient impatiemment, on ignorait où aurait lieu son mariage religieux avec Charlene Wittstock, on le sait maintenant. Il ne sera pas célébré en la Cathédrale de Monaco comme certains l'imaginaient déjà, mais sur la place du Palais, le 2 juillet 2011, davantage de personnes pourront ainsi participer à cette cérémonie. Il sait très bien que si cet événement attire l'attention mondiale sur le Rocher, il ne suffira pas pour assurer indéfiniment l'avenir de Monaco. Il faut des réalisations solides au-delà de cet éphémère coup de projecteur. C'est pourquoi la campagne de communication qui est lancée est importante.
(NDLR: Notons toutefois que même si certaines personnes sont encore fidèles aux éditions traditionnelles, pour une diffusion plus large il faudrait penser aux moyens modernes, tels qu'utilise notre média sur le web et en podcast sur les appareils portables...)

La mairie de Monaco lance une campagne d’information locale

ACTUS DE MONACO ET DE LA REGION
Les Monégasques et les résidents de la Principauté ne doivent pas se sentir abandonnés, la mairie de Monaco vient de lancer sa campagne d’information pour l’image et la communication. Ses missions sont expliquées à l'aide de quatre visuels représentant les 4 pôles d’action principaux, pratique, culturel, social et animation. Il s'agit pour Nicolas Croesi, conseiller communal chargé de la communication d'"une campagne d’information institutionnelle sur les actions entreprises par les services communaux. Nous voulions montrer que la mairie accompagne les Monégasques et résidents dans leur quotidien. Il y avait également une réelle nécessité à rendre les prérogatives de notre institution plus lisibles". La mairie a d'ailleurs transformé son logo pour en renforcer l'impact, il figurera prochainement sur l’ensemble des documents administratifs et des supports de communication communaux et naturellement sur le site Internet en ligne début 2011.

Lutter contre les pollutions accidentelles

A l’initiative du Corps des sapeurs pompiers de Monaco, de la Division de police maritime et aéroportuaire et de la Direction des Affaires maritimes, et avec le soutien de la Direction de la Fonction publique et des Ressources humaines, une formation à la lutte contre les pollutions accidentelles par hydrocarbures sera menée du 21 au 23 septembre. En bénéficieront les cadres de ces trois services gouvernementaux pouvant être amenés à coordonner les opérations de lutte contre lesdites pollutions. A cet effet, deux ingénieurs du CEDRE, Centre de Documentation, de Recherches et d’Expérimentations sur les Pollutions Accidentelles des Eaux, de Brest, dispenseront leur programme d'initiation à la Caserne de la Condamine. Trois priorités, le cadre de la lutte et les principes généraux, le confinement et la récupération des hydrocarbures ainsi que la lutte à terre illustrée par deux exercices pratiques, dans le port de Fontvieille et sur la Plage du Larvotto.

Se prémunir contre les mines en Bosnie-Herzégovine

La Coopération monégasque vient de signer une convention de partenariat avec l’association "Genesis project" afin sensibiliser les enfants bosniens aux risques des mines et munitions non explosées. Elles sont encore en trop grand nombre dans ce pays, notamment des mines antipersonnel, reste de la guerre de 1992-95. Le financement octroyé, 30000€, 84% du coût total du projet, permettra de produire et diffuser 5 programmes télévisés "From puppets to empowerment" sur plusieurs chaînes de télévision de Bosnie-Herzégovine et de réaliser des évaluations auprès des enfants afin de déterminer l’impact de ces émissions. Selon BHMAC, Bosnia-Herzegovina Mine Action Centre, il y aurait encore plus de 650000 mines et 670000 pièces de munitions non explosées. Depuis la fin de cette guerre, plus de 1430 personnes, dont 63 enfants, en ont été victimes. L’ONG Genesis project anime de nombreux programmes de sensibilisation pour les enfants grâce à des spectacles de marionnettes traitant de thèmes tels que leurs droits ou un mode de vie sain. On se souvient que le Président de Bosnie-Herzégovine Haris Silajdzic, était tout récemment à Monaco et qu'il a auguré le Consulat honoraire de son pays, ce qui sous-entend une intensification des relations dans quelque domaine que ce soit.

Une gare modèle

Photo (c) Charly Gallo / CDP
Photo (c) Charly Gallo / CDP
La gare de Monaco Monte-Carlo est officiellement certifiée AFNOR, depuis le 15 septembre où le diplôme a été remis à 11h en présence des Autorités monégasques et des représentants de la SNCF. Guy Pujalté, chef de gare, et son équipe peuvent être satisfaits en voyant leurs efforts ainsi récompensés. Conformément à la règle, cette certification est valable jusqu’au 18 juin 2012. Sept axes correspondant à 124 critères ont été pris en compte, accessibilité, information, confort, sécurité, accueil, accès au transport et image. Le jury était composé entre autres, de membres de la Fédération Nationale des Associations d'Usagers des Transports et de l’Association des Régions de France, laquelle s'occupe de l'organisation des transports régionaux. Elle est ainsi la 61e gare certifiée, mais la première hors de France à porter ce label et également la première de type TER. Elle a aussi obtenu le meilleur score national pour l‘indicateur "satisfaction clientèle", d'après une évaluation se basant sur les équipements, l'affichage ou la signalétique. C'est une gare souterraine, inaugurée le 7 décembre 1999. Nous voilà loin de celle édifiée sous le règne de Charles III et qui a vu entrer le 28 décembre 1867 le premier train arrivant de Nice. Le 6 décembre 1869 la ligne continue jusqu'à Menton et le 23 février 1872 la liaison Nice-Monaco-Menton-Vintimille est réalisée.
A partir de 1958, la Principauté entreprend une première phase de travaux de mise en souterrain de la voie ferrée. S.A.S. Rainier III avait très bien compris ce que cette transformation signifiait lorsqu'il déclarait à l'occasion de l'inauguration du tunnel en 1964: "Le passage en tunnel du chemin de fer était une nécessité absolue si nous voulions déclencher et réaliser les grandes opérations d'urbanisation et d'aménagement des différents quartiers de la Principauté... L'achèvement du tunnel et son ouverture au trafic ferroviaire libèrent toutes les conceptions et aussi tous les espoirs vers un avenir brillant pour notre pays".

nellesmonaco20sept10.mp3 revue_Monaco_20sept10.mp3  (327.36 Ko)



20/09/2010




Autres articles dans la même rubrique ou dossier:
1 2 3 4 5 » ... 112





Dans nos blogs :

Le parcours inverse d'un steak

L'association de défense des animaux PETA révèle dans une nouvelle vidéo, la transformation "de l'élevage à l'assiette", montrant comment...

Abécédaire animal en vidéo - R

La série du Podcast Journal Animal présente les animaux à travers des vidéos. Avec la lettre R: renard, requin, rhinocéros... Renard roux...

La ville des chiens schtroumpfés

L'histoire des petits hommes de Peyo est imaginaire, tandis que celle des animaux devenus bleus est bel et bien moche et tristement réelle!...



Le Podcast Journal sur :