Loading
Podcast Journal
Le Podcast Jour


Le Podcast Journal - podcastjournal.net  

Rechercher un article publié :

 
 
Respectez l'environnement: n’imprimez pas nos pages sur papier, visualisez-les sur écran blanc ou noir, partagez-les sur vos réseaux ou envoyez-les par mail! Reproduction autorisée uniquement avec le lien mentionnant la source: www.podcastjournal.net
19/10/2010

ACTUS DE MONACO


De nouveaux ambassadeurs, des déplacements divers, une signature d'accord technique, une offensive commerciale et touristique, des prix célébrant l'entente sur les rives de la Méditerranée, sont quelques moments forts de la semaine qui vient de s'écouler.


Nouvelles accréditations

Le 13 octobre, deux nouveaux ambassadeurs auprès de la Principauté de Monaco ont remis leurs lettres de créance à S.A.S. le Prince Albert II, au Palais Princier. Omar Samad, ambassadeur extraordinaire et plénipotentiaire de la République Islamique d’Afghanistan et Harry Belevan Mc Bride, ambassadeur extraordinaire et plénipotentiaire du Pérou, ce dernier était accompagné de Michel Pastor, consul général honoraire du Pérou à Monaco. Le Prince était entouré de son chef de cabinet Georges Lisimachio, de Jacques Boisson, secrétaire d'Etat et de Mireille Pettiti, directeur général du département des Relations extérieures. Le lendemain 14 octobre, c'était Antonio Morabito, ambassadeur extraordinaire et plénipotentiaire de la République italienne, qui remettait les siennes. Il succède à Franco Mistretta qui occupait cette fonction depuis le 8 octobre 2008. La cérémonie s’est déroulée en présence de Jacques Boisson, Georges Lisimachio et de Franck Biancheri, conseiller de Gouvernement pour les Relations extérieures et pour les Affaires économiques et financières internationales. La Principauté et l’Italie entretiennent des relations diplomatiques depuis le 25 avril 1875 et près 5400 Italiens sont installés à Monaco. A l’issue de ces trois cérémonies, S.A.S. le Prince a reçu chaque ambassadeur pour une audience dans le Salon de Famille.

Déplacements princiers

S.A.S le Prince avec Mme Irina BOKOVA, Directrice Générale de l'UNESCO. Photo (c) Gaetan Luci / Palais Princier
S.A.S le Prince avec Mme Irina BOKOVA, Directrice Générale de l'UNESCO. Photo (c) Gaetan Luci / Palais Princier
Le 15 octobre, S.A.S. Albert II a participé au Symposium «Arctic Futures» organisé à Bruxelles au Parlement européen. Il a été accueilli par Alain Hubert, fondateur et président de la Fondation polaire internationale et Isabelle Durant, vice-président dudit Parlement. Ce Symposium qui s'est tenu les 14 et 15 Octobre, à l'initiative de l'Institut Aspen, de la Fondation d'Albert II de Monaco et de la Fondation polaire internationale, a réuni entre autres des représentants des pays du Conseil de l'Arctique et de l'UE. Herman Van Rompuy, président du Conseil européen depuis le 1er janvier dernier, Maria Damanaki, commissaire aux Affaires maritimes et à la Pêche ainsi que Isabelle Durant, y assistaient également.
Le Souverain s’est ensuite rendu au siège de l’Unesco à Paris pour un déjeuner de travail avec Irina Bokova, directrice générale de cette organisation depuis le 15 novembre 2009 et première femme à la diriger. Ils ont évoqué les programmes Education et Sport de l’Unesco, mais aussi les enjeux liés à la COI, Commission océanographique intergouvernementale, qui célèbre cette année son 50e anniversaire.
A 15h30, le Prince a visité la section Environnement du Salon de l’Automobile. A cette occasion, il s’est notamment rendu à l’espace du constructeur de véhicules électriques «Venturi» et au stand des voitures écologiques. On connaît son engagement à propos de ces questions et on sait de quelle manière il a, depuis son avènement, incité son gouvernement à mener une politique ambitieuse dans le domaine de la protection de l’environnement, principalement en instaurant des mesures qui encouragent l’achat de véhicules électriques en Principauté.
Par ailleurs, à l'ambassade de Monaco à Paris, il a élevé au grade d’officier dans l’ordre de Saint Charles; Clément Duhaime, administrateur de l'Organisation internationale de la Francophonie depuis le 2 décembre 2005. Abdou Diouf, secrétaire général de la Francophonie assistait à la cérémonie.

Bal florentin

Vendredi 15 octobre, S.A.R. Caroline de Monaco était à Florence pour une soirée de gala organisée au Palazzo Vecchio, en faveur de l'Amade, Association mondiale des amis d'enfance, dont elle est présidente. Dans l'après-midi, elle a visité le musée des Offices qui passe pour abriter la plus belle collection de peintures italiennes, en compagnie notamment de Cristina Acidini, célèbre historienne de l'art et spécialiste de la Renaissance. La soirée qui réunissait 350 invités, était organisée au Palazzo Vecchio, l'Hôtel de ville de Florence, par le consul de Monco dans cette ville. La princesse en était l'invitée d'honneur et elle a été accueillie par le maire Matteo Renzi. A ce «ballo del Giglio», bal du Lys, inspiré du bal de la Rose monégasque, il y avait une loterie, la moitié des fonds recueillis était destinée à Amade Italia, l'autre partie doit servir à la restauration d'Hermès, une des quatre statues de l'époque romaine qui ornent le Salon d'honneur, où se déroulait justement la soirée.

Voir aussi notre article précédent dans le Podcast Journal Italie

Le pari de Shanghai est gagné

L'exposition universelle de Shanghai va bientôt fermer ses portes et à une quinzaine de jours de la clôture, on peut presque en faire le bilan pour ce qui est de la Principauté. C'est un véritable succès. Le pavillon de Monaco a reçu plus de deux millions de visiteurs. Cette fréquentation représente actuellement 3,3% des 60 millions de visiteurs de l’exposition. Monaco a ainsi affirmé son image et peut espérer un surcroît de fréquentation de la part d'une clientèle chinoise aisée désireuse de connaître "en vrai" le Rocher. Catherine Fautrier, commissaire général du pavillon peut être satisfaite, et ce n'est pas fini, de nombreux visiteurs mettront encore à profit les quelques jours qui restent pour se familiariser avec la Principauté.

Ils s'unissent pour le meilleur

Photo (c) Charles Franch / Palais Princier
Photo (c) Charles Franch / Palais Princier
EURECOM, école d’ingénieurs en systèmes de communication de Sophia Antipolis qui fêtera en 2012 son vingtième anniversaire, et Monaco Telecom, opérateur monégasque, ont signé officiellement, le 11 octobre 2010, un accord de partenariat en présence de S. A. S. Albert II et de Christian Estrosiu ministre français de l’Industrie. Parmi les personnalités qui assistaient aussi à cette signature, on relévera Francis Lamy, préfet, Eric Ciotti, président du Conseil général des Alpes-Maritimes, Michel Roger, ministre d’Etat de Monaco, Etienne Franzi, Pésident Directeur Général de Monaco Telecom, Martin Peronnet, directeur général de Monaco Telecom, Pierre Lafitte, fondateur de Sophia Antipolis. Ulrich Finger, directeur d’EURECOM a exprimé sa satisfaction d’accueillir l’opérateur monégasque dont il a vanté la compétence en mobiles. Ce partenariat que favorise aussi la proximité, s'est déjà concrétisé avec leur participation commune au projet européen de recherche en radio-cognitive «SPECTRA», tourné sur les nouvelles générations de réseaux mobiles cognitifs. Ceux-ci permettront de faire face à l’augmentation exponentielle des consommations Internet mobiles, tout en réduisant considérablement les impacts sur l’environnement. La Principauté attentive à l’évolution des communications et consciente de leur place dans le développement de l’économie, a constitué un fonds spécialisé dans l’aide et le soutien aux nouvelles technologies et a mis l’accent sur l’importance de la formation sous toutes ses formes et à quelque stade que ce soit. Christian Estrosi n'a pu que se réjouir de cette alliance entre science et innovation industrielle et de ce partenariat évidemment bénéfique pour la région PACA. il s'est plu à rappeler qu'EURECOM est bien implanté dans le monde industriel grâce à dix entreprises partenaires.

La CDE à l'heure polonaise

Du 17 au 20 octobre, la CDE, Chambre de développement économique de Monaco, organise sa première mission économique d’entreprises à Varsovie. Elle était prévue depuis le 21 juin dernier quand, lors d'une réunion, des membres de la CDE et Claude Giordan, ambassadeur de Monaco en Pologne, avaient projeté une action commune. Conduite par Michel Dotta, président de l'organisme, la délégation monégasque se compose d’hommes d’affaires et dirigeants de 18 entreprises de la Principauté opérant dans différents domaines. Leur but est la recherche de clients, de fournisseurs et d'une implantation en Pologne. Y participent l'ambassadeur Claude Giordan et Wojciech Janowski, consul de Pologne à Monaco. Deux journées importantes sont au programme à Varsovie, le lundi 18 à la Confédération des employeurs de Pologne et le mardi 19 à la Chambre de commerce polonaise. Il y aura des rencontres institutionnelles le matin, en présence d’officiels des deux pays, l’après-midi étant consacré à des rendez-vous ciblés entre entreprises monégasques et polonaises. De plus, le 19 octobre à 11h30, la CDE et la Chambre de commerce polonaise signeront un accord de coopération visant à renforcer le potentiel des échanges économiques entre Monaco et la Pologne. Les 19 et 20 octobre, une délégation de la Direction du tourisme et des congrès de Monaco, sera également présente à Varsovie afin de promouvoir la destination monégasque. Il faut noter que les deux pays conservent malgré la crise une économie dynamique.

Entente jorunalistique sur les rives de la Méditerranée

Pour la deuxième année consécutive, la cérémonie de remise des prix euro-méditerranéens du journalisme, décernés par la Fondation Anna Lindh en collaboration avec MMF, Monaco Méditerranée Foundation, s'est tenue à Monaco, le 14 octobre, en présence de nombreux représentants de la société civile et des medias des deux rives de la Méditerranée. Lerésultat de cette édition 2010 a été proclamé par S. A. S. Albert II. Le jury, présidé par Edgard Morin, a attribué quatre prix, catégorie Presse à l'Anglo-Pakistanais Sarfraz Manzoor pour son article "My month of being jewish" publié dans le Guardian ; catégorie Audiovisuel au Français Pierre Mari pour "Female Emigration" diffusé sur Radio Kantara et à l'Egyptien Ali Gohine pour "Illegal Migration" diffusé sur le réseau satellite Nile Television ; Prix des médias en ligne pour l'Egyptienne Dalia Ziada qui a publié "Unveiling the minds of young muslim women" sur le site Bikya Masr. Le prix du Patrimoine culturel est allé à l'Israëlien Yizhar Beer pour "The city and the dogs" publié dans le journal Huffington Post des USA.
Par ailleurs, le jury a rendu hommage à l'écrivain et journaliste Jean Daniel, fondateur de l’hebdomadaire «Le Nouvel Observateur », rn lui attribuant un prix spécial pour son engagement en faveur d'une "Méditerranée réunifiée et réconciliée". Quant à Mona El-Tahawy, éditorialiste égyptienne, elle a reçu "le prix de la reconnaissance professionnelle" pour son courage et sa lucidité, selon un communiqué des organisateurs. Chaque prix est doté de 5000 euros.

Voir nos articles et podcasts précédents

Des nouvelles de la circulation

A partir du lundi 18 octobre, et jusqu'au vendredi 22, l’avenue de Fontvieille sera fermée dans le sens montant, de 7h30 à 16h30, ceci afin de permettre la réalisation des travaux de raccordement du réseau d'eaux pluviales, dans le cadre de l'urbanisation des terrains de l’ancienne voie ferrée. Ces travaux étaient devenus impératifs et la solution technique choisie est considérée comme la moins contraignante. Les entrées et sorties du parking des Terrasses de Fontvieille ne seront pas affectées car les travaux se situent en aval de cet accès. Pendant les heures de fermeture de la voie, les sorties du quartier de Fontvieille s’effectueront uniquement par le tunnel du Rocher, puis en direction du Port ou de la Dorsale. Gilles Tonelli, conseiller de Gouvernement pour l’Equipement, l’environnement et l’urbanisme donne quelques conseils pour l’heure de pointe matinale, "il est rappelé aux usagers qui souhaitent rejoindre la Place d’Armes ou le Rocher depuis Fontvieille qu’ils disposent de deux options, la première emprunte le Boulevard Albert 1er, puis la rue Grimaldi. La seconde, flèche verte, passe par le tunnel Rocher/Nice puis le rond-point souterrain Canton, le giratoire Canton et le Boulevard Charles III, afin de rejoindre le giratoire de la Place d’Armes".
Le CIGM, Centre intégré de gestion de la mobilité, diffuse des informations sur Radio Monaco. En effet, un partenariat entre le service des Titres de circulation et Radio Monaco va permettre dès cette semaine aux auditeurs de la radio monégasque, d’être informés en temps réel par le CIGM, des évolutions du trafic matin et soir, aux heures de pointe. Une première intervention vers 7h fera le point sur les travaux et les perturbations prévues pour la journée ainsi que sur les itinéraires recommandés. A partir de 7h30, l’état du trafic en temps réel permettra aux auditeurs de choisir leur itinéraire à travers la ville. Et Christian Palmaro, chef du service des Titres de circulation de préciser que "la notion de service au public est très importante dans ce partenariat entre le service des Titres de Circulation et Radio Monaco. Ces flash de courte durée seront précis et concis afin d’aider au mieux les usagers qui seront sur la route, à s’orienter dans Monaco". Il ajoute que que l'usager peut aussi connaître l’état du trafic en temps réel en se connectant sur le site Internet www.infotrafic.mc.

On abat bien les arbres

«Washingtonia», «phœnix canariensis» et pinus halepensis, tels sont les noms scientifiques de quatre arbres qui vont être abattus cette semaine par la section «Jardins» de la direction de l’Aménagement urbain, il s'agit de deux variétés de palmiers et du pin d'Alep. Ces malheureux arbres donnent des signes de dépérissement et présentent donc des risques pour la sécurité. Le 18, c'est le tour de l’un des deux «washingtonia» situé entre le Boulevard d’Italie et les Lacets Saint Léon et de l’un des «phœnix canariensis» du square des Belges, situé au carrefour du boulevard de Belgique, ce dernier est atteint de maladie. Quant au pin d’Alep situé avenue de Saint-Martin et au «phœnix canariensis» qui se trouve devant la Cathédrale, ils seront abattus le 21 octobre car ils risquent tous les deux de basculer. Qu'on se rassure, ces arbres seront remplacés par des sujets jeunes de la même espèce.

actus_monaco.mp3 actus_Monaco.mp3  (262.89 Ko)




Par (dernière modification le 19/10/2010)





Autres articles dans la même rubrique ou dossier:
1 2 3 4 5 » ... 112





Dans nos blogs :

Abécédaire animal en vidéo - R

La série du Podcast Journal Animal présente les animaux à travers des vidéos. Avec la lettre R: ragondin, raie, raton laveur... Ragondin...



Le Podcast Journal sur :