Loading
Podcast Journal
Le Podcast Jour


Le Podcast Journal - podcastjournal.net  

Rechercher un article publié :

 
 
Respectez l'environnement: n’imprimez pas nos pages sur papier, visualisez-les sur écran blanc ou noir, partagez-les sur vos réseaux ou envoyez-les par mail! Reproduction autorisée uniquement avec le lien mentionnant la source: www.podcastjournal.net
Colette Dehalle
01/11/2010

ACTUS DE MONACO


Un long déplacement princier au Japon pour traiter de la Biodiversité, quelques échos de la vie économique en Principauté, un maire toujours soucieux d'améliorer les conditions de vie de ses
concitoyens et la mort d'un grand sculpteur. Voici des moments qui ont marqué cette dernière semaine monégasque.


Au Japon à l'heure de la Biodiversité

S.A.S. le Prince et du Ministre de l'environnement japonais, S.E.M. Ryu Matsumoto. Photo (c) Gaetan Luci / Palais Princier
S.A.S. le Prince et du Ministre de l'environnement japonais, S.E.M. Ryu Matsumoto. Photo (c) Gaetan Luci / Palais Princier
S.A.S. le Prince Albert II qui est accompagné de Mademoiselle Charlène Wittstock, effectue un voyage officiel au Japon du 27 octobre au 1er novembre. Il s'est d'abord rendu à Nagoya où se tient la Conférence sur la Biodiversité qui réunit des délégations de 193 pays. Trois points forts au programme, fixation d'objectifs pour limiter la perte des espèces d'ici 2020, niveau de l'aide financière aux pays du Sud et mise en place d'un cadre juridique pour la répartition équitable des bénéfices provenant de l'exploitation des ressources énergétiques des pays en développement. A l’invitation du ministre japonais de l’Environnement, Ryu Matsumoto, il a participé à un dîner. Le 28, le Prince a pris part à différentes sessions de travail. Dans son allocution l'après-midi, il a appelé à une "une rupture profonde par rapport à nos modes de décisions habituels, prisonniers du court terme". Et d'ajouter que "notre devoir impérieux est de garantir aux générations futures les conditions d'une existence préservée et la faculté de faire leurs propres choix de société". A 18h, il a assisté à la présentation à la presse d’un film réalisé par sa Fondation et portant sur les aires marines protégées. Dans la soirée, il s'est rendu à un dîner de gala organisé par «Birdlife international» en présence de la Princesse Takamado de la maison imériale, Marco Lambertini, président de Birdlife International et Cristi Nozawa, directrice régionale de Birdlife pour l’Asie. Le 30 octobre, Albert II a visité le centre d’entraînement des sumotoris à l’Université Nihon Daigaku, en compagnie de MM. Tanaka, président du Conseil d’Administration de l’Université, président de la Fédération internationale de sumo et Daikuhara, directeur général des Affaires générales de l’Université de Nihon ainsi que de Kizaki, entraîneur principal des sumotoris. Il est ensuite allé au siège de la société Mitsubichi Motors. On se souvient que le 25 novembre 2009, un Protocole d’Accord, Memorandum of Agreement, a été signé entre Mitsubishi et la Principauté de Monaco, à propos des essais de véhicules électriques I MiEV. La Fondation Prince Albert II, la Poste, la SMEG et Monaco parking ont d'ailleurs été les premiers à les tester. Puis, le Souverain a pris part à la cérémonie du thé en compagnie de S.A.I. le Prince Hitachi, éminent cancérologue, à la Résidence Impériale. Lundi 1er novembre, S.A.S. le Prince et Mlle Charlène Wittstock déjeunent avec LL. MM. l'Empereur Akihito et l'Impératrice Michiko au Palais. Toujours dans le cadre de cette conférence, le souverain s'est entretenu avec Ruy Matsumoto, ministre japonais de l'Environnement, Stefania Prestigiacomo, ministre italien de l'Environnement et la Française Chantal Jouanno, secrétaire d'Etat à l'Ecologie.

Message princier à l'occasion du décès d'un ancien président

Le Prince a adressé une dépêche officielle à Cristina Fernández de Kirchner, présidente de la République d’Argentine, dans laquelle il lui fait part de sa profonde émotion à l'annonce de la disparition prématurée de son époux, le 27 octobre à El Calafate en Patagonie. Il ajoute qu'il garde de l'ex-président Néstor Carlos Kirchner, qui a exercé la magistrature suprême du 25 mai 2003 au 10 décembre 2007, le souvenir de l’homme d’Etat qu’il fut, serviteur passionné de son pays. S.A.S. Albert II conclut en assurant la présidente, sa famille et le peuple argentin de la vive tristesse qu'il ressent ainsi que la population de la Principauté de Monaco.

Les maires se concertent

Georges Marsan, maire de Monaco a assisté à Lausanne, à la 30e Assemblée générale de l’Association internationale des maires francophones, AIMF. Le thème en était «Villes et universités au service du développement local» et une cinquantaine de pays étaient représentés à cette rencontre dont l’objectif premier est de favoriser au sein de l’AIMF, l’échange d’expériences autour du développement urbain durable et de soutenir les villes désireuses de se lancer dans des projets en accord avec cet objectif. De nombreux ateliers étaient organisés autour du thème principal et portaient sur l'intégration sociale, la croissance économique, le développement durable. Les débats sont enrichis par les expériences d'intervenants venus d'horizons variés. Pour la mairie de Monaco, c'est la possibilité de faire connaître sa politique locale en matière de développement durable et aussi de mieux appréhender ce qui se fait ailleurs dans le même domaine.

L'acidification en cause

Du 2 au 4 novembre, le musée océanographique de Monaco accueillera The 2010 Annual Ocean Acidification Reference User Group Meeting, colloque organisé par l’Union Internationale pour la Nature, IUCN, en association avec les programmes EPOCA, European Project on Ocean Acidification, BioACID, UK Acidification Research Programme, Scottish Natural Heritage, Natural England, le Centre Scientifique de Monaco, la Fondation Prince Albert II et l’Institut Océanographique, Fondation Albert Ier, Prince de Monaco. Durant ces 3 jours, 30 chercheurs débattront de l’acidification des océans. Les émissions de CO2 dues aux activités humaines sont en croissance constante et ont un effet néfaste sur le climat. En outre, leur absorption par l'eau de mer entraîne l'acidification de cete dernière. Quel est l'impact de ce phénomène sur les organismes et les écosystèmes marins et comment en limiter les effets ? Où en est la recherche scientifique ? Quelles recommandations à l'adresse des acteurs politiques et économiques et vers le grand public ? Autant de questions qui seront abordées lors de cette rencontre qui s’inscrit dans le cadre de la «déclaration de Monaco», document de référence signé en octobre 2008 par 155 scientifiques et chercheurs représentant 26 nations réunies autour de S.A.S. le Prince Albert II. Ils avaient décidé de mettre en commun leurs connaissances et leurs recherches sur l’acidification des océans.

Insertion des diplômés

Michel Roger, Stéphane Valeri et Jean-François Robillon, avec les signataires. Photo (c) Eric Matton / CDP
Michel Roger, Stéphane Valeri et Jean-François Robillon, avec les signataires. Photo (c) Eric Matton / CDP
42 protocoles d’accord relatifs à l’insertion des diplômés dans la vie active ont été signés entre le Gouvernement princier et des entreprises monégasques. C'est le fruit du travail accompli par la Commission d’Insertion des Diplômés créée en février 2010 par la volonté conjointe du Gouvernement Princier et du Conseil National. La cellule exécutive de cette Commission, placée sous l’autorité du Conseiller de Gouvernement pour les Affaires Sociales et la Santé et animée par Maryse Battaglia et Christine Soriano, chargées de mission à ce même Département, a accompagné les jeunes diplômés et créé des liens avec les entreprises pour favoriser leur accès à des emplois
qualifiés. C'est ainsi que pour les trois prochaines années, 84 jeunes diplômés, monégasques ou résidents, pourront prétendre à des postes correspondant aux souhaits de ces entreprises. Cela répond aux recommandations émises par le Prince dans son discours d’avènement, il s'agissait de conserver la richesse intellectuelle de la Principauté, en favorisant les perspectives d’avenir et les possibilités de travail dans le secteur privé et en soutenant par ailleurs, le retour à Monaco des jeunes diplômés expatriés. Les premiers résultats obtenus sont encourageants.

Extraits en podcast audio à la fin de cet article

Automne social

Il l'est aussi à Monaco, même s'il n'y a aucune commune mesure avec ce qu'il se passe dans le pays voisin. Près d'une cinquantaine de personnes ont ainsi manifesté devant l'hôtel Métropole, elles réclamaient une participation aux économies réalisées grâce à la baisse de TVA sur la restauration, autrement dit elles demandaient un intéressement des salariés. Selon le délégué syndical Daff Amady, il y a eu des accords dans les autres chaînes hôtelières, mais cela n'a pas eu lieu avec la direction de l'hôtel Métropole. Malgré la présence du directeur général de l'hôtel, Jean-Claude Messant, qui a rendu visite aux employés, ils n'ont pas obtenu satisfaction. La direction de l'hôtel Métropole a redit qu'elle ne verserait rien de plus que ce qui était prévu par la réglementation en vigueur en Principauté. Elle s'en tient au fait que les économies ainsi réalisées "ont permis de préserver l'emploi, d'améliorer l'outil de travail, et de développer les équipes. Depuis le début de la crise économique, aucun licenciement n'a été effectué". Un peu plus tard, la manifestation s'est terminée dans le calme.

Commerce équitable avec Radio Ethic

Sait-on tout sur le commerce équitable? C'est pourtant bien souvent ce que voudrait la clientèle. Il sera possible de mettre à jour ses connaissances grâce à l'émission de radio organisée à l’hôtel Fairmont Monte-Carlo, Radio Ethic, la webradio du développement durable, ce mardi 2 novembre de 18h30 à 19h30. Emission ouverte au public, qui accueillera des intervenants internationaux et locaux reconnus dans ce domaine. Un sondage réalisé en septembre dernier par la Sofres pour la Commission nationale du commerce équitable, CNCE, fait le point sur la façon dont les consommateurs perçoivent le commerce équitable. Selon cette étude publiée par TNS Sofres en octobre, sous le titre «Les Français et le commerce équitable», il ressort que si ce secteur est connu et apprécié, il y a encore des point obscurs dus à une mauvaise information ou tout simplement à un manque de précision. On apprend ainsi que ce commerce est moins connu que le bio, à 56% contre 76% pour le bio. Pour les Français en général et même pour les acheteurs réguliers desdits produits, 51% d’entre eux ont une connaissance floue des garanties apportées par les labels, 56% du fonctionnement de la filière, 70% de la différence entre les labels et 72% de la part du prix payé revenant au producteur.

Disparition d'une grande artiste

Photo (c) CDP
Photo (c) CDP
Emma de Sigaldi s'est éteinte le 23 octobre à Monaco à deux mois de son centième anniversaire. Emma Lackner était née à Karlsruhe le 22 décembre 1910 et avait commencé sa carrière par la danse qu'elle avait étudiée auprès de Mary Wigmann. C'est ainsi qu'elle se produisit en soliste à Munich dans des chorégraphies expressives inspirées de musiques de compositeurs du XXe siècle. Elle rencontre à Baden Baden le Comte Félix de Sigaldi, jeune capitaine des carabiniers du Prince, l'épouse et s’installe en Principauté à partir de 1954. Mais c'est la formation qu'elle a reçue des maîtres du Bauhaus qui l'incite à se consacrer entièrement à la sculpture, où elle fera s'épanouir son immense talent. Ses compositions en bronze ou en marbre figurent aujourd’hui dans de nombreuses collections privées et publiques. Ses sculptures et ses fontaines ornent maints lieux de la Principauté.
Elle a participé à de nombreuses expositions internationales et en mai-juin 2007, elle présentait encore au musée d’Etat de sculpture urbaine de Saint-Pétersbourg, une rétrospective qui eut beaucoup de succès. Emma de Sigaldi était Commandeur des ordres Princiers de Grimaldi et du Mérite culturel.internationale. Le Ministre d’Etat et l’ensemble du gouvernement ont exprimé leur profonde émotion en saluant la mémoire de cette artiste "de grand talent qui a su porter avec brio les couleurs de la Principauté dans le monde entier". Pour le président du Conseil national "La Principauté de Monaco vient de perdre l’une de ses plus grandes artistes". Ses obsèques ont eu lieu le 28 octobre, à10h, en la Cathédrale de Monaco.

insertion_diplomes.mp3 Insertion_diplomes.mp3  (966.16 Ko)




Par Colette Dehalle (dernière modification le 01/11/2010)



Tags : actus, Monaco


1.Posté par aec le 02/11/2010 00:10 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

LUTTE CONTRE L'HIPPOPHAGIE
NON UN CHEVAL CA NE SE MANGE PAS
AUTOCOLLANT GRATUIT A
AEC
98 RUE DE CANTE...  

Nouveau commentaire :

Veuillez respecter la nétiquette.
Nous n'acceptons pas les contenus contraires aux Conditions Générales d'Utilisation, comportant des propos intraduisibles, ayant un aspect militant, incitant à la haine ou à une quelconque discrimination.

Autres articles dans la même rubrique ou dossier:
1 2 3 4 5 » ... 112





Dans nos blogs :

Abécédaire animal en vidéo - R

La série du Podcast Journal Animal présente les animaux à travers des vidéos. Avec la lettre R: ragondin, raie, raton laveur... Ragondin...



Le Podcast Journal sur :