Loading
Podcast Journal
Le Podcast Jour


Le Podcast Journal - podcastjournal.net  

Rechercher un article publié :

 
 
Respectez l'environnement: n’imprimez pas nos pages sur papier, visualisez-les sur écran blanc ou noir, partagez-les sur vos réseaux ou envoyez-les par mail! Reproduction autorisée uniquement avec le lien mentionnant la source: www.podcastjournal.net
22/11/2010

ACTUS DE MONACO


La grande affaire de la semaine écoulée fut incontestablement la fête nationale qui cette année, avait un ton particulier, la future Première dame de la Principauté y faisait ses premières armes. On retiendra aussi cette vaste campagne destinée à donner de Monaco une image beaucoup plus conforme à la réalité des temps et loin des clichés éculés que véhicule encore à l'envi certaine presse...


Une fête nationale à l'éclat particulier

19 novembre 2010. Photo (c) Cédric de Brincat
19 novembre 2010. Photo (c) Cédric de Brincat
Comme chaque 19 novembre, tous les Monégasques ont manifesté leur attachement à la famille princière. Mais cette année, il y avait quelque chose de différent, mademoiselle Charlène Wittstock était présente aux différentes cérémonies et elle est apparue au balcon du palais princier pour saluer la foule massée aux abords. Tout avait commencé la veille à 21 heures, par un feu d’artifice grandiose au Port Hercule. Le lendemain, se sont succédé à 11h la grand-messe d’action de grâce présidée par Son Excellence Monseigneur Bernard Barsi, archevêque de Monaco, et concélébrée par les prêtres du diocèse. Puis une prise d'armes dans la Cour d’Honneur, une remise d'insignes de grade et de médailles aux personnels de la Force publique et de la Sûreté publique et du Palais Princier et une aubade Place du Casino. Eugène Onéguine, opéra de Piotr Ilyitch Tchaïkovski, termina par une soirée de gala au Grimaldi Forum, cette journée mémorable. Par ailleurs, le prince Albert de Monaco s'est exprimé dans un grand quotidien français du matin, il a insisté sur les qualités de sa fiancée qui lui ont déjà permis de conquérir "le coeur des Monégasques". Il a parlé de son humour et surtout de son investissement dans plusieurs causes humanitaires, notamment Born Free Foundation, Special Olympics et la Nelson Mandela Foundation. Albert II a redit son souci constant du bien-être de l'ensemble de la population monégasque et répété que son gouvernement mène une politique dont la Principauté pouvait s'enorgueillir dans les domaines économique, social, sportif, culturel, sans oublier celui de la sécurité ou la protection de l'environnement pour lequel l'exemplarité est recherchée. Sur Radio classique, il a reparlé de ses engagements, évoqué la mémoire de son trisaïeul le prince Albert Ier, qui avait déjà compris en son temps la fragilité de la planète et dont on admire encore aujourd'hui certaines des réalisations. Sur les mêmes ondes avec S.A.R. la Princesse Caroline de Monaco, dans l'émission "Passion classique", il a été question de son amour des arts et de son implication dans la riche vie culturelle de la Principauté. Les festivités se sont terminées le samedi 20 avec le concert donné par l'orchestre philharmonique de Monte-Carlo, dirigé par Yakov Kreizberg avec la violoniste Julia Fischer, au programme Dvořák, Suk et Respighi, concert transmis en direct sur Radio classique.

Voir nos articles précédents sur la Fête nationale monégasque et sur l'Opéra

Une campagne de grande envergure

SEM Michel Roger Ministre d'Etat, entouré de Mme Yvette Gazza-Cellario écrivain monégasque et Mme Eva Esztergar, rédactrice en chef , résidente monégasque, lors de la présentation de la campagne. Photo courtoisie.
SEM Michel Roger Ministre d'Etat, entouré de Mme Yvette Gazza-Cellario écrivain monégasque et Mme Eva Esztergar, rédactrice en chef , résidente monégasque, lors de la présentation de la campagne. Photo courtoisie.
Le gouvernement monégasque lance une campagne de communication destinée à changer l'image que s'en font les autres pays. C'est ce qu'il ressort des propos du ministre d'Etat Michel Roger lors de la présentation de ce plan au gouvernement et à la presse. "Il fallait sortir des clichés, des images parfois dévalorisantes", a-t-il précisé, surtout depuis que la crise financière a attiré l'attention sur les places économiques et financières. L'agence de publicité TBWA-Paris a été chargée de mener à bien cette opération, et son président Guillaume Pannaud indique que les images clinquantes ne seront pas de mise et qu'on privilégiera l'intelligence et l'esprit. Et d'ajouter "Nous avons voulu montrer en quoi cet Etat singulier agit dans le concert des nations", rappelant ainsi que la Principauté était à la pointe pour tout ce qui concernait la culture, l'écologie, le sportif ou la coopération humanitaire. Concrètement, une dizaine de visuels avec affiches de grand format seront visibles sur le territoire monégasque et également dans la presse française. II existe aussi un site Internet www.unroleapartdanslemonde.mc, consultable en français et en anglais. Le budget de cette vaste campagne est de près de cinq millions d'euros. Et Michel Roger précise que "si les crédits nécessaires sont votés", la campagne entrera "dans une phase plus internationale, en Angleterre et dans d'autres pays européens" dès les premiers mois de 2011. (NDLR: Serions-nous oubliés encore ?...)

La CDE s'active à l'étranger et à Monaco

La rencontre du corps diplomatique et des entrepreneurs monégasques. Photo courtoisie.
La rencontre du corps diplomatique et des entrepreneurs monégasques. Photo courtoisie.
A l’occasion de la Fête Nationale, l’ensemble du corps diplomatique et consulaire de Monaco a été invité par la CDE à la 2e rencontre entre ambassadeurs, consuls et entrepreneurs monégasques, dans le but de "développer les réseaux internationaux des entreprises et permettre aux ambassadeurs et consuls de parfaire leur connaissance du tissu économique local."

Podcast audio de Michel Dotta, au microphone d'Eva Esztergar, à la fin de cet article

Rappelons également que la visite officielle que le prince Albert II de Monaco doit effectuer au Liban les 13 et 14 janvier prochain, a été confirmée au cours de la réunion tenue récemment par Boutros Assaker, ambassadeur du Liban en France et des représentants de la CDE, Chambre de développement économique de Monaco. Plus de 120 acteurs du secteur privé et public monégasque y avaient participé. Le prince sera accompagné d'une importante délégation d'environ 80 entrepreneurs avec à leur tête Michel Dotta, président de la CDE. Seront présents des représentants de l'Association monégasque des activités financières, du département des Relations extérieures, de la direction du Tourisme et des Congrès, ainsi que de la Société des Bains de Mer. Cette visite de la mission monégasque coïncidera avec la tournée prévue au Moyen-Orient - et qui devrait inclure le Liban - de Christophe de Margerie, PDG du groupe pétrolier français Total.

L'acidification des océans au banc des accusés

Wu Zei. Photo (c) Eva Esztergar
Wu Zei. Photo (c) Eva Esztergar
Du 16 au 18 novembre, biologistes et économistes se sont rencontrés au Musée Océanographique, autour de ce thème. C'était la première fois qu'ils dialoguaient à propos de ce sujet d'environnement et qu'ils pouvaient évaluer les effets économiques du phénomène préoccupant de l'acidification des océans. Il s'agit encore et toujours de limiter l’émission de CO2. Les conclusions de cette réunion donneront lieu à un plan d'actions futures et de recommandations politiques.

Toujours au Musée, la nouvelle exposition "Méditerranée" a été présentée à la presse le jeudi 18 novembre, elle met à l'honneur l'œuvre inédite de Huang Yong Ping, artiste chinois de renommée mondiale. Intitulé "Wu Zei", un animal hybride - entre pieuvre et seiche - est au cœur de l'exposition, avec ses 25 mètres d’envergure.
L'exposition est ouverte au public, du 20 novembre 2010 au 20 mai 2012.

A Monaco aussi on bat le pavé

S'il est encore des personnes qui résument essentiellement la Principauté à ces images clinquantes d'un autre temps, elles ont pu être détrompées en apprenant que l'avant-veille de la Fête nationale monégasque, on manifestait dans les rues, à l'appel de l'USM, Union des Syndicats de Monaco, pour la revalorisation des salaires et la défense du régime local des retraites, exposé comme dans tous les Etats modernes à la baisse du nombre des cotisants. Et comme en France voisine, on brandissait pancartes et slogans et l'évaluation de la police et des syndicats n'était pas la même quant au nombre de manifestants... Les cortèges se sont séparés place d'Armes après un discours des représentants syndicaux exposant leurs revendications.

Un libéral récompensé

Le Monégasque Pierre-André Chiappori qui fait partie du projet Monaco 2029, a reçu le prix Zerilli-Marimo mettant en valeur le rôle de l'économie libérale dans le progrès des sociétés et l'avenir de l'homme. Annuel et doté de 13500 euros, ce prix a été créé à l'initiative de la baronne Zerilli-Marimo, en souvenir de son mari qui fut correspondant de l'Académie de 1976 à 1981. Pierre-André Chiappori est ancien élève de l'Ecole normale supérieure de la rue d'Ulm à Paris, agrégé de mathématiques et docteur ès sciences économiques, il a enseigné dans les plus prestigieuses institutions parisiennes dont l'Ecole polytechnique et à l'Université de Chicago. Depuis 2004, il est professeur d'économie à l'Université Columbia de New York. Auteur de nombreux ouvrages couronnés de prix, il s'élève contre un système français trop centralisateur et bureaucratique qui pousse les chercheurs à s'expatrier.

cde_michel_dotta.mp3 CDE_Michel_dotta.mp3  (1.11 Mo)




Par (dernière modification le 28/11/2010)





Autres articles dans la même rubrique ou dossier:
1 2 3 4 5 » ... 112





Dans nos blogs :

Abécédaire animal en vidéo - R

La série du Podcast Journal Animal présente les animaux à travers des vidéos. Avec la lettre R: ragondin, raie, raton laveur... Ragondin...



Le Podcast Journal sur :