Connectez-vous S'inscrire
Le Podcast Journal - podcastjournal.net 


Vendredi 19 Septembre 2014
15:49
 


Respectez l'environnement: n’imprimez pas nos pages sur papier, visualisez-les sur l'écran avec fond noir ou blanc (icône imprimante ci-dessous)

ACTUS DE MONACO

31/01/2011
Lu par 4504 visiteurs web

Semaine assez légère à Monaco, ce qui ne veut pas dire qu'on ne s'intéresse pas aux graves problèmes de l'heure. Le Festival international du cirque de Monaco a fermé ses portes, l'exposition féline s'est tenue pendant deux jours. On retiendra aussi l'implantation prochaine de la franc-maçonnerie en Principauté.


Aide au Burundi

Photo (c) Jo Exelmans
Photo (c) Jo Exelmans
Le 20 janvier, S.A.R. la Princesse de Hanovre participait à un déjeuner de solidarité à l’Hôtel Radisson Blu de Bruxelles. La présidente de l’AMADE Mondiale souhaitait recueillir des fonds au profit des orphelins burundais. L'événement avait été organisé par Pieter Bogaardt, président du Groupe Olympe et administrateur de l’AMADE Mondiale, et rassemblait plusieurs bienfaiteurs privés venus d'horizons divers. Parmi la quarantaine d'invités on remarquait S.A.R. la Princesse Esmeralda de Belgique, présidente du fonds Léopold III pour l’exploration et la conservation de la nature, ainsi que S.A.R. la Princesse Léa de Belgique, le baron Edouard Louis Joseph Merck, cycliste bien connu et Khadja Nin Ickx, qui s'implique régulièrement dans les actions de l’AMADE et qui est par ailleurs l'épouse du pilote automobile. Ce programme qui contribue à apporter aux enfants un accès à la santé et à l’éducation, à assurer la prise en charge des personnes vivant avec le SIDA et à réduire la transmission du virus de la mère à l’enfant, est mené depuis 2008 par l’AMADE Burundi, l’AMADE Mondiale, la Coopération monégasque et Fight Aids Monaco. La seconde phase de ce programme de grande envergure, commencera en avril prochain pour une période de 3 ans. Le Conseil burundais de lutte contre le SIDA estime à plus de 830.000 le nombre d’orphelins et enfants vulnérables. AMADE Burundi aide annuellement plus de 15.000 enfants.

Echos du festival

Le Festival international du cirque de Monte-Carlo vient de se terminer. Le 23 au soir, les distinctions ont été remises après délibérations du jury, ce qui ne doit pas être facile vu la qualité des spectacles proposés. Le Clown d'or a été attribué à l'Italien Flavio Togni et à l'Américain Bello Nock. Le premier s'illustre dans le dressage d'animaux, lors de la soirée du 27 janvier consacrée au show des vainqueurs, on a pu le voir en compagnie de chevaux, de tigres et d'éléphants et il semblait très à l'aise avec chaque espèce. Le second est ... un clown au chef surmonté d'une étrange coiffure, il ravit l'assistance par tous ses numéros tant il est agile, perpétuellement en mouvement, imprévisible et jamais à court d'inventions, il n'est d'ailleurs pas sans rappeler parfois, certains effets du Charlie Chaplin des débuts. Les Chinoises de la troupe Dalian sur leurs bicyclettes ont obtenu le Clown d'argent, de même que la Québécoise Valérie Inertie, pour un extraordinaire numéro sur une sorte de roue Cyr. Les clowns de bronze ont été remis aux Royals Brothers, deux Italiens qui mettent à l'épreuve leurs biceps pour des exercices audacieux. La Troupe de funambules Weisheit et la Brigade spéciale des Pompiers de Paris ont ont reçu la Mention spéciale du jury. Il n'y a plus qu'à attendre le prochain festival qui se déroulera du 19 au 29 janvier 2012...

Depuis six ans, l’Union des commerçants et artisans de Monaco, UCAM, organise un concours de vitrines décorées sur le thème du cirque à l’occasion du Festival. Concours qui est ouvert depuis peu aux commerces de Beausoleil et l’an prochain, les commerces de Cap d’Ail pourront y participer aussi. Cette année, il y a eu onze nominés mais c'est Toys mania, place de la Mairie de Monaco, qui a remporté le prix. Il a été remis par Urs Pilz, directeur artistique du Festival, en présence de Pierre Brezzo, président de l’UCAM, et des commerçants ayant participé au concours.

Le temple du chat

Eol, hôte de l'Auditorium-Rainier III. Photo personnelle.
Eol, hôte de l'Auditorium-Rainier III. Photo personnelle.
Les 29 et 30 janvier, la fine fleur de la la gent féline était réunie à l'Auditorium Rainier-III pour la quatrième édition de l'Exposition internationale féline de Monaco, organisée par l'Association féline de Monaco qui dispose d'un Livre d'origines unique. Placée sous le Haut Patronage de SAR la Princesse de Hanovre, elle est affiliée au WCF, World Cat Federation. Quelque 420 de représentants de cette gent fascinante, il y en avait 227 en 2008 et 327 en 2010, venus de France, d'Italie, d'Allemagne, de Russie, de Suisse ou d'Espagne, toutes races confondues, depuis les animaux les plus simples jusqu'aux plus sophistiqués, s'exhibaient dans leur cage souple derrière un plastique transparent. Les uns, pelotonnés dans une corbeille, d'autres mollement étendus dans des sortes de hamacs, certains blottis dans une couverture, mais tous impeccables, peignés, brossés, bichonnés, prêts à affronter les sept juges, deux italiens, un belge, un anglais, un français et deux allemands. On aperçoit aussi quelques chatons disponibles, sans doute pour les visiteurs qui craqueraient devant ces délicieux animaux, ou bien encore des avis de naissance prochaine. Les exposants, 112, se tiennent près de leurs protégés, parmi eux beaucoup sont propriétaires de chatteries. Martine Woolf, présidente de l'Association féline de Monaco et organisatrice de l'exposition, confie volontiers son amour du chat, venu sur le tard, mais qui n'en est que plus violent. Le trophée Bastet a été remis par la princesse Caroline à un chat mau égyptien, il y avait une vingtaine d'exemplaires de cette race en compétition, on la retrouve sur un timbre de 0,87€ émis le 4 janvier. Une légende le dit l'ancêtre de toutes les races actuelles. Bastet était dans l'Egypte ancienne une déesse que l'on représentait par un chat.

Monaco en loge

A plusieurs reprises, on a évoqué l'implantation de la franc-maçonnerie en Principauté, il n'en était rien, le catholicisme religion d'État l'ayant emporté. La GLNRPM, Grande Loge nationale régulière de la principauté de Monaco, maintes fois annoncée, n'a pas vu le jour. Mais l'adhésion de Monaco à la Convention européenne des droits de l'homme a imposé la légalisation du droit à la liberté d'association. Cette fois, c'est sûr, elle sera officiellement installée le 19 février 2011 par un collège de grands officiers installateurs de la Grande Loge unie d’Angleterre, des Grandes Loges unies d’Allemagne et de la Grande Loge nationale française. Elle se compose de soixante-dix "frères" répartis en trois loges, on trouve à leur tête trois "vénérables", le grand maître Jean-Pierre Pastor, consul de Monaco à La Havane, le député grand maître Claude Boisson, ancien vice-président du Conseil national et le grand secrétaire Franck Nicolas. Une soirée de gala dans la salle des étoiles du Sporting de Monaco suivra cette "consécration".

Un enseignement original

Les élèves des classes de chinois du Collège Charles III ne s'attendaient certainement pas à cette immersion linguistique qui vient de leur être offerte. Ils ont pu mettre en pratique et même perfectionner, leurs connaissances en langue chinoise. Tout simplement en se rendant sous le chapiteau de Fontvieille pour dialoguer avec des artistes, et quels artistes ! qui viennent de participer au 35e Festival International du Cirque de Monte-Carlo.

Mise en garde

Du 24 au 26 janvier, les élèves de seconde du Lycée Albert 1er ont eu droit à des réunions d'information et de prévention contre le SIDA, à l'initiative du CDAG, Centre de dépistage anonyme et gratuit, placé sous l'égide du Département des Affaires sociales et de la santé, et de la Direction de l'Éducation nationale de la jeunesse et des sports. Les élèves répartis en groupes de 4 ou 5 et encadrés par Daniel Rouison, médecin responsable du CDAG, ont rencontré un étudiant en 3e année de l'IFSI de Menton, Institut de formations en soins infirmiers. L’objectif de ces rencontres était de favoriser des échanges sans tabou et de répondre à toutes les questions portant sur la prévention, le dépistage, la contamination.

Fumigènes interdits

Pour ne pas avoir respecté cette disposition, lors du Monaco-Nice du 27 novembre dernier, l'OGC Nice, Olympique gymnaste club, a écopé d'une amende de 30.000 euros que lui a infligée cette semaine la commission de discipline de la LFP. Ceci pour "l'utilisation d'engins pyrotechniques" fumigènes et fusées d'alarme, que ses supporters avaient tirés lors du derby Monaco-Nice joué au Stade Louis-II. D'aucuns ont pu trouver que c'était cher payé pour des manifestations de joie, après une rencontre qui se solda par un nul, 1-1.


Par — Nombre de lectures web de cet article (hors podcasts, smartphones et tablettes): 4504 fois — Contenu mis à jour le 31/01/2011




Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Veuillez respecter la nétiquette.
Connectez-vous pour communiquer et faire partie du réseau du Podcast Journal! Tous les articles, commentaires, annonces, sujets de forum seront podcastés après une éventuelle modération: nous n'acceptons pas les contenus contraires aux Conditions Générales d'Utilisation, comportant des propos intraduisibles, ayant un aspect militant, incitant à la haine ou à une quelconque discrimination.
L'abonnement aux flux ainsi que l'inscription au Podcast Journal sont gratuits.


Autres articles dans la même rubrique ou dossier:
1 2 3 4 5 » ... 104











Partager ce site


Publicité


Vous pouvez visualiser nos articles sur fond blanc aussi, sur www.podcastjournal.net




visiteurs différents