Loading
Podcast Journal
Le Podcast Jour


Le Podcast Journal - podcastjournal.net  

Rechercher un article publié :

 
 
Respectez l'environnement: n’imprimez pas nos pages sur papier, visualisez-les sur écran blanc ou noir, partagez-les sur vos réseaux ou envoyez-les par mail! Reproduction autorisée uniquement avec le lien mentionnant la source: www.podcastjournal.net

ACTUS DE MONACO


La Principauté de Monaco défend ses spécificités, le maire Georges Marsan s'apprête à entamer son troisième mandat consécutif, lors d'une conférence de presse les questions d'actualité ont été passées en revue, quelques faits marquants de la semaine écoulée. On visitera avec plaisir les curiosités que l'artiste américain Mark Dion a ressuscitées pour les visiteurs du musée océanographique et à la villa Paloma.


Le Prince Souverain à la rencontre de ses ancêtres

Louise Hippolyte Grimaldi devant une vue de Monaco, oeuvre de l'atelier du peintre Jean-Baptiste Santerre (1651-1717)
Louise Hippolyte Grimaldi devant une vue de Monaco, oeuvre de l'atelier du peintre Jean-Baptiste Santerre (1651-1717)
Il y a quelques semaines nous mentionnions la visite que S.A.S. Albert II devait effectuer le mercredi 27 avril, à Saint-Lô, préfecture du département français de la Manche. Plus précisément au musée de la ville pour l'inauguration de l'exposition "La Normandie des Princes de Monaco" qui se tiendra jusqu'au 18 septembre. Ces jours-ci, le Prince a accordé un entretien au quotidien Ouest-France où il évoque cette partie de l’histoire de sa famille "normande" et l’importance que revêt ce déplacement alors qu'on célèbre les 1100 ans de la Normandie. Il parle du buste de Françoise de Doillon du Lude, maréchale de Matignon qu'il a acquis à la fois pour honorer la mémoire familiale et pratiquer le mécénat à l'instar des Grimaldi. Il rappelle l'hôtel de Matignon qui était la résidence parisienne de sa famille au XVIIIe siècle Son ancêtre Jacques IV de Matignon, devenu prince de Monaco sous le nom de Jacques Ier, y avait constitué une extraordinaire collection de tableaux et d'objets d'art.
Louise-Hippolyte Grimaldi, princesse de Monaco, née le 10 novembre 1697, fille d'Antoine Ier et de Marie de Lorraine, épousa le 20 octobre 1715 Jacques Goyon de Matignon, comte de Torigni qui deviendra prince de Monaco au décès de sa femme le 29 décembre 1731. Sous le nom de Jacques Ier, il régnera jusqu'à la majorité de son fils Honoré III, en 1733. Celui-ci dont le règne se terminera en 1793, connaîtra les rigueurs de la Révolution française. Quant à Louise-Hippolyte, elle n'aura régné qu'un an à peine, depuis la mort de son père le 20 janvier 1731 à sa propre mort le 29 décembre de la même année. Parmi les nombreux titres de S.A.S. Albert on note ceux de comte de Torigni, baron de Saint-Lô et sire de Matignon. Quant à l'hôtel de Matignon, les vicissitudes de l'histoire ne l'épargnèrent pas, il fut racheté, revendu et abrita notamment une danseuse entretenue par un riche banquier mais aussi une communauté de religieuses et un colonel américain... Après ces divers avatars, l'hôtel qui avait été ambassade d'Autriche-Hongrie à Paris de 1884 à 1914, devient en 1935 la résidence du chef du gouvernement français, Président du Conseil sous la IIIe et la IVe Républiques et Premier ministre sous la Ve.

Union européenne et spécificités monégasques

Le 12 avril, S.E. Gilles Tonelli, ambassadeur de Monaco auprès de l’Union européenne, était à Bruxelles devant le groupe de travail AELE, Association européenne de libre-échange, pour exposer les spécificités de la Principauté. Réunion organisée à l’initiative de la Présidence hongroise dans le cadre de la mise en œuvre des dispositions du Traité de Lisbonne en ce qui concerne les relations entre l’Union européenne et les petits États européens. Gilles Tonelli a développé les principales caractéristiques de la Principauté, histoire, population, institutions, économie et système social. Il a aussi évoqué le fait que bien que n'étant pas membre de l’Union européenne, la Principauté fait partie de l’union douanière et de la zone Euro. Il a réaffirmé la position du gouvernement princier qui souhaite développer ses rapports avec l’Union européenne, sans que ce soit au détriment des spécificités de Monaco, Ville-État où la communauté nationale est très minoritaire. La situation est donc différente de celle des autres petits États. Il a enfin rappelé que l’avenir des relations entre l’Union européenne et Monaco ne peut se concevoir que si ces particularités monégasques, notamment priorité de logement, d’emploi et autorisation pour l'exercice d'une activité économique ou professionnelle, sont préservées.

Questions d'actualité

Photo (c) Charly Gallo
Photo (c) Charly Gallo
Le 11 avril a eu lieu la conférence de presse du gouvernement où ont été passées en revue la plupart des questions actuelles de la Principauté, dont le prix de la "meilleure campagne corporate 2010" qui lui a été décerné et que nous avons évoqué la semaine dernière. Lors de cet échange, on a aussi parlé de la modernisation de la procédure d’instruction et de versement des bourses d’études, de la Mission "Japon 2011" des sapeurs-pompiers de Monaco partis très peu de temps après l'annonce des catastrophes qui ont frappé le pays, S.A.S. le Prince Albert II les a reçus avec leurs épouses pour saluer leur courage. Le bilan de la résidence "A Qietudine" neuf mois après son ouverture, l'opération d’embellissement du Port Hercule et l'amélioration de la zone du Larvotto sont encore les thèmes abordés.

Le maire reconduit

Photo (c) DR
Photo (c) DR
Le nouveau Conseil Communal, issu des élections du 13 mars dernier, a été installé le à 11h dans la Salle du Conseil de la Mairie en présence des plus hauts représentants des Institutions monégasques. Georges Marsan a été réélu maire pour son troisième mandat consécutif et le Conseil Communal comprend 12 adjoints et deux conseillers communaux qui se répartissent les différentes délégations, on remarque que si le secteur social pour tous les âges de la vie tient une large place, la culture et le sport ne sont pas négligés.
Conseil Communal: Georges MARSAN : Maire (Domaine Communal, Service d'Actions Sociales - section sociale), Camille SVARA : 1er Adjoint (Service d'Actions Sociales - section maintien à domicile), Yann MALGHERINI : 2ème Adjoint Représentant du Pôle Social (Service d'Actions Sociales, section petite Enfance, Ressources Humaines), Marjorie CROVETTO HARROCH : 3ème Adjoint Représentant du Pôle Pratique (Police Municipale, Service du Contrôle Municipal des Dépenses), Charles MARICIC : 4ème Adjoint (Service Informatique, Service Municipal de l'Affichage et de la Publicité), André J. CAMPANA : 5ème Adjoint (Jardin Exotique), Christian RAIMBERT : 6ème Adjoint Représentant du Pôle Culture (École Supérieure d'Arts Plastiques), Henri DORIA : 7ème Adjoint (Service de l’État Civil et de la Nationalité), Claire-Lise SCHROETER : 8ème Adjoint (Salle du Canton - Espace Polyvalent), Nicolas CROESI : 9ème Adjoint Représentant du Pôle transversal (Service Communication), Françoise GAMERDINGER : 10ème Adjoint (Médiathèque Communale), Jean-Marc DEORITI-CASTELLINI : 11ème Adjoint Représentant du Pôle Animation (Service Animation de la Ville), Ralph de SIGALDI : 12ème Adjoint (Académie Rainier III, Service d'Actions Sociales - Club le Temps de Vivre), François LALLEMAND : Conseiller Communal (Service Techniques Communaux), Jacques PASTOR : Conseiller Communal (Service Municipal des Sports et des Établissements Sportifs).

Les immeubles HBM Pasteur ne sont plus qu'un souvenir

Les locataires des immeubles HBM de l’avenue Pasteur ont quitté les lieux au dernier trimestre 2010 et la déconnection aux réseaux, eau, gaz, électricité, s'est effectuée. La déconstruction peut donc se faire, elle sera réalisée en deux temps, d'abord dépose et tri sélectif de tous les ouvrages de second œuvre, portes, fenêtres, plomberie, électricité. Puis démolition des structures porteuses à l’aide d’une pince de démolition dite "grignoteuse". Tout ceci naturellement en respectant au maximum les règles de sécurité. Cette déconstruction terminée, un parking provisoire de surface sera réalisé sur la moitié du site. Les places de stationnement seront exclusivement réservées au CHPG. Les nuisances sonores seront particulièrement contrôlées. La mise en place des installations de chantier est programmée courant avril 2011, la fin des déconstructions en juillet et la livraison du parking à l’automne 2011. Durant toute cette période, la circulation routière sera maintenue en double-sens grâce à l’adaptation de la largeur des voies. Le cheminement des piétons le long de l’avenue Pasteur sera spécialement adapté pour garantir des meilleures conditions de sécurité.

Les trésors de la mer

Photo (c) Mark Dion
Photo (c) Mark Dion
L'exposition "Oceanomania, souvenir des mers mystérieuses" avec en sous-titre "de l'expédition à l'aquarium" a ouvert ses portes au public. Jusqu'au 30 septembre, des pièces dont on avait souvent oublié l'existence sont exposées au Musée océanographique et au Nouveau musée national de Monaco, NMNM, villa Paloma. Grâce à l'ingéniosité de l'artiste américain Mark Dion pour qui "le but est de réunir la science et l'art à travers les œuvres de différents artistes et les collections des deux musées, afin d'examiner notre perception de l'océan". Le Musée océanographique est davantage concerné par la partie scientifique et les éléments qu'il propose n'auraient pas déparé les cabinets de curiosités de jadis. La villa Paloma est pour sa part plus tournée vers l'art, on y verra les œuvres d'une vingtaine d'artistes inspirés par la mer. Là encore Mark Dion a déniché des trésors dans les collections du NMNM, on verra ainsi deux tableaux de Claude Monet et par ailleurs la série de toiles monumentales "Vingt mille lieues sous les mers" que Bernard Buffet a peinte en 1989.

Le bonheur serait tout simple

Cliquez sur l'image pour commander les livres en ligne
Cliquez sur l'image pour commander les livres en ligne
Le 14 avril, à 17h30, au Forum Fnac de Monaco, Florence Servan-Schreiber animait une rencontre sur le thème "Peut-on améliorer son niveau de bonheur ?" C'est oui, selon la journaliste, auteur de "3 kifs par jour et autres rituels recommandés par la science pour cultiver le bonheur". Elle s'est appliquée pendant un an les découvertes de la psychologie positive qu'elle a étudiée et elle apprend ainsi à optimiser le bonheur. De quelle manière? Grâce à des recettes qui semblent aisées à réaliser, mieux doser ses relations avec les autres, savoir profiter des bienfaits de la vie et exprimer sa gratitude, cultiver son optimisme, prendre soin de son corps, pratiquer une activité physique, s'astreindre à lutter contre le stress et insister sur ses qualités effectives. Ces recommandations de bons sens paraissent toutes simples, il ne reste plus qu'à faire l’effort de les mettre en pratique.

A travers les rues

A partir de ce lundi 18 avril, l’itinéraire de la ligne n° 5 "Fontvieille – Hôpital" sera prolongé au-delà de l’arrêt "Bosio" jusqu’au rond-point du boulevard du Jardin Exotique. Par ailleurs, trois nouveaux arrêts sont créés, "Bd de Belgique" à proximité de l’accès à l’escalator conduisant à la gare, "Bosio" dans le sens retour au niveau du giratoire Bd de Belgique / rue Bosio et "Parc Princesse Antoinette". L’arrêt "Révoires" entre "Parc Princesse Antoinette" et "Bosio" est supprimé. Quant à l’arrêt situé après la sortie du tunnel en venant de l’hôpital, actuellement "Bd de Belgique", il est rebaptisé "Observatoire". Ces modifications qui ont été souhaitées par les usagers du quartier permettront d’accéder plus directement à la gare de Monaco depuis l’hôpital. En 2010, cette ligne a accueilli plus de 600000 usagers sur plus de 7 millions de voyages effectués grâce à la CAM, c'est dire son importance.

Depuis la mi-mars, un pôle d’échange provisoire des bus de la CAM était en service place d’Armes et permettait aux usagers de transiter sur le même quai pour les lignes 1, 2, 5 et 6. Il avait pour but de tester l’efficacité du dispositif et de juger de son impact sur le trafic. Après un mois d’essai, les services de l’État et la CAM ont jugé qu'il n'était pas utile d'en poursuivre le maintien. Évidemment, il simplifie les correspondances entre les différentes lignes de bus regroupées en un lieu unique mais on ne peut négliger l'impact sur la circulation. La sécurité des piétons a aussi été évoquée. Pour Marie-Pierre Gramaglia, Conseiller de Gouvernement pour l’Équipement, l’environnement et l’urbanisme, "ce test n’étant pas concluant, le Gouvernement a décidé de ne pas y donner suite", ce qui permettra d'après elle une économie d’environ 250000€. Dès le lundi 18 avril, on revient donc à la situation antérieure, les bus des lignes 1, 2, 5 et 6 de la CAM retrouveront leur arrêt de l’avenue du Port et ceux des lignes 1 et 2 descendant du Rocher n’effectueront plus un tour de giratoire, mais tourneront directement au bas de l’avenue de la Porte neuve. En outre, la DAU remplacera le quai provisoire du pôle d’échange par un espace fleuri de jardinières en maintenant la traversée piétonne qui devient définitive. Enfin, un nouvel escalier vers la rue du port sera réalisé dans le prolongement de la traversée piétonne du bas de la Porte neuve.

actusmonaco_2.mp3 actus_Monaco.mp3  (474.3 Ko)



18/04/2011




Autres articles dans la même rubrique ou dossier:
1 2 3 4 5 » ... 112





Dans nos blogs :

Le parcours inverse d'un steak

L'association de défense des animaux PETA révèle dans une nouvelle vidéo, la transformation "de l'élevage à l'assiette", montrant comment...

Abécédaire animal en vidéo - R

La série du Podcast Journal Animal présente les animaux à travers des vidéos. Avec la lettre R: renard, requin, rhinocéros... Renard roux...

La ville des chiens schtroumpfés

L'histoire des petits hommes de Peyo est imaginaire, tandis que celle des animaux devenus bleus est bel et bien moche et tristement réelle!...



Le Podcast Journal sur :