Loading
Podcast Journal
Le Podcast Jour


Le Podcast Journal - podcastjournal.net  

Rechercher un article publié :

 
 

Respectez l'environnement: n’imprimez pas nos pages sur papier, visualisez-les sur écran blanc ou noir, partagez-les sur vos réseaux ou envoyez-les par mail! Reproduction autorisée uniquement avec le lien mentionnant la source: www.podcastjournal.net
Colette Dehalle
20/01/2009

AMES SENSIBLES S'ABSTENIR !


S'il s'agissait de télévision nous pourrions dire "Attention, certaines images peuvent choquer" tout en sachant combien la formule est accrocheuse... Nous pourrions aussi recommander d'éloigner les enfants... Il n'en sera rien, la force des mots étant quand même beaucoup moins puissante.


La graisse humaine comme bioénergie

Alan Bittner, un chirurgien plasticien de Beverly Hills avait découvert dans sa clinique de Rodeo Drive, l'artère la plus élégante de Los Angeles, un moyen écologique pour rouler à bon marché. Il utilisait la graisse prélevée sur ses patients par liposuccion.
Avec 40 000 patients déjà traités et l'obésité qui gagne sans cesse du terrain, il n'avait plus guère à se préoccuper du prix des carburants traditionnels !
Il paraît qu'un litre de graisse humaine équivaut à peu près à la même quantité de biocarburants, rappelons que dans la fabrication de ceux-ci peuvent entrer du maïs ainsi que de la graisse de porc ou de bœuf. Grâce à cette énergie originale, le docteur Bittner faisait circuler ses deux véhicules avec semble-t-il, l'aval de certains de ses clients bien trop heureux de s'être séparés de leurs kilos superflus ! Cependant, d'autres ne sont pas tout à fait d'accord et le poursuivent en justice, ils lui reprochent d'avoir effectué des prélèvements trop importants... Tout aurait pu peut-être s'arranger si l'affaire n'était arrivée aux oreilles des autorités sanitaires, pour elles il est illégal d'utiliser des déchets médicaux humains et particulièrement pour faire fonctionner les moteurs. Lesdites autorités ont d'ailleurs fait perquisitionner la clinique mais l'inventif chirurgien l'avait quittée précipitamment pour s'envoler vers l'Amérique du Sud où il est activement recherché. Aux dernières informations il serait en Colombie...

La jambe de Sarah Bernhardt

Sarah Bernhardt photographiée par Nadar
Sarah Bernhardt photographiée par Nadar
Personne n'ignore que la grande actrice avait été amputée de sa jambe droite le 12 mars 1915 à la clinique Saint-Augustin de Bordeaux, elle se serait blessée en sautant du haut du château Saint-Ange dans Tosca de Victorien Sardou, pièce soulignons-le, encore en vogue grâce à la sublime musique de Giacomo Puccini, d'autres disent que l'accident se serait produit lors d'une représentation de l'Aiglon. Ce qui ne l'empêcha pas de poursuivre sa carrière sur scène, en témoigne ce mot que l'on a prêté à Tristan Bernard, il se trouvait au premier rang du théâtre et lorsque retentirent les trois coups, il s'écria "je l'entends, la voilà"...
Sarah Bernhardt qui était née plus simplement Henriette Rosine Bernard le 22 octobre 1844 à Paris, mourut le 26 mars 1923 dans la même ville en plein tournage de La Voyante, film de Léon Abrams et Louis Mercanton, resté inachevé et où figuraient aussi deux autres gloires Mary Marquet et Harry Baur. Elle est devenue un mythe, actrice entre autres à la Comédie-Française, à l'Odéon, directrice du théâtre de la Renaissance puis du théâtre des Nations, l'actuel théâtre Sarah-Bernhardt. Acclamée notamment en Angleterre, aux États-Unis, en Russie, au Canada, elle triompha en particulier dans Ruy Blas, Phèdre, Hernani, Lorenzaccio, Hamlet ou La Dame aux camélias. On se souviendra aussi qu'elle était à Monte-Carlo le 25 avril 1879 lors de l'inauguration du nouveau Théâtre du Casino. Un musée lui est consacré depuis 2007 à Belle-Ile où elle avait été propriétaire.

Cette affaire de jambe est des plus étranges, le bocal de formol qui contenait le membre amputé avait été égaré lors d'un déménagement en 2000 et il reparaît maintenant. Malheureusement, certains soutiennent qu'il s'agit d'une jambe gauche amputée sous le genou alors que celle de Sarah Bernhardt l'avait été au-dessus... Et horresco referens, de plus cyniques encore rapportent que la vraie jambe aurait été jetée lors d'un précédent déménagement en 1977... On attend avec impatience les analyses ADN effectuées sur des descendants de la tragédienne qui pourraient certainement donner le fin mot de cette histoire palpitante !




Par Colette Dehalle (dernière modification le 20/01/2009)




Nouveau commentaire :
Twitter

Veuillez respecter la nétiquette.
Connectez-vous pour communiquer et faire partie du réseau du Podcast Journal! Tous les articles, commentaires, annonces, sujets de forum seront podcastés après une éventuelle modération: nous n'acceptons pas les contenus contraires aux Conditions Générales d'Utilisation, comportant des propos intraduisibles, ayant un aspect militant, incitant à la haine ou à une quelconque discrimination.
L'abonnement aux flux ainsi que l'inscription au Podcast Journal sont gratuits.


Autres articles dans la même rubrique ou dossier:

Vies de chiens - 17/09/2016

Bretagne est morte - 19/06/2016

Harry Potter revit - 08/06/2016

1 2 3 4 5 » ... 11




Dans nos blogs :

Un orgasme = un arbre planté

Utiliser internet quotidiennement génère une grande quantité d’émissions de CO2. Grâce à des opérations ponctuelles ou des actions longue...

20 ans après, les pesticides sont toujours en moi [Interview]

Après la découverte du virus de l’hépatite C, Marie* apprend que son corps est également perturbé par de nombreuses toxines chimiques. Mais...

L’Amérique post-Trump [Revue de presse]

Trois semaines après l’élection de Donald Trump à la présidentielle américaine, le monde entier s’étonne encore de ce résultat inattendu....



Le Podcast Journal sur :