Loading
Podcast Journal
Le Podcast Jour


Le Podcast Journal - podcastjournal.net  

Rechercher un article publié :

 
 

Respectez l'environnement: n’imprimez pas nos pages sur papier, visualisez-les sur écran blanc ou noir, partagez-les sur vos réseaux ou envoyez-les par mail! Reproduction autorisée uniquement avec le lien mentionnant la source: www.podcastjournal.net
10/07/2013

Actu à la une - Inquiétante hausse de radioactivité à Fukushima


Suite au dernier prélèvement sur un des puits de la centrale nucléaire de Fukushima effectué ce 9 juillet 2013, il a été révélé que l'eau souterraine contenait 11.000 becquerels de césium 134 par litre soit 2.000 de plus que le lundi 8 juillet, et 22.000 becquerels de césium 137 soit une augmentation de 4.000 en un seul jour. Cette eau hautement radioactive se déverserait dans la mer.


Des soupçons peu rassurants

fukushima.mp3 Fukushima.mp3  (229.18 Ko)


La centrale Fukushima Daiichi a été ravagée par le séisme et le tsunami du 11 mars 2011 (voir nos publications précédentes). Du combustible a fondu dans trois des six réacteurs. Lors de la catastrophe, seule la population vivant dans le cercle de 20 km autour de la centrale nucléaire a été évacuée. Depuis, tout autour, la contamination reste forte. Le 27 mai dernier, Anand Grover, rapporteur spécial du Haut-Commissariat aux droits de l’homme des Nations unies, présentait à Genève les résultats de sa mission de novembre dernier à Fukushima. Un rapport de l'ONU accablant pour le gouvernement japonais. La consternation des déclarations de ces derniers jours concernant la centrale nucléaire, amplifie les cris d'alerte lancés depuis 2011.

La compagnie Tokyo Electric Power (Tepco) - nationalisée par l’État japonais en juin 2012 - gère toujours le complexe atomique. Elle a annoncé le 9 juillet 2013 avoir constaté une nouvelle augmentation du niveau de césium radioactif dans un puits de prélèvement situé entre les réacteurs et la mer, une multiplication par 90 en trois jours du niveau de césium. Toutefois elle ignore les raisons de ces hausses étonnantes et promet de renforcer les contrôles.

Le directeur de l'autorité de la sûreté nucléaire japonaise, Shunichi Tanaka, lors d'une réunion diffusée sur l'internet, a pour sa part déclaré: "Je souhaite que, tout en faisant la lumière sur l'origine de cette contamination, soient prises les mesures appropriées. Il est également nécessaire d'évaluer l'impact sur les espèces halieutiques et les fonds marins et que soit mesuré l'impact de davantage d'éléments radioactifs, pas seulement le césium". Quant aux membres de cette autorité ils ont conclu: "Il existe de forts soupçons que l'eau hautement radioactive accumulée dans le sol ne se répande dans la mer"... Un aveu en forme d’interrogation, qui ressemble à une alerte lancée au monde avant l'annonce officielle d'un océan Pacifique contaminé.

Triste hasard, Masao Yoshida, l'un des témoins principaux de cette catastrophe, vient de décéder ce mardi 9 juillet 2013, à l'âge 58 ans, d'un cancer de l'œsophage. Il dirigeait la centrale à l'époque de l'accident. Toutefois, d'après le communiqué de Tepco, sa maladie ne serait pas lié aux radiations encaissées.



Par (dernière modification le 10/07/2013)





Autres articles dans la même rubrique ou dossier:
1 2 3 4 5 » ... 22





Dans nos blogs :

« Un clip au poil » 22 juin

Un clip au poil #6 : Best Coast - Crazy For You En cas de canicule, il est fortement recommandé d'écouter Best Coast les doigts de pied en...



Le Podcast Journal sur :