Loading
Podcast Journal
Le Podcast Jour


Le Podcast Journal - podcastjournal.net  

Rechercher un article publié :

 
 

Respectez l'environnement: n’imprimez pas nos pages sur papier, visualisez-les sur écran blanc ou noir, partagez-les sur vos réseaux ou envoyez-les par mail! Reproduction autorisée uniquement avec le lien mentionnant la source: www.podcastjournal.net
28/01/2013

Actu à la une - Le rançongiciel, nouveau fléau informatique


"Rançongiciel" ou "ransomware" en anglais, est le nom d'un logiciel malveillant qui sévit dans toutes les régions du monde. Il est reconnu comme la menace numéro un en 2013.


Un piège qui aurait déjà permis aux cybercriminels d'empocher 5 millions de dollars

ransomware.mp3 Ransomware.mp3  (378.08 Ko)


On observe une recrudescence évidente en ce début d'année des "rançongiciels policiers", virus informatiques qui bloquent l'ordinateur des victimes et dont les auteurs réclament le paiement d'une fausse amende en se faisant passer pour un service de police.

La rançon est réclamée sous le prétexte d'une amende pour des infractions variées qu'aurait commises la victime et le paiement est réclamé sous forme de tickets de monnaie électronique (par exemple par le biais de Paysafecard ou Ukash). En France, la gendarmerie nationale rappelle: "Aucun service officiel ne bloque directement les ordinateurs des particuliers et encore moins ne réclame le paiement d'une amende par de tels moyens" et souligne qu'il existe des "différentes variantes reprenant les logos de différents services de police en Europe et d'autres régions du globe, ou bien encore de l'ANSSI - Agence nationale pour la sécurité des systèmes d'information, la SACEM ou d'autres organisations connues du public. Dans certains cas, le programme malveillant parvient même à effacer ou à chiffrer - et donc rendre inexploitables - les documents personnels de la victime". Le conseil est de rigueur: "Il ne faut jamais payer une rançon qui vous est réclamée par de tels virus informatiques - l'ordinateur ne sera jamais débloqué".

L'escroquerie a commencé dans les pays russophones en Europe de l'Est et a été découverte par le FBI aux États-Unis. Le fléau augmente de 300% par an, l'argent détourné serait blanchi via les casinos en ligne puis viré sur des comptes des parrains mafieux et financerait des groupes terroristes.

Recommandations des sites spécialisés: "Veilliez à ce que tous vos logiciels soient à jour, et surtout si vous avez des serveurs qui opèrent 24h/24, 7 jours sur 7, veillez à utiliser des mots de passe difficiles à deviner". Et si vous êtes approchés par cette arnaque, "ne pas payer et faire nettoyer son ordinateur".

Ceci pourrait vous intéresser



Par (dernière modification le 28/01/2013)




Nouveau commentaire :
Twitter

Veuillez respecter la nétiquette.
Connectez-vous pour communiquer et faire partie du réseau du Podcast Journal! Tous les articles, commentaires, annonces, sujets de forum seront podcastés après une éventuelle modération: nous n'acceptons pas les contenus contraires aux Conditions Générales d'Utilisation, comportant des propos intraduisibles, ayant un aspect militant, incitant à la haine ou à une quelconque discrimination.
L'abonnement aux flux ainsi que l'inscription au Podcast Journal sont gratuits.


Autres articles dans la même rubrique ou dossier:
1 2 3 4 5 » ... 22




Dans nos blogs :

Dix jours pour défendre les Droits de l'Homme

Du 2 au 11 décembre 2016, Amnesty International France organise "10 jours pour signer", l'événement annuel de mobilisation en faveur de...

Echo de Voxel, qu'est-ce que c'est quoi, ça ???

Après un an, il est temps de relancer la machine, si possible à un rythme de croisière plus soutenu, et peut-être aussi d'expliquer de quoi...

Législatives koweïtiennes: retour en force de l’opposition dominée par des islamistes

Les élections législatives du 26 novembre 2016 ont été marquées par une forte participation et le retour de l'opposition koweïtienne,...



Le Podcast Journal sur :