Loading
Podcast Journal
Le Podcast Jour


Le Podcast Journal - podcastjournal.net  

Rechercher un article publié :

 
 
Respectez l'environnement: n’imprimez pas nos pages sur papier, visualisez-les sur écran blanc ou noir, partagez-les sur vos réseaux ou envoyez-les par mail! Reproduction autorisée uniquement avec le lien mentionnant la source: www.podcastjournal.net
10/06/2014

Actus de Monaco juin 2014 - 2


Déplacements princiers - Monaco international - 10 ans de Monacologie - Monaco culturel - Monaco humanitaire - Pour sauver les squales - Monaco au quotidien - Au fil des ans


Déplacements princiers

Photo courtoisie reçue de la CDE
Photo courtoisie reçue de la CDE

actus_monaco_100614.mp3 actus Monaco 100614.mp3  (302.78 Ko)


Aux Pays-Bas

Un voyage officiel de deux jours pour S.A.S. Albert II. Tout d'abord La Haye pour participer à des réunions de travail avec le Premier ministre, Mark Rutte, la présidente du Sénat, et la présidente de la Chambre des Représentants. Entretiens qui ont porté sur le système institutionnel de la Principauté et des Pays-Bas et sur leurs relations avec l'Union européenne. Le Prince a ensuite assisté à la signature d'un "Arrangement-Cadre" avec le ministère des Affaires étrangères et d'un accord entre le Patronat local et la Chambre de développement économique de Monaco. Au cours de cette journée, des entrepreneurs de la Principauté ont d'ailleurs rencontré leurs homologues. Le Souverain a ensuite retrouvé S.A.R. Willem-Alexander. Ensemble, ils ont inauguré l'exposition "Grace Kelly" qui se tient au Palais royal Het Loo, à Apeldoorn, dans la province de Gueldre, jusqu'au 26 octobre prochain. Het Loo fut la résidence de la Maison d'Orange-Nassau jusqu'en 1962 et devint Musée royal en 1984. S.A.S. Albert II a déclaré "C'est un honneur pour la principauté de Monaco qu'une maison royale comme le palais Het Loo reçoive cet hommage rendu à ma mère. (...) Les photographies, les films, les objets personnels, les lettres, les robes font partie de notre héritage culturel monégasque. Ils vous permettront de découvrir et d'être touchés par le portrait d'une femme moderne, qui a incarné une époque. Et qui, de par son élégance, a créé un style devenu un point de référence". Puis, les deux monarques ont participé à un dîner officiel auquel assistait aussi la mère du souverain actuel, devenue S.A.R. la princesse Beatrix des Pays-Bas, princesse d’Orange-Nassau, princesse de Lippe-Biesterfeld depuis son abdication le 30 avril 2013. Le lendemain, le Prince a visité les locaux de la société Boskalis, spécialisée dans la construction et la maintenance d'infrastructures marines. Ainsi que le campus high-tech de Philips. Ont ainsi été abordés les aspects économiques et environnementaux des activités de ces deux sociétés.
Cette exposition n'est pas exactement celle qui durant l'été 2007, au Grimaldi Forum Monaco, attira 135.000 visiteurs, mais bien celle qui, sous le titre "Grace Kelly, Style Icon", en fit venir 210.000 au Victoria & Albert Museum de Londres, en 2010. Que ce soit l'une ou l'autre version, qu'elles se soient tenues à l’Hôtel de Ville de Paris, à la Fondation Ekaterina à Moscou, au Palazzo Ruspoli à Rome, à la Fondation Armando Alvarez Penteado de Sao Paulo, au TIFF Bell Lightbox de Toronto, à la Bendigo Art Gallery de Bendigo en Australie, au  Palais de la Paix et de la Réconciliation à Asta au Kazakhstan, au Musée McCord de Montréal ou bien encore au Musée Michener à Doylestown,dans les environs de Philadelphie, elles ont toujours attiré des dizaines de milliers de visiteurs séduits par le raffinement et l'élégance de la Princesse. On annonce d'ailleurs une nouvelle étape à Istanbul, au printemps 2015.


La CDE participait à ce voyage officiel

Dans le cadre du voyage officiel de S.A.S. Albert II de aux Pays-Bas, la CDE, Chambre de Développement Économique était à La Haye le 3 juin avec des entrepreneurs monégasques pour des rencontres d’affaires et pour signer un accord de partenariat avec la VNO-NCW, Confédération des Industries et des Employeurs Néerlandais. Conduite par Michel Dotta, la délégation était composée d’une dizaine d’acteurs économiques, finance, matières premières, agroalimentaire et énergies renouvelables. Après une première réunion consacrée aux atouts des Pays-Bas et à leur politique en matière d’attractivité, une table ronde en présence d’institutionnels et d’entrepreneurs néerlandais a ensuite permis à la délégation monégasque de promouvoir les opportunités économiques de la Principauté. Les échanges commerciaux entre les deux pays existent et peuvent encore être développés, dans les secteurs des énergies renouvelables, du shipping, des T.I.C., du trading et de l’ingénierie financière. Les participants néerlandais, parmi lesquels les représentants d’entreprises majeures comme Shell, Philips ou encore Boskalis, ont également été très sensibles au positionnement de Monaco comme porte d’entrée vers les pays méditerranéens et vers le continent africain. Organisée en présence du Prince Albert II, la signature de partenariat entre la CDE et son homologue néerlandais a clôturé cette matinée d’échanges bilatéraux en offrant de nouvelles perspectives: les deux entités signataires s’engagent à proposer de façon permanente des opportunités d’affaires aux entreprises néerlandaises et monégasques. Preuve de cet intérêt mutuel, la satisfaction des entrepreneurs présents, exprimée dès la fin des échanges, et l’invitation de Michel Dotta au Président de VNO-NCW Bernard Wientjes, qui l’a acceptée, d’organiser prochainement une mission économique d’entreprises néerlandaises, en Principauté.

Aux cérémonies du 70e anniversaire du débarquement

De nombreuses cérémonies se déroulaient le vendredi 6 juin en Normandie pour célébrer le 70e anniversaire du débarquement du en 1944. A l'invitation de François Hollande, S.A.S. Albert II y était présent. Il a participé au déjeuner organisé en l’honneur des chefs de délégations au château de Bénouville, situé dans la commune éponyme, située dans le département du Calvados.

Monaco international

Une délégation monégasque au Kazakhstan

Le conseiller de Gouvernement pour les Relations extérieures et la coopération de Monaco, José Badia, accompagné d'Evelyne Genta, ambassadeur de Monaco au Kazakhstan, Kairat Orazbekov, consul de Monaco en République du Kazakhstan et Vladimir Semenikhin, consul de la République du Kazakhstan à Monaco se sont rendus dans ce pays, du 28 au 30 mai dernier pour une visite de travail. Participaient également à ce déplacement des représentants de MIE, Monaco Inter Expo, dont Richard Milanesio et Julien Cellario, respectivement vice-président délégué et directeur général de cet organisme. José Badia a été reçu par son homologue kazakh, Erlan Idrissov. Cette visite témoigne de l’importance des relations entre la Principauté et le Kazakhstan. Elle fait suite aux deux visites officielles de 2012 et 2013, qui ont permis d'intensifier le dialogue entre les deux pays. Au cours de cet entretien, ont notamment été abordées, les perspectives de développement, les relations entre les deux pays et plus particulièrement dans les domaines du tourisme et de l'environnement ainsi que différentes questions de politique internationale. Lors de cette prise de contact, il a également été souligné l’importance qu'il y a de rencontrer des partenaires commerciaux, dans la perspective d’une éventuelle participation de la Principauté à l’Exposition Astana 2017.

Monaco, les océans et le droit de la mer


Une délégation, composée du Pr Frédéric Briand, directeur général de la Commission internationale d’études scientifiques de la Méditerranée, CIESM, et de Florian Botto, 3e secrétaire de la Mission permanente de la Principauté auprès des Nations Unies, a pris part à la réunion annuelle de travaux du Processus consultatif informel sur les océans et le droit de la mer. Au cours de cette réunion qui s’est déroulée au siège des Nations Unies à New York, du 27 au 30 mai dernier, le thème de la contribution des ressources marines à la sécurité alimentaire mondiale. a notamment été abordé. Le Pr Frédéric Briand, envoyé spécial pour la préservation des espèces marines, a souligné dans son intervention que l’équilibre des océans n’a jamais paru aussi vulnérable et fragilisé. Et de citer au nombre des principaux facteurs responsables de cette dégradation de la diversité biologique marine mondiale, la surpêche, les contaminants, les changements climatiques, l’acidification des océans, la diffusion des espèces invasives et la destruction des habitats côtiers. Tous dévastent les chaînes alimentaires marines et ont donc un impact sur notre propre sécurité alimentaire. Il a cité en exemple la disparition de pans entiers de la faune marine mondiale, tels que les requins de la Méditerranée, dont plus de vingt espèces n’ont pas été aperçues depuis une trentaine d’années, ou encore, le risque grandissant de voir les océans du globe se transformer en mer gélatineuse, en raison de la prolifération de méduses. Ce phénomène, autrefois exceptionnel, est devenu fréquent, a des conséquences dramatiques sur les stocks de poissons. Dans sa conclusion, le Pr Briand a rappelé aux États membres l’importance que Monaco donne au renforcement de la Convention des Nations Unies sur le droit de la mer. Notamment en ce qui concerne la protection en haute mer de nombreuses espèces de cétacés migrateurs qui ne sont protégées par aucun régime contraignant à l’échelle mondiale.

Monaco au Conseil économique et social des Nations Unies

S.E. Isabelle Picco, ambassadeur, représentant permanent de Monaco auprès de l’ONU a participé au sommet du Conseil économique et social des Nations Unies, ECOSOC, sur l’urbanisation durable. Il s’est déroulé du 27 au 29 mai dernier à New York. Le premier débat, consacré aux questions d’intégration, s’est tenu conformément à la décision prise dans le document final de Rio+20 "l’avenir que nous voulons". Son objectif était de démontrer comment l’urbanisation peut être un outil efficace d’intégration des dimensions économiques, sociales et environnementales du développement durable. Cette réunion a également permis de faire la synthèse des enjeux de l’urbanisation, les villes devraient accueillir, à l’horizon 2050, 70% de la population mondiale. S.E. Isabelle Picco n'a pas manqué de rappeler les politiques menées par le Gouvernement princier en matière d’investissements structurants, d’aménagement urbain, de mobilité et de transports, de préservation du patrimoine naturel, de gestion de l’eau, d’espaces verts, d’énergie et de déchets. Elle a mis en relief le rôle prépondérant joué par la société civile monégasque en matière de développement durable, et notamment les actions menées par la Fondation Prince Albert II et Monaco développement durable, MC2D.

10 ans de Monacology

Monacology 2014 a été officiellement inauguré le lundi 9 juin à 18h30, avant d’ouvrir ses portes au public du 10 au 13 juin sur le port de Monaco, Quai Antoine Ier. L'accès est libre et gratuit. C'est la 10e édition de cette Semaine monégasque de sensibilisation à l’environnement. Cette manifestation bénéficie du soutien de la Direction de l’Éducation nationale, de la jeunesse et des sports de la Principauté et du Stars’n’Bars. Plus de 30 exposants du monde associatif, du secteur privé et institutionnel, animent différents ateliers pédagogiques et ludiques autour de thématiques sur le développement durable. Visant en priorité les scolaires de la Principauté et des communes limitrophes. Ainsi, plusieurs métiers et activités sont présentés, liés à l'environnement, du recyclage des déchets à la protection des animaux, en passant par la lutte contre la déforestation et la préservation des aires marines entre autres.
Monacology étend cette année ses activités aux adultes, en organisant chaque soir de 17 à 19h, un "Happy Hour" où ils pourront participer en toute convivialité à des animations prévues spécialement pour eux. L'essentiel étant de se promener à travers le village et de prendre un verre en discutant développement durable.
Mais ce n'est pas tout, pour fêter sa 10e édition, Monacology a souhaité soutenir le projet "Tag your Turtle" du Cestmed visant à un lâcher en mer de tortues marines le mercredi 11 Juin à 14h. Les animaux seront équipés de balises Argos, ce qui permettra au Centre d’étude et de sauvegarde des tortues marines de Méditerranée de les suivre et d’étudier leurs comportements afin de mieux les protéger.

Monaco culturel

Desmond Tutu au Festival TV de Monaco

Du 7 au 11 juin, se tient au Grimaldi Forum, la 54e édition du Festival TV de Monte-Carlo. On y remarquait la présence de l'archevêque sud-africain Desmond Tutu, prix Nobel de la paix en 1984. Il était venu assister, Salle Prince Pierre du Grimaldi Forum, à 17 h, aux côtés de S.A.S. Albert II, à la projection, en avant-première mondiale, du film "Children of the light" de la réalisatrice Dawn Gifford Engle.
Ce film, retrace sa vie et insiste sur le rôle essentiel qu’il a joué pour l’émergence de son pays. Ces images font ressortir la lutte qu'il a menée contre l’apartheid. Le film nous convie ensuite à un périple autour du monde à la rencontre de cinq jeunes inspirés par l’exemple de Desmond Tutu, au Pérou, en Birmanie, au Timor oriental, en Inde et en Afrique du Sud. C’est Naomi Tutu, sa fille, qui effectue le récit du film, lequel s'achève avec les réflexions de l’homme d’église sur les efforts nécessaires pour instaurer le changement social dans le monde moderne, à la lumière de la sagesse. Tout au long du documentaire, ce sont des années de travail qui envahissent l’écran, entrecoupées de nombreuses séquences et photos d’archives, ainsi que des photos de famille et des lettres inédites. Nelson Mandela que l'on voit aussi dans ce film, lui avait confié en 1995 la présidence de la Commission de la vérité et de la réconciliation, chargée de recenser les violations des droits de l’homme commises dans le pays entre 1960 et 1995.
Le film fait également la part belle aux points de vue d’universitaires et d’experts de la lutte sud-africaine.

Google est le partenaire principal de PeaceJam et participe aux activités liées à la projection de "Children of the Light". Immédiatement après la projection, Google mettra le film à la disposition de tous via Google Play pour le visionnage à l'échelle mondiale.
Mgr Tutu âgé de 83 ans, poursuit d'autres luttes, il est à la tête de la fondation Desmond Tutu HIV Foundation dont le but est d’éradiquer ce fléau.
Voir aussi nos publications précédentes

Forum des Artistes de Monaco 2014

Le Forum des Artistes de Monaco ouvre ses portes à l’Auditorium Rainier III et fait de l'établissement une véritable galerie d’art. 84 créateurs, amateurs ou professionnels, monégasques ou résidents, s'exprimant dans des domaines différents, peinture, photographie ou sculpture, exposent leurs œuvres jusqu’au dimanche 15 juin. Cette initiative, voulue par le Gouvernement princier, est mise en place par la Direction des Affaires culturelles. Elle a pour but de soutenir les artistes locaux et de favoriser la réalisation de projets artistiques. Le Forum des Artistes de Monaco est ouvert tous les jours de 14 à 19h et l’entrée en est libre et gratuite.

Quelques événements de l'été

Jean-Charles Curau, directeur des Affaires culturelles, et Françoise Gamerdinger, directeur adjoint, ont présenté lors d’une conférence de presse, les événements culturels de la saison estivale 2014 organisés par la Direction des Affaires culturelles. Cette année, outre le traditionnel Festival international d'orgue et le Fort Antoine dans la ville, le public pourra découvrir une exposition de photographies d'Alice Blangero "AROUND M(e), à la Salle d'exposition du Quai Antoine Ier, du 12 au 27 juillet.
A retenir donc:
Festival international d'orgue du 6 juillet au 17 août
Fort Antoine dans la Ville du 7 juillet au 11 août
Exposition de photographies d'Alice Blangero du 12 au 27 juillet.

Monaco humanitaire

Aide d’urgence au Burundi

Dans la nuit du 8 au 9 février dernier, es pluies diluviennes s'abattaient sur Bujumbura, la capitale du Burundi et ses environs, causant d'importantes inondations. Plus de 400 maisons se sont effondrées ou ont été emportées, principalement dans les quartiers les plus populaires. Avec des conséquences dramatiques. Tant sur le plan humanitaire avec la perte de dizaines de vies humaines et plus de 12.000 personnes sans abri, qu'économique avec l’effondrement de bâtiments abritant de nombreuses micro-entreprises. La Croix-Rouge locale s’est immédiatement mobilisée pour apporter les premiers secours, évacuations, installation d’abris provisoires, installation de points d’eau, distribution de vivres, notamment. Le Gouvernement princier a répondu favorablement à l’appel de solidarité internationale lancé par le pays, en allouant 10.000 € à la Croix-Rouge du Burundi pour l’aider à maintenir ses efforts auprès des populations sinistrées et d’aider à la reconstruction. Rappelons que le Burundi est un pays d’intervention prioritaire de la Coopération monégasque qui soutient notamment des projets en faveur de l’enfance vulnérable et de la lutte contre le VIH-Sida en partenariat avec l’AMADE Burundi et l’ONUSIDA.
 
Un vaccin contre la bilharziose

Depuis 2008, l’essai clinique Bilvhax 3, soutenu par le Gouvernement princier et mené par l’Inserm au Sénégal auprès de 250 enfants, vient de livrer ses résultats. Cet essai est l’avant-dernière étape de validation du candidat vaccin pour lutter contre la bilharziose, maladie parasitaire répandue dans les pays du Sud. Le 6e et dernier Comité de pilotage portant sur le vaccin Bilvhax 3, présidé par le professeur André Syrota, directeur général de l’Inserm, et Daniel Percheron, président de la région Nord Pas-de-Calais, principal bailleur du projet, a permis de mettre en relief plusieurs points des résultats de cet essai, le vaccin produit des anticorps actifs mais ne protège pas encore de la récidive et la tolérance au vaccin est très bonne. L’essai a permis des avancées importantes dans la connaissance des mécanismes d’actions du  parasite. Bilvhax 3 a permis de mettre en place une stratégie adoptée par la communauté scientifique dans la mise au point d’un vaccin contre les bilharzioses, en bloquant la fécondité du parasite et associer le vaccin au traitement chimique du Praziquantel. Au-delà de l’aspect clinique, l’étude a procuré des avantages directs aux populations, prise en charge médicale pendant 4 ans des 250 enfants suivis; traitement de 24.000 personnes, dont 4.500 enfants, pour des infections parasitaires et bactériennes; mise en œuvre d’actions dans les domaines de l’enseignement, de la santé et de l’environnement  dans 13 écoles d’où sont issus les enfants. Enfin, l’essai clinique a permis de renforcer le Centre de recherche biomédicale EPLS basé à Saint Louis du Sénégal et de lui donner une reconnaissance internationale comme plate-forme de recherche médicale en Afrique. Rappelons que la bilharziose est, après le paludisme, l’infection parasitaire la plus répandue dans le monde. Elle affecte essentiellement les pays en développement. Plus de 200 millions de personnes en sont atteintes de façon chronique et 300.000 en meurent chaque année.

Children & Future partenaire de la Coopération monégasque

Grâce aux bénéfices générés par la No Finish Line, l’association Children & Future vient de faire un don de près de 200.000 € pour soutenir le Monaco Collectif Humanitaire et un projet du Gouvernement princier à Madagascar en faveur de 1.000 enfants et jeunes en situation de rue. Année record avec 271.251 km parcourus au cours de la dernière édition de la No Finish Line, l’association Children & Future vient de renouveler son soutien aux projets portés par la Coopération internationale du Gouvernement princier. Les fonds dédiés au Monaco Collectif Humanitaire, 167.686 €, permettront de prendre en charge, au Centre cardio-thoracique de Monaco, des enfants dont les pathologies cardiaques ne sont pas opérables dans leur pays d’origine. Plus de 200 enfants du Sud ont déjà bénéficié de cette formidable chaîne de solidarité qui regroupe notamment les associations Rencontres Africaines, Aviations Sans Frontières, la Croix-Rouge monégasque, la Chaîne de l’Espoir et deux autres centres de soins, le Centre Hospitalier Princesse Grace, CHPG, et l’IM2S. A Madagascar, les 30.000 € alloués permettront, en partenariat avec les Apprentis d’Auteuil, la réinsertion sociale et économique des enfants et jeunes en situation de rue à Antananarivo. Soit accueil, formation professionnelle, alphabétisation, scolarisation, prise en charge médicale et alimentaire notamment. Le projet touche le quart des enfants et jeunes des rues officiellement dénombrés dans la capitale Rappelons que Children & Future soutient également un autre projet de la Coopération monégasque, la Maison du Rugby, MDR, à Dakar. Cet établissement offre un cadre d’accueil à 200 jeunes filles et garçons de 7 à 17 ans en vue de faciliter leur insertion sociale à travers des activités de formation et d’éducation spécialisées. Rappelons que la prochaine No Finish Line se tiendra du 15 au 23 novembre 2014.

L’Orchestre des Carabiniers au Cap d’Agde


Le vendredi 13 juin à 21 h, le Cap d’Agde accueillera sur l’Esplanade Pierre-Racine, l’Orchestre des Carabiniers de SAS Albert II. Avec le spectacle "Viva Espana". Sur scène, plus de 25 artistes dont la danseuse de flamenco Élodie Rodriguez et le guitariste Jesus Prieto, ils feront revivre les plus grands moments du folklore espagnol. Dirigé par le major Christian Affre, l’Orchestre accompagnera le célèbre chanteur Anthony Molins. Il interprétera un répertoire musical varié mêlant paso doble, boléro, flamenco, zambra ou encore rumba. Un corps militaire prestigieux, une voix exceptionnelle, des artistes de renom, la soirée s'annonce réussie. Elle est donnée au profit de l’Association Céline contre la leucémie. Elle a été créée pour venir en aide aux enfants atteints de cette terrible maladie. Et pour financer son association. Le 18 février 2005, Céline s'éteignait, emportée par la maladie. Malgré sa douleur, Anthony Molins, son père, continue les tournées à travers toute l'Espagne en mémoire du courage de sa fille.
Grâce au soutien de divers partenaires, l’Association Céline a pu effectuer depuis sa création de nombreuses actions auprès des enfants souffrants de pathologies lourdes.
Avec ce concert au Cap d’Agde et la participation de l’Orchestre de la Compagnie des Carabiniers du Prince Albert II de Monaco, elle va pouvoir participer à l’aménagement du service d'hématologie de Montpellier et assurer d’autres animations comme Noël, Halloween, Carnaval, animations avec clowns, création d'une vidéothèque, bibliothèque, voyages découverte du pays de Port Aventura en Espagne.
Vendredi 13 juin à 21h
Esplanade Pierre-Racine – Le Cap d’Agde
Office de Tourisme Tél.: 04.67.01.04.04 contact@capdagde.com www.capdagde.com

Pour sauver les squales

Des artistes chinois au Musée océanographique

Le Musée océanographique présente à partir du dimanche 8 juin, Journée mondiale des océans, onze œuvres d'artistes chinois contemporains, elles ont pour objectif de réconcilier l'homme et le requin. Elles s'intègrent dans le cadre de l'exposition sensorielle et scientifique "Requins: l'expo-sensation", qui se tient au musée depuis un an. Ces œuvres chinoises à la facture diverse, se mêlent aux collections du musée dans le but d'amener le visiteur à revenir sur les préjugés qui ont cours à propos de ces animaux marins dont Robert Calcagno, directeur général de l'Institut océanographique, rappelle que "plus de 100 millions sont tués par l'homme chaque année". Et de préciser que "ce prédateur, situé au sommet de la chaîne alimentaire, est indispensable au bon équilibre des écosystèmes marins". Cette exposition, est soutenue par Parkview Arts Action, une fondation qui se consacre, par le biais de l'art, à la préservation de l'environnement, et par WildAid, une association qui lutte contre la consommation d'ailerons de requins. Elle sera ultérieurement présentée au Musée national de Pékin. Robert Calcagno déclare "La Chine est le principal consommateur d'ailerons. Emanant d'un collectif d'artistes chinois, ces oeuvres n'en ont que plus de poids".

L'homme à la peau de requin

Jérémy Barber s’est effectivement glissé dans la peau de et animal pour parcourir 2.830 km à raison d’un marathon par jour entre Boulogne-sur-Mer et Monaco. Son intention est de s’arrêter dans les aquariums qu'il rencontrera que son passage afin de rétablir la vérité sur les requins, bien mal connus, même si parfois on s'imagine le contraire. Il est parti le samedi 7 juin, du parvis de Nausicaá, un établissement de Boulogne-sur-mer consacré à l'environnement marin, et comprenant un musée et un aquarium qui passe pour un des plus grands d'Europe. "J’ai toujours été fasciné par les requins. J’étudie la biologie marine à La Rochelle, et j’ai envie de mieux faire connaître qui sont réellement ces requins qui ont une si mauvaise image médiatique. Je fais de la plongée depuis 7 ans, et les requins ne sont pas du tout les monstres sanguinaires qu’on croit. Ce sont des êtres curieux, qui vous approchent, se laissent observer... ". Il rappelle que les requins sont en voie d’extinction et avec eux disparaîtra tout un écosystème. Les protéger revient donc à protéger les océans. A propos de peau de requin, espérons que Jérémy Barber ne sera pas dépouillé de la sienne. On se souvient que pendant longtemps la peau de requin a servi à fabriquer le galuchat utilisé en ébénisterie et même en maroquinerie.

Monaco au quotidien

Déjeuner-débat de l’AMAF

Le jeudi 5 juin, s'est tenu en Principauté un déjeuner-débat organisé par l’AMAF, Association monégasque des activités financières. Stéphane Valeri, conseiller de Gouvernement pour les Affaires sociales et la santé, y est intervenu sur la thématique "Comment préserver l’avenir d’un pays de solidarité?". Devant plus de soixantaine-dix invités, acteurs de la place bancaire monégasque, il a évoqué les politiques sociales et de santé ambitieuses de la Principauté. Il a ainsi présenté un bilan de la réforme réussie du régime des retraites ainsi que deux projets d’envergure, à savoir le télétravail et le nouveau Centre hospitalier Princesse Grace. Le conseiller a rappelé que Monaco est un pays de solidarité, socialement avancé, ce qui nécessite le maintien d’une économie prospère et donc celui de l’attractivité et la création de conditions favorables au développement économique. Il a conclu en rappellent que "ces projets sont l’illustration de la volonté de S.A.S. le Prince Souverain et de son Gouvernement de préserver l’avenir d’un pays de solidarités. Nous y parviendrons parce que nous les mettrons en œuvre avec détermination et dans les meilleures conditions". Cette présentation a été suivie d’un échange fructueux entre le conseiller et l’auditoire, notamment sur les questions du télétravail et du régime des retraites.

Journée mondiale de l’environnement

Elle a eu lieu le jeudi 5 juin et la Direction de l’Environnement en a profité pour rappeler l’implication de la Principauté dans ce domaine. Sous l’impulsion de S.A.S. Albert II, l’environnement et les thèmes liés au développement durable sont, en effet, une des premières priorités de la politique de la Principauté. Le thème de cette journée était basé sur l’Année internationale des petits États insulaires en développement, en lien avec le changement climatique. L’objectif est de renforcer la prise de conscience solidaire sur l’urgence que connaissent ces territoires en ce qui concerne la montée du niveau des océans. Monaco, conscient de ces enjeux, a adhéré en 1992 à la Convention-cadre des Nations Unies sur les changements climatiques et a ratifié en 2006 le Protocole de Kyoto qui fixe des objectifs chiffrés de réduction des émissions de gaz à effet de serre. Pour répondre aux enjeux climatiques, et atteindre les objectifs de réduction des émissions de G.E.S., la Principauté s'était engagée à réduire de 8% ces effets, par rapport à 1990 sur la période 2008-2012, et de 30% à l’horizon 2020. Dans cette perspective, le Gouvernement princier a mis en œuvre un Plan Énergie Climat destiné à réduire l’impact des activités qui émettent des gaz a effet de serre, à baisser la consommation électrique de pointe, à améliorer la performance énergétique des bâtiments, et à diminuer les G.E.S. de 30%. Une politique de mobilité durable a également été mise en œuvre afin de réduire les impacts négatifs de la circulation automobile, trafic, qualité de l’air, nuisances sonores, notamment et promouvoir les véhicules écologiques, électriques et hybrides. Il s’agit également de favoriser l’utilisation des transports en commun. Dans cette perspective, afin d’encourager cette démarche, à l’occasion de cette Journée dédiée à l’Environnement, le Gouvernement a souhaité que les bus de la C.A.M. soient gratuits.

Un projet qui ne satisfait pas l'opposition

Au cours d'une conférence de presse, trois conseillers nationaux de l'opposition, Jean-François Robillon, Jean-Louis Grinda et Bernard Pasquier, UM, Union monégasque, ont manifesté leur désaccord à propos du dossier de l'usine d'incinération. Ils sont opposés au projet du Gouvernement d'une reconstruction in situ. Jean-Louis Grinda estime que "Même s'il est question de refaire ce qui a été fait il y a 35 ans avec de nouvelles technologies, cette solution n'est pas la meilleure. Il faudrait étudier la possibilité de créer à Nice Est une usine de revalorisation organique pour réduire au minimum les déchets de la combustion future. Et si, pour des raisons de souveraineté, on souhaite maintenir le traitement total des déchets à Monaco, nous demandons l'étude d'une solution plus écologique. Il ne faut pas oublier que le futur collège, qui accueillera 1.500 élèves, sera situé à 20 mètres des cheminées. Des solutions plus modernes existent pour éviter les pollutions". Pour sa part, Jean-François Robillon déplore aussi l'absence de propositions alternatives du Gouvernement. "On pourrait même réfléchir à traiter les déchets en mer depuis une plateforme, par exemple. On récupérerait en plus de la surface pour construire, à la place de l'usine, des bureaux ou des logements". Ces élus souhaitent donc approfondir la réflexion sur le sujet, avec le Gouvernement mais aussi, pourquoi pas, avec les citoyens. Ce que Bernard Pasquier résume par "C'est l'une des décisions les plus importantes qui va être prise pour les trente années à venir".

Inoubliables soirées estivales

Le Fairmont Monte-Carlo plus que jamais, se met à l’heure d’été japonaise, au 7e étage de l'hôtel, sur le toit-terrasse autour de la piscine. Pour fêter au mieux l’arrivée de l’été, le Fairmont Monte-Carlo invite ses clients dans un monde fait de saveurs et de couleurs arrivées d’ailleurs. Et dans un cadre idéal, avec pour horizon l’Opéra Garnier d’une part et la côte méditerranéenne de l’autre, l’heure est vraiment au Japon. Le Fairmont Monte-Carlo propose le tout premier lounge de Nobu, ouvert tous les jours et pour toute la saison estivale. Cette marque connue mondialement, devient pour l'occasion Nobu Nights. A partir de 19h et jusqu’au bout de la nuit, il sera possible de découvrir dans un cadre merveilleux une carte qui propose le raffinement de l'empire du soleil levant. Différents types de saké, bento-box avec sushis, mochis, légumes et fruits de saison. On pourra aussi déguster des cocktails rafraîchissants, goûter des shishas "méduses" fruitées. Au son des rythmes d'un DJ live. Il ne faut donc pas hésiter un seul instant!

Au fil des ans

5 juin 1419, fin de l'occupation génoise, la quatrième. Elle avait commencé le 5 novembre 1402. Ce même 5 juin 1419 commence le règne des trois co-seigneurs de Monaco, fils de Rainier II, Ambroise de Monaco, Ambrogio Grimaldi, Antoine II de Monaco, Antonio Grimaldi et Jean Ier de Monaco, Giovanni Grimaldi. Règne qui s'achèvera en 1427.
5 juin 2003, mort à Paris du compositeur et chef d'orchestre français Manuel Rosenthal. Il était né dans cette même ville le 18 juin 1904. Les 5 avril et 5 mai 1938, avaient lieu à l'Opéra de Monte-Carlo, avec les Ballets Russes de Monte-Carlo, les représentations de son ballet en un acte "Gaîté parisienne", d'après le musique de Jacques Offenbach.

6 juin 1969, LL.AA.SSS. le Prince Rainier III et la Princesse Grace, accompagnés de leurs enfants et guidés par Marcel Kroenlein, directeur du Jardin exotique de Monaco, inaugurent le Pavillon de Monaco aux Floralies internationales de Paris.

7 juin 1991, décès à Paris du romancier et journaliste, Antoine Blondin qui était né le 11 avril 1922 dans cette même ville. L'écrivain fit parti du mouvement des Hussards, avec Michel Déon, Jacques Laurent, et Roger Nimier. Pour le journal L'Équipe, il écrivit de nombreux articles concernant vingt-sept éditions du Tour de France. On retient aussi de lui en1959 son roman Un singe en hiver qui fit l'objet d'une adaptation cinématographique d'Henri Verneuil en 1962. En 1971, il avait reçu le Prix littéraire Prince Pierre de Monaco.

8 juin 1892, naissance à Monaco de Marcelle Madeleine Montalenti, connue sous son nom d'actrice Marcelle Monthil. Elle s'est illustrée au théâtre mais surtout au cinéma. Elle mourut à Paris le 8 novembre 1950.
8 juin 1998 décès à Paris d'Henri Charliac qui fut notamment membre de la Cour de révision monégasque de 1976 à1996, il en a été président de 1992 à 1996. Il était né le 18 février 1915, à Meyssac, dans le département de la Corrèze, il repose au cimetière du petit village de Saint-Salvadour.
8 juin 1903, naissance à Bruxelles de Marguerite Antoinette Jeanne Marie Ghislaine Cleenewerck de Crayencour qui sous le nom de Marguerite Yourcenar, fera une illustre carrière littéraire. Des romans, de nouvelles ainsi que de récits autobiographiques constituent l'essentiel de son œuvre. Mais elle fut aussi poète, traductrice, essayiste et critique littéraire. Installée aux États-Unis, naturalisée américaine en 1947, elle est morte le 17 décembre 1987 à Bangor, dans l'État du Maine. Elle fut la première femme élue à l'Académie française le 6 mars 1980 au fauteuil de Roger Caillois. Elle y fut reçue le 22 janvier 1981 par Jean d’Ormesson qui prononça le discours de sa réception. En 1972, le Prix littéraire Prince Pierre de Monaco lui avait été remis.

9 juin 1814, naissance à Paris de Louis-Gabriel-Oscar Grimaldi, marquis des Baux. Ce fils naturel du prince Honoré V et de Félicité de Gamaches, fit en France une carrière de sous-préfet. Il est mort à Saint-Germain-en-Laye le 15 juillet 1894.
9 juin 1892, naissance à Aix-en-Provence de l'écrivain Armand Lunel qui fut professeur de philosophie au lycée Albert-Ier de Monaco. Il est mort le 3 novembre 1977 en Principauté.
9 juin 1911, Suffren Reymond est nommé président de la Commission inter-communale par le Prince Albert 1er.
9 juin 1962, Jean Rupp est nommé évêque du Monaco et à ce titre il participera au concile Vatican II.Il le rester jusqu'en 1971, quand Paul VI en fait son nonce apostolique en Irak et au Koweït. Né le 13 octobre 1905 à Saint-Germain-en-Laye, il est mort le 28 janvier 1983.

10 juin 1215, les Grimaldi posent la première pierre de la place forte qui est aujourd'hui le Palais princier de Monaco.


Par (dernière modification le 10/06/2014)



Tags : actus, Monaco


1.Posté par Miler Lincoln le 18/06/2014 07:08 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Dr Ariba Dieu continuera à vous bénir plus abondamment, pour les bonnes œuvres que vous faites da...  

2.Posté par Wessana le 03/07/2015 04:39 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Hello!! I’m indeed very happy for the great help that Dr. Ariba rendered to me, I was a HIV patie...  

Nouveau commentaire :

Veuillez respecter la nétiquette.
Nous n'acceptons pas les contenus contraires aux Conditions Générales d'Utilisation, comportant des propos intraduisibles, ayant un aspect militant, incitant à la haine ou à une quelconque discrimination.

Autres articles dans la même rubrique ou dossier:
1 2 3 4 5 » ... 112





Dans nos blogs :

Abécédaire animal en vidéo - R

La série du Podcast Journal Animal présente les animaux à travers des vidéos. Avec la lettre R: ragondin, raie, raton laveur... Ragondin...



Le Podcast Journal sur :