Loading
Podcast Journal
Le Podcast Jour


Le Podcast Journal - podcastjournal.net  

Rechercher un article publié :

 
 
Respectez l'environnement: n’imprimez pas nos pages sur papier, visualisez-les sur écran blanc ou noir, partagez-les sur vos réseaux ou envoyez-les par mail! Reproduction autorisée uniquement avec le lien mentionnant la source: www.podcastjournal.net

Actus de Monaco


Visite princière en Océanie - Action franco-monégasque au Japon - Environnement - Un vendredi 8 mars engagé - Un nouvel atelier - Mieux connaître Monaco - En attendant Picasso - Faits divers - Au fil des ans


Visite princière en Océanie

visite_princiere.mp3 Visite-Palaos.mp3  (409.1 Ko)

LL.AA.SS. le Prince Albert II de Monaco et la Princesse Charlène se sont rendus pour une visite officielle dans l'archipel des Palaos, situé à l'est des Philippines et au nord de l'Indonésie, en Micronésie. Ce fut pour eux, durant leur voyage, l'occasion d'étrenner le Falcon 7X qu'ils ont récemment acquis. Le lundi 11 mars, le couple princier a été reçu par le président Thomas Efang Remangesau. On se souvient qu'en février 2012, le précédent président des Palaos Johnson Toribiong, avait effectué une visite officielle à Monaco, il avait alors rencontré S.A.S. Albert II et avait eu des réunions de travail avec le Gouvernement princier.
En vidéo, l'annonce de cette visite sur une chaîne locale.

Action franco-monégasque au Japon

Photo (c) CDP
Photo (c) CDP
A l'occasion du second anniversaire de la catastrophe du 11 mars 2011, NHK, la chaîne publique de télévision japonaise a souhaité consacrer une émission à la réhabilitation des productions alimentaires provenant de la région sinistrée du nord-est du Japon. Le 19 février dernier, lors d’un dîner de gala organisé pour deux cents convives au Palace Hôtel de Tokyo, au profit d'une association de chefs cuisiniers du Tohoku, l’ambassadeur de Monaco, Patrick Médecin, et celui de France, Christian Masset, ont rappelé les raisons de cette nouvelle collaboration franco-monégasque en faveur du Japon. Christian Garcia, chef de cuisine de S.A.S. Albert II et président du Club des chefs des chefs, et Bernard Vaussion, chef de cuisine du président de la République française, ont élaboré un menu de prestige dont les ingrédients provenaient de la région du Tohoku, qui se trouve au nord-est de l'île de Honshū, l'île principale du Japon. Rappelons que le Club des chefs des chefs regroupe essentiellement les chefs personnels des chefs d’État. D. Si l'activité a repris dans la province de Fukushima après les travaux de nettoyage entrepris et que le danger sanitaire est écarté, il est toujours difficile pour les producteurs de ces zones agricoles et ostréicoles réputées de vendre leurs produits aux consommateurs japonais. Cette initiative avait donc pour objectif de prouver au grand public que ces produits pouvaient être consommés. Ainsi, afin de rechercher les produits issus des producteurs locaux pour préparer le dîner de gala, les deux chefs ont visité la région sinistrée, suivis par la chaîne de télévision NHK. Lors de la soirée, Christian Garcia a évoqué son premier déplacement au Japon "J'ai vraiment été ravi de pouvoir soutenir la population de la région du Tohoku qui m'a si chaleureusement accueilli et qui m'a témoigné sa reconnaissance envers la Principauté de Monaco. J'ai rencontré des gens avec un courage, une détermination et une force incroyables pour survivre après le séisme et le tsunami du 11 mars 2011. Marquer la présence de Monaco a été un grand honneur et une expérience inoubliable. Je garderai en mémoire tous ceux qui m'ont fait découvrir leurs produits".

Environnement

Photo (c) CDE
Photo (c) CDE
Les 7 et 8 mars, au Sporting d’Hiver, 35 entreprises "cleantech" ou de "technologies propres", ont présenté des technologies environnementales de nouvelle génération à quelque 200 délégués, entrepreneurs, décideurs politiques, média et aussi investisseurs privés et publics venus du monde entier. La Chambre de développement économique de Monaco, CDE, partenaire de la manifestation, était constamment présente pour promouvoir la place monégasque auprès des participants identifiés comme investisseurs potentiels. Elle accompagnait par ailleurs des entreprises monégasques spécialistes de la finance ou des technologies propres, qui souhaitaient élargir leurs réseaux dans ce secteur. On y remarquait également la Fondation Prince Albert II. A l'issue de ces deux journées bien remplies, la 6e édition de CleanEquity Monaco s'est terminée avec la remise de prix d’excellence à trois des sociétés "cleantech" présentes, pour leurs innovations en matière de recherche, développement et commercialisation dans le domaine des technologies environnementales. Le Prix d’excellence dans le domaine de la recherche est allé à ClearSign Combustions; le 2e prix a été attribué à MOF Technologies & CrayoNano; le Prix d’excellence dans le domaine du développement pour Amantys; le 2e prix a été attribué à ACAL Energy & Ecobasalt; le Prix d’excellence dans le domaine de la commercialisation est revenu à Hydrogenics; le 2e prix a été remis à Organica Water & Heliocentris Energy Systems.

Jeudi 7 mars, à partir de 18 h s'est déroulé sur le parvis Sainte-Dévote le 23e "Jeudis verts" sur le thème "A pied, à vélo... Se déplacer autrement à Monaco". L'idée est de mieux comprendre et réduire l'usage des véhicules polluants au profit des transports en commun et des modes de déplacement alternatifs. Une conférence s'est tenue dans un autobus aménagé. C'était notamment l'occasion de faire le point sur le service de vélos à assistance électrique lancé en phase de test en aout 2010. Des représentants de la CAM, Compagnie des autobus de Monaco et de l'association MC2D - Monaco développement durable sont intervenus dans le cadre de la conférence. Des vélos à assistance électrique étaient mis à disposition.

Un vendredi 8 mars engagé

Comme chaque année, dans le cadre de la Journée Internationale de la Femme, le Conseil national a organisé une réception en l’honneur des femmes. Laurent Nouvion, président du Conseil national et Béatrice Fresko-Rolfo, représentant la Commission des droits de la femme et de la famille, avaient pris pour thème "l’engagement au féminin" afin de mettre à l’honneur les femmes de la Principauté œuvrant bénévolement dans l’humanitaire, le milieu associatif et culturel ou encore en politique. Dans son discours, Béatrice Fresko-Rolfo a rappelé que "la journée de la femme fait partie des 87 journées internationales initiées ou reconnues par l’ONU". Elle a souligné que cette journée est travers le monde l’occasion de revendiquer l’égalité homme femme et de faire un bilan de leur situation dans la société. Et de poursuivre "l'engagement des femmes ne se résume pas au féminisme ou à la lutte pour l'égalité des droits". Il est surtout "centré sur la paix et sur le bien-être de tous en aidant les plus démunis, les orphelins, les sans-papiers ou encore sur la préservation de l’environnement et l’évolution des sociétés vers des modes de vie durables". Quant au président du Conseil national, il s'est ensuite exprimé et a expliqué qu’"avec 58% de femmes qui composent sa population nationale, Monaco se doit d’être exemplaire en matière d’équité homme-femme". Cependant, Laurent Nouvion a mentionné que même si la Constitution monégasque de 1962 déclare que "les Monégasques sont égaux devant la loi. Il n’y a pas entre eux de privilèges", les modifications législatives opérées au cours des dernières mandatures montrent que de nombreuses inégalités peuvent subsister. Les élus doivent, ainsi, agir en permanence pour "parachever la stricte égalité des genres au regard des textes monégasques". Il a énoncé, par ailleurs, que grâce au nombre stable de cinq femmes conseillers nationaux, depuis dix ans, à la parité atteinte au Conseil communal et à l’accession croissante des femmes aux plus hautes responsabilités, "la Principauté de Monaco a su démontrer au fil des ans que sa stabilité sociale et la pérennité de son développement économique, résidaient dans la contribution pleine et entière des femmes monégasques aux destinés de notre communauté nationale". Laurent Nouvion a conclu en rappelant que la promotion de l’égalité totale entre les individus sans condition de genre est un sujet qui requiert "le rassemblement d’une nation au-delà de toute querelle clanique".

Un nouvel atelier

Photo (c) Mairie de Monaco
Photo (c) Mairie de Monaco
Depuis les premiers jours de mars, les membres du Club Le Temps de Vivre peuvent à nouveau bénéficier de l’atelier "Équilibre et prévention des chutes". Il s’inscrit en dehors du budget prévu pour les animations proposées au Club Le Temps de Vivre cette année, mais que le Conseil communal a tenu à ajouter au panel d’activités tant la thématique demeure essentielle pour cette catégorie de la population. La première session a eu lieu le mercredi 6 mars grâce à la participation d’une kinésithérapeute qui propose un rendez-vous bimensuel aux adhérents du Club. Le but de cet atelier est de prévenir les chutes qui ont souvent des conséquences tragiques pour nos aînés. Cette première rencontre a été l’occasion pour l’intervenant de prendre contact avec les participants et de comprendre les difficultés de chacun afin d’adapter les exercices. Analyser la marche afin de comprendre la base de l’équilibre et de ce fait les erreurs à corriger, apprendre à bien tomber et se relever, travailler sur un plan instable afin de solliciter les zones neurologiques qui interviendront en cas de chute notamment, tout est mis en œuvre pour que les personnes améliorent leur équilibre mais appréhendent aussi plus facilement les obstacles, enjambement, marche arrière. Mais que les personnes reprennent avant tout confiance en elles et en leurs capacités. Le prochain rendez-vous est fixé au mercredi 20 mars à 15 h et devrait accueillir de nouveaux participants prêts à tenter l’expérience. Renseignements au (+377) 93 30 63 78.

Mieux connaître Monaco

Photo (c) CDP
Photo (c) CDP
Les premières sessions bimestrielles d’information, destinées en priorité aux nouveaux résidents viennent de se tenir, en anglais le 5 mars avec 46 participants et en français le 7 mars avec 34. Elles se sont tenues au Club des résidents étrangers de Monaco, CREM. Ces deux rendez-vous ont permis à ces nouveaux résidents de découvrir ou de parfaire leur connaissance de Monaco et de ses spécificités. Après que le CREM eut fait une brève présentation des différentes institutions de la Principauté, de la place de Monaco dans le monde et de la politique de protection de l’environnement, différents services du Gouvernement ont effectué d’autres interventions. La direction de la Sûreté publique a traité de la sécurité comme priorité nationale; le "Monaco Welcome & Business Office" a présenté les aspects pratiques, l’éducation et les possibilités de business en Principauté grâce aux outils en ligne mis à disposition par le Gouvernement; la Direction du Tourisme et des Congrès s'est penchée sur l'histoire de Monaco, l’agenda culturel et sportif annuel et les centres d’attractivités. S.E. Henri Fissore, ambassadeur en mission auprès du ministre d’État, était présent pour échanger avec les résidents.
D'autres sessions bimestrielles sont prévues le mardi 28 mai, en anglais et le jeudi 6 juin, en français.

En attendant Picasso

Actus de Monaco
On l'attend effectivement avec impatience cette exposition estivale que nous réserve chaque année le Grimaldi Forum. Et particulièrement en 2013 où à partir du 12 juillet et jusqu'au 15 septembre, avec le soutien de la Compagnie monégasque de Banque, "Monaco fête Picasso" dévoilera avec "Picasso et la Côte d'Azur" et "Picasso dans la Collection Nahmad" certains aspects de l’œuvre du génial Espagnol à l'occasion du 40e anniversaire de sa disparition. Mais il sera possible le 8 avril prochain, date anniversaire de la mort du peintre, de se rendre au Grimaldi Forum pour une soirée-hommage, gratuite et ouverte librement au public sur réservation. Elle se déroulera en deux parties à partir de 20 h 30. Dans un premier temps Jean-Louis Andral, directeur du Musée Picasso d’Antibes, présentera les grandes lignes de cette exposition exceptionnelle. Ensuite, aura lieu la projection du documentaire réalisé par Henri-Georges Clouzot et sorti en 1955, d'une durée de 78 min, accompagné par une musique de Georges Auric. Au Festival de Cannes en 1956, "Le Mystère Picasso" a reçu le Prix spécial du Jury, présidé par Maurice Lehmann. Figuraient notamment dans ce jury Henri Jeanson, Arletty, Louise de Vilmorin et Otto Preminger.

Faits divers

Le 6 mars, vers 18 h 35, une commerçante monégasque, directrice d’une boutique de luxe de Monte-Carlo à l'enseigne Lalique, demandait l’aide des services de police, après le vol d'une statuette en cristal, œuvre de l'artiste Yves Klein, intitulée "Victoire de Samothrace", d'une valeur de 120.000€. Les constatations menées sur place et les investigations effectuées ont permis de déterminer que les faits avaient été commis entre 16 h 30 et 17 h 30, le 6 mars. La statuette avait été dérobée sur un présentoir. Les investigations ont ciblé une équipe internationale de malfaiteurs spécialisée dans ce type de vol. Plusieurs rapprochements ont été immédiatement effectués grâce à la collaboration internationale, Interpol, polices belge et française, avec des vols similaires perpétrés dans plusieurs capitales européennes. Le jeudi 7 mars, les enquêteurs de la Sûreté publique étaient contactés par les services de police parisiens, BRB Paris, évoquant la présence d’une équipe de malfaiteurs d’origine serbe spécialisés dans le vol par ruse en bande organisée à Monaco. Une coopération efficace inter-services a permis aux enquêteurs de la Brigade de répression du banditisme de Paris d’interpeller deux ressortissants serbes, âgés de 50 et 37 ans, au volant d’un véhicule à la Porte de la Villette à Paris. Ils étaient en possession de la statuette dérobée à la boutique Lalique de Monaco, ainsi que d’un sac à main en crocodile d’une valeur de 17.000€ dérobé lui aussi dans un autre magasin de luxe de la Principauté. Le procureur général de Monaco ayant dénoncé officiellement ces deux vols au procureur de Paris, les deux malfaiteurs ont été incarcérés à la prison parisienne de la Santé.

Au fil des ans

3 mars 1921, naissance à Saint-Mars-la-Jaille dans le département français de Loire-Atlantique de l'écrivain et journaliste Paul Guimard. Il est décédé le 2 mai 2004 à Hyères. En1993, le prix littéraire Prince-Pierre-de-Monaco lui avait été attribué.
3 mars 1948, création de la Croix Rouge monégasque par le Prince Louis II.
3 mars 1975, Monaco adhère à l'Organisation mondiale de la propriété intellectuelle, O.M.P.I.

5 mars 1954, naissance à Monaco du compositeur de musique contemporaine et de électroacoustique Marc Giacone.

7 mars 1903, inauguration de la statue de Berlioz sur les terrasses de l'Opéra de Monte-Carlo. Le gouvernement français était représenté par Jules Combarieu, qui a adressé à S. A. S. le Prince Albert de Monaco ses remerciements "pour avoir ainsi donné le signal de la réparation qui était due au grand musicien". Étaient aussi présents M. Jay, le maire de Grenoble et Gustave Rivet, député de l’Isère, département où naquit le compositeur, le 11 décembre 1803 à La Côte-Saint-André. Il était décédé le 8 mars 1869 à Paris. Jules Massenet s'exprima aussi au nom de l’Institut de France.
7 mars 2012, décès de Louis Carette qui fit une carrière littéraire sous le nom de Félicien Marceau. Il était né le 16 septembre 1913 à Cortenbergh, en Belgique. En 1974 il reçut prix littéraire Prince-Pierre-de-Monaco.

8 mars 1932, accident au cours duquel plusieurs personnes trouvent la mort dans le chemin de fer à crémaillère de Beausoleil.

9 mars 1895, première représentation à l’Opéra de Monte-Carlo de "La jacquerie", drame lyrique en quatre actes et cinq tableaux Édouard Lalo, terminée par Arthur Coquard, le compositeur étant mort à Paris le 22 avril 1892. Sur un livret Édouard Blau et Simone Arnaud. Y participait Blanche Deschamps-Jéhin, sous la direction de Léon Jéhin.
10 mars 1906, création à Monte-Carlo de "Don Procopio", opéra-bouffe en deux actes de Georges Bizet, écrit en 1858. Création posthume, le compositeur étant mort le 3 juin 1875, sous la direction de Ch. Malherbe.

11 mars 1915, représentation d'"Aida" à l'Opéra de Monte-Carlo avec Enrico Caruso en Radames, Félia Litvinne chantait le rôle titre. L'illustre ténor était arrivé au début du mois avec deux domestiques et son tailleur, il logeait à l'hôtel de Paris.
11 mars 1937, création à l'Opéra de Monte-Carlo de "L'Aiglon", drame musical en cinq actes d’Arthur Honegger et Jacques Ibert, sur un livret de Henri Cain, d'après la pièce d'Edmond Rostand. Dans une mise en scène de Pierre Chéreau. Fanny Heldy tenait le rôle du duc de Reichstadt.
11 mars 1967, mort à Ridgefield dans le Connecticut de Geraldine Farrar qui était née le 28 février 1882 à Melrose dans le Massachusetts. Cette cantatrice américaine triompha à l'Opéra de Monte-Carlo, notamment dans l'Ancêtre de Saint-Saëns le 26 février 1906.

12/03/2013


Tags : actus, Monaco


Autres articles dans la même rubrique ou dossier:
1 2 3 4 5 » ... 112





Dans nos blogs :

Le calvaire des ânes tués pour fabriquer une gélatine

Une nouvelle enquête révèle les dessous du commerce chinois des peaux d'ânes, qui sont bouillies pour produire un "médicament...

Découverte d’une nouvelle espèce d’orang-outan en Indonésie

Pour la première fois depuis 1929, une nouvelle espèce de grands singes a été découverte dans la région de Batang Toru au nord de l’île de...

Une scène de crime pour dénoncer le massacre

Le 1er novembre 2017 une scène de crime géante a attendu les passants à Paris, près du centre Georges Pompidou. A l'initiative de Vegan...



Le Podcast Journal sur :