Loading
Podcast Journal
Le Podcast Jour


Le Podcast Journal - podcastjournal.net  

Rechercher un article publié :

 
 
Respectez l'environnement: n’imprimez pas nos pages sur papier, visualisez-les sur écran blanc ou noir, partagez-les sur vos réseaux ou envoyez-les par mail! Reproduction autorisée uniquement avec le lien mentionnant la source: www.podcastjournal.net

Actus de Monaco


Accusation injuste - Un partenariat médical - S.E. Michel Roger évoque sa mission - 4e Réunion du Conseil Scientifique de la Statistique et des Études Économiques - Accéder à un emploi - 8e Semaine européenne de la vaccination - Nouvelles diverses - Au fil des ans


Accusation injuste

monaco_fiscalite.mp3 Monaco-fiscalite.mp3  (338.9 Ko)


Le lundi 15 avril, le Gouvernement princier s'est insurgé contre des propos tenus la veille par Bruno Le Roux, président du groupe socialiste à l'Assemblée nationale française, "mettant injustement en cause" la Principauté en l'accusant d'être un "paradis fiscal". Bruno Le Roux a estimé que la liste, datant de février 2012, du Gafi, Groupe d'action financière, n'était "pas complète", et de citer l'Autriche, Andorre, Monaco et la Suisse. Le Gafi est un organisme international luttant en particulier contre la fraude fiscale. En dehors de la France, la Principauté n'a signé aucun accord fiscal bilatéral. Les personnes résidant à Monaco (en dehors des ressortissants français), ne sont soumises en Principauté à aucun impôt sur le revenu, sur les plus-values ou sur le capital. "Le Gouvernement princier s'étonne et regrette vivement certains propos récents mettant injustement en cause la Principauté de Monaco", est-ce indiqué dans un communiqué à l'AFP. Lequel souligne que Monaco "respecte les règles internationales qui ont été fixées par l'OCDE qui ont conduit cet organisme à l'inscrire sur la liste blanche des pays coopératifs" en matière fiscale et que les résidents français vivant à Monaco "sont assujettis à l'impôt français". Le Gouvernement précise encore "Tout compte ouvert par une personne de nationalité française à Monaco fait l'objet d'une information automatique auprès des autorités fiscales françaises." Par ailleurs, il est rappelé que les banques installées à Monaco sont soumises au contrôle de la Banque de France. Non sans ajouter que "La Principauté souhaite vivement qu'il soit mis fin à ces attaques infondées de sorte à ne pas nuire à "l'excellence des rapports franco-monégasques" affirmée dans le communiqué de la présidence de la République française à l'issue de l'entretien entre le président François Hollande et S.A.S. le Prince Albert II le 7 décembre dernier à Paris". La France s'était alors félicitée de l'engagement de Monaco à se conformer aux standards internationaux de transparence fiscale et de lutte contre le blanchiment, rappelle le Gouvernement. "La Principauté continuera dans cette voie fixée par le prince Albert II", précise-t-il.
Consulter le document de GAFI (liste des pays non coopératifs en pages 29-32, Monaco n'y figure pas)

Un partenariat médical

Photo (c) Charly Gallo / CDP
Photo (c) Charly Gallo / CDP
Le vendredi 12 avril, le CHPG et l’Université de Pennsylvanie, UPENN, ont signé une convention de partenariat. Le représentant de chaque institution, Patrick Bini, directeur du Centre Hospitalier Princesse Grace et le doyen de l'Université de Pennsylvanie, UPENN, Larry Jameson, ont signé cette convention visant le développement des échanges entre les deux établissements, dans les différentes spécialités médicales, notamment la cardiologie, la chirurgie et l'oncologie. Lors de cette signature étaient présents S.A.S. le Prince Albert II, S.E. le ministre d’État et Stéphane Valeri, conseiller de Gouvernement pour les Affaires sociales et la santé. L'objectif de la convention est la promotion des coopérations mutuelles en matière d’éducation, de recherche et de programme de soins hospitaliers, qui se déclinera notamment autour les thématiques suivantes: échanges d’étudiants et de médecins pour formation ou approfondissement des connaissances; transfert de savoir et de technologie en particulier dans le secteur de la cardiologie et de l’oncologie; échange d’information en matière de recherche pouvant aller jusqu’à la mise en œuvre de protocoles de recherche en commun. Le Pr Nadir Saoudi, chef de service de cardiologie au CHPG et professeur à l'Université de Pennsylvanie est à l'origine de ce projet. Il organise depuis 3 ans le Monaco-USA "Arrythmia Course". Qui s’est rapidement imposé comme une formation de référence pour les cardiologues spécialisés en électrophysiologie. Les liens créés entre le CHPG et UPENN, à l’occasion de ce cours, ont favorisé la création de ce partenariat. Rappelons que l'université de Pennsylvanie est une université privée américaine dont le siège est à Philadelphie. Elle fait partie de la l’Ivy League, association informelle regroupant les huit universités les plus anciennes et les plus célèbres des États-Unis. Aujourd'hui, PENN est considérée comme l'une des meilleures universités aux États-Unis et dans le monde.

S.E. Michel Roger évoque sa mission

Depuis le 29 mars 2010, Michel Roger est le ministre d’État de la Principauté. D'abord avocat au barreau de Poitiers sa ville natale puis inspecteur général de l’Éducation nationale, il a occupé différents postes dans plusieurs cabinets ministériels français. Chargé de mission au cabinet du ministre de la Justice, Jean Lecanuet, il entre ensuite au cabinet du ministre de l’Éducation nationale, René Monory. Lorsque ce dernier devient président du Sénat, de 1992 à 1998, Michel Roger le suit. De 2002 à 2005, Michel Roger est conseiller pour la Jeunesse, l'éducation nationale, l'enseignement supérieur et la recherche dans le cabinet du Premier ministre Jean-Pierre Raffarin. En 2007, il est nommé au Tribunal suprême de Monaco. Dans ces différents postes il a acquis une très grande expérience qu'il met en pratique maintenant avec une grande détermination.
Ces jours derniers, il était de passage à Poitiers où il est né le 9 mars 1949 et a répondu à quelques questions d'un journaliste du quotidien Centre Presse. Il évoque les réformes importantes qu'il a engagées telles celle de la retraite en 2012 et le financement des campagnes électorales. Ou bien son action en faveur du renforcement de la politique d'attractivité de la Principauté en accord avec la feuille de route que le Prince lui a fixée en juillet 2010. Sa gestion est sage, il veille au strict équilibre du budget et précise "Il faut donc gérer correctement les finances publiques: pas de dette publique, et un équilibre budgétaire. Cela n'a pas été facile à faire, de convaincre tout le monde, de faire des efforts, de réduire les dépenses, de faire appel au mécénat, au sponsoring. C'est une politique qui doit se prolonger dans le temps". Michel Roger rencontre le Prince une fois par semaine pour une séance de travail, c'est le Souverain qui décide et le ministre met en œuvre, ce qui ne l'a pas empêché auparavant de proposer. A ceux qui pourraient s'étonner qu'un Français puisse s'occuper ainsi de la politique monégasque, il répond "Je suis un fonctionnaire monégasque, j'essaie de ne pas raisonner en Français, mais en Monégasque" et il confie "J'espère continuer encore ma mission. Être ministre d’État à Monaco est une responsabilité passionnante et enrichissante. Le rôle du ministre d'État, c'est aussi parfois d'être le bouclier du Prince. Comme partout dans le monde, le Premier ministre est un fusible… donc exposé. A titre personnel, je ne me sens pas usé, j'ai encore envie de travailler pour le Prince, pour la Principauté". 

4e Réunion du Conseil Scientifique de la Statistique et des Études Économiques

Photo (c) Charly Gallo / CDP
Photo (c) Charly Gallo / CDP
Le mercredi 3 avril, l’IMSEE, Institut monégasque de la statistique et des études économiques, a organisé la quatrième séance de son Conseil scientifique présidé par le professeur Pierre-André Chiappori, en présence de l’ensemble de ses membres. Au cours dudit Conseil, Lionel Galfré, directeur de l’IMSEE a présenté l’état d’avancement des travaux en cours et les projets à venir. Il a précisé que ces travaux se sont développés ces derniers mois essentiellement selon quatre axes. Chaque thème a fait l’objet d’un point d’avancement ou d’une présentation. Au cours de cette séance, les membres du Conseil scientifique ont pu évoquer ces différents sujets et ont formulé diverses recommandations pour soutenir et développer les travaux statistiques de l’IMSEE. Au terme de la séance de travail, les membres du Conseil scientifique ont été reçus à déjeuner par S.E. le ministre d’État avec les membres du Gouvernement.
Rappelons la composition du Conseil scientifique de la statistique et des études économiques: le professeur Pierre-André Chiappori, président; l'entrepreneur monégasque Jean Franck Bussotti, vice-président; l'ancien directeur général de l'INSEE français et président de l'Autorité de la statistique publique en France, Paul Champsaur; l'entrepreneur monégasque, Henri Riey; deux représentants du Département des Finances et de l’Économie, le directeur de l’Expansion économique Serge Pierryves et le conseiller technique Pierre-Jean Médecin; un représentant du Conseil national, Marc Burini; un représentant du Conseil communal, Camille Svara; le président du Conseil économique et social, André Garino; le président de la Chambre de développement économique, Michel Dotta; l’inspecteur général de l’Administration, Corinne Laforest de Minotty.

Nouvelles diverses

Photo (c) MonacoInfo
Photo (c) MonacoInfo
Petit déjeuner de travail

S.E. Michel Roger et Jean Castellini conseiller de Gouvernement pour les Finances et l’économie ont reçu les présidents des commissions du Conseil stratégique pour l’attractivité lors d’un petit déjeuner à la résidence du ministre d’État. Ils ont effectué un tour d’horizon des différents sujets traités par les commissions qui composent le CSA. Elles sont au nombre de cinq: la commission des Finances; celle de la Qualité de vie; celle de Monaco capitale du Yachting; celle de Destination Monaco et celle de l'Immobilier. On se souvient que le Conseil stratégique pour l’attractivité a été créé par l'Ordonnance souveraine du 25 mai 2011. Il regroupe des représentants du secteur public et privé afin de contribuer à la réflexion sur les questions liées au développement économique de la Principauté et à la prospective. Il est composé de 14 membres de droit et 30 personnalités qualifiées et se réunit périodiquement soit en session plénière, soit en comités thématiques.

"Hors circuit" à la Villa Paloma


Dans le cadre de son programme public "Hors circuit", le NMNM propose une rencontre avec l’artiste Michel Paysant, samedi 20 avril à 14 h 30 à la Villa Paloma. Michel Paysant parlera de ses œuvres à l’échelle nanoscopique, dont l’une d’entre elles - "NMNMNM" - a spécialement été réalisée pour l’exposition "Monacopolis", ainsi que de son projet "dessine avec les yeux/eye drawing" en collaboration avec Jean Lorenceau, chercheur au CNRS au Centre de recherche de l'institut du cerveau et de la moelle épinière. Lequel a mis au point un dispositif permettant de dessiner et d'écrire grâce aux mouvements des yeux. Michel Paysant est un artiste spécialisé dans les projets de recherche et de collaboration entre l'art et la science. Ce plasticien polyvalent, passionné de sculpture et de dessin, s’intéresse aux pratiques qui collaborent dans l’art et il crée depuis de nombreuses années des installations conçues comme des dispositifs fluides ou polymorphes. Il y établit des passerelles entre art, artisanat, science, techniques et nouvelles technologies, par exemple la série des "Inventariums", le projet "Eyedrawing", "Nusquam" entre autres.
Pour d'autres informations et les inscriptions: public@nmnm.mc ou +377 98 98 44 84

Deux mille adhérents à la Médiathèque

Françoise Gamerdinger, adjoint au maire, déléguée à la Médiathèque de Monaco a remis la 2.000e carte d’adhérent à la Médiathèque de Monaco. La bénéficiaire en était Christelle Degiovanni. Étaient aussi présents Georges Marsan, maire de Monaco et Béatrice Novaretti, conservateur. Ce nombre de 2.000 adhérents a été atteint moins d’un an après le lancement de la carte unique en mai 2012, conçue pour simplifier les inscriptions. Ladite carte permet d’emprunter des documents dans les 3 sections qui composent la Médiathèque, la sonothèque José Notari et la vidéothèque, situées toutes deux au 19 bd Princesse Charlotte. Ainsi qu'à la bibliothèque Louis Notari, qui se trouve 8 rue Louis Notari. La Médiathèque propose dans ses collections 9.000 DVD, 30.000 CD et 120.000 ouvrages. L'abonnement permet d’emprunter 3 CD et 3 DVD pour une durée de 10 jours et 4 livres et 4 périodiques pour 3 semaines. Il donne également accès aux ressources numériques proposées sur le site Internet www.mediatheque.mc, telles qu'accès au Kiosque, abonnement de périodiques et Arte vidéo. La carte qui coûte 20 € et 10 € pour les étudiants et les plus de 60 ans, est valable 10 ans.
Informations et programme des animations de la Médiathèque en cliquant ici

La salle du Canton se renouvelle

On savait depuis quelques semaines que la salle du Canton devait changer de nom mais on ignorait comment elle allait s'appeler. On sait maintenant qu'elle va être rebaptisée "Espace Léo-Ferré". Personne ne sera étonné puisque l'auteur-compositeur-interprète, pianiste et poète est né à Monaco le 24 août 1916. On imagine aisément que cet honneur lui est rendu à l'occasion du 20e anniversaire de sa mort. Il est en effet décédé le 14 juillet 1993 à Castellina in Chianti en Toscane mais est enterré à Monaco. On sait qu'il a fait partie de la chorale de la Maîtrise de la cathédrale de Monaco, qu'il a obtenu le baccalauréat de philosophie au lycée de Monaco et qu'il s'est produit maintes fois en PrincipautéFrançoise Gamerdinger, représentante du pôle culture, au cours de la conférence de presse a souligné "À l'occasion de la vingtième année de sa disparition, nous avons souhaité mettre en lumière cet artiste, si talentueux, qui représente véritablement un morceau d'histoire. Nous sommes fiers d'avoir un tel personnage et Monaco se doit de le fêter. Il faut transmettre ce patrimoine artistique à toutes les générations". L'inauguration, prévue le 11 juin prochain, se déroulera en présence de la famille princière et de la famille du pianiste et poète monégasque. La décision mûrement réfléchie d'apposer une nouvelle dénomination à ce centre culturel a été prise en total accord avec les responsables de la salle du Canton. "Nous sommes très heureux d'apporter une touche nouvelle à ce lieu et que la mairie soit soucieuse de préserver les noms locaux" confiait Jacques Pastor, délégué à la salle du Canton, avant d'ajouter "La personnalité de l'artiste, son attachement à la Principauté et les divers aspects qu'il abordait dans ses chansons correspondant pleinement à cet espace culturel". Plusieurs événements célébreront au cours des mois qui viennent le souvenir de cet artiste dans le lieu qui lui est désormais consacré. En 2003, a déjà été inaugurée la place Léo Ferré, Boulevard Princesse Charlotte à Monaco. Sur une stèle, on voit le visage en bronze de l'artiste, réalisé par le sculpteur monégasque Blaise Devissi.

Sixième plantation pour "1 naissance = 1 arbre"

Le mardi 9 avril, la Mairie de Monaco, en partenariat avec l'Office national des forêts, ONF, a inauguré la plantation des 979 arbres correspondant au nombre de naissances enregistrées en Principauté pour l'année 2012. Le maire Georges Marsan, accompagné de ses adjoints André J. Campana et Christian Raimbert, ainsi que de Jacques Pastor, conseiller communal, a rejoint Alain Prado de l’ONF à la Pinède de La Turbie pour commencer symboliquement la sixième plantation du programme de reboisement "1 naissance = 1 arbre" lancé par la Mairie de Monaco en 2008. Trois membres du Conseil municipal de La Turbie, Arlette Zamboni, Marcel Renaud et André-François Pellegrin, étaient également présents, ainsi que la petite Léana, qu'accompagnait son papa Franck Curetti, employé à la Mairie de Monaco, elle représentait les enfants nés à Monaco en 2012.
L'opération "1 naissance = 1 arbre" s'inscrit dans le cadre du Programme des Nations Unies pour l’Environnement, "Plantons pour la Planète", que la Mairie de Monaco a rejoint en 2008. Au total, ce sont près de 6.000 arbres qui ont été plantés par la Mairie, elle confirme ainsi son action en faveur de l'environnement.

Accéder à un emploi

Photo (c)  Charly Gallo / CDP
Photo (c) Charly Gallo / CDP
Un atelier "curriculum vitae" a été organisé par le Service de l’emploi au Lycée François d’Assise – Nicolas Barré, FANB. Dans le cadre de ses actions pour favoriser l’insertion professionnelle des jeunes, la Cellule emploi jeunes du Service de l’emploi l'a organisé pour les classes de 1e avec pour objectif de donner des outils aux élèves de cette classe pour la réalisation de leur CV et d’une lettre de motivation. Ces documents étant indispensables pour la constitution de leur dossier de candidature post-baccalauréat dans certaines filières spécifiques et pour leur future insertion professionnelle. A cette occasion, la Cellule emploi jeunes a également présenté le marché de l’emploi actuel. Des conseils ont été prodigués sur la façon de trouver un job d’été, les secteurs d’activités, les entreprises intéressées, les langues souhaitées et la manière de se présenter. L’atelier est basé sur un réel échange entre les lycéens et les intervenants du Service de l’emploi qui apportent des réponses concrètes aux diverses interrogations. Ce projet s’inscrit dans la politique du Gouvernement princier en faveur de l’emploi et notamment l’insertion des jeunes dans le monde professionnel.

8e Semaine européenne de la vaccination

Organisée par l’Organisation mondiale de la santé, elle se déroulera du 20 au 27 avril. A cette occasion, le Gouvernement princier tient à souligner l’intérêt de la vaccination contre le papillomavirus humain. La campagne de vaccination lancée en avril 2011 par le Gouvernement princier, suivant les recommandations de la Haute autorité de santé française H.A.S., se poursuit d’année en année, notamment avec la collaboration de la direction de l’Éducation nationale, de la jeunesse et des sports, par un travail d’information. Les médecins participent activement à la mise en place de la vaccination. Rappelons que la campagne monégasque de vaccination a fait depuis l’objet d’actions de communication nombreuses en 2012 par des émissions de radio, de télévision, des communiqués de presse et des colloques notamment. La vaccination contre le papillomavirus humain doit être effectuée avant le premier rapport sexuel, elle est gratuite et elle a été fixée internationalement dans la 14e année des jeunes filles. Ses premiers résultats après deux années, sont encourageants et l’information doit être poursuivie afin d’atteindre un objectif de vaccination au-dessus de 60 % de la population concernée. Ceci devrait conduire à une diminution notable des cancers du col de l’utérus et, plus encore, des lésions précancéreuses fort nombreuses, difficiles à traiter, et qui occasionnent des problèmes de santé importants aux femmes qui en sont atteintes. Deux vaccins sont susceptibles d’être utilisés. Leur administration s’effectue en trois doses réparties sur six mois, ces trois injections intramusculaires étant nécessaires pour une protection efficace. La vaccination peut être effectuée par un médecin généraliste, un gynécologue ou un pédiatre, selon le choix des parents. Les vaccins sont remboursés à 80 % par les caisses d’assurance maladie de Monaco. Le Gouvernement princier prend, quant à lui, en charge les frais des quatre consultations médicales et des vaccins non remboursés par les assurances maladie de Monaco, soit les 20 % restants. Ceci pour les assurés n’ayant pas de mutuelle ou d’assurance complémentaire. Soulignons que cette campagne s’inscrit dans la politique d’excellence en matière de prévention et de dépistage en santé publique, mise en place depuis plusieurs années par le Gouvernement.

Au fil des ans

5 avril 1920, au cours d’une réception à la préfecture des Alpes-Maritimes, le Prince Louis II est élevé à la dignité de grand officier de la Légion d’honneur par le président de la République française Paul Deschanel.

6 avril 2005, le prince héréditaire Albert succède à son père S.A.S. Rainier III qui vient de mourir.

8 avril 2010, décès à Marseille de Jean-Paul Proust, né le 3 mars 1940 à Vaas dans le département de la Sarthe. Il fut ministre d’État du 1er juin 2005 au 29 mars 2010.

10 avril 1301, fin du règne de Rainier Ier, Ranieri Grimaldi, seigneur de Monaco qui avait commencé le 8 janvier 1297.
10 avril 1301, début de la première occupation génoise qui s'achèvera le 12 septembre 1331.
10 avril 1875, naissance à La Ferté-Alais, actuellement dans le département de la Seine-et-Oise, actuellement l'Essonne, de Maurice Bouilloux-Lafont qui fut ministre d’État de Louis II de juin 1932 à juin 1937. Il est mort le 29 juillet 1937 à Barcelonnette dans les Alpes-de-Haute-Provence, département qui s'appelait alors Basses-Alpes.
10 avril 1892, naissance à Trieste du chef d'orchestre et compositeur italien Victor de Sabata. Il est mort le 11 décembre 1967 à Santa Margherita Ligure. A partir de 1918, il fut chef de l'orchestre de l'Opéra de Monte-Carlo où il dirigea le 21 mars 1925 la création de "L'Enfant et les sortilèges" de Maurice Ravel.
10 avril 1909, création à l'Opéra de Monte-Carlo de "La foi". Musique de scène de Camille Saint-Saëns pour la pièce éponyme, en 5 actes, d'Eugène Brieux. Mise en scène de Raoul Gunsbourg, décors d'Antoine-Alphonse Visconti et direction de Léon Jehin.
10 avril 1919, première à l'Opéra de Monte-Carlo de "Masques et bergamasques", comédie musicale et divertissement chorégraphique en un acte de Gabriel Fauré, livret de René Fauchois. Et de "Nausicaa", opéra-comique en 2 actes de Reynaldo Hahn, livret de René Fauchois. Ainsi que de "Le muphti ou Les deux ours", opéra-comique de Claude Terrasse, livret de Paul Millet. Mise en scène de Raoul Gunsbourg, décors d'Antoine-Alphonse Visconti et direction de Léon Jehin.
10 avril 1998, décès à Paris du physicien français Raimond Castaing qui était né le 28 décembre 1921 à Monaco.

13 avril 1919, deuxième représentation à l'Opéra de Monte-Carlo de "Nausicaa" de Reynaldo Hahn et de "Le muphti ou Les deux ours" de Claude Terrasse.
13 avril 1944, décès à Monte-Carlo où elle s'était retirée en 1936, du compositeur et pianiste Cécile Louise Stéphanie Chaminade. Elle était née à Paris le 8 août 1857.

14 avril 1906, création à l'Opéra de Monte-Carlo de "Hans le joueur de flûte", opéra-comique en trois actes, livret de Maurice Vaucaire et Georges Mitchell, musique de Louis Ganne. L’œuvre est inspirée d'une légende rhénane.

15 avril 1893, première représentation à l'Opéra de Monte-Carlo de "La reine de Chypre", grand opéra en 5 actes de Jacques-François Fromental Halévy, livret de Jules-Henri Vernoy de Saint-Georges. Mise en scène de Raoul Gunsbourg et direction de Léon Jehin.
15 avril 1969, décès à la villa "Vieille Fontaine" à Lausanne, de Victoria Eugenia Julia Ena de Battenberg née au château de Balmoral, en Écosse, le 24 octobre 1887. Cette petite-fille de la reine Victoria avait épousé le 31 mai 1906 à Madrid le roi d'Espagne Alphonse XIII. Elle était la marraine de S.A.S. Albert II qui fut baptisé le 21 avril 1958 à Monaco par Mgr Delay, ancien archevêque de Marseille.

16 avril 1968, première représentation par le Ballet de l'Opéra de Monte-Carlo au Teatro Comunale de Florence de "Paquita", ballet en 2 actes et 3 scènes d'Édouard Deldévez et Léon Fjodorovich Minkus, livret de Paul Foucher et Joseph Mazilier. Mise en scène de Luis Carriedo, chorégraphie de Marius Petipa. Et reprise de "Le combat", ballet en un acte de Raffaello de Banfield, livret du compositeur et William Dollar d'après Torquato Tasso: "Gerusalemme liberata", chorégraphie de William Dollar. Ainsi que de "Giselle", ballet en 2 actes d'Adolphe Adam, livret de Michel Fokine d'après Théophile Gautier et Jules-Henri Vernoy de Saint-Georges, chorégraphie de Jean Coralli et Jules Perrot, mise en scène de Luis Carriedo, décors de Georg Reinhardt. Le chef d'orchestre André Presser dirigeait les trois œuvres.

16/04/2013


Tags : actus, Monaco


Autres articles dans la même rubrique ou dossier:
1 2 3 4 5 » ... 112





Dans nos blogs :

Le parcours inverse d'un steak

L'association de défense des animaux PETA révèle dans une nouvelle vidéo, la transformation "de l'élevage à l'assiette", montrant comment...

Abécédaire animal en vidéo - R

La série du Podcast Journal Animal présente les animaux à travers des vidéos. Avec la lettre R: renard, requin, rhinocéros... Renard roux...

La ville des chiens schtroumpfés

L'histoire des petits hommes de Peyo est imaginaire, tandis que celle des animaux devenus bleus est bel et bien moche et tristement réelle!...



Le Podcast Journal sur :