Loading
Podcast Journal
Le Podcast Jour


Le Podcast Journal - podcastjournal.net  

Rechercher un article publié :

 
 
Respectez l'environnement: n’imprimez pas nos pages sur papier, visualisez-les sur écran blanc ou noir, partagez-les sur vos réseaux ou envoyez-les par mail! Reproduction autorisée uniquement avec le lien mentionnant la source: www.podcastjournal.net
30/07/2013

Actus de Monaco


Rencontre de presse princière - Extension en mer - Soirées monégasques - Une Princesse qui s'engage - Condoléances de S.E. Michel Roger - Gavin Turk s'expose au Pavillon Bosio - Changements climatiques sous haute surveillance - Luxe monégasque - Monaco au quotidien - Au fil des ans


Rencontre de presse princière

actus_monaco_300713.mp3 actus_Monaco_300713.mp3  (329.8 Ko)


S.A.S. Albert II s'est exprimé devant les rédacteurs en chef des principaux titres de la presse papier de la Principauté (Monaco Matin, Monaco Hebdo, La Gazette de Monaco et L’Observateur de Monaco).
Un certain nombre de questions qui ont été soulevées ces derniers temps ont été évoquées par le Souverain au cours de cette rencontre. A propos de la SBM, le Prince reconnaît que si la société affiche de bons résultats dans les secteurs hôtelier et de la restauration, elle accuse un déficit important. Il compte beaucoup sur l'arrivée du nouveau directeur pour renverser la tendance et sur les atouts incontestables du groupe. Grâce à une augmentation de capital, ce qui n'affectera en rien la part d'actions que possède l’État monégasque, les travaux de la place du Casino évalués entre 620 et 680 millions d'euros, pourront être effectués. Cette augmentation de capital envisagée a reçu l'accord du Gouvernement princier mais il n'est pas question que l'État descende sous la barre des de 55/56% des parts. Le Prince est resté évasif en ce qui concerne l'entrée évoquée de Dmitry Rybolovlev ou de Bernard Arnault au capital de la SBM. Au sujet de la polémique à propos du Sporting, le Prince est sensible aux arguments de ceux qui veulent conserver le bâtiment tel qu'il est mais aussi à ceux de ceux qui pensent que le bâtiment doit être rénové. Quant au projet de Sir Richard Rogers qui doit remplacer le Sporting, il le considère comme le plus adéquat.
Pour ce qui est de l'extension en mer (voir schéma ci-dessous), les dossiers étant déposés, le gouvernement n'a plus qu'à analyser les différentes propositions afin que le projet soit choisi avant la fin de l'année. La crise a eu peut-être quelque influence et a sans doute contribué à réduire cette extension à 6 hectares maximum.
Le Prince est plutôt optimiste en ce qui concerne l'équilibre budgétaire de 2013. Pour ce faire, il faut envisager une politique d'investissements volontaire particulièrement dans le secteur du bâtiment. Il est conscient que la crise n'est pas sans influence sur la Principauté, même si l'activité économique demeure assez soutenue, raison de plus pou rester vigilant. Il s'est montré très discret avec le litige entre l'ASM et la Fédération française de football, l'affaire étant actuellement en cours. Au sujet de l'avis de la commission de Venise, il précise qu'actuellement il n'est pas question de sortir du Conseil de l'Europe pas plus qu'il n'est question d'abandonner les spécificité monégasques.
Puis sera abordée la politique extérieure de la Principauté, elle a été nommée vice-présidente de l'Assemblée générale des Nations Unis et le Prince sera à New York du 22 au 25 septembre, en cette année où on célèbre le 20e anniversaire de l'admission de Monaco à l'Organisation des Nations Unies. Cette 68e session est capitale eu égard au double enjeu de la réalisation des Objectifs du Millénaire pour le Développement et de la préparation de l'agenda politique pour le développement de l'après 2015. Le Souverain participera à plusieurs colloques et sessions. Puis du 3 au 6 octobre, il ce sera voyage officiel en Russie. L'aspect politique et économique sera prépondérant, une importante délégation de la CDE avec plus de 50 chefs d'entreprises participera au déplacement princier, mais la culture ne sera pas oubliée, il y aura ainsi une représentation des Ballets de Monte-Carlo.


Extension en mer

Actus de Monaco
Dans le cadre du lancement du projet d’extension en mer, qui permettra à la Principauté, de se développer sur 6 hectares supplémentaires, au droit de l’Anse du Portier, l’appel à candidature qui avait été lancé le 3 mai vient de se terminer. Quatre dossiers ont été déposés à la date limite qui avait été fixée au mardi 23 juillet à 12 h. Il s’agit du français VINCI, de l’italien Fincantieri, du franco-monégasque Groupement de l’Anse du Portier-Bouygues TP et du monégasque Terraforma Monaco Gildo Pastor Pallanca. "Le Gouvernement princier se réjouit à ce stade du nombre et de la diversité des groupements qui se sont portées candidats pour la création de ce nouveau quartier sur la mer, un projet complexe et ambitieux pour l’avenir de la Principauté" a d'ailleurs souligné Marie-Pierre Gramaglia, conseiller de Gouvernement pour l’Équipement, l’environnement et l’urbanisme. La période de dépouillement et d’examen des candidatures est donc ouverte et un classement des candidats sera établi. Le premier de cette liste sera ensuite invité à entrer en négociation exclusive avec l’État monégasque pour définir les caractéristiques techniques, économiques et financières du projet à devoir financer, étudier et réaliser. La durée maximale de cette négociation sera de 12 mois. En cas de nécessité, l’État pourra prolonger ce délai de 6 mois. Si la négociation aboutit, le contrat de réalisation de ce projet sera signé entre l’État et le titulaire. Dans le cas contraire, l’État entrera en négociation exclusive, dans les mêmes conditions, avec le candidat classé second. L’opérateur choisi sera chargé du financement, de la conception et de la réalisation des travaux d’infrastructures et de superstructures ainsi que de la commercialisation des immeubles. Il recevra en contrepartie des droits à construire et se rémunèrera avec le produit de cette vente.

Soirées monégasques

Love Ball à l'Opéra

Samedi 27 juillet, la salle de l'Opéra Garnier de Monte-Carlo avait été transformée de façon éphémère en une fastueuse salle de bal pour accueillir la soirée Love Ball, organisée par Natalia Vodianova, top model et actrice, avec pour thème la Riviera des années 1960. Il s'agissait de soutenir une noble cause, récolter des fonds pour sa Fondation Naked Heart, "Le cœur nu", qui vient en aide aux enfants russes défavorisés et à leurs familles. LL.AA.SS. le Prince Albert II et la Princesse Charlène, ainsi que S.A.R. la Princesse Caroline de Hanovre, sous le patronage desquels se déroulait le bal, étaient présents. Assistaient aussi à cette prestigieuse soirée parmi les 350 invités, Karl Lagerfeld, le joueur de tennis serbe Novak Djokovic, Andrea Casiraghi et sa fiancée Tatiana Santo Domingo, le photographe de mode péruvien.Mario Testino, le producteur américain Harvey Weinstein aussi bien que le chanteur Bono. Créé à Moscou en 2008, le Love Ball propose un dîner de gala accompagné de numéros d'artistes éblouissants et d'une vente aux enchères de charité, une partie des fonds sera reversés à l'AMADE. Pour cette quatrième édition, la Russie était à l'honneur avec des artistes de grande classe. C'est ainsi qu'on pouvait voir ou entendre la danseuse étoile du Mariinsky Diana Vishneva, la basse Ildar Abdrazakov, l'altiste Yuri Bashmet, le violoniste Maxim Vengerov, la soprano Maria Gulegina et le grand chef le Valery Gergiev. Le metteur en scène Vasily Barkhatov s'était chargé de la direction artistique de cette magnifique soirée.

Dîner aux chandelles

Le 23 juillet, LL.AA.SS. le Prince Albert II et la princesse Charlène de Monaco ont assisté au dîner aux chandelles organisé par la Mairie.

Croix-Rouge au Sporting

Le 65e Gala de la Croix-Rouge monégasque, plus communément appelé "Bal de la Croix-Rouge", aura lieu le vendredi 2 août et une programmation de choix est prévue. Le prince Albert II qui est président de l'organisation et la princesse Charlène son épouse, assisteront naturellement à cette soirée dans la Salle des Étoiles du Sporting Monte-Carlo. "Pour l'organisation fondée en 1948 par le Prince Louis II, cette fabuleuse soirée représente une occasion d'exprimer sa gratitude envers tous ceux qui l'ont fait profiter de leur générosité au cours de l'année écoulée", indique la Croix-Rouge monégasque. Celle-ci est présente un peu partout dans le monde et répond à de multiples appels de la Croix-Rouge Internationale pour un budget global d'environ 1,3 million d'euros. En Principauté et aux alentours, l'ensemble des actions sociales a représenté une dépense d'environ 1,2 million d'euros.
Chaque année, la Croix-Rouge monégasque reçoit une œuvre d'art créée spécialement pour elle par un artiste de renom. Cette année, c'est l'Italien Marcello Lo Giudice qui a fait don de "Gli angeli della primavera", structure métallique et céramique émaillée dans une boîte en plexiglas sur 1,12 m.

Une Princesse qui s'engage

Une photographie de la Princesse Charlène figure en couverture du numéro du mois d'août de Marie-Claire, dans l’édition sud-africaine de ce magazine paraissant dans le pays depuis 1997. Ceci dans le cadre de la promotion du projet "Gets the girls to gold" que la Princesse avait déjà soutenu en mai dernier dans son pays. Il s'agit de préparer les jeunes nageuses locales aux jeux olympiques de 2016 qui auront lieu au Brésil. En réalité, il y a deux couvertures de Marie-Claire pour un contenu identique. Sur l'une, la Princesse est seule, sur l'autre elle est en compagnie des deux nageurs sud-africains Chad le Clos et Ryk Neethling. En juin dernier, la Princesse était en couverture de l’édition japonaise de Vogue, le magazine américain bien connu.
En avril dernier, elle avait lancé à Agadir son premier projet "Learn To Swim", programme piloté par sa Fondation, avec pour but de sensibiliser les enfants sur les risques liés aux milieux aquatiques et de leur dispenser un enseignement formel de natation. Sans oublier la fondation qu'elle a créée en 2012 et qui est dédiée à l’éducation et à la construction de l’enfant par le sport.

Condoléances de S.E. Michel Roger

"Monsieur le Premier Ministre,

C’est avec une grande émotion que j’ai appris la nouvelle d’une des plus tragiques catastrophes ferroviaires de l’histoire de l’Espagne qui a coûté la vie à de nombreuses personnes et occasionné de nombreux blessés. Au nom du Gouvernement princier, je tenais à présenter mes plus sincères condoléances aux familles des victimes et à leurs proches. J’apporte également tout mon soutien au peuple ami espagnol dans ces circonstances terribles". 

Tels sont les termes du message que S.E. Michel Roger, ministre d’État de la Principauté de Monaco a adressé au Premier Ministre espagnol Mariano Rajoy après l'épouvantable catastrophe ferroviaire intervenue à 4 km de la gare de Santiago de Compostelle en Galice et qui a causé la mort de 79 personnes et en a blessé 140 dont certaines très grièvement.

Message de condoléances de SE M. le Ministre d’État Michel Roger à S.E. Enrico Letta président du conseil des Ministres:
"En raison des liens d’amitié profonds qui unissent nos deux pays, c’est avec une grande émotion que j’ai appris la terrible nouvelle de l’accident d’autocar qui s’est déroulé près de Naples dimanche soir.
Au nom du Gouvernement princier et en mon nom personnel, je tenais à présenter toutes mes condoléances aux familles des victimes et à adresser un message de soutien aux personnes blessées en leur souhaitant un prompt rétablissement."

C'est en ces termes que le ministre d’État a manifesté son émotion après l'horrible accident d'autocar qui a causé la mort de plusieurs dizaines de personnes et en a blessé beaucoup d'autres..

Gavin Turk s'expose au Pavillon Bosio

L’École supérieure d’arts plastiques, ESAP, Pavillon Bosio, en collaboration avec l’association "The Monaco Project for the Arts"*, MPA, présente son exposition d’été, "GT" de l’artiste anglais Gavin Turk. Exposition qui s’inscrit dans le cadre de celles qu'organise l’association MPA et qui sont largement reconnues sur la scène artistique européenne. Gavin Turk succède ainsi à l'artiste franco-chinois Yan Pei Ming en 2012, avec "Water - paintings". En 2009, c'était l’artiste français Jean-Michel Othoniel qui inaugurait cette manifestation avec "Un cœur abstrait". En 2010, l'Allemand Carsten Höller présentait l’"Exposition amanite tue-mouches". En 2011, la Portugaise Joana Vasconcelos offrait au public "Fairytale". Gavin Turk a donc eu cette année l'honneur d'occuper les lieux. Il aborde, souvent avec humour, les questions de la signature, de l’héritage et de l’authenticité d’une œuvre, tout en inventant sa mythologie personnelle. Dans "The Project", Gavin Turk a choisi de présenter "Transit Disaster", une série d’images de violences et d’accidents traitée à la manière d’Andy Warhol; "Pipe" est un bronze patiné de deux pots d’échappement de fourgonnette; "Fountain" présente un hommage direct à "My Mind is Burning" d’Alighiero Boetti, quant à "Small Nail", c'est un clou faussement rouillé, d’une taille démesurée.
Des travaux d"étudiants qui ont répondu à une commande de l’artiste sous forme d’un "cabinet de curiosités", complète l’exposition "GT".
L'inauguration officielle a eu lieu vendredi 5 juillet en présence notamment du ministre d’État S.E. Michel Roger, du maire Georges Marsan, de Rita Caltagirone, présidente de l'association "The Monaco Project for the Arts", et d'Isabelle Lombardot, directrice de l’École supérieure d'arts plastiques. 
"GT" de Gavin Turk à l’École Supérieures d’Arts Plastiques, Pavillon Bosio 
1 Avenue des Pins, 98000 Monaco
Tél. +377 93 30 18 39
www.pavillonbosio.com info@mpamonaco.com
Du 5 juillet au 1er septembre 2013. Tous les jours de 13h à 19h. Entrée libre.

* "The Monaco Project for the Arts" est une association créée pour le soutien de l'École supérieure d'arts plastiques de la Ville de Monaco. Placée sous le haut patronage de S.A.S. Albert II de Monaco, elle a été fondée en 2008 avec l’aide de Georges Marsan et Isabelle Lombardot. Avec deux missions principales, soutien de l’école d’art de Monaco et promotion d’actions de partenariat entre la culture, l’art et l’éducation en Principauté. L’association MPA met des bourses de recherche à la disposition de jeunes artistes et délivre des prix de fin d’année aux étudiants de l’école. Elle favorise l’organisation de stages entre les étudiants et les grands artistes d’aujourd’hui, elle leur permet également de rencontrer les principales institutions culturelles internationales, publiques et privées. L’ESAP est un établissement d’enseignement supérieur et de recherche qui associe des formations délivrant des diplômes de l’enseignement supérieur, le DNSEP, diplôme national supérieur d’expression plastique, Bac+5, équivalant à un Master, le DNAP, diplôme national d’arts plastiques, Bac +3. On y dispense aussi des cours de sensibilisation aux arts plastiques pour tous les publics. 70 étudiants de toutes nationalités poursuivent actuellement leurs études en art et scénographie et 250 élèves de tous âges sont inscrits aux ateliers publics.

Changements climatiques sous haute surveillance

Jason D. Whittington (CSM/CNRS/CEES), Céline Le  Bohec (CSM), Cindy Cornet (CSM), Robin Cristofari (CSM/CNRS), Florence  Descroix-Comanducci (CSM/DPOI), S.E. M. Patrick Van Klaveren (DPOI). Photo © CSM
Jason D. Whittington (CSM/CNRS/CEES), Céline Le Bohec (CSM), Cindy Cornet (CSM), Robin Cristofari (CSM/CNRS), Florence Descroix-Comanducci (CSM/DPOI), S.E. M. Patrick Van Klaveren (DPOI). Photo © CSM
Le Comité scientifique pour la recherche scientifique en Antarctique, SCAR, organisation non gouvernementale dont la Principauté de Monaco est membre, organise tous les quatre ans un congrès consacré aux questions de biologie en milieux polaires antarctiques et subantarctiques. L’édition 2013 s'est tenue à Barcelone du 15 au 19 juillet. A cette occasion, le Centre scientifique de Monaco, CSM, et la Délégation permanente auprès des Organismes internationaux à caractère scientifique, environnemental et humanitaire, se sont unis pour mieux faire connaître l’engagement de la Principauté dans ce domaine. Tout au long de ce symposium, des spécialistes des écosystèmes polaires et des changements environnementaux sont intervenus dans des domaines aussi variés que la dynamique des populations, l'écologie comportementale, l'éco-physiologie, la génétique des populations, ou bien encore l’observation par satellite des populations d'oiseaux ou de mammifères marins. Dans le but de mieux comprendre et surveiller les facteurs susceptibles de provoquer un impact sur la biodiversité des régions antarctiques et subantarctiques. Le CSM a présenté une communication scientifique et trois posters. Il a également participé à un groupe de travail sur les oiseaux et les mammifères marins. Deux thésards du CSM ont assisté à un atelier de travail "Astuces pour jeunes chercheurs", organisé par la branche espagnole de l’Association des scientifiques en début de carrière sur les milieux polaires, APECS. Ce qui leur a permis d’acquérir des outils pour le développement de leur carrière grâce à des conseils éclairés et des discussions avec des chercheurs chevronnés. Ce congrès met à nouveau l'accent sur l'impact des changements environnementaux globaux sur les écosystèmes terrestres et marins des régions antarctiques et subantarctiques. Même d’infimes différences de la température atmosphérique et des océans peuvent avoir des impacts dramatiques sur la calotte polaire et l’étendue et l’épaisseur de la banquise ainsi que sur les populations animales. Par exemple, une augmentation de la température des eaux de surface d’à peine 0,3°C provoque une diminution de la survie des manchots royaux de près de 10%. Ces derniers sont de véritables "sentinelles" de notre planète en ce qui concerne l’impact des bouleversements climatiques liés aux activités de l’homme sur la biodiversité. Un réchauffement global de la température de surface des océans de 1,4 à 5,8°C tel qu’il est prévu d’ici à 2100, devrait donc profondément modifier les écosystèmes polaires et engendrer des répercussions sur le climat de notre planète.
Les discussions en marge du symposium ont été l’occasion d’établir des collaborations scientifiques pleines de perspectives passionnantes et de poser des jalons pour l’organisation d’une réunion internationale du SCAR en 2015 à Monaco sur les stratégies de conservation en milieu polaire.

Luxe monégasque

Enchères

Lundi 22 juillet, à l’Hôtel Hermitage s'est déroulée la vente Artcurial Motorcars, elle a battu tous les records. 97% des 59 lots ont été vendus par Matthieu Lamoure, directeur de Artcurial Motorcars, pour un montant total de 3 millions d’euros. Il précise d'ailleurs “Cette deuxième vente monégasque d’Artcurial Motorcars qui a ouvert la session de la semaine des ventes aux enchères de notre maison à Monaco dans un des plus beaux hôtels de la Côte d’Azur, a atteint un superbe score. La quasi intégralité des 59 voitures ont été vendues dont certaines qui ont établi de splendides records”. On peut citer 1965 AC Cobra 427 Roadster, estimée 400.000 €, vendue 440.000 €; 1976 Lancia Stratos, estimée 250.000 €, vendue 313.000 €; 1962 Mercedes Benz 190 SL Cabriolet Hard-Top, estimée 80.000 €, vendue 144.400 €; 1958 Chevrolet Corvette Fuel Injection Roadster, estimée 100.000 €, vendue 104.700 €; 2008 Lamborghini Murcielago, estimée 110.000 €, vendue 130.000 €; 1958 BMW Isetta 600 Moretti, estimée 30.000 €, vendue 45.700 €; 1958 Lambretta TV 175 Side-car, estimée 8.000 €, vendue 15.600 €. Mais on note un record, la Citroën Ami 6 berline de 1963, estimée 6.000 € dont le prix s’est envolé à 72.200 €. La Coccinelle Volkswagen à pois rouge ex-Caravane du Tour de France, vendue au profit de l’association “Mécénat Chirurgie Cardiaque", estimée 8.000 €, a été vendue 16.800 €. La totalité du prix de la vente sera reversé par Artcurial Motorcars à l’association.
Artcurial Motorcars annonce sa prochaine vente "Automobiles sur les champs VI", le 20 octobre prochain. En vedette il y aura une Lamborghini Miura.

Nouveau partenariat dans le yachting

Le 28 juin, trois acteurs emblématiques du Port Hercule, le Monaco Yacht Show, le Yacht Club de Monaco et la Société d’exploitation des ports de Monaco, S.E.P.M., ont signé un nouvel accord de partenariat relatif au Monaco Yacht Show, confirmant ainsi que la Principauté est la capitale mondiale du yachting. Ce nouveau partenariat à moyen terme se construit autour d'une stratégie active pour stimuler l'industrie du yachting à Monaco, grâce aux atouts et à l'expérience de ces trois principaux moteurs du yachting basé à Monaco. La S.E.P.M., concessionnaire exclusif des ports de Monaco depuis 2006, a, depuis lors, dans un souci permanent d'excellence, développé le port Hercule afin d'en faire la destination incontournable des méga‐yachts en Méditerranée; le Yacht Club de Monaco est une institution internationale renommée et avec son tout nouveau bâtiment, il offrira de meilleures installations pour les propriétaires de yacht et à ses 1.300 membres à partir de juin 2014; quant au Monaco Yacht Show, il n'a cessé de croître depuis 23 ans et s'affiche comme l'événement leader mondial du super-yachting. Avec ce nouveau partenariat, le Monaco Yacht Show accueillera encore plus de super-yachts chaque année, en commençant avec 15 places supplémentaires en 2014, dont trois seront dédiées aux yachts de 90 à 120 m LOA, et également trois autres postes de mouillage pour les yachts de plus de 100 m sur la digue à partir de 2015. Ce qui aidera à stimuler les capacités de mouillage jusqu'à 147 emplacements au total pour les yachts et les tenders pour le Monaco Yacht Show en 2015. 

Gaëlle Tallarida, directeur général du Yacht Show de Monaco, ne cache pas sa satisfaction, "Peter Rigby, CEO de Informa Group, et moi‐même, sommes ravis du nouveau partenariat avec la S.E.P.M. et le Yacht Club de Monaco. Depuis de nombreuses années, nous avons des discussions avec Aleco Keusseoglou, le président de la S.E.P.M., et Bernard d’Alessandri, secrétaire général du YCM, sur la façon dont nous pouvons développer le yachting à Monaco, et il est devenu naturel et évident pour nous trois de réunir officiellement nos forces pour poursuivre notre objectif commun. Il est important de souligner la grande importance qu’a Monaco pour le yachting, ainsi que celle du yachting à Monaco. La concentration élevée de professionnels du secteur et des clients ici souligne le potentiel de l'industrie pour poursuivre sa croissance dans le futur et pour rester une source à long terme de prestige à Monaco. Cela confirme, au‐delà de tout doute, que Monaco demeure le hub international des super-yachts."

Monaco au quotidien

Actus de Monaco
Démontage de la grue Tour Odeon

Cette opération a commencé hier à 6 h et se terminera jeudi 1er août à minuit. Pendant cette période, le stationnement est interdit avenue de l’Annonciade et la circulation y est également interdite dans la partie comprise entre les n°43 et n°21 de la rue des Orchidées, dans les deux sens. Le double sens de circulation sera maintenu, sous pilotage des équipes de chantier, quand le déroulement des opérations le permettra, avenue de l’Annonciade, dans sa partie comprise entre son intersection avec le chemin des Œillets et le n°49, pour les seuls riverains. Une aire de retournement est aménagée avenue de l’Annonciade, à hauteur de l’entrée supérieure de la Résidence "L’Annonciade", ceci pour permettre aux véhicules en provenance du boulevard du Ténao d’effectuer un demi-tour. Une autre aire de retournement est aménagée à hauteur du n° 43 de l’avenue de l’Annonciade pour permettre aux véhicules autorisés de quitter cette avenue. Enfin, lors des phases de levage, les piétons devront emprunter obligatoirement l’escalier situé derrière la chapelle de l’Annonciade ainsi que l’escalier situé au bout du chemin des Œillets. Cette disposition ne s’applique pas aux personnes à mobilité réduite, un accompagnement sera prévu pour eux dans la zone de manutention.
Rappelons que c'est le groupe Marzocco, spécialisé dans la construction et la rénovation immobilière, qui a réalisé cette tour de 50 étages, commencée en 2009 et qui devrait être terminée en 2014. C'est là que se trouve l’appartement le plus cher du monde qui a tant fait fantasmer ces dernières semaines. Il est vrai qu'il y a de quoi, 3.300 m2 sur 5 étages, 300 millions d’euros, cela évidemment peut faire rêver.

Un nouvel abribus

La Direction de l’aménagement urbain vient d’installer un abribus avec un banc à l’arrêt "Princesse Florestine" devant le 31 rue Grimaldi. Aménagement qui fait suite à la demande des résidents du quartier, notamment ceux de la Fondation Hector Otto. Depuis près d'un siècle cette Fondation ne cesse d’agir en faveur des anciens et des enfants.

Lutter contre la chaleur

En cette période de fortes chaleurs, la Direction de l’action sanitaire et sociale rappelle quelques conseils pour prévenir les risques, se protéger aux heures les plus chaudes; éviter de sortir aux heures les plus chaudes, de 11 à 17 h; éviter les activités extérieures nécessitant des dépenses d'énergie trop importantes comme sports, jardinage, bricolage; porter un chapeau, des vêtements légers en coton, amples et de couleur claire; maintenir son logement au frais en fermant les fenêtres et les volets durant la journée, et en les rouvrant lorsqu'il fait plus frais dehors; vérifier le bon fonctionnement de son réfrigérateur; se rafraîchir en prenant régulièrement des douches ou des bains frais et s'humidifier plusieurs fois par jour à l’aide d’un brumisateur ou tout simplement d’un gant de toilette; passer 2 à 3 h par jour dans un endroit frais tels grands magasins, cinémas, lieux publics; boire au moins 1,5 litre d’eau par jour e éviter de boire de l’alcool, du café, du thé, des sodas ainsi que des boissons sucrées qui favorisent la déshydratation; privilégier une alimentation froide et riche en eau tels fruits et crudités. Il est bon de savoir que si la température à l’intérieur dépasse 32°C, le ventilateur ne brasse plus que de l’air chaud sans le rafraîchir et accélère ainsi la déshydratation. Il ne faut pas hésiter à aider les personnes âgées, les enfants et les nourrissons à s’hydrater et à contacter, pour soi-même ou quelqu’un qui en a besoin, le service des urgences du Centre Hospitalier Princesse Grace au N° 97 98 99 00.
Pour plus d’informations sur le site internet Direction des affaires sociales et de la santé.

Service des urgences du Centre Hospitalier Princesse Grace: +377 97 98 99 00

Au fil des ans

8 juillet 1915, éloge funèbre de l'évêque de Monaco Mgr Arnal Du Curel qui fut prononcé en la cathédrale de Monaco par Mgr Guillibert, évêque de Fréjus. Mgr Arnal Du Curel était né le 28 juin 1858 au Vigan dans le Gard.

14 juillet 1993, mort de Gilles-Henri-Alexis Barthe qui fut évêque de Monaco du 24 juin 1953 au 4 mai 1962. Il était né à Briatexte dans le Tarn le 4 juin 1906. Il avait uni religieusement S.A.S. Rainier III et Grace Kelly le 19 avril 1956.

15 juillet 1771, mademoiselle Louise d'Aumont, duchesse de Mazarin, deMayenne et de La Meilleraye, comtesse de Ferrette, de Belfort, de Thann, de Rosemont, baronne d'Altkirch, princesse deChâteau-Porcien, marquise de Guiscard, dame d'Issenheim, comtesse de Longjumeau, marquise de Chilly et baronne de Massy. épousait le prince Honoré IV de Monaco, dont elle divorça en 1798. Ils furent les parents de deux fils qui régnèrent à tour de rôle, le prince Honoré V de 1778 à1841 et le prince Florestan Ier de 1785-1856. Elle naquit le 22 octobre1759 à Paris et y mourut le 13 décembre 1826. Elle fut inhumée au cimetière du Père-Lachaise et son petit-fils, Charles III, ordonna en 1885 son transfert dans la cathédrale de Monaco.

19 juillet 1933, naissance à Alger du diplomate français Michel Lévêque qui fut ministre d'État de la Principauté du 3 février1997 au 5 janvier 2000.

23 juillet 1890, l'élève de 8e au Collège saint-Charles Wilhelm Albert Włodzimierz Apolinary de Wąż-Kostrowicki, recevait de très nombreux prix lors de la distribution que présidait Mgr Theuret, évêque de Monaco. Il en fut ainsi jusqu'à celle du 21juillet 1895, ensuite l'adolescent fut envoyé à Nice puis à Cannes. Né le 26 août 1880 à Rome, il était arrivé en Principauté avec sa mère et son frère le 4 mars 1887. Le futur Guillaume Apollinaire mourra le 9 novembre 1918.
23 juillet 1979, mort à Avernes, dans le Val-d'Oise du romancier français Joseph Kessel. Il était né le 10 février 1898 à Villa Clara, dans la province argentine d'Entre Ríos. Il reçut le Prix littéraire Prince Pierre de Monaco en 1959.

24 juillet 2013, dans le cadre du Festival de musique de Radio France et Montpellier, Languedoc, Roussillon, était donné dans la grande salle du Corum de Montpellier, l'opéra-comique en 3 actes de Benjamin Godard "La vivandière". Sur un livret de Henri Cain. La première avait eu lieu le 21 mars 1893 au Théâtre Royal de la Monnaie de Bruxelles. La première représentation à l'Opéra de Monte-Carlo eut lieu le 21 mars 1915 sous la direction de Léon Jehin, la mise en scène était de Raoul Gunsbourg et les décors d'Antoine-Alphonse Visconti.

25 juillet 1642, naissance de Louis devenu le prince Louis Ier Grimaldi en 1662. Fils d'Hercule Grimaldi et d'Aurelia Spinola, il était né le 3 janvier 1701 et épousa Charlotte Catherine de Gramont le 30 mars 25 juillet 1868, naissance à Grasse d'Hippolyte-Jules Journet qui fit, sous le nom de Marcel Journet, une grande carrière de basse. Il est mort le 7 septembre 1933 à Vittel dans le département des Vosges. Il se produisit plusieurs fois à l'Opéra de Monte-Carlo entre 1913 et 1920, par exemple le 27 mars 1919, dans Ruy Blas, drame lyrique en 4 actes de Filippo Marchetti sur un livret de Carlo D'Ormeville d'après Victor Hugo, direction de Léon Jehin, mise en scène de Raoul Gunsbourg et décors d'Antoine-Alphonse Visconti. Ou bien le 13 avril 1919 dans Nausicaa, opéra-comique en 2 actes de Reynaldo Hahn sur un livret de René Fauchois.
25 juillet 1881, mort dans sa propriété la Tarentaise à Moûtiers en Savoie de Marie (Charlotte) Hensel, veuve de François Blanc. Née le 23 septembre 1833 à Friedrichsdorf dans la région de Francfort, elle avait géré les affaires que lui avait laissées François Blanc, le fondateur de la Société des bains de mer de Monaco. A sa mort, ce sera au tour de leur fils aîné Camille Blanc de prendre la relève jusqu'en 1923.
25 juillet 1981, convention signée à la Cité du Vatican entre le plénipotentiaire monégasque et son homologue du Saint-Siège, elle modifiait les dispositions de la Bulle pontificale "Quemadmodum sollicitus Pastor" du 15 mars 1886, elle recevra sa pleine et entière exécution à compter du jour de l'échange des instruments de ratification.
25 juillet 1946, Louis II de Monaco épouse la comédienne française Ghislaine Dommanget. Née le 13 octobre 1900 à Reims, elle mourut le 30 avril 1991 à à Neuilly-sur-Seine et est inhumée au cimetière de Passy.

27 juillet 1794, Thérèse-Françoise de Choiseul Stainville née le 8 décembre 1766 à Paris était guillotinée sur ordre de Fouquier-Tinvielle dans cette même ville. Elle avait épousé le 6 avril 1782 Joseph Grimaldi, fils cadet d'Honoré III et Maria Caterina de Brignole-Sale. La princesse laissait deux orphelines, Honorine née le 22 avril 1784 et Athénaïs née le 22 juin 1786.
27 juillet 1877, mort de François Blanc à Loèche-les-Bains dans le canton suisse du Valais, où il était venu soigner une affection respiratoire. Sa veuve Marie aura la charge de diriger les florissantes affaires qu'il laissait à Monte-Carlo. Il était né le 12 décembre 1806 à Courthézon dans le département français du Vaucluse.
27 juillet 1948, mort à Belle-Île-en-Mer de Maurice Léger, ingénieur français sorti de l’École centrale des arts et manufactures en 1896 qui fut inventeur d'hélicoptères. Il était né à Paris le 14 décembre 1873. Il fut recruté en 1899 par la Société des bains de mer de Monte-Carlo. Il fit plusieurs expériences dans le parc du château de Marchais. En février 1901, il dépose une demande de brevet pour un "hélicoptère ou appareil volant dirigeable plus lourd que l'air mû par des hélices".
27 juillet1951, décès à Paris de Vassili Grigorievitch Voskressenski, dit le colonel W. de Basil qui était né à Kaunas le 16 septembre 1888. Il fut directeur de ballet. Il fond en 1932 les Ballets russes de Monte-Carlo avec René Blum et en reste seul directeur jusqu'à sa mort.

28 juillet 1982, la loi n°1.048 crée un régime de prestations sociales géré par la Caisse d’assurances maladie des travailleurs indépendants, elle couvrira les dépenses de santé des personnes exerçant en Principauté, quel que soit leur lieu de résidence.

29 juillet 1845, mort à Paris du sculpteur monégasque François Joseph Bosio. Artiste officiel sous le Premier Empire et la Restauration, il fut peintre, dessinateur et graveur, et également professeur de dessin à l'École polytechnique. Il était né à Monaco le 19 mars 1769.
29 juillet 1937, décès à Barcelonnette, alors dans les basses-Alpes, de l'homme politique français Maurice Bouilloux-Lafont. Né le 10 avril 1875 à la Ferté-Alais en Seine-et-Oise, il fut ministre d’État de la Principauté de juin 1932 à juin 1937.

30 juillet 1914, naissance à Villars-sur-Ollon dans le canton suisse de Vaud de l'écrivain d'origine belge Béatrix Beck, naturalisée française le 12 janvier 1955. Elle mourut le 30 novembre 2008 à Saint-Clair-sur-Epte dans le Val-d'Oise. Le Prix littéraire Prince Pierre de Monaco lui fut attribué en 1989.
30 juillet 1945, naissance à Boulogne-Billancourt de l'écrivain français Patrick Modiano, le Prix littéraire Prince Pierre de Monaco lui fut remis en 1984.
30 juillet 1981, le siège épiscopal de Monaco est élevé à la dignité de siège archiépiscopal par la bulle "Apostolica haec" du pape Jean-Paul II en date du 30 juillet, sa forme est celle d'un traité International. Ceci en compensation de la renonciation du Prince au droit de patronat et de collation qu'il exerçait jusqu'alors. Ce même jour, l'ordonnance n° 7167 rendait exécutoire à Monaco la convention signée à la Cité du Vatican le 25 juillet 1981 entre le Saint-Siège et la Principauté de Monaco

31 juillet 1981, Charles-Amarin Brand est nommé archevêque de Monaco, il le resta jusqu'au 16 juillet 1984. Il était né à Mulhouse le 27 juin 1920 et il est mort le 31 mars 2013 à Toulouse. Il présida les funérailles de la Princesse Grace le 18 septembre 1982.
31 juillet 1998, mort à Boulogne-Billancourt du danseur et pédagogue français Serge Golovine. Il était né à Monaco le 30 octobre 1924. Il danse au Ballet de Monte-Carlo pendant la Seconde guerre puis rejoignit le Nouveau Ballet de Monte-Carlo, il entre à l'Opéra de Paris en 1947 et danse au Grand Ballet du Marquis de Cuevas à partir de 1951.


Par (dernière modification le 30/07/2013)



Tags : actus, Monaco


Autres articles dans la même rubrique ou dossier:
1 2 3 4 5 » ... 112





Dans nos blogs :

Abécédaire animal en vidéo - R

La série du Podcast Journal Animal présente les animaux à travers des vidéos. Avec la lettre R: ragondin, raie, raton laveur... Ragondin...



Le Podcast Journal sur :