Loading
Podcast Journal
Le Podcast Jour


Le Podcast Journal - podcastjournal.net  

Rechercher un article publié :

 
 
Respectez l'environnement: n’imprimez pas nos pages sur papier, visualisez-les sur écran blanc ou noir, partagez-les sur vos réseaux ou envoyez-les par mail! Reproduction autorisée uniquement avec le lien mentionnant la source: www.podcastjournal.net

Actus de Monaco


Quand la beauté devient une arme bénéfique - Du côté des sports - Monaco au quotidien - Incendie bien maîtrisé - Les rigueurs de Thémis - Au fil des ans


Quand la beauté devient une arme bénéfique

actus_monaco_130813.mp3 actus-monaco-130813.mp3  (262.37 Ko)


Le 16 juillet dernier, l'Ordonnance souveraine n°4395 autorisait le consul honoraire de la République du Malawi à exercer ses fonctions en Principauté après que la Commission consulaire du 23 mai eut nommé Tasha de Vasconcelos, à cette fonction. Sandra Vasconcelos Mota e Cunha, connue sous le nom de Tasha de Vasconcelos, est née au Mozambique en 1966. Après les vicissitudes qu'a connues sa famille lors de l'indépendance de ce pays, elle a étudié les relations internationales à l'Université de la Colombie-Britannique, a été top-model et actrice. Depuis les années 1990, elle s'est engagée dans les causes humanitaires. D'abord avec l'Unicef et l'Unesco, ensuite, avec la Fondation Nelson-Mandela. En mars 2006, Tasha de Vasconcelos crée l'association AMOR, Aide Mondiale Orphelins Réconfort, que soutiennent notamment S.A.S Albert II et l'acteur Paul Newman. AMOR a construit une maternité à Kasese, au Malawi et la finance, elle aide ainsi les mères séropositives et réduit la mortalité infantile. Des centaines d'enfants y sont nés. Depuis son inauguration en avril 2009, l'établissement est dirigé par le Dr Chris Brooks, un médecin canadien, et emploie des infirmières malawites. La carrière de Tasha de Vasconcelos dans le domaine humanitaire n'a cessé de se développer, ambassadrice de l'Institut Pasteur auprès des sponsors, ambassadrice de l'Union européenne pour combattre la pauvreté et l'exclusion sociale, on l'a entendue au Women's Forum qui s'est tenu à Deauville en novembre 2010, puis lors de la Journée internationale de la femme en mars 201. En juin 2012 , à Villepinte, elle a prononcé un discours en faveur des réfugiés du camp d'Achraf en Irak. 
En 2011, Tasha de Vasconcelos a publié son autobiographie chez Michel Lafon. Dans "La Beauté comme une arme", elle revient sur son parcours, le départ du Mozambique en proie à la guerre civile, l'installation en Rhodésie, le monde cruel du mannequinat avec ses paillettes superficielles cachant un univers moins reluisant puis un nouveau contact avec l'Afrique et ses maux endémiques. Elle décide alors d'agir et d'utiliser la célébrité qu'elle a acquise dans de nombreux domaines pour l'aider et particulièrement le Malawi.
Dans une entrevue qu'elle a accordée à Monaco-Matin, le nouveau consul honoraire évoque cet engagement pour l'Afrique, cela ne s'est pas fait aisément, elle n'oublie pas que c'est là que sa famille qui y était installée, a perdu tous ses biens, des êtres chers et a subi de multiples traumatismes. Mais les solides valeurs qui lui avaient été inculquées par son éducation ont pris le dessus et sa rencontre avec le docteur Brooks qui travaillait déjà au Malawi a fait le reste. Ce pays est limitrophe de son Mozambique natal, la clinique est proche de la frontière et reçoit les deux populations. Il convient de préciser que le Malawi est présidé par une femme, Joyce Banda, depuis le 7 avril 2012. Tasha se gausse de l'humanitaire spectacle, de ces people qui se croient obligés de poser avec un enfant noir. Elle qui connaît l'Afrique, elle agit dans la discrétion et elle se donne du mal pour trouver chaque année les 70.000 € sans lesquels la clinique devrait fermer ses portes avec les conséquences que l'on imagine. On ne peut que lui souhaiter toute la réussite possible dans sa carrière consulaire et humanitaire, elle qui réunit la beauté physique et celle de l'âme et s'en sert pour une grande cause.


Du côté des sports

Actus de Monaco
Prendre le volant pour une bonne cause

Ce mardi 13 août, tout le monde peut emprunter une voiture de collection, non seulement pour réaliser un vieux rêve mais aussi pour faire une bonne action. Il s'agit d'aider l'association Aequalia Monaco. Cela peut se faire en réglant une participation de 30 € comme passager ou 50 € si l'on est au volant. A bord d'une Jaguar E, d'une Porsche 356 Speedster ou d'une Mercedes 190 SL entre autres. L'argent récolté permettra à Aequalia de financer ses actions en faveur de l'accès à l'eau potable. En partenariat avec le Before, Rent a Classic Car, la Jeune chambre économique de Monaco, Monaco Boat Service, HéliAir Monaco, Atelier G, l’École Bleue, All Sports Management et OneMomentPlease. Cette journée est parrainée par le Monégasque Daniel Elena, co-pilote de Sébastien Loeb, neuf fois champion du monde des rallyes et Pierre Frolla, plongeur apnéiste qui a à son actif quatre records du monde en apnée. Aequalia encourage toutes actions susceptibles de diminuer la mortalité due aux maladies causées par des mauvaises conditions sanitaires et l’utilisation d’eau non potable. L'association s’engage également à favoriser le transfert de technologie et renforcer le développement vers l’autonomie.
Voir aussi notre publication précédente

Changement d'organigramme à l'AS Monaco

Jeudi 8 août, Jean-Louis Campora, qui était revenu à l'AS Monaco en janvier dernier en tant que vice-président, a démissionné de ses fonctions, il était aussi membre du conseil d'administration. "Après la montée en première division, la mise en place d’une nouvelle organisation administrative et sportive, et la volonté affirmée et ambitieuse du président de doter le club d’une grande équipe, Jean-Louis Campora estime, à l’aube de cette nouvelle saison, que son rôle au sein du club est terminé", c'est ce qu'indique le communiqué du club princier. Il est remplacé par Vadim Vasilyev, directeur sportif depuis le 25 mars dernier. Dans ses nouvelles fonctions, il sera assisté par Konstantin Zyryanov, Filips Dhondt et Riccardo Pecini membre du conseil d'administration du club.
Jean-Louis Campora, né le 19 novembre 1938 à Monaco, docteur en pharmacie et en médecine, a été chef du service de médecine au Centre Hospitalier Princesse Grace. Cet ancien Conseiller national a été élu la première fois en 1973 et réélu en 1978, 1983 et 1988. Il y a été président de la Commission de la jeunesse de 1978 à 1991. Il a été élu président du Conseil national les 11 février 1993 et 19 février 1998. Jean-Louis Campora a présidé l'AS Monaco de 1976 à 2003 et a été longtemps vice-président de la Ligue du football professionnel.

Monaco au quotidien

Photo courtoisie © DR
Photo courtoisie © DR
Travaux de finition du parvis Canton

Dans le cadre des travaux de la construction du parvis Canton, le Service des Travaux publics a engagé la réalisation d’une structure de coffrage au-dessus de la sortie du tunnel reliant les giratoires place du Canton et Canton intérieur. Sa hauteur ainsi que celles des tunnels Pasteur et Charles III sont ainsi limitées depuis début juillet. La prochaine étape de ces travaux consistera à couler la dalle du parvis. L'opération se déroulera pendant deux nuits, celles des 13 et 22 août, de 21 h 30 à 6 h. La circulation au giratoire Canton ainsi que sur toutes les voies qui y accèdent sera interdite. Les tunnels Charles III, Pasteur, de la Colle seront fermés, ainsi que l’avenue de Fontvieille sens montant, une partie de la rue de la Colle et la voie amont du boulevard Charles III. Des itinéraires de déviation seront mis en place. Les véhicules arrivant de Cap d’Ail seront dirigés vers la Dorsale en direction soit de la rue Grimaldi, soit du Larvotto. En sens inverse, les usagers devront emprunter l’avenue du Port, les tunnels sous le Rocher, puis la liaison Marquet.

Du nouveau en gare de Monaco

Depuis le 9 août, un service de consigne à bagages est offert aux clients de la gare de Monaco grâce à la collaboration de la Principauté et de SNCF Gares & Connexions. Il sera en vigueur jusqu'au 6 octobre prochain. Ceci dans le but d'améliorer l’accueil et de faciliter le court séjour que les visiteurs peuvent effectuer à Monaco durant cette période estivale. Ce service de consigne fonctionne tous les jours de 10 à 18 h 30. Cet horaire s'explique par le fait que la consigne, sécurisée, est située à l’intérieur de l’espace de vente SNCF. Le bureau de Tourisme dans la gare elle-même était obligé d'afficher qu'il n'était pas une consigne. C'est dire si ce nouveau service sera très apprécié des voyageurs qui transitent par Monaco durant quelques heures, ils n'auront plus à traîner leurs valises sur les trottoirs de la Principauté ou à déambuler dans les rues chargés de paquets. Ils se débarrasseront de tout cela pour 6€ par jour. La sécurité est optimale car le service mis en place est équipé d’un système de contrôle par rayon X.
Plus d'informations concernant la gare de Monaco

Incendie bien maîtrisé

Samedi 10 août à 17 h 08, les sapeurs-pompiers sont intervenus pour un incendie dans le local TGBT alimentant les parties communes de l'immeuble le Mirabeau, situé 2, avenue des Citronniers. Grâce à la rapidité de leur intervention, avec 28 sapeurs-pompiers, 3 engins pompes, une échelle mécanique, deux ambulances, un engin d'appui et de protection, ainsi que des moyens de la Direction de sûreté publique pour assurer un périmètre de sécurité, le feu a pu être circonscrit à 19 h. Une personne a été transportée au CHPG suite à un début d'intoxication par les fumées qui s'est révélé sans gravité. La destruction totale du local a coupé l'alimentation des parties communes de l'immeuble, soit les ascenseurs, l'éclairage des couloirs et escaliers, l'eau chaude sanitaire, le surpresseur d'eau et l'éclairage du parking. Néanmoins, l'électricité fonctionnait dans les appartements et la mise en place d'un groupe électrogène de secours vers 0 h 30 pour réalimenter l'éclairage des escaliers, des parties communes, immeuble et parking, ainsi que du tableau de détection incendie, a permis de maintenir les occupants dans l'immeuble. Le service de sécurité a été renforcé de 4 personnes supplémentaires dans la nuit de samedi à dimanche. Dimanche matin, le syndic avait engagé des travaux afin de rétablir pour le soir un ascenseur par bloc et l'eau chaude sanitaire dans l'attente de travaux plus importants. La sûreté publique a effectué les constations qui s'imposent en pareil cas.

Les rigueurs de Thémis

Celui qui les a méritées doit les accepter, pensera-t-on. C'est bien ce que l'on va voir avec ce jeune homme d'une trentaine d'années, originaire de Drap, une commune à quelques km à l'est de Nice. Il était ces jours-ci devant le tribunal correctionnel de Monaco. Motif, le vol de deux maillots de bain dans l'une des boutiques bordant la plage du Larvotto. Pour une valeur de 70 et 80 €. Aussi, la procédure du flagrant délit lui avait-elle été appliquée et avait-il été détenu deux jours à la maison d'arrêt. La présidente Emmanuelle Casini-Bachelet, lui ayant demandé ce qui l'avait poussé à voler, le prévenu a avoué s'être trouvé dans un état second, précisant "Je suis malade et je ne suis pas venu en Principauté pour voler. Mais pour me détendre! L'amalgame médicament-alcool m'a fait commettre cette infraction. J'aimerais sortir de prison afin de ne pas perdre mon emploi. Je n'ai pu quitter la plage tellement j'étais "fracassé" après avoir bu trois bières et pris des antibiotiques… ". Cet enchaînement surprend quelque peu la présidente qui demande des précisons "Pourtant vous volez un short de bain une première fois. Vous revenez ensuite dans la même boutique pour dérober un maillot. On vous revoit une troisième fois où le propriétaire de la boutique vous a reconnu et a donné l'alerte auprès des policiers. C'était pour voler à nouveau? Vous avez même nié les faits au départ… ". Notre homme, prénommé Djamel, s'explique "C'est mon subconscient qui m'a fait retourner sur les mêmes lieux. Je ne voulais pas voler. Et j'ai eu peur de la police… Je tiens à m'excuser… Ça fait deux semaines que je travaille! Ne me faites pas perdre cet emploi…". Entre Freud ou les "Misérables", ses explications n'attendrissent personne et on procède alors à la lecture des condamnations qu'a encourues Djamel en France au cours des années 2005, 2006, 2008, 2009, 2011 et 2012. Vols, port d'arme et conduite en état d'ivresse notamment, un véritable catalogue aussi impressionnant dans son genre que celui des conquêtes féminines de Don Giovanni… Il risque encore "Je fais des efforts pour me réinsérer. Ce n'est pas facile sans travail. Laissez-moi une chance. Deux jours de prison ça fait réfléchir… Un maillot a été restitué". Dans son réquisitoire, le procureur Jean-Jacques Ignacio énumère les incohérences de la défense de l'accusé "Lors de l'interrogatoire, il déclare n'avoir pas d'antécédent judiciaire! Et n'avoir rien volé. (...) Mais il y a la vidéo avec le maillot dans le sac. Comme il n'a aucune condamnation en Principauté et en guise d'avertissement: je requiers dix jours de prison au moins, assortis du sursis". Pour la défense de son client, Me Xavier-Alexandre Boyer ne manque pas d'évoquer les périodes difficiles qu'il a traversées et leurs conséquences néfastes sur son psychisme "Mon client s'est engagé à rembourser ce qu'il a volé. Il a honte. Il cherche à mettre un terme à cette série noire…". Le tribunal suivra donc les réquisitions du Ministère public, et exigeant le paiement des 70 € du maillot à la partie civile. La famille du prévenu s'en est acquittée sur le champ.

Au fil des ans

1er août 1950, fin des fonctions de Jacques Rueff comme ministre d’État. Elles avaient commencé le 12 juillet 1949. Ce haut fonctionnaire et économiste français né le 23 août 1896 à Paris, est mort le 23 avril 1978 dans cette même ville.

3 août 1898, mort à Paris de l'architecte français Jean-Louis-Charles Garnier, il y était né le 6 novembre 1825. On lui doit l'Opéra de Monte-Carlo qui fut inauguré le 25 janvier 1879 avec un spectacle auquel participait Sarah Bernhardt.

4 août 1942, naissance à Nice de Bernard Barsi. Il a été nommé archevêque de Monaco par Jean-Paul II le 16 mai 2000. A ce titre, le 15 avril 2005, il préside les funérailles du prince Rainier III de Monaco et le 2 juillet 2011, il célébrera le mariage de S.A.S. Albert II de Monaco et Melle Charlène Wittstock.

8 août 1857, naissance à Paris du compositeur Cécile Louise Stéphanie Chaminade. Elle est morte à Monte-Carlo le 13 avril 1944 où elle s'était retirée en 1936.
8 août 1888, naissance à Monaco de Gaëtan L’Herbon, Baron de Lussats dit Gaston Baron. Ce fils d'authentique aristocrate devient truand après avoir exercé de nombreux petits métiers dans plusieurs pays. A Paris, il a tenu quelques établissements plus ou moins louches et a fréquenté des hommes politiques. Il a été chargé de la sécurité du futur roi Carol II exilé à Nice dans les années 30 et qui écumait les casinos de la Côte d'Azur et de Monaco. Il fut incriminé dans l'affaire Albert Prince, autrement dit la mort de ce conseiller à la Cour d'appel qui avait enquêté dans l'affaire Stavisky, le grand scandale financier de cette époque. Il a d'ailleurs écrit "L'énigme de la Combe-aux-Fées, de Stavisky a Prince", qu'il édita à compte d'auteur en 1935. Il est mort à Monaco en 1962.
8 août 1888 naissance à Bastia du ténor César Vezzani décédé le 11 novembre 1951 à l'hôpital de la Timone à Marseille. Il se produisit à plusieurs reprises à l'Opéra de Monte-Carlo.
8 août 1939, décès à Saint-Nom-la-Bretèche de l'architecte et écrivain français,Charles Antoine Letrosne qui était né à Paris 7 avril 1868. Avec son fils Daniel, il a réalisé le Sporting club de Monte-Carlo.
8 août 1944, naissance à Saint-Pierre-la-Cour dans le département de la Mayenne du journaliste et écrivain français Jean-Paul Kauffmann. En 2012, le prix littéraire Prince-Pierre-de-Monaco lui fut attribué.

10 août 1876, naissance à Aubin dans le département de l'Aveyron du sculpteur François Cogné. Il est l'auteur entre autres d'une statue dédiée à S.A.S le Prince Albert Ier qui se trouve dans les jardins Saint-Martin. Il est mort le 9 avril 1952.

11 août 1913, naissance à Levallois-Perret près de Paris de l'écrivain français Marcel Schneider. Il est mort le 22 janvier 2009 à Paris. En 1980, il reçut le prix littéraire Prince-Pierre-de-Monaco.
11 août1923, fin des fonctions de Raymond Le Bourdon comme ministre d’État, elles avaient commencé le 19 février 1919. Il était né en 1861 et il est mort en 1937. Ce même 11 août 1923, Maurice Piette lui succède et restera en fonction jusqu'en janvier 1932.
12 août 1674, naissance à Paris de Marie de Lorraine. Le 13 juin 1688, elle épouse à Versailles le futur prince Antoine Ier de Monaco. Ils seront les parents de la princesse Louise-Hippolyte de Monaco, qui règnera quelques mois en 1731 à Monaco. Elle est décédée le 30 octobre 1724 à Monaco.

13 août1963, début des fonctions de Jean Émile Reymond comme ministre d’État, elles se termineront le 28 décembre1966. Il était né le 2 mai 1912 et mourut en 1986.
13 août 1998, décès à Paris de l'écrivain américain de langue française Julien Green, né Julian Hartridge Green le 6 septembre 1900 dans cette même ville. Il a été inhumé le vendredi 21 août à 11 h dans la chapelle Saint-Egidà de Klagenfurt, province autrichienne de Carinthie. En 1951, il avait reçu le prix littéraire Prince-Pierre-de-Monaco qui venait d'être créé.

13/08/2013


Tags : actus, Monaco


Autres articles dans la même rubrique ou dossier:
1 2 3 4 5 » ... 112





Dans nos blogs :

Le parcours inverse d'un steak

L'association de défense des animaux PETA révèle dans une nouvelle vidéo, la transformation "de l'élevage à l'assiette", montrant comment...

Abécédaire animal en vidéo - R

La série du Podcast Journal Animal présente les animaux à travers des vidéos. Avec la lettre R: renard, requin, rhinocéros... Renard roux...

La ville des chiens schtroumpfés

L'histoire des petits hommes de Peyo est imaginaire, tandis que celle des animaux devenus bleus est bel et bien moche et tristement réelle!...



Le Podcast Journal sur :