Loading
Podcast Journal
Le Podcast Jour


Le Podcast Journal - podcastjournal.net  

Rechercher un article publié :

 
 
Respectez l'environnement: n’imprimez pas nos pages sur papier, visualisez-les sur écran blanc ou noir, partagez-les sur vos réseaux ou envoyez-les par mail! Reproduction autorisée uniquement avec le lien mentionnant la source: www.podcastjournal.net

Actus de Monaco


Monaco et la Russie - Activité diplomatique - Vie internationale - Monaco et les droits de l’enfant - Monaco et l'humanitaire - Scientifiques récompensés par la Fondation Albert II - Salon des entreprises monégasques - Monaco au quotidien - Au fil des ans


Monaco et la Russie

actus_monaco_08_10_13.mp3 actus-monaco-08-10-13.mp3  (347.88 Ko)


Adhésion de la Russie à la CIESM

Le 4 octobre, la Russie a adhéré à la CIESM, Commission internationale pour l'exploration scientifique de la Méditerranée, lors d'une cérémonie qui se tenait à Moscou lors de la visite du Prince Albert II dans ce pays. Dmitri Livanov, ministre russe de l'Enseignement et de la science a déclaré à l'issue de la cérémonie "La Russie a un accès à trois océans et à 13 mers. Cela explique notre désir d'adhérer à la CIESM. Nous souhaitons que nos chercheurs coopèrent activement avec leurs collègues d'autres États". Il a invité le Prince à la conférence internationale sur les problèmes des mers Noire et Méditerranée qui devrait se tenir à Sotchi, sur le littoral russe de la mer Noire, en été 2014. La Russie devient ainsi le 23e pays membre de la Commission qui réunit également l'Algérie, l'Allemagne, la Croatie, Chypre, l’Égypte, l'Espagne, la France, la Grèce, Israël, l'Italie, le Liban, Malte, Monaco, le Maroc, le Portugal, la Roumanie, la Slovénie, la Suisse, la Syrie, la Tunisie, la Turquie et l'Ukraine.
La commission s'est réunie la première fois à Monaco au musée océanographique qui venait d'être inauguré, le 30 mars 1910 sous la présidence du prince Albert Ier et regroupait les pays riverains de la Méditerranée dans le but de favoriser la recherche scientifique dans cette mer. Puis, ont pu y adhérer tous les pays qui y exercent des recherches scientifiques. Le SCIESM a pour objectif le développement de la coopération scientifique grâce à l'utilisation internationale des stations de recherche nationales. Le siège de l'organisation est à Monaco avec pour directeur général le professeur Frédéric Briand qui travaille avec une équipe de professionnels coordonnant les programmes et les ateliers de recherche à travers l'ensemble du réseau. Le Conseil des gouverneurs est constitué des délégués nationaux des 22 pays membres, le plus souvent des scientifiques de haut niveau ou responsables d’instituts nationaux. La présidence du Conseil est actuellement assurée par S.A.S. Albert II. Il préside les congrès triennaux de la CIESM où sont discutés les futures orientations et analysés les progrès récents.

A propos des JO de Sotchi


Le Prince Albert II a annoncé le 5 octobre, lors d'une rencontre à Moscou avec le président russe Vladimir Poutine, qu'il assisterait à la cérémonie d'ouverture des Jeux olympiques d'hiver 2014 à Sotchi, en Russie. Le Prince qui est membre du CIO, Comité international olympique, a assisté à la cérémonie de départ du relais de la flamme olympique sur la place Rouge de Moscou. Ces XXIIes Jeux olympiques d'hiver se tiendront du 7 au 23 février 2014 et les XIes Jeux paralympiques d'hiver auront lieu du 7 au 16 mars. Le Prince, accompagné de S.A.S. la Princesse Charlène, a reçu, toujours à Moscou, la flamme olympique qui arrivait de Grèce le 6 octobre. Le souverain, membre du CIO depuis 1985, représentait le président Thomas Bach. Le Prince Abert a participé aussi la 7 octobre au relais du précieux flambeau, qui a pris la direction de Sotchi, départ donné sur la place Rouge de Moscou par le maire de la capitale Sergueï Sobianine. Rappelons que le Prince a participé aux Jeux olympiques d'Hiver dans la discipline de bobsleigh en 1988, 1992, 1994, 1998 et en 2002. Il a déclaré qu'il était content d'ajouter la torche de Sotchi à sa collection personnelle après avoir porté la flamme olympique à Moscou. Le relais de la flamme olympique le plus long de l'histoire arrivera à Sotchi, le 7 février prochain. Le relais de la flamme passera par 2.900 agglomérations de Russie.

Le président Poutine à Monaco

Le service de presse du Kremlin a rapporté que le président russe Vladimir Poutine a accepté l'invitation du Prince Albert II à visiter la Principauté. "Le souverain monégasque a invité le président russe Vladimir Poutine à venir à Monaco en visite officielle à une date qui lui conviendra. L'invitation a été acceptée avec reconnaissance", lit-on dans la déclaration commune signée à l'issue des négociations entre les deux hommes. Albert II de Monaco a exprimé sa reconnaissance au chef de l'Etat russe pour l'accueil chaleureux qui lui avait été réservé ainsi qu'à son épouse, la princesse Charlène, lors de leur séjour en Russie.

Les Ballets de Monte-Carlo à Moscou

Dans le cadre de la visite de S.A.S. Albert II, la Compagnie des Ballets de Monte-Carlo, s'est produite le jeudi 4 octobre, sur la scène du Théâtre du Bolchoï. Lors d’une soirée exceptionnelle, aux côtés des danseurs de cet établissement, dirigé par Sergeï Filin. Le spectacle a été ovationné par le public. Jean-Christophe Maillot, chorégraphe-directeur des Ballets de Monte-Carlo a présenté avec les danseurs de sa Compagnie, Altro Canto 1, créé en 2006, dans des costumes de Karl Lagerfeld. Tandis que les danseurs du Ballet du Bolchoï présentaient Classical Symphony, une chorégraphie de Yuri Possokhov. Ce nouveau déplacement de la Compagnie des Ballets de Monte-Carlo à Moscou, renforce les liens de l’art chorégraphique entre les deux pays. Après une première rencontre entre Jean-Christophe Maillot et Sergeï Filin en 2009, une première collaboration en décembre 2011, avait permis de réunir sur la scène de la salle des Princes du Grimaldi Forum, les solistes et les danseurs du Corps de Ballet du Bolchoï et la Compagnie des Ballets de Monte-Carlo, lors d’une soirée de Gala exceptionnelle autour du Lac des Cygnes. En juin 2012, Sergeï Filin avait invité la Compagnie des Ballets de Monte-Carlo à se produire pour deux soirées exceptionnelles au Théâtre du Bolchoï. C’était la première fois que le Bolchoï invitait lors d’une même soirée, 2 compagnies de renommée internationale à se produire, le San Francisco Ballet et les Ballets de Monte-Carlo. En parallèle, Sergeï Filin avait commandé à Jean-Christophe Maillot, une création avec les danseurs du Ballet du Bolchoï. Aussi, Jean-Christophe Maillot travaille-t-il depuis quelques jours avec les danseurs du Ballet du Bolchoï sur cette nouvelle création, autour de La Mégère Apprivoisée. La première aura lieu à Moscou en juillet 2014.

Activité diplomatique

Photo (c) CDP
Photo (c) CDP
Accréditation d'ambassadeurs

Le mercredi 2 octobre, au Palais princier, S.E. Chakib Benmoussa, ambassadeur de S.M. le roi du Maroc, S.E. Dritan Tola, ambassadeur extraordinaire et plénipotentiaire de la République d’Albanie et S.E. Bernard Shamlaye, ambassadeur extraordinaire et plénipotentiaire de la République des Seychelles ont remis leurs lettres de créance auprès de S.A.S. Albert II.
Diplômé de l’École Polytechnique et de l’École Nationale des Ponts et chaussées de Paris et titulaire d’un master of science du MIT, S.E. Chakib Benmoussa a débuté sa carrière au ministère de l’Équipement marocain. Il a ensuite occupé le poste de secrétaire général du Département du Premier ministre. Après plusieurs années d’activité dans le secteur privé, il est devenu secrétaire général du ministère de l’Intérieur, puis a été nommé successivement ministre de l’Intérieur et président du Conseil économique et social. Le prince Albert II s’est félicité de l’excellence des relations entre le Maroc et la Principauté, ce qu'a souligné le diplomate marocain, soulignant que ces relations de coopération se traduisent par un ensemble de projets en matière de développement humain à travers la création d’activités génératrices de revenus, d’action sociale, notamment la protection de l’enfance, l’éducation et la santé et en matière de développement durable le développement des oasis par exemple.
S.E. Dritan Tola est titulaire d’une maîtrise en droit, en langue et lettres françaises et d’un master of arts en politique internationale. Il a été chargé des dossiers et programmes de coopération UE-Albanie avant d’être nommé conseiller politique de l’ambassadeur de l’Union européenne en Albanie en 1999.
Quant à S.E. Bernard Shamlaye, il est titulaire d’une maîtrise en éducation et après une carrière dans l’Éducation nationale des Seychelles, il est devenu conseiller spécial du ministre de l’Éducation puis secrétaire du conseil des ministres et ministre de l’Éducation. Il a été nommé ministre du Développement social et de la culture en 2010.
Le déjeuner, donné par le Département des Relations extérieures, a été l'occasion d'évoquer les relations diplomatiques, culturelles et économiques existant entre la Principauté et ces trois pays.
Étaient aussi présents Giuseppe Durazzo, consul honoraire d'Albanie; Marie-Catherine Caruso-Ravera, directeur des Relations diplomatiques et consulaires; Michel Chiappori, consul général honoraire des Seychelles; Arshela Arapi, chargée des Affaires francophones; Willy Jean De Bruyn, consul honoraire du Maroc; Bénédicte Schutz, directeur de la Coopération internationale et Georges Lisimacchio, chef de cabinet de S.A.S. Albert II.

L’ambassadeur d'Azerbaïdjan en Principauté

Le 26 septembre dernier, S.E. Elchin Oktyabr oglu Amirbayov, ambassadeur extraordinaire et plénipotentiaire de la République azerbaïdjanaise, a effectué une visite de courtoisie en Principauté. A cette occasion, il a été reçu par José Badia, conseiller de Gouvernement pour les Relations extérieures, Paul Masseron, conseiller de Gouvernement pour l’Intérieur, et Jean Castellini, conseiller de Gouvernement pour les Finances et l’économie. Ensemble, ils ont évoqué les relations diplomatiques, culturelles et économiques existant entre les deux pays. Depuis 2004, l’ambassadeur est également représentant permanent de son pays auprès de l’ONU à Genève et d’autres organisations internationales. Auparavant, il avait été conseiller de la représentation permanente de son pays auprès de l’ONU à New York et de l’OTAN à Bruxelles.

Communiqué du Gouvernement princier

La Principauté de Monaco, attachée à un règlement politique du conflit syrien, comme l’a rappelé S.A.S. Albert II dans son allocution à l’Assemblée générale des Nations Unies le 24 septembre dernier, se réjouit de l’adoption, par consensus le 27 septembre, de la résolution 2118, 2013, du Conseil de sécurité mettant en œuvre un programme d’éradication des armes chimiques en Syrie. Le rapport des experts des Nations Unies ayant démontré, sans équivoque, l’utilisation d’armes chimiques contre la population civile syrienne, un tel acte inqualifiable appelait une action efficace de la Communauté internationale. Aussi, le Gouvernement princier apporte-t-il son soutien à cette résolution.

Vie internationale

Accord entre Monaco et la République d’Afrique du Sud

Le 23 septembre dernier, la Principauté de Monaco et l’Afrique du Sud ont signé un accord permettant l’échange de renseignements en matière fiscale conforme au modèle OCDE. Cet accord reconnaît l’engagement mutuel des deux États à mettre en œuvre des systèmes de réglementation financière qui satisfont aux plus hautes normes internationales. Ceci afin de lutter contre le blanchiment de capitaux, le financement du terrorisme et d’autres délits financiers et fiscaux. Parallèlement, une déclaration commune a également été signée, son objectif est de continuer d'examiner les mesures qui pourraient être adoptées pour renforcer les relations politiques et économiques des deux États. La Principauté se félicite de l’excellence de ses liens avec l’Afrique du Sud et de l’élargissement des relations politiques et économiques entre les deux États.

Monaco Milan 2015


José Badia, président de Monaco Inter Expo, MIE, a signé mardi 1 octobre un accord de partenariat avec la Société GreenlandMC pour le Pavillon Monaco Milan 2015. La Société GreenlandMC, représentant la société italienne Marco Polo à Monaco, devient ainsi le partenaire officiel du Pavillon de Monaco à l’exposition Universelle Milan 2015 "Nourrir la planète, énergie pour la Vie". Spécialisée dans le recyclage de la biomasse, particulièrement le recyclage des déchets bovins, pour la production d’électricité, et l’assainissement des décharges, elle offre l’entretien des espaces verts du Pavillon et les produits de sa gamme. Ce partenariat s’inscrit parfaitement dans la thématique de l’exposition Milan 2015 et dans les objectifs du développement durable de la Principauté. Antonio Bertolotto est le président de la société Marco Polo.

Monaco et les droits de l’enfant

Une délégation monégasque composée de représentants du Département des Relations extérieures, du Département des Affaires sociales et de la santé, du Département de l’Intérieur, de la Direction des Services judiciaires et de la Direction des Affaires juridiques, s’est rendue à à Genève le 1er octobre pour participer à un dialogue avec le Comité des droits de l’enfant des Nations Unies. Cela fait suite à l’examen par le Comité des 2 et 3 rapports périodiques de la Principauté, déposé en 2010 et concernant la mise en œuvre de la Convention relative aux droits de l’enfant, ratifiée par Monaco en 1993. Les membres du Comité ont pu poser un certain nombre de questions complémentaires aux informations transmises à l’écrit par le Gouvernement princier, et ainsi disposer d’une vision globale sur la situation des droits de l’enfant à Monaco. Tout au long de ce dialogue, la délégation monégasque, conduite par S.E Carole Lanteri, ambassadeur, représentant permanent de Monaco auprès de l’Office des Nations Unies à Genève, s’est attachée à rappeler les spécificités monégasques et l’engagement de la Principauté dans la protection et la promotion des droits de l’homme et en particulier pour les personnes les plus vulnérables. On remarquait dans cette délégation Virginie Cotta, directeur général du Département des Affaires sociales et de la santé; Mireille Pettiti, directeur général du Département des Relations extérieures; Frédéric Pardo, administrateur juridique principal au Service du droit international, des droits de l’homme et des libertés fondamentales de la Direction des Affaires juridiques; Éric Bessi, directeur du Travail; Marie-Hélène Gamba, conseiller technique à la Direction de l’Éducation nationale, de la jeunesse et des sports; Anne Nègre, directeur de l’Action sanitaire et sociale; Johannes De Millo Terrazzani, conseiller à la représentation permanente de Monaco auprès de l’Office des Nations Unies à Genève; Justine Ambrosini, secrétaire des Relations extérieures à la Direction des Affaires internationales et 
Marina Ceyssac, conseiller du directeur des Services judiciaires.

Monaco et l'humanitaire

Autour de S.A.R. la Princesse de Hanovre, de gauche à droite: M. Jérôme Froissart, Secrétaire Général de l’AMADE Mondiale; Melle Charlotte Casiraghi; M. Pieter Bogaardt (Membre du Conseil d’Administration); Benjamin Castaldi; Mme Jérôme Froissart; Mme Vanina Mandelli; M. Andrea Casiraghi; S.A.S. la  Princesse Stéphanie; S.E.M. Jacques Boisson, membre du Comité Consultatif de l’AMADE Mondiale; Mme Jean-Claude Michel; Mme Jacques Boisson; Mme Pieter Bogaardt; S.E.M. Jean-Claude Michel (Vice-Président de l’AMADE Mondiale), entourés des enfants du Chœur Amoroso. Photo (c) Pascal Le Segretain / AMADE Mondiale
Autour de S.A.R. la Princesse de Hanovre, de gauche à droite: M. Jérôme Froissart, Secrétaire Général de l’AMADE Mondiale; Melle Charlotte Casiraghi; M. Pieter Bogaardt (Membre du Conseil d’Administration); Benjamin Castaldi; Mme Jérôme Froissart; Mme Vanina Mandelli; M. Andrea Casiraghi; S.A.S. la Princesse Stéphanie; S.E.M. Jacques Boisson, membre du Comité Consultatif de l’AMADE Mondiale; Mme Jean-Claude Michel; Mme Jacques Boisson; Mme Pieter Bogaardt; S.E.M. Jean-Claude Michel (Vice-Président de l’AMADE Mondiale), entourés des enfants du Chœur Amoroso. Photo (c) Pascal Le Segretain / AMADE Mondiale
Aides d’urgence

Le Gouvernement princier a débloqué 130.000€ pour apporter des soins de santé de base aux populations syriennes réfugiées au Liban et aider les familles maliennes ayant fui le nord du pays à revenir chez elles. Cette somme servira aussi à soutenir les victimes du conflit ethnique au Soudan. Selon les derniers chiffres HCR, Haut commissariat des Nations Unies pour les réfugiés, deux millions de Syriens ont trouvé refuge dans les pays voisins, dont près de la moitié au Liban qui compte lui quatre millions d’habitants. Face à cette situation, un soutien vient d’être apporté au PNUD, Programme des Nations Unies pour le développement, pour répondre dans la municipalité de Zgharta au nord du Liban, aux besoins de santé de base des réfugiés syriens mais également à ceux de la population locale qui est elle aussi en grande difficulté. Au Mali, après avoir financé en début d’année la distribution de kits alimentaires en faveur de 10.000 personnes déplacées du nord du pays vers Bamako et ses environs, le Gouvernement princier accompagne à présent, grâce au Consulat de Monaco au Mali, le retour définitif de ces populations chez elles. Enfin, après les récentes violences inter-communautaires qui ont éclaté au Darfour, à l’ouest du Soudan, le Gouvernement princier vient de répondre à l’appel d’urgence lancé par la Fédération internationale de la Croix-Rouge pour aider les réfugiés soudanais au Tchad, notamment en matière de sécurité alimentaire.

Réunion Gouvernement princier et ONG monégasques

Le 30 septembre dernier, s'est tenue à l’Auditorium Rainier III la 18e réunion d’information et d’échanges entre le Gouvernement princier et les associations monégasques de solidarité internationale. Elle était présidée par José Badia, conseiller de Gouvernement pour les Relations extérieures. Lequel a présenté l’action de Monaco sur la scène internationale en faveur des populations les plus démunies, saluant le rôle et l’investissement du tissu associatif monégasque malgré un contexte économique mondial particulièrement difficile. Cinq structures nouvellement créées ont exposé leurs activités, la Fondation Princesse Charlène de Monaco ; l’Association Monaco Argentina, AMA ; le Centre évangélique de Pentecôte de Monaco ; CEP, Child Care Monaco et l’Ordre souverain des chevaliers de justice. Vingt-cinq ONG, fondations et clubs services ont assistaient à cette rencontre annuelle, organisée par la Direction de la Coopération internationale.

L’AMADE mondiale et la Syrie

L’AMADE mondiale s’associe au HCR, Haut Commissariat pour les réfugiés afin de venir en aide aux enfants syriens réfugiés. Elle vient de mobiliser une aide d’urgence de 75.000 € destinée à la protection des enfants accueillis au sein du centre de Za’atri en Jordanie. Le conflit syrien est entré dans sa 3e année et a fait à ce jour es dizaines de milliers de victimes. Selon le HCR et l’UNICEF, plus de 7.000 enfants ont été tués au cours des violences. Le nombre d’enfants forcés de fuir leur pays natal a dépassé le million, soit plus de la moitié de l’ensemble des réfugiés syriens. 80 % de ces enfants sont âgés de moins de 11 ans. En Jordanie, ce sont près de 520.000 personnes qui ont trouvé refuge depuis le début du conflit. Le camp de Za’atri accueille à lui seul 120.000 personnes dans des conditions de vie éprouvantes, en plein désert jordanien. Parmi elles, plus de 1.000 enfants qui ont fait le voyage seuls, sans accompagnement ni famille. Les menaces qui pèsent sur eux demeurent préoccupantes et ils sont également exposés au risque de travail forcé et d’exploitation, notamment sexuelle, à travers les mariages forcés des petites filles. Quant aux jeunes garçons, ils sont parfois enrôles de force par des groupes armés et contraints de retourner se battre en Syrie. L’AMADE mondiale a choisi d’appuyer les efforts déployés et coordonnés sur place par le HCR et l’UNICEF, en portant une attention particulière à l’identification et à la protection des enfants vulnérables. Le soutien financier de l’AMADE mondiale permettra d’accompagner les actions développées en termes de soutien psychologique, d’accès à la santé et à une scolarité normale. Le HCR contribue à la scolarisation des enfants en veillant à la formation d’instituteurs et à l’accroissement de la capacité d’accueil des structures locales. Trois écoles ont ainsi été créées à l’intérieur du camp de Za’atri, ainsi qu’une trentaine d’espaces de jeu. Sur 36.000 enfants en âge d’être scolarisés. L’aide de l’AMADE mondiale permettra également de promouvoir des actions de sensibilisation et de plaidoyer pour prévenir les mariages forcés et les recrutements par des groupes armés.
L'AMADE, dont on célébrait vendredi 4 octobre le 50e anniversaire lors d’une soirée de gala à l’hôtel Hermitage (voir photo), en présence de S.A.R. la Princesse de Hanovre qui en est la présidente, fut créée en 1963 à l’initiative de la Princesse Grace de Monaco. L'organisation œuvre pour le bien-être et la protection des enfants du monde à travers un réseau de 12 antennes nationales et de partenaires privilégiés. Elle est dotée du statut consultatif auprès de l'UNICEF, de l'UNESCO et du Conseil économique et social des Nations Unies, ainsi que du statut participatif auprès du Conseil de l'Europe.

Scientifiques récompensés par la Fondation Albert II

Le 30 septembre dernier, en soirée, au Grimaldi Forum, S.A.S. Albert II a mis en lumière le travail de spécialistes dans le domaine de l’eau, de la biodiversité et du changement climatique. A cette occasion, les invités ont pu découvrir en avant-première le nouveau film documentaire de Luc Jacquet, intitulé "Il était une forêt". Luc Jacquet est aussi le réalisateur de "La marche de l’empereur" pour lequel il a obtenu un Oscar en 2006. "Il était une forêt" est un voyage au cœur d’une forêt tropicale avec pour appui scientifique, la collaboration du botaniste et biologiste Francis Hallé. Ce film qui sortira le 13 novembre prochain est distribué par Disney et a une mission "toucher les gens par l’émotion et la pédagogie plutôt que par des images culpabilisantes". Avec ce film, on s'aperçoit que la forêt tropicale qui a souvent été décrite comme hostile et dangereuse devient un monde à découvrir, "surtout à la vitesse à laquelle il disparaît". Réalité que n'ont pu qu'approuver les personnalités scientifiques internationales conviées à cette grande soirée annuelle de la Fondation Prince Albert II. Auparavant, le Prince avait présidé la 15e réunion du conseil d’administration de cet organisme. Cette rencontre a permis d’examiner une trentaine de nouveaux projets destinés à combattre les fléaux qui guettent actuellement la planète. La Fondation Prince Albert II, en activité depuis 7 ans, a déjà développé quelque 240 projets dans le monde."L’environnement c’est le temps court de l’urgence à laquelle nous devons faire face", a rappelé le Prince avant de convier les lauréats des trois prix, sur scène à ses côtés.

Salon des entreprises monégasques

La première édition de Monaco Business aura lieu le 16 octobre à l’Auditorium Rainier III, le thème en est “Monaco, terre d'entrepreneuriat et d’excellence” et un millier d'entreprises sont attendues. C'est la première fois que se tient à Monaco un salon facilitant la rencontre entre l'ensemble des acteurs économiques monégasques. Cependant, de nombreuses entreprises internationales et des PME sont actives en Principauté. Ancien patron de l'OGC Nice, Maurice Cohen, patron de Monaco Communication depuis début 2013, a donc créé un nouveau salon B2B dont de plus, l'entrée est gratuite. Cette première édition se composera d'une cinquantaine de stands et présentera des tables rondes et des conférences animées par des personnalités de premier plan. Sont notamment à l'affiche pour des keynotes, Alain Weill, président du Groupe NextRadioTV, BFM Business, RMC, etc., à 11 h 30 ou encore le journaliste économique Jean-Marc Sylvestre à 18 h 30. Cinq tables rondes sont programmées tout au long de la journée autour de thèmes tels que le patrimoine immatériel de l'entreprise, l'attractivité, le "hub Monaco" avec Monaco Telecom, le leadership ou encore les nouvelles règles de communication pour une nouvelle économie. L'ouverture du salon est fixée à 9 h 30 et sera suivie, à 10 h, de l'inauguration en présence de S.E. Michel Roger, ministre d’État et de Jean Castellini, conseiller de Gouvernement pour les Finances et l’économie. La journée se terminera à 19 h 30 avec la remise des Monaco Business Awards dans quatre catégories, sustainability, leadership, e-technology et entrepreneurship.

Monaco au quotidien

Le centre scientifique de Monaco chez lui

Jusqu'au mois de juillet dernier, le Centre scientifique de Monaco, CSM, se partageait entre le Musée océanographique et des bureaux à Saint-Roman. Depuis lors, il est dans ses murs, un plateau de 1.500 m2 posé sur le toit des bâtiments du quai Antoine-1er et une superficie presque égale dans les étages, affectée à des bureaux. Le mardi 1er octobre, S.A.S. Albert II a inauguré ce lieu, "Un endroit appelé à un bel avenir" selon le professeur Patrick Rampal, qui en est le président. L'organisme a cinquante ans et une cinquantaine de personnes dont 20 scientifiques y mènent des travaux sur la biologie marine, polaire et médicale. Mais la spécialité du CSM est la recherche sur les coraux et pour cela il s'est acquis la reconnaissance internationale. Dans les nouveaux laboratoires, des aquariums alimentés à l'eau de mer pompée devant le Musée océanographique et redistribuée dans les réseaux, permettent de cultiver ces organismes vivants, une soixantaine de variétés sont présentes, et d'étudier leur fonctionnement.
Par ailleurs, ainsi que l'explique le professeur Denis Allemand, chargé de la partie scientifique, "Nous sommes devenus une agence de moyens depuis quelques années qui permet de développer une activité de biologie médicale". Dans cette section, dirigée par Gilles Pagès, la recherche se coordonne autour des méthodes de lutte contre le cancer. Des expérimentations animales sont menées pour développer de nouveaux outils thérapeutiques. En février prochain, une antenne s'installera à Monaco pour mener également des études autour des maladies du muscle, en accord notamment avec l'association monégasque contre les myopathies. Et le professeur Denis Allemand de préciser "L'intérêt est de fertiliser, de créer des échanges entre les équipes de biologie marine et de biologie médicale pour comprendre des mécanismes qui permettent aux animaux de résister. Et de voir s'ils sont applicables aux hommes". L'établissement et les missions du CSM sont financés à 80 % par l'État. Le reste du budget est fourni par des partenariats. C'est un des axes de développement à l'avenir. Le professeur Rampal indique "Notre ambition est de développer le nombre de chercheurs dans nos laboratoires, mais nous n'aurons pas les moyens de financement, nous avons donc vocation à développer des partenariats publics et privés".

Rentrée judiciaire

Mardi 1er octobre, la rentrée des cours et tribunaux monégasques avait lieu au Palais de justice. A cette occasion, les magistrats, les avocats et le personnel de l’administration judiciaire de la Principauté, ont d’abord assisté à la messe traditionnelle de l’Esprit Saint célébrée en la Cathédrale de Monaco. Ils ont ensuite pris place dans la salle de la Cour d’appel pour l’audience solennelle. Aux côtés de Philippe Narmino, directeur des Services judiciaires, S.E. Michel Roger, ministre d’État, et les conseillers de Gouvernement assistaient à la cérémonie parmi d’autres personnalités du monde judiciaire.

Réouverture du restaurant au lycée technique


Lundi 30 septembre dernier, soit trois semaines après la rentrée des classes, le restaurant d'application du lycée technique et hôtelier de Monaco a rouvert ses portes. Dans ce restaurant, la cuisine et le service sont assurés par les élèves de la section hôtelière. Des déjeuners sont organisés tous les midis, réservations au 98.98.89.25 de 9 à 11 h 30 et de 16 à 18 h 30. Précisons que ces réservations sont obligatoires. Le soir, les diners ne sont servis que les mercredis et les vendredis, réservations au 98.98.89.29.

"Dessine-moi un bison"


Le Musée d'Anthropologie préhistorique de Monaco présente depuis le 22 septembre dernier les plus anciens artistes. Le visiteur y verra donc statuettes, outils, parures et céramiques décorées qui lui permettront de côtoyer l'univers mystérieux de l'art préhistorique et protohistorique. Œuvres et techniques, aussi variées qu'inédites, sont au rendez-vous. Sous l'oeil des préhistoriens et grâce au coup de pinceau d'artistes contemporains, la préhistoire de l'art se dessine et s'anime sous nos yeux. Mais une question ne cesse de se poser aux chercheurs et aux visiteurs, à savoir si les ornements des grottes ou les gravures à ciel ouvert étaient de l'art pour l'art. Pour s'approcher d'une réponse, il est bon de se rendre à l'exposition "Dessine-moi un bison". Elle se tient au Musée d'Anthropologie préhistorique de Monaco jusqu'au 28 février 2014.

Au fil des ans

2 octobre 1697, baptême à Paris, en l'église Saint-Roch d'Antoine Grimaldi. Ce fils naturel d'Antoine Ier de Monaco et de la danseuse Élisabeth Dufort (dite Babé) est mort à Monaco le 28 novembre 1784. Il avait été reconnu par son père en 1715. Ses restes reposent dans la cathédrale de Monaco depuis 1966.
5 octobre 1939, naissance à Québec de l'écrivain Marie-Claire Blais. En 2002, elle reçut le Prix Prince Pierre de Monaco.

7 octobre 1852, naissance au Creusot dans le département de Saône-et-Loire de Louis Lazare Perruchot, Il fut maître de chapelle dans plusieurs établissements religieux français avant d'être nommé maître de chapelle à la cathédrale de Monaco en 1904. Il mourut à Monaco le 3 octobre 1930.

9 octobre 1939, naissance à Berchem sainte-Agathe, région de Bruxelles, de l'écrivain belge de langue française Pierre Mertens. Il fut aussi directeur du Centre de sociologie de la littérature à l'université libre de Bruxelles et critique littéraire au journal Le Soir. En 2009, le Prix Prince Pierre de Monaco lui fut attribué.
9 octobre 1970, mort à la Maison "Le Paraïs" de Manosque, de l'écrivain français Jean Giono. Il était né à Manosque le 30 mars 1895 dans une famille d'origine piémontaise. Le Prix Prince Pierre de Monaco couronna son œuvre en 1953.

08/10/2013


Tags : actus, Monaco


Autres articles dans la même rubrique ou dossier:
1 2 3 4 5 » ... 112





Dans nos blogs :

Le parcours inverse d'un steak

L'association de défense des animaux PETA révèle dans une nouvelle vidéo, la transformation "de l'élevage à l'assiette", montrant comment...

Abécédaire animal en vidéo - R

La série du Podcast Journal Animal présente les animaux à travers des vidéos. Avec la lettre R: renard, requin, rhinocéros... Renard roux...

La ville des chiens schtroumpfés

L'histoire des petits hommes de Peyo est imaginaire, tandis que celle des animaux devenus bleus est bel et bien moche et tristement réelle!...



Le Podcast Journal sur :