Loading
Podcast Journal
Le Podcast Jour


Le Podcast Journal - podcastjournal.net  

Rechercher un article publié :

 
 
Respectez l'environnement: n’imprimez pas nos pages sur papier, visualisez-les sur écran blanc ou noir, partagez-les sur vos réseaux ou envoyez-les par mail! Reproduction autorisée uniquement avec le lien mentionnant la source: www.podcastjournal.net
04/03/2014

Actus de Monaco


Monaco international - Monaco au quotidien - Monaco culturel - Thémis sur tous les fronts - Au fil des ans


Monaco international

Photo (c) Palais Princier
Photo (c) Palais Princier

actus_monaco_040314.mp3 actus Monaco 040314.mp3  (216.25 Ko)


La Saint David

Le samedi 1er mars, le prince et la princesse répondaient à l’invitation de la Monaco Wales Association et assistaient à un gala à la Salle Empire. Les fonds récoltés iront à la Fondation Princesse Charlène. Ce 1er mars est effectivement cher au cœur des Gallois. C'est le jour où l'on célèbre David, le saint patron du Pays de Galles qui évangélisa le pays au VIe siècle. La Monaco Wales Association représente les Gallois en Principauté, elle avait convié le couple princier pour cette soirée caritative qui réunissait quelque 200 personnes, dont d'anciens champions de rugby du Pays de Galles. Et Mark Thomas, président de l'association de préciser avec humour "Nous sommes très peu de résidents gallois en Principauté, mais pour cette soirée, tout le monde est gallois à Monaco". Les organisateurs avaient invité le chœur "Treorchy Male Voice choir" composé de 65 chanteurs, pour animer la soirée. Et leur récital commençait dans le hall de l'hôtel de Paris pour accueillir le couple princier. L'ensemble arborait une jonquille à la boutonnière, un des emblèmes, avec le poireau, de la Saint David. Puis il a entonné un classique du Pays de Galles. C'est la quatrième année que la Monaco Wales Association organise une célébration de la saint David en Principauté. "S'investir auprès des enfants pour leur apprendre à nager et éviter les noyades, c'est une cause qui nous a semblé primordiale" n'a pas manqué de souligner Mark Thomas.

Alliance Monaco Burkina Faso

Le 10 février dernier, José Badia, conseiller du gouvernement pour les Relations extérieures et la Coopération et Yipènè Bassole ministre des Affaires étrangères et de la coopération régionale du Burkina Faso, ont signé un protocole d'accord dans le domaine de la protection civile. Ceci, lors de la première réunion de la commission bilatérale de coopération. "Le Burkina Faso est un partenaire prioritaire". C'est ce qu'a déclaré le conseiller monégasque en insistant sur la proximité des deux États. Leurs relations datent de 2004 et avec cet accord prennent davantage de relief. Accord sur la protection civile qui prévoit un appui à l'Institut supérieur d'études de protection civile de Ouagadougou, aide qui se traduirait dans divers domaines, l'expertise ou la communication par exemple. Elle sera également vraiment matérielle, avec le don d'un véhicule incendie dédié à la formation des futurs sapeurs-pompiers burkinabé. Et le conseiller Badia de préciser "Lorsqu'on parle de sapeurs-pompiers au Burkina Faso, Monaco est toujours associé". Un autre projet vient aussi renforcer ces liens, il s'agit de la réaffectation du pavillon qui représentera Monaco à l'exposition universelle de Milan, en 2015. Après l'événement, le bâtiment sera démonté et transporté au Burkina Faso. Ce pavillon, imaginé par la société monégasque ES-KO, sera composé de conteneurs. Il sera facile à déplacer et à reconstruire. Arrivé au Burkina Faso, il deviendra centre polyvalent et sera renommé "Loumbila". Il sera dédié aux soins, grâce à un partenariat avec la Croix-Rouge, ainsi qu'à la formation et la réinsertion des enfants travailleurs domestiques. Naturellement "Loumbila" sera écologique et autonome d'un point de vue plan énergétique avec installation de panneaux solaires. Il bénéficiera d'une autosuffisance financière grâce à la location de salles et un peu d'hôtellerie-restauration. Les autorités burkinabé et monégasques ont salué ce projet séduisant.

Au Zimbabwe

Du 24 au 27 février, le conseiller de Gouvernement pour les Relations extérieures et la coopération, José Badia, s’est rendu à Harare pour rencontrer les autorités ministérielles et des représentants de l’OMS, Organisation mondiale de la santé. Harare est l'ancienne Salisbury qui fut capitale de la Rhodésie du Sud jusqu'en 1980, devenue alors Zimbabwe. Cette visite s’inscrit dans le cadre du programme soutenu par le Gouvernement princier visant la pré-élimination du paludisme dans huit pays d’Afrique, Madagascar, Namibie, Swaziland, Botswana, Comores, Zimbabwe, Afrique du Sud et Zanzibar. Le premier jour de la visite a été consacré à des réunions avec les différentes équipes de l’OMS chargées du suivi et de la coordination du programme de lutte contre le paludisme. Elles ont abouti à la signature d’un accord de coopération formalisant le renouvellement du soutien du Gouvernement princier pour trois années supplémentaires à ce projet de grande ampleur. Le conseiller a ensuite rencontré le Dr David Parirenyatwa, ministre de la Santé et de la protection de l’enfance. Les deux hommes ont notamment évoqué la politique nationale de lutte contre le paludisme et les premiers impacts positifs du programme dans le pays: l’incidence ou risque d’attraper la maladie est passée de 155/1000 en 2000 à 22/1000 en 2012 et la prévalence ou cas de paludisme est actuellement inférieure à 1%. Le lendemain, le conseiller est allé à la rencontre des équipes de santé et a visité l’hôpital district de Mashonaland. Ce déplacement s’est terminé par un entretien de José Badia avec son homologue, le ministre des Affaires étrangères S.E. Simbarashe Mumbengegwi.

Monaco Private Label à Copenhague

A la suite d'une présentation des atouts de la Principauté par Jesper Boas Smith, consul honoraire de Monaco à Copenhague et par Guillaume Rose, directeur du Tourisme, Michel Bouquier a décrit et remis la carte Monaco Private Label à une vingtaine d'entrepreneurs danois, accompagnés de leurs conjoints, présentant un profil d'investisseur à haut potentiel pour Monaco. Lars Seier Christensen, PDG de la Saxo Bank, a souhaité mettre en avant Monaco auprès de ses meilleurs clients par le biais de la carte exclusive Monaco Private Label. Les prochains dîners MPL auront lieu à Mexico City le 11 mars et à Guatemala City le 13 mars. Le 21 mars, le 1er Forum et le 2e dîner de Gala regroupant une soixantaine de porteurs de carte MPL du monde entier se tiendront à Monaco.


Monaco au quotidien

Campagne "mars bleu"

On sait l'importance que revêt la politique de santé publique pour le Gouvernement princier. Prévention et dépistage font partie de ses préoccupations. Sous l’égide du Département des Affaires sociales et de la santé et par l’intermédiaire du Centre monégasque de dépistage, la Principauté développe et soutient de nombreuses actions en ce domaine. Ainsi, à l’occasion de la campagne française "mars bleu" lancée il y a 6 ans, le Centre monégasque de dépistage rappelle qu’en France le cancer colorectal est le 3e cancer le plus fréquent, après celui de la prostate et celui du sein, et qu’il est responsable de 17.400 décès par an.
En Principauté, la campagne de dépistage du cancer colorectal concernant les résidents et les salariés non-résidents a commencé en 2006 pour les personnes de 50 à 80 ans. Le taux de participation est de plus de 60% contre plus de 50% pour les autres campagnes de dépistage. 26.000 fiches d'informations ont été recueillies, elles permettent aux médecins de déterminer les personnes susceptibles de recevoir les tests "hémoccults", personnes sans antécédents ni trouble. Le pourcentage de tests positifs s'élève à 1,7% des "hémoccults" distribués, ce qui est conforme à la mienne internationale. Le Gouvernement princier souhaite sensibiliser une nouvelle fois résidents et salariés non-résidents sur l'intérêt qu'il y a à répondre à cette nouvelle campagne de dépistage.

A l'assaut du charançon rouge

La Principauté lui déclare une guerre sans merci. Depuis son arrivée sur la Côte d'Azur en 2007, il constitue un véritable danger pour l'environnement. Il avait été aperçu pour la première fois en Principauté, il y a 18 mois et capturé aux Moneghetti. Originaire d'Indonésie, cet insecte, coléoptère du genre Rhynchophorus mesurant de 3 à 3,5 cm de long, s'attaque principalement aux palmiers et les détruit. En s'introduisant dans la tige et y construisant des galeries. Pour lutter contre ce prédateur, la Principauté de Monaco a d'abord mis en place une opération de prévention dans un rayon de 200 m autour de l'arbre contaminé. Tous les palmiers subissent un traitement biologique, afin de tuer toutes les larves de charançons, à l'aide moyens traditionnels. Mais aujourd'hui, les spécialistes font appel aux nouvelles techniques, le drone, un engin volant qui pulvérise le traitement à base de poudre de beauveria bassiana, un champignon 100 % bio. Ce traitement présente de gros avantages, 10 palmiers groupés sont traités en une heure en moyenne, le drone intervient dans des endroits difficilement accessibles avec des méthodes traditionnelles et lance le produit à l'aide d'un laser de visée dans le cœur du palmier avec une très grande précision. Le gouvernement monégasque a décidé de traiter, par prévention, 158 phoenix canariensis qui relèvent de sa responsabilité sur le territoire. Mais cela ne doit pas exonérer les privés de traiter aussi avec le protocole. 
C'est le jeune Monégasque Erwan Grimaud, à la tête de sa société MC-Clic, qui a conçu ce drone phytosanitaire. "Nous avons été sollicités par le Palais princier pour fabriquer un drone capable de réaliser des traitements phytosanitaires et nous avons pu effectuer des tests d'épandage sur leurs palmiers". Ce drone est écologique et économique car il est alimenté par des batteries rechargeables. L'appareil permet d'embarquer jusqu'à 1,8 kg de produit.

Championnat de patinage

C'est le samedi 8 mars qu'aura lieu à la Patinoire de Monaco, le Championnat de patinage, organisé par la Fédération monégasque de patinage en partenariat avec la Mairie de Monaco et en particulier le service municipal des sports et des établissements sportifs. L'entrée en est libre et gratuite. Contrairement aux années précédentes, celui-ci se déroulera en fin de journée et non pas le matin. Le rendez-vous est fixé à 17 h à la patinoire sur le Quai Albert Ier, les jeunes patineurs de la Fédération, répartis en dix catégories, s’élanceront sur un programme musical avec figures imposées. Ils seront évalués par un jury qui désignera les trois meilleures prestations par catégorie. A l’issue des épreuves, une exhibition proposée par l’ensemble des patineurs permettra de patienter jusqu’à la remise des récompenses au cours de laquelle dix coupes seront décernées. Jacques Pastor, conseiller communal délégué au Service municipal des sports et des établissements sportifs, remettra notamment au nom du maire la Coupe de la Ville de Monaco. Le kart électrique sur glace ouvrira à nouveau ses portes au public à l’issue de la remise des prix, soit aux environs de 20 h 30.

Maquette itinérante

Afin de permettre aux habitants de Monaco de découvrir le projet qui sera devenu réalité du 1er mai au 31 octobre 2015, à Milan, la maquette est donc exposée pour une quinzaine de jours dans la galerie commerçante de Fontvieille et sera ensuite présentée en différents lieux publics de la Principauté. Autour du thème de l’Exposition "Nourrir la planète - Énergie pour la vie", le Pavillon de Monaco illustrera les actions du Gouvernement en matière de solidarité, de protection de l’environnement et de développement d’une croissance verte sous le libellé "l’Excellence solidaire, nourrir le monde autrement". Il sera construit par la société monégasque Eco System, sur une parcelle de 1.000m² et agrémenté de 500m² de jardin suspendu élaboré par la Direction de l’Aménagement Urbain. L’Expo Milano 2015 s’étendra sur 17.000 m² et prévoit d’accueillir plus de 20 millions de visiteurs. 142 pays ont déjà confirmé leur participation à cet événement.
Plus d’informations

Monaco culturel

Le Printemps des arts de Monaco est trentenaire

Cette trentième édition de la célèbre manifestation printanière et artistique s'annonce aussi, sinon plus séduisante encore que les précédentes et bien décidée à attirer un public plus nombreux. Elle s'étendra sur cinq week-ends du 14 mars au 13 avril. Avec un temps particulièrement fort le 6 avril pour la soirée anniversaire, à la salle Garnier et sur la place du Casino où l'on ira de surprises en surprises. Par ailleurs, on relève un hommage aux compositeurs Haydn et Scriabine ainsi qu'un éclairage particulier sur les cultures musicales du Japon, de Hongrie et du Maroc. Le grand pianiste Philippe Bianconi est mis à l'honneur. Sans oublier les incursions traditionnelles hors les murs, comme à Beaulieu, la Turbie entre autres. Le foisonnement est tel qu'il vaut mieux se rendre sur le site du festival pour être sûr de ne manquer aucun événement. Il est particulièrement riche et très agréable à visiter. Cliquez ici

Au NMNM

Depuis le 20 février, et jusqu'au 11 mai prochain, la villa Paloma présente une exposition rétrospective du travail de Richard Artschwager, peintre, dessinateur et sculpteur américain né le 26 décembre 1923 à Washington et mort à New York le 9 février 2013. Avant de se trouver à Monaco, elle a été accueillie dans de grandes institutions culturelles internationales telles le Whitney Museum de New York, le Hammer Museum de Los Angeles ou Haus der Kunst à Munich. C'est donc un événement à Monaco. que la présence de ces 135 œuvres tournant autour du pop art et l'art conceptuel, constituées de sculptures, peintures, dessins, photos et affiches réalisés au cours de six décennies. L’exposition est organisée par le Whitney Museum American Art de New York, en association avec la Yale University Art Gallery de New Haven. Jennifer Gross, conservateur en chef et directeur adjoint de la conservation du deCordova Sculpture Park and Museum de Lincoln dans le Massachusetts s'en est occupée. L’exposition du Nouveau Musée National de Monaco est organisée par Marie-Claude Beaud, sa directrice, la coordination scientifique de l’exposition à Monaco est assurée par Cristiano Raimondi du NMNM.
A noter que les dimanches 6 avril, et 4 mai à 15 h, le film "Shut up and Look" de Maryte Kavaliauska sera projeté dans son intégralité, 1 h, et en anglais dans la videoroom de la Villa Paloma. Il offre un regard intime sur l’œuvre et la vie de Richard Artschwager.
Pour Marie-Claude Beaud "Un inclassable" "et qui arrive chez nous au NMNM, petit dernier de cette famille". C'est le temps fort de ce début d'année au NMNM qui compte bien ne pas en rester là puisque durant l'été, il mettra à l'affiche Gilbert et George les deux britanniques considérés comme plutôt iconoclastes. "Ce sera un regard sur leur travail assez coquet, je pense" assure Marie-Claude Beaud qui, à la tête du Nouveau Musée National de Monaco depuis bientôt cinq ans, a d'autres projets en préparation. Dont, du 14 juin prochain au 2 novembre "Gilbert & George Art Exhibition" à la villa Paloma.
Quant à la Villa Sauber, elle n'est pas en reste et accueillera cet été "Portraits d'intérieurs", travail sur la notion de mémoire dans les œuvres d'art. Il s'agira de six installations d'artistes de générations différentes évocatrices de lieux réels ou fictifs. C'est un projet de Célia Bernasconi, ancien conservateur du musée Cocteau de Menton, qui a rejoint l'équipe du NMNM en septembre dernier. Donc, du jeudi 10 juillet prochain au mardi 30 septembre, exposition "Portraits d'Intérieurs" à la Villa Sauber.
Rappelons quelques détails pratiques:
Villa Paloma
56, boulevard du Jardin Exotique, 98000 Monaco
Tél +377 98 98 48 60
Villa Sauber
17, avenue Princesse Grace, 98000 Monaco
Tél +377 98 98 91 26
Ouvertes tous les jours de 10 à 18 h et de 11 à 19 h du 1er juin au 30 septembre.

Léo Ferré à l'honneur

Le 29 avril 1954, "la Symphonie interrompue", œuvre orchestrale en trois mouvements et l'oratorio "La Chanson du mal-aimé" sur un texte de Guillaume Apollinaire, pour cinq chanteurs solistes, chœur et orchestre étaient créées à l'Opéra de Monte-Carlo sous la direction du leur compositeur Léo Ferré. Les partitions ont été retrouvées en Toscane chez son épouse et son fils Matthieu durant l'été 2013. Et 60 ans après leur création, ces œuvres exceptionnelles ont enfin repris vie grâce à l'interprétation de l'Orchestre Philharmonique de Monte-Carlo sous la direction de Gianluigi Gelmetti. Et celui-ci de préciser "Il est important de se souvenir d’une grande personnalité telle que Léo Ferré, chanteur-compositeur monégasque et de faire entendre à nouveau le caractère génial de sa musique; le Prince Rainier II, il y a 60 ans, fut le premier à nous faire découvrir ce Ferré là". Avant de conclure "Je crois que c’est dans cet esprit, que S.A.R. la Princesse de Hanovre, notre Présidente, a souhaité commémorer les 20 ans de sa disparition avec l’Orchestre Philharmonique de Monte-Carlo". L'enregistrement a été réalisé à l'Auditorium Rainier III du 9 au 16 septembre dernier à l'occasion d'un concert hommage à Léo Ferré et le samedi 14 septembre à la salle Garnier en présence de la famille Princière et de la famille Ferré.
Le disque, 1 CD de 62'05", OPMC010 3760202580102, OPMC CLASSICS 010, avec des notes et les textes chantés en français, est en vente depuis le 13 février dernier

. Distribué par Qobuz / Abeille Musique, il est disponible en cliquant ici.

Thémis sur tous les fronts

Boire ou conduire

Dimanche, vers 3 h, la police intervenait boulevard Albert-Ier pour un accident. Le pilote d'un motocycle venait de tomber. Il présentait un taux d'alcoolémie de 1,16 mg/l. "Vous aviez bu beaucoup", déclare le président Jérôme Fougeras-Lavergnolle, lors de la comparution selon la procédure de flagrant délit. Ce que ne nie pas le prévenu, un jeune Italien en précisant "Au moins quatre verres de vodka… C'était tard ! Mais au moment d'enfourcher mon engin, j'étais bien… En détention, j'ai eu le temps de réfléchir à mon erreur…". Pensant ans doute que cette résipiscence lui attirera l'indulgence. Il n'en sera rien puisque dans son réquisitoire, le procureur Jean-Jacques Ignacio parlera "d'inconscience". Et de préciser "Monsieur n'a même pas ressenti les douleurs consécutives à sa chute, avec ce taux considérable. Il ne pouvait pas faire plus d'une centaine de mètres avec son scooter. Vous le condamnerez à huit jours de prison pouvant être assortis du sursis". La défense tente de sauver l'Italien "Les faits ont été reconnus et sa grande frayeur a été bénéfique pour empêcher toute récidive. Son employeur va réagir s'il est condamné à de la prison ferme. Il peut voir sa vie professionnelle basculer. Optez plutôt pour du sursis". Mais le tribunal n'a rien voulu entendre.

L'alcool est mauvais conseiller

En avril dernier, Florent et Nicolas âgés d'une vingtaine d'années boivent plus que de raison et l'alcool ayant un effet désinhibant, ils se lancent dans des actions qu'ils n'auraient pas entreprises à jeun! Ils fracturent à coups de pied la porte d'une cave de la résidence "La Tramontane", avenue des Papalins et repartent avec deux clubs de golf et des livres, non sans avoir vidé un extincteur. Le propriétaire du local a naturellement porté plainte pour vol et dégradations volontaires. La vidéosurveillance a permis de retrouver très vite nos deux jeunes gens en goguette. Devant le président Cyril Bousseron ils ne purent qu'avouer "On avait bu et on voulait s'amuser... ". Pour le procureur Michaël Bonnet "C'est un amusement certain. Mais avec des conséquences étranges. Les deux prévenus ont d'abord commencé par brûler des papiers dans les sous-sols, puis dégrader la porte d'une cave pour y voler divers objets. Sans parler du reste. Pour l'ensemble, vous condamnerez chacun à 500 € d'amende pour les délits et 100 € pour la contravention". Après délibéré, le Tribunal retiendra huit jours de prison avec sursis assortis de 200 € d'amende.

Pour un port d'armes de catégorie C

Deux Géorgiens d'une trentaine d'années comparaissaient récemment selon la procédure de flagrant délit. Car, sur l'avenue Princesse Grace, un commerçant avait été victime d'un vol de portable. Il alerte aussitôt la police et décrit le comportement curieux de deux individus qui l'empêchaient manifestement de courir derrière le voleur. Peu après, ils sont interpellés. Et le président Jérôme Fougeras-Lavergnolle de rappeler "Quand on vous fouille, on trouve des couteaux dont le port est prohibé, des dispositifs pour neutraliser les systèmes de sécurité et des sacs en aluminium… Étiez-vous les complices du voleur"? Les deux prévenus nient évidemment leur participation au vol du portable. Bien au contraire, ils disent avoir voulu "aider la victime". Les couteaux, ils leur servent "pour manger et pour bricoler. On ne savait pas que c'était un délit et on ne les a pas utilisés pour menacer". Quant à la pince trouvée sur eux "C'est pour se couper les ongles"! Ce à quoi le procureur Jean-Jacques répond "Ces touristes ont un équipement singulier pour profiter actuellement du temps clément sur la Principauté. Ce petit matériel devait-il servir ou a-t-il servi? Ils veulent nous prendre pour des imbéciles! Alors les jours qu'ils passeront en prison ne seront pas inférieurs à dix"! Me Charles Lécuyer vole à leur défense estimant "qu'il est tout naturel d'avoir des couteaux sur soi en Géorgie. Mes clients ne sont pas connus par Interpol et on ne peut pas avoir de la peine à les croire…". Ce qui n'empêchera pas le tribunal de suivre les réquisitions du ministère public, une peine de dix jours de prison ferme pour chacun de ces étranges Géorgiens.

Était-ce par amour du jeu?

Une Roumaine d'une quarantaine d'années avait dérobé des tickets de jeu à son employeur et devait en répondre devant le tribunal correctionnel. Malheureusement, elle était absente et c'est le président Cyril Bousseron qui a relaté les faits d'abus de confiance commis courant 2013. "C'est à la suite de nombreuses erreurs comptables qu'une plainte avait été déposée par le responsable d'un débit de tabac de Monaco. À l'époque, l'inculpée avait contesté avoir pris de l'argent dans le tiroir-caisse. Mais elle reconnaissait le détournement de plusieurs tickets de grattage pour un montant total de 150 €". Pour la partie civile, les faits sont autrement graves "Quand je m'absentais, il manquait toujours de l'argent dans la caisse, de 100 € jusqu'à 1.000 parfois. J'ai licencié cette personne car elle ne pouvait pas me donner d'explications sur les erreurs constatées. Cependant, elle volait aussi des cigarettes, car elle fumait, et bien d'autres objets. Je demande 5.000 € pour le préjudice subi". La prévenue absente a écopé d'un mois de prison avec sursis. Pour le ministère public, Aline Brousse admet que "les enregistrements vidéos étaient inexploitables. Ils ne permettaient pas de constater les méfaits. Certes, la prévenue, déjà suspectée de chaparder dans un précédent commerce, a reconnu des vols pour 150 €. Mais comme la victime n'a pas de comptabilité, il est impossible d'évaluer le montant exact. Vous prononcerez une peine de prison avec sursis".

Au fil des ans

14 février 1922, mort à Budapest de Mary Victoria Hamilton, née à Londres le 11 décembre 1850. Elle épousa le futur prince Albert de Monaco le 21 septembre 1869, au château de Marchais. Ils furent les parents de Louis II. Lady Mary épouse en secondes noces, le 2 juin 1880 à Budapest, le comte, ensuite prince, hongrois Tasziló II Festetics de Tolna dont elle aura quatre enfants.

16 février 1991, fin des fonctions du ministre d’État Jean Ausseil, elles avaient commencé le 16 septembre 1985. Né en 1925, il est mort en 2001. Ce même 16 février lui succède Jacques Dupont dont les fonctions s'achèveront le 2 décembre 1994. Il était né en 1929 et mourut en 2002.

18 février 1952 mort à Madrid du scénariste, acteur, écrivain et réalisateur espagnol Enrique Jardiel Poncela qui était né dans cette ville le 15 octobre 1901. Le 16 juin 1939 était créée avec grand succès, au théâtre Infanta de Madrid, son opérette "Carlo Monte en Monte Carlo", un prologue et deux actes, avec une musique de Jacinto Guerrero. L'action se déroule à Monte-Carlo la même année.

19 février 1919, Raymond Le Bourdon devient ministre d’État, ses fonctions se termineront en août 1923. Il était né en 1861 et mourut en 1937.
19 et 20 février 1982, première réunion officielle de RA.MO.GE.

20 février 1874, naissance à Aberdeen en Écosse de la soprano Mary Garden. Elle est morte à Inverurie près de sa ville natale le 3 janvier 1967. On la vit plusieurs fois à l'Opéra de Monte-Carlo.
20 février 1997, décès à Lons-le-Saunier de Pierre Fournier, devenu Pierre Gascar en littérature. Cet écrivain journaliste essayiste, né le 13 mars 1916 à Paris, a reçu le prix littéraire Prince Pierre de Monaco en 1978.

21 février 1972, mort à Pacific Palisades à Los Angeles de la danseuse, chorégraphe et maîtresse de ballet russe Bronislava Fominitchna Nijinska, elle était née le 8 janvier 1891 à Minsk en Biélorussie. La sœur du grand danseur s'était produite à Monaco.

23 février 1850, naissance à Niederwald dans le canton du Valais de l'hôtelier et entrepreneur César Ritz, mort le 26 octobre 1918 à Küsnacht dans le canton de Zurich, il fut directeur du Grand Hôtel à Monaco.

24 février 1793, début de de l'annexion à la France, de Monaco, sous le nom de Fort-d'Hercule, elle se poursuivra jusqu'au 17 mai 1814.
24 février 1906, première à la Salle Garnier du Casino de Montecarlo de "L'ancêtre", drame lyrique en 3 actes de Camille Saint-Saëns, sur un livret de Lucien Joseph Louis Augé de Lassus, direction de Léon Jehin, mise en scène de Raoul Gunsbourg et décors d'Antoine-Alphonse Visconti. On y entendit Félia Litvinne et Geraldine Farrar.
24 février 1929, mort à Paris du compositeur et chef d'orchestre français André Messager qui était né à Montluçon le 30 décembre 1853 et dont plusieurs œuvres furent données à l'Opéra de Monte-Carlo.
24 février 1966, naissance à Pointe-Noire en République du Congo de l'écrivain franco-congolais Alain Mabanckou. Il a remporté en 2006 le prix Renaudot pour son roman "Mémoires de porc-épic". En 2013, il a reçu le prix littéraire Prince Pierre de Monaco.

28 février 1877, naissance à Mortain dans le département de la Manche du préhistorien français Henri Breuil, qui mourut le 14 août 1961 à L'Isle-Adam, actuellement dans le Val-d'Oise. Universellement connu sous le nom d'"abbé Breuil" et surnommé le "pape de la Préhistoire", il fut amené à fréquenter le prince Albert-Ier.
28 février 1952, la Principauté passe deux conventions de sécurité sociale, l’une avec la France, rendue exécutoire par l’Ordonnance souveraine n°937 du 17 mars 1954 et renégociée par un avenant signé le 10 juillet 1998. L’autre avec l’Italie, signée le 12 février 1982 et rendue exécutoire par l’Ordonnance Souveraine n°8.416 du 16 octobre 1985.

1er mars 1879, première représentation à la salle Garnier du Théâtre du Casino de Monte-Carlo de l'opéra-comique en un acte de Victor Massé "Les Noces de Jeannette", sur un livret de Jules Barbier et Michel Carré.
1er mars 1966, par Ordonnance souveraine n°3.509, S.A.S. Rainier III crée la Direction de l’Action sanitaire et sociale avec pour mission d'agir dans tout ce qui concerne la santé publique, l’hygiène publique et sociale, la prévention et le dépistage des maladies.

2 mars1915, première représentation à la salle Garnier du Théâtre du Casino de Montecarlo de "La vivandière", opéra comique en 3 actes de Benjamin Godard sur un livret de Henri Cain. Direction de Léon Jehin, mise en scène de Raoul Gunsbourg et décors d'Antoine-Alphonse Visconti.

3 mars 1939, mort à Paris d'Auguste Maurice Clément qui était né à Ormesson, commune d’Enghien-les-Bains, le 26 juin 1865. Il fut évêque de Monaco de 1924 à 1936.
3 mars 1857, naissance à Paris du compositeur Louis Charles Bonaventure Alfred Bruneau. Il est mort à Paris le 15 juin 1934. Plusieurs de ses œuvres furent jouées à l'Opéra de Monte-Carlo.
3 mars 1948, le Prince Louis II crée la Croix-Rouge monégasque.
3 mars 1975, la Principauté de Monaco adhère à Organisation Mondiale de la Propriété Intellectuelle, OMPI.



Par (dernière modification le 04/03/2014)



Tags : actus, Monaco


Autres articles dans la même rubrique ou dossier:
1 2 3 4 5 » ... 112





Dans nos blogs :

Abécédaire animal en vidéo - R

La série du Podcast Journal Animal présente les animaux à travers des vidéos. Avec la lettre R: ragondin, raie, raton laveur... Ragondin...



Le Podcast Journal sur :