Loading
Podcast Journal
Le Podcast Jour


Le Podcast Journal - podcastjournal.net  

Rechercher un article publié :

 
 
Respectez l'environnement: n’imprimez pas nos pages sur papier, visualisez-les sur écran blanc ou noir, partagez-les sur vos réseaux ou envoyez-les par mail! Reproduction autorisée uniquement avec le lien mentionnant la source: www.podcastjournal.net
18/10/2011

Actus de Monaco


Activité diplomatique - Déplacements princiers - Une bonne œuvre - Deux folles journées - La cathédrale de Monaco à l'honneur - Bilan estival flatteur - La croisière explose - Nouvelles de la danse - Quelques échos - La déconstruction des immeubles Pasteur se termine


Activité diplomatique

actusdemonaco~1.mp3 actus_Monaco.mp3  (3.48 Mo)


Le 11 octobre, au Palais princier, trois ambassadeurs ont remis leurs lettres de créance à S.A.S. Albert II qui était entouré pour chaque cérémonie de Jacques Boisson, secrétaire d’État, Georges Lisimachio, chef de Cabinet du Prince et de José Badia, conseiller de Gouvernement pour les Relations extérieures. Il s'agit de S.E. Viguen Tchitetchian, ambassadeur extraordinaire et plénipotentiaire de la République d’Arménie, S.E. Omar Mesa Gonzalez, ambassadeur extraordinaire et plénipotentiaire de la République Orientale de l’Uruguay qui était accompagné d'Angelo Narizano, consul honoraire de l’Uruguay et de S.E. Carmen Eleonora Ortez Williams, ambassadeur extraordinaire et plénipotentiaire de la République du Honduras, accompagnée de Viviane de Pierrefeu Midence, ministre conseiller de l’ambassade.

Déplacements princiers

Photo (c) Dagnino
Photo (c) Dagnino
Le 12 octobre, S.A.S. Albert II était à la Bibliothèque royale de Bruxelles où il participait à la session d’ouverture du colloque "Arctic Futures Symposium 2011" organisé conjointement par la Fondation polaire internationale et sa propre fondation. Il y a été accueilli par Alain Hubert, président de la Fondation polaire internationale et s’est ensuite entretenu avec Maria Damanaki, Commissaire européenne pour les Affaires maritimes et la pêche. D’autres personnalités, Olafur Ragnar Grimsson, président d’Islande, Kim Jorgensen, sous-secrétaire pour les Affaires européennes du ministère danois des Affaires étrangères, Inuuteq Holm Olsen, ministre adjoint des Affaires étrangères du Groenland, et Michel Rocard, ambassadeur pour les régions polaires, ancien Premier ministre français, sont aussi intervenues lors de cette réunion qui fait suite à celle qui avait eu lieu dans le même cadre l’an dernier. Elle permet aux décideurs politiques et aux scientifiques d’échanger sur les enjeux liés à l’exploitation des ressources naturelles, aux transports et à la protection des populations indigènes de la région arctique.

Le 13 octobre (voir photo), c'est à l’Institut océanographique de Paris que le Prince assistait à la conférence "Abysses, voyage dans un monde méconnu", organisée par ledit Institut et la Fondation Albert Ier, Prince de Monaco. S'y étaient joints l’Ifremer, Institut français pour l’exploitation de la mer, la Fondation pour la recherche sur la biodiversité, FRB, en partenariat avec la Fondation Prince Albert II de Monaco et l’Union internationale pour la conservation de la nature, IUCN. De nombreux scientifiques y dissertaient sur le thème des grandes profondeurs marines, source d’une biodiversité exceptionnelle et de développement pour de nombreuses filières économiques. Maud Fontenoy, dont la Fondation mène des actions pour protéger les océans et le littoral, était également présente. Parmi quelques sujets abordés, citons "Pour une gestion durable des grands fonds marins", "Biodiversité des grands fonds : état des lieux, perspectives et enjeux", "Exploitation des ressources minérales et énergétiques: les enjeux émergents", "Quelles politiques à développer demain?" "Quelle gouvernance pour les grands fonds?". On y remarquait comme modérateur Jean-Christophe Victor, directeur du LEPAC, Laboratoire d'études politiques et d'analyses cartographiques, fils de l’explorateur Paul-Emile Victor.

LL.AA.SS. le Prince et la Princesse de Monaco sont en Nouvelle-Zélande. Le 17 octobre, à Auckland, S.A.S. Albert II s’est entretenu avec John Key, Premier ministre de ce pays. Ils ont évoqué le développement des échanges économiques entre les deux pays et l’initiative relative à la protection des cétacés, dans les zones situées au-delà de la juridiction "Permanente Protection of Cetaceans on the High Seas" introduite par la Principauté. Le Prince a également remercié Mr. Key pour l’aide et le soutien apportés par son pays à Monaco dans le cadre multilatéral de l'Organisation des Nations Unies. Puis, le couple princier se rendra ensuite à Christchurch pour visiter la société d’ingénierie "Scott Industry" et l’Institut de recherche sur l’Antarctique. Une collaboration scientifique approfondie est envisagée entre cette agence, qui vise à renforcer la recherche multidisciplinaire sur l’Antarctique, et la Fondation du Souverain. En outre, le Prince et son épouse profiteront de leur séjour en Nouvelle-Zélande pour assister aux demi-finales de la Coupe du monde de rugby.

Une bonne oeuvre

Photo (c) DR
Photo (c) DR
Le 11 octobre, LL.AA.SS. Albert II de Monaco et la princesse Charlène ont assisté à la conférence de Monaco Collectif Humanitaire qui présentait son bilan, très positif après 3 ans et demi de fonctionnement. Le Prince en a remercié chaque membre dont il a salué le dévouement puis a annoncé qu’Il souhaitait renouveler son soutien au projet en allouant 450.000 € pour la période de 2011 à 2013. Il a émis le vœu qu'à ce terme, le Collectif soit parvenu à son autonomie financière. Monaco Collectif Humanitaire a été créé à l'occasion des 50 ans du souverain et regroupe l'ensemble des ONG monégasques actives dans l'humanitaire ainsi que la Croix-Rouge monégasque, sans oublier les centres hospitaliers monégasques et Institut monégasque de médecine et chirurgie sportive. Sous l'égide de la Coopération internationale, il a pour objectif de prendre en charge l'hospitalisation en Principauté d'enfants malades, dont les pathologies, cardiaques ou orthopédiques, ne sont pas opérables dans leur pays d'origine. C'est ainsi que grâce à cette initiative, 139 enfants venant de 18 pays en développement ont été accueillis au Centre cardio-thoracique et au Centre hospitalier Princesse Grace, entre janvier 2008 et octobre 2011. La générosité de donateurs et celle du prince Albert II ont permis de récolter 1,2 million d'euros. En outre, en partenariat avec le Gouvernement princier, un programme de renforcement des compétences des personnels de santé et des structures hospitalières desdits pays, a été mis en œuvre pour que certaines pathologies puissent dès que possible, être traitées sur place. Il faut savoir que le coût moyen de prise en charge d’un enfant est d’environ 10.900 € et comprend une partie des frais d’hospitalisation et le billet d’avion aller-retour, l’autre partie étant assurée par les centres hospitaliers. Les médecins et les familles d’accueil interviennent gracieusement. Ces résultats, ainsi que la grande qualité des établissements hospitaliers monégasques, ont permis de rallier à cette initiative la Chaîne de l’espoir, association française de renommée internationale, ainsi que le Haut commissariat des Nations unies pour les réfugiés, HCR.

Deux folles journées

Les 15 et 16 octobre se sont déroulées à Monaco les Journées du patrimoine, fort bien remplies pour qui voulait tout suivre. Le premier jour était consacré à un itinéraire transfrontalier et le second à la découverte des sites. Cet itinéraire proposait de partir à pied à la découverte du Parc naturel de la Grande Corniche, une journée sportive au contact de la nature, observation des plantes et de la migration des oiseaux. La deuxième journée était davantage orientée vers le patrimoine historique, c'était donc à une exploration des différents quartiers de Monaco que le visiteur était convié. Grands appartements du Palais princier, Musée du souvenir napoléonien et collections des Archives du Palais princier, cathédrale de Monaco dont c'est le 100e anniversaire de la consécration, jardin et salle du Conseil de l’Archevêché de Monaco entre autres pour la vieille ville. Sans oublier à Fontvieille l'usine de valorisation des déchets, le Musée des timbres et des monnaies ou le stade Louis II par exemple. A la Condamine, on a pu notamment se familiariser avec les procédés de l'usine de pré-traitement des eaux résiduaires, UPTER, mais également découvrir les Archives audiovisuelles de Monaco ou se recueillir un moment à l'église Sainte-Dévote. Monte-Carlo n'aura plus de secret pour qui est entré à l'église Saint-Charles, à l'église anglicane Saint Paul’s Church, au Nouveau musée national de Monaco - Villa Sauber ou à la Chapelle des Carmes où avait lieu à 17 h un concert d’orgue d'une durée de 45 min. Et si on disposait encore de quelques forces, on pouvait rejoindre le quartier du Jardin exotique pour voir le Musée d'anthropologie préhistorique ou le Nouveau musée national de Monaco - Villa Paloma. Ces différentes étapes avec visites guidées, conférences et explications. Il y avait aussi la possibilité de mettre à l’épreuve ses connaissances en matière de développement durable en répondant à des questionnaires, les meilleures réponses seront naturellement récompensées. On notera que toute la journée, le président du Conseil national et de nombreux élus ont accueilli les visiteurs qui se pressaient pour découvrir l’Assemblée monégasque et connaître son rôle au sein des institutions de la Principauté. Échanges et débats se sont multipliés. Dans le hall de l’Assemblée ont été dévoilés la maquette et le film de présentation du futur bâtiment du Parlement prévu pour juillet 2012. Plus de 1550 visiteurs, 30 % de plus que l’an passé, venus de toutes parts, ont ainsi pu satisfaire leur curiosité.
Tout avait été mis en œuvre pour faciliter les déplacements avec un forfait de 2€ pour les parkings durant la journée du 16 octobre et le transport gratuit à bord des autobus et du bateau-bus de Monaco.

La cathédrale de Monaco à l'honneur

Photo (c) Charly Gallo / CDP
Photo (c) Charly Gallo / CDP
Le programme du Centenaire de la cathédrale a été dévoilé. Divers événements vont se succéder jusqu’au 8 décembre prochain où sera célébrée la messe de la solennité de l’Immaculée-Conception. Le grand orgue de la cathédrale, dont la manufacture belge Thomas a assuré la réfection, sera béni à cette occasion par Monseigneur Barsi, archevêque de Monaco. Il sera inauguré musicalement le 11 décembre à 16 h par Olivier Vernet, organiste titulaire. Lors de ce concert inaugural, on pourra entendre des pièces pour orgue, composées par le Canadien Denis Bédard. Autre temps fort, un colloque sur le thème "Les églises d’Orient : richesses et défi" qui se déroulera du 21 au 23 octobre, à la Salle de conférence du Musée océanographique de Monaco. Organisé par l'Association des amis de la cathédrale de Monaco, AMICAM, créée le 16 novembre 2010 et l'Œuvre d’Orient-Monaco, l’Œuvre d’Orient est une association catholique fondée en 1856, à l'initiative d'un groupe de laïcs pour venir en aide aux enfants du Liban, elle aide de nombreux pays d'Orient à construire des hôpitaux, des écoles, et promeut des actions d'évangélisation. Ce colloque a pour objectif de mieux faire connaître l’existence et la réalité vécue par les Eglises d’Orient dans la diversité de leurs traditions. Le 21 octobre à 20 h 30, l'Orchestra Philharmonica Italiano et le Chœur Camerata di Cremona, sous la direction de Marco Fracassi, interpréteront Marie-Madeleine, oratorio de Jules Massenet. Le 29 novembre à 20 h, ce sera Fastes des Cathédrales sous Louis XIV, avec l'Ensemble Le concert spirituel sous la direction d'Hervé Niquet. Au programme De profundis, Stabat Mater de Marc-Antoine Charpentier; Motets d'Henri Frémart, Pierre Hugard et Louis Leprince; Stabat Mater de Simon de Brossard et Requiem de Pierre Bouteiller. Le clou sera le 2 décembre quand 3.000 bougies illumineront la cathédrale et que les 3 voix de l'Ensemble Var’s Musica y résonneront. L’ensemble des recettes provenant des manifestations organisées dans le cadre du Centenaire de la cathédrale sera consacré à la reconstruction de la cathédrale de Port-au-Prince.

Bilan estival flatteur

La Mairie de Monaco peut s'enorgueillir du résultat de ses actions durant l'été 2011. On a enregistré 31.114 entrées au Jardin Exotique, soit 5,6% de plus qu'en 2010. 37.310 entrées au stade nautique Rainier III, une fréquentation en hausse pour le Port Hercule, 25 concerts au square Gastaud et sur le Quai Albert Ier notamment. Les visiteurs du Jardin Exotique sont aussi allés au Musée d’anthropologie, à la Grotte de l’Observatoire et ont vu l’exposition de peinture de Boris Krunic organisée dans la salle Marcel Kroenlein. Au Pavillon Bosio, dans les locaux de l’Ecole supérieure d’arts plastiques, l’exposition de Joana Vasconcelos a reçu 2.000 visiteurs en juillet et août. Certains temps forts comme U Sciaratu, le Concours International de Feux d’Artifice pyromélodiques ou le 50e anniversaire du stade nautique Rainier III ont attiré un très vaste public.

La croisière explose

Jet Travel Monaco a organisé le 16 octobre de 10 h à 18 h, un salon de la croisière au Méridien Beach Plaza. Cette manifestation a eu lieu parce que le secteur est en plein essor. Chaque année il y a de nouvelles offres, on inaugure de nouveaux paquebots, les catalogues proposent de nouvelles destinations qui attirent de nouveaux clients de tous âges et de toutes conditions. Tous les acteurs mondiaux de ce marché étaient présents et ont fait découvrir à la clientèle déjà conquise et à celle qui souhaite l'être, les pays dont elle rêve et qu'elle atteindra à bord de bateaux qui peuvent emporter jusqu'à 6.000 passagers. Des prix spéciaux étaient offerts à ceux qui achetaient leur croisière sur place. Tout était possible, croisières à thème, voyages de noces, tarifs de groupes, tarifs spéciaux pour les enfants de moins de 18 ans. On pouvait aussi bénéficier d’invitations pour des visites de bateaux de croisière et participer à un grand jeu-concours, organisé par Jet-Travel Monaco, permettant de gagner, devinez, on vous le donne en mille... une magnifique croisière en Méditerranée...
Ce domaine étant particulièrement florissant, c'est sans doute ce qui a incité Marc Chétrit, le premier recruteur français de personnel hôtelier pour les bateaux de croisière, à ouvrir un bureau à Monaco, il se targue d'avoir recruté 13.000 candidats pour ses programmes divers, dont 1.500 pour la seule année 2010. Il recrute désormais pour différentes compagnies de croisières mais aussi pour des parcs d'attraction. Sa société a rejoint Silvio Rossi, ex vice-président de Silversea et Erica Noaro, spécialiste des ressources humaines dans le secteur du yachting et des compagnies de croisière pour la création de ce bureau à Monaco.

Nouvelles de la danse

La Compagnie des Ballets de Monte-Carlo se produira les 21 et 22 octobre à 20 h 30 et le 23 octobre 2011 à 16 h dans la salle Garnier de l’Opéra de Monte-Carlo à Monaco. Elle a mis au programme de ces trois soirées deux créations, Dearest Earthly Friend de Marco Goecke, The Death and The Maiden de Petr Zuska et une reprise Opus 50 de Jean-Christophe Maillot. Dearest Earthly Friend est la quatrième création de Marco Goecke pour les Ballets de Monte-Carlo. Quant à Petr Zuska, directeur artistique du Ballet du Théâtre National de Prague, sa chorégraphie de The Death and The Maiden sur une musique de Franz Schubert, sera sa première création pour la compagnie monégasque. La pièce Opus 50 de Jean-Christophe Maillot a été créée le 20 avril dernier au Grimaldi Forum de Monaco.

Quelques échos

Albert Kriemler est l’un des stylistes préférés de la princesse Charlène de Monaco, aussi n'était-ce pas surprenant qu'elle soit au premier rang du défilé d'Akris printemps-été 2012 qui avait lieu au Palais de Chaillot à Paris, lors de la Fashion Week. Fidèle aux créations de cette maison, elle en portait une pour le mariage du Prince William et de Kate Middleton. Elle était assise à côté d'Anna Wintour, grande spécialiste de la mode et rédactrice en chef de l’édition américaine du magazine "Vogue".
Fashion Week parisienne bien sage si on la compare à celle de Londres où la styliste britannique Rachel Freire présenta une robe façonnée à partir de 3.000 pis de vaches et de yacks. On cria évidemment au scandale et les défenseurs des droits des animaux firent entendre leurs voix. Des députés ont aussi manifesté leur indignation. Pour sa défense, la styliste a déclaré que les pis de vaches utilisés ont été récupérés dans des abattoirs vétérinaires homologués et sous-entendu que l'on pourrait aussi s'interroger à propos du cuir...

La déconstruction des immeubles Pasteur se termine

Le chantier de déconstruction des immeubles HBM Pasteur touche à sa fin, on en est à trier les matériaux recueillis. Certains, réutilisables, serviront au remblai de la partie est de la parcelle devant accueillir un parking provisoire de surface, destiné à soulager les parkings existants. Parking qui sera mis en service en deux temps, 44 places pour les véhicules légers, hors 2 roues, seront disponibles au début de 2012. Une partie dudit parking servira pour l’installation de chantier de l’opération de logements contigus. 75 places pour les véhicules légers seront disponibles à l’été 2013. Sur la partie ouest de la parcelle, la réalisation de 63 logements domaniaux et 63 places de parking a commencé à l’emplacement des anciens immeubles "Tamaris" et "Jasmins". Logements de type T2 et T3 certifiés HQE, Haute qualité environnementale, avec dès le début des travaux des exigences de respect de l’environnement et du voisinage, surveillance du bruit et des vibrations, leur livraison est prévue pour l’été 2013. Jean-Marie Veran, directeur des Travaux publics précise "Dans la construction, des performances sont exigées sur les propriétés des matériaux à faible empreinte environnementale. En matière de consommations énergétiques, nous visons un label Très Haute Performante Énergétique / Énergies Renouvelables avec la mise en place d’une climatisation réversible été-hiver, une ventilation double flux et des panneaux solaires thermiques pour l’eau chaude sanitaire".


Par (dernière modification le 18/10/2011)



Tags : actus, Monaco


Autres articles dans la même rubrique ou dossier:
1 2 3 4 5 » ... 112





Dans nos blogs :

Abécédaire animal en vidéo - R

La série du Podcast Journal Animal présente les animaux à travers des vidéos. Avec la lettre R: ragondin, raie, raton laveur... Ragondin...



Le Podcast Journal sur :