Loading
Podcast Journal
Le Podcast Jour


Le Podcast Journal - podcastjournal.net  

Rechercher un article publié :

 
 

Respectez l'environnement: n’imprimez pas nos pages sur papier, visualisez-les sur écran blanc ou noir, partagez-les sur vos réseaux ou envoyez-les par mail! Reproduction autorisée uniquement avec le lien mentionnant la source: www.podcastjournal.net
Jeanne Voisin
09/03/2016

Alma Mahler, une femme hors du commun


"Amok", opéra du compositeur suisse François Cattin, sur un livret d'Orianne Moretti*, raconte les amours d’Alma Mahler, veuve depuis peu du compositeur Gustav Mahler, avec le peintre Oskar Kokoschka.


Anna Mahler. Image du domaine public
Anna Mahler. Image du domaine public

alma_mahler.mp3 Alma Mahler.mp3  (561.83 Ko)


Il paraît que le titre reprend les initiales des deux amants, mais on ne peut s'empêcher de penser au titre éponyme de la nouvelle que Stefan Zweig publiera en 1922, et au sens du terme amok, qui désigne une soudaine frénésie. Laquelle peut se rapporter à la violence de la Première Guerre mondiale qui allait éclater quand cette liaison s'achève. Mais aussi à la violence de cette passion elle-même, surtout de la part du peintre… Ce qui fit d'ailleurs peur à Alma et l'amena à rompre.
Figure emblématique de la Mitteleuropa, symbole d'une aspiration à la liberté à une époque où ce n'était pas encore de mise, Alma, née à Vienne le 31 août 1879, avait pour père le peintre paysagiste Emil Jakob Schindler. Puis, celui-ci décédé, le peintre Carl Moll devint son beau-père. Il lui offrit la possibilité de s’épanouir dans une Vienne intellectuellement et artistement bouillonnante.


Un tourbillon de sentiments

Sa beauté et son esprit séduisent, les peintres Klimt et Khnopff ou le compositeur Zemlinksy notamment, en font l'expérience. On recherche sa compagnie, elle brille dans les salons. En 1901, dans celui de Berthe Zuckerkandl, dont la sœur avait épousé le frère de Georges Clemenceau, elle rencontre Gustav Mahler dont elle est une admiratrice. Compositeur déjà célèbre, il dirige l'Opéra de Vienne. Ils se marient, mais la vie commune dans son quotidien n'a que de lointains rapports avec le monde de fêtes et de séduction dans lequel Alma évoluait. Elle doit s'effacer devant ce maître qui ne s’intéresse pas particulièrement à elle. "Tu n'as désormais qu'une profession: me rendre heureux..." Alma qui était peintre, avait aussi fait des études musicales et a composé des lieder, notamment sur des poèmes de Rainer Maria Rilke, Heinrich Heine ou Novalis. Ainsi que des pièces instrumentales. Elle avait même commencé à travailler sur un opéra. Gustav lui fit très vite comprendre qu'il ne pouvait y avoir qu'un compositeur sous leur toit. Deux enfants naissent, Maria qui meurt à cinq ans et Anna qui deviendra un sculpteur reconnu. Alma s’ennuie et comme madame Bovary a un amant. Il n'est pas n'importe qui, c'est l’architecte Walter Gropius, fondateur du Bauhaus. Gustav Mahler meurt en 1911, non sans avoir pris connaissance de la liaison de sa femme. Veuve, Alma fait la connaissance d'Oskar Kokoshcka dont nous avons vu qu'elle s'était séparée rapidement. Elle se marie alors avec Walter Gropius mais c'est bien mal la connaître que d'imaginer qu'elle va en rester là! "Je suis trop multiple pour pouvoir poser mon âme sur un seul cœur" confie-t-elle. Elle a une liaison avec l’écrivain autrichien Franz Werfel puis divorce de Gropius. Ils avaient eu une fille Manon, dont la mort à presque 19 ans, inspira à Alban Berg son Concerto à la mémoire d'un ange. Alma et Franz Werfel se marient en 1929. En 1938, ils se réfugient dans le Var, à Sanary-sur-Mer. Puis, après de multiples péripéties, ils gagnent les États-Unis où Werfel meurt à Los Angeles en 1945. Alma s'installe alors à New York où elle joue un certain rôle dans le monde culturel. Elle y meurt le 11 décembre 1964. Elle est enterrée à Vienne au cimetière dee Grinzing où reposaient déjà Manon Gropius et Gustav Mahler.

Cliquez ici pour en savoir plus sur la vie d'Alma Mahler

* La création mondiale de cette œuvre avait lieu à l'Opéra de Reims le 6 février 2016.


Par Jeanne Voisin (dernière modification le 09/03/2016)




Nouveau commentaire :
Twitter

Veuillez respecter la nétiquette.
Connectez-vous pour communiquer et faire partie du réseau du Podcast Journal! Tous les articles, commentaires, annonces, sujets de forum seront podcastés après une éventuelle modération: nous n'acceptons pas les contenus contraires aux Conditions Générales d'Utilisation, comportant des propos intraduisibles, ayant un aspect militant, incitant à la haine ou à une quelconque discrimination.
L'abonnement aux flux ainsi que l'inscription au Podcast Journal sont gratuits.


Autres articles dans la même rubrique ou dossier:

Qui est Theresa May? - 07/10/2016

Destin presque royal - 02/07/2016

1 2 3 4 5 » ... 11




Dans nos blogs :

Un orgasme = un arbre planté

Utiliser internet quotidiennement génère une grande quantité d’émissions de CO2. Grâce à des opérations ponctuelles ou des actions longue...

20 ans après, les pesticides sont toujours en moi [Interview]

Après la découverte du virus de l’hépatite C, Marie* apprend que son corps est également perturbé par de nombreuses toxines chimiques. Mais...

L’Amérique post-Trump [Revue de presse]

Trois semaines après l’élection de Donald Trump à la présidentielle américaine, le monde entier s’étonne encore de ce résultat inattendu....



Le Podcast Journal sur :