Loading
Podcast Journal
Le Podcast Jour


Le Podcast Journal - podcastjournal.net  

Rechercher un article publié :

 
 

Respectez l'environnement: n’imprimez pas nos pages sur papier, visualisez-les sur écran blanc ou noir, partagez-les sur vos réseaux ou envoyez-les par mail! Reproduction autorisée uniquement avec le lien mentionnant la source: www.podcastjournal.net
18/04/2016

Argentine: l'ex-présidente Cristina Kirchner au coeur d'un nouveau scandale


Le 9 avril 2016, le procureur fédéral Guillermo Marijuan a officiellement demandé une enquête sur l'ex-présidente Cristina Fernández de Kirchner pour blanchiment d'argent. La nouvelle arrive quelques jours après qu'une autre enquête, fiscale cette fois, ait été demandée sur l'actuel président Mauricio Macri.


Cristina Kirchner à nouveau au centre d'un scandal politico-financier. Photo (c) Presidencia de la nacion.
Cristina Kirchner à nouveau au centre d'un scandal politico-financier. Photo (c) Presidencia de la nacion.

route_de_largent.mp3 Route de l'argent K.mp3  (123.67 Ko)


La décision du procureur Marijuan a été prise suite aux révélations fournies par Leonardo Fariña lors de son témoignage, long de 12 heures, devant le juge Sebastián Casanello. Le financier aurait cité, dans ses déclarations à la justice, les noms de Cristina Kirchner et son époux, l’ex-président Nestor Kirchner comme ayant participé aux opérations de blanchiment. D'autres proches du clan Kirchner seraient également impliqués.

Leonardo Fariña aurait donné des précisions quant aux détails du transport de cet argent. Surnommé le "porteur de valises", son rôle central dans l’acheminement des devises en fait un témoin clé dans l'affaire communément appelée en Argentine  "la route de l'argent K".

Plus tôt cette semaine, Lázaro Báez, un homme d'affaires, autre proche associé de la famille Kirchner et récemment cité dans le scandale des "Panama papers", a été arrêté et interrogé dans le cadre de cette même enquête. L'homme, est en effet accusé du blanchiment d'au moins 5 millions de dollars américains via sa société Austral Construcciones. Créée en 2003, l'entreprise de Lázaro Báez a remporté un certain nombre de contrats pour les travaux publics au cours des présidences de Néstor et Cristina Fernández de Kirchner.

Selon l'accusation, l'argent obtenu par la fraude fiscale aurait été filtré à travers SGI Argentine, un cabinet de conseil financier à Puerto Madero communément appelé "La Rosadita". Leonardo Fariña, en prison depuis deux ans pour évasion fiscale, a affirmé avoir aidé Lázaro Báez à transférer des fonds à l'étranger.

Cristina Kirchner, au centre de ce scandale, comparaissait devant le tribunal le 13 avril 2016 pour faire face à des interrogations dans une autre affaire de vente spéculative de devises de la Banque centrale d'Argentine.




Par (dernière modification le 17/04/2016)





1.Posté par Rosana Gallo le 18/04/2016 16:35 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Et les panama papers du président Macri?

Nouveau commentaire :

Veuillez respecter la nétiquette.
Nous n'acceptons pas les contenus contraires aux Conditions Générales d'Utilisation, comportant des propos intraduisibles, ayant un aspect militant, incitant à la haine ou à une quelconque discrimination.

Autres articles dans la même rubrique ou dossier:
1 2 3 4 5 » ... 60





Dans nos blogs :

« Un clip au poil » 22 juin

Un clip au poil #6 : Best Coast - Crazy For You En cas de canicule, il est fortement recommandé d'écouter Best Coast les doigts de pied en...



Le Podcast Journal sur :