Loading
Podcast Journal
Le Podcast Jour


Le Podcast Journal - podcastjournal.net  

Rechercher un article publié :

 
 

Respectez l'environnement: n’imprimez pas nos pages sur papier, visualisez-les sur écran blanc ou noir, partagez-les sur vos réseaux ou envoyez-les par mail! Reproduction autorisée uniquement avec le lien mentionnant la source: www.podcastjournal.net
18/12/2015

COP21: Collaboration franco-béninoise pour lutter contre les ravages des inondations dans le bassin du Zou


Hubert Zoutu, président de la commission Coopération décentralisée à l'Agglomération Seine-Eure et Luc Atrokpo, maire de Bohicon et président de la Communauté de communes du Zou, au Bénin, ont présenté ensemble lors de la COP21, le projet de lutte contre les ruissellements du bassin versant du Zou.


Eaux de pluies stagnantes à Bohicon, Bénin. Photo (c) Agglomération Seine-Eure
Eaux de pluies stagnantes à Bohicon, Bénin. Photo (c) Agglomération Seine-Eure

benin_cooperation.mp3 Projet Bassin versant du Zou.mp3  (431.43 Ko)


C’est une victoire pour le Bénin qui a vu son projet de lutte contre les ruissellements du bassin du Zou en collaboration avec l’Agglomération française Seine-Eure sortir du lot. En effet, il fait parti des 21 projets sélectionnés suite à l’appel des projets Climat lancé par le ministère des Affaires étrangères et du développement international. Hubert Zoutu et Luc Atrokpo ont ainsi pu présenter lors d’une conférence au Bourget, durant la COP21 l’envergure du projet "Bassin du Zou" qui sera déployé dès début 2016. Quelques milliers de personnes y ont participé, y compris des personnalités politiques françaises et internationales.


Les dégâts provoqués par le ruissellement des eaux

Le département du Zou au Bénin, en Afrique de l’ouest, est composé de neuf communes sur une surface globale de près de 6.000 km2. Il s’agit de la communauté de communes du Zou (CCZ), comptant plus de 900.000 habitants au total. Le problème au niveau de cette région vient de l’écoulement des eaux de pluies. "Nous sommes confrontés de plus en plus souvent à des problèmes d’inondations. Quand il pleut, certaines communes sont inondées quand d’autres manquent d’eau. Nous sommes passés de 4 à 3 saisons des pluies et quand elles arrivent, elles sont souvent très violentes" explique Luc Atrokpo, maire de Bohicon, la plus grande commune du CCZ. En somme, la répartition des eaux tombées sur les sols est très inégale. Certaines régions se retrouvent inondées, parfois pendant plusieurs jours alors que d’autres subissent une sécheresse persistante. Les eaux de pluies ruissellent en permanence. Elles privent ainsi des zones entières d’eau et en envahissent d’autres, causant des dégâts matériels et parfois même humains.

D’une "eau danger" en une "eau-pportunité"

"Les éleveurs de bétail sont obligés de déplacer leurs troupeaux pour trouver de l’eau et entrent en conflit avec les agriculteurs. Il faudrait amener l’eau à eux et non le contraire" poursuit le maire de Bohicon. L’idée générale du projet est de retenir les eaux de pluie là où elles tombent et les ré-acheminer là où elles sont nécessaires. Ainsi toutes les eaux recueillies deviendraient de véritables ressources agricoles, économiques et également touristiques. En effet, pisciculture, lac artificiel, construction fluviales, source d’eau eau potable, eaux pour le bétail etc. sont tous des usages qui sont envisagés dans ce projet. Avant de lancer le plan d’action, dès début 2016, une étude approfondie des ressources et des besoins sera mise en place. D’un coût de 400.000€ elle sera financée par de l'Eau Seine-Normandie (250.000€), le ministère des Affaires étrangères et du développement international (25.000€) et l’Agglomération Seine-Eure (120.000€).

Une entreprise solidaire entre l’Afrique et la France qui a porté ses fruits. Le projet de lutte contre le ruissellement des eaux du bassin versant du Zou, démontre ainsi que les problèmes causés par le réchauffement climatique seront menés à bien ensemble, dans une coopération internationale, entre le Nord et le Sud.



Par (dernière modification le 17/12/2015)




Nouveau commentaire :
Twitter

Veuillez respecter la nétiquette.
Connectez-vous pour communiquer et faire partie du réseau du Podcast Journal! Tous les articles, commentaires, annonces, sujets de forum seront podcastés après une éventuelle modération: nous n'acceptons pas les contenus contraires aux Conditions Générales d'Utilisation, comportant des propos intraduisibles, ayant un aspect militant, incitant à la haine ou à une quelconque discrimination.
L'abonnement aux flux ainsi que l'inscription au Podcast Journal sont gratuits.


Autres articles dans la même rubrique ou dossier:
1 2 3 4 5 » ... 22




Dans nos blogs :

Un orgasme = un arbre planté

Utiliser internet quotidiennement génère une grande quantité d’émissions de CO2. Grâce à des opérations ponctuelles ou des actions longue...

20 ans après, les pesticides sont toujours en moi [Interview]

Après la découverte du virus de l’hépatite C, Marie* apprend que son corps est également perturbé par de nombreuses toxines chimiques. Mais...

L’Amérique post-Trump [Revue de presse]

Trois semaines après l’élection de Donald Trump à la présidentielle américaine, le monde entier s’étonne encore de ce résultat inattendu....



Le Podcast Journal sur :