Loading
Podcast Journal
Le Podcast Jour


Le Podcast Journal - podcastjournal.net  

Rechercher un article publié :

 
 
Respectez l'environnement: n’imprimez pas nos pages sur papier, visualisez-les sur écran blanc ou noir, partagez-les sur vos réseaux ou envoyez-les par mail! Reproduction autorisée uniquement avec le lien mentionnant la source: www.podcastjournal.net

Cameroun: la CEMAC veut répondre à une demande globale de l’énergie


La communauté économique de l’Afrique centrale (CEMAC) réunit 6 pays dont le Cameroun, le Gabon, le Congo, la Guinée équatoriale, le Tchad et la République centrafricaine.


Photo (c) Etienne Mpeck
Photo (c) Etienne Mpeck
cemac_cameroun_energie.mp3 CEMAC Cameroun énergie.mp3  (962.29 Ko)

De l’avis de nombreux analystes, l’industrialisation des pays en développement ne peut se faire sans un approvisionnement en énergie durable et soutenue. Pour le moment, les industriels ont de la peine à faire tourner les usines.
Le problème est plus sérieux dans les zones rurales où il existe une pléiade de petites unités de transformation pour moudre le grain, presser l’huile de palme ou broyer le manioc. Les ministres de la communauté économique de l’Afrique centrale (CEMAC) se sont réunis à la fin de l’année 2015 pour réfléchir sur la mise en œuvre d’une politique d’énergie globale.
"Le problème de l’énergie dans la sous région doit être traité de manière globale" affirme Jules Kamgaing, un industriel camerounais qui voudrait aussi s’installer au Gabon. Au Cameroun, un vaste programme de développement des barrages pour la production de l’énergie hydroélectrique est en cours d’exécution. Il est soutenu par la Banque Mondiale (B.M.) et des banques chinoises. Le barrage de Lom Pangar, à lui seul vient de réussir la mise en eau partielle de 3 milliards de m3 d’eau.
M. Nsangou, le Directeur général de la société électricité du Cameroun (EDC) affirme qu’à terme, ce barrage va permettre de doubler l’offre énergétique du Cameroun dans ce domaine. Dans le même temps, d’autres constructions ont été lancées dont le barrage de Mekim. Dans la sous-région CEMAC, le Congo et le Gabon disposent aussi de nombreux cours d’eau qui peuvent être aménagés.
Il s’agit donc de créer un marché sous-régional de l’énergie électrique. Certains pays de la commission économique des États de l’Afrique centrale (CEEAC) sont d’ores et déjà demandeurs.


Le barrage de Lom Pangar au Cameroun


13/03/2016




Autres articles dans la même rubrique ou dossier:
1 2 3 4 5 » ... 12





Dans nos blogs :

Le calvaire des ânes tués pour fabriquer une gélatine

Une nouvelle enquête révèle les dessous du commerce chinois des peaux d'ânes, qui sont bouillies pour produire un "médicament...

Découverte d’une nouvelle espèce d’orang-outan en Indonésie

Pour la première fois depuis 1929, une nouvelle espèce de grands singes a été découverte dans la région de Batang Toru au nord de l’île de...

Une scène de crime pour dénoncer le massacre

Le 1er novembre 2017 une scène de crime géante a attendu les passants à Paris, près du centre Georges Pompidou. A l'initiative de Vegan...



Le Podcast Journal sur :