Loading
Podcast Journal
Le Podcast Jour


Le Podcast Journal - podcastjournal.net  

Rechercher un article publié :

 
 
Respectez l'environnement: n’imprimez pas nos pages sur papier, visualisez-les sur écran blanc ou noir, partagez-les sur vos réseaux ou envoyez-les par mail! Reproduction autorisée uniquement avec le lien mentionnant la source: www.podcastjournal.net
13/04/2016

Centre des congrès Robert Schuman à Metz: Manuel Valls a posé la première pierre


Il s’agissait du second moment fort de la journée à Metz ce jeudi 7 avril 2016. Après le Conseil des ministres franco-allemand à l’Arsenal, c’est le Premier ministre français Manuel Valls qui a posé la première pierre du futur centre des congrès de Metz. Portant le nom de Robert Schuman, le bâtiment est en construction depuis plusieurs semaines déjà.


centre_congres_metz.mp3 Centre congrès Metz.mp3  (191.06 Ko)


Trait d’union entre le nouveau quartier de l’Amphithéâtre et le centre historique de Metz, le Centre des Congrès vient offrir une troisième face au triangle du Parvis des Droits de l’Homme sur la rue aux Arènes. C’est à l’occasion de la pose de la première pierre par Manuel Valls que son nom a été dévoilé. Le projet, conçu par l'architecte Jean-Michel Wilmotte se nomme "Robert Schuman" en hommage à l’homme politique, artisan de la construction européenne. Sa construction est prévue pour la mi-2018.

La cérémonie symbolique s'est également déroulée en présence de Emmanuel Berthier (préfet de la Moselle), Jean-Luc Bohl (président de Metz Métropole), Philippe Richert (président de la région Alsace Champagne-Ardenne Lorraine), Dominique Gros (maire de Metz), Philippe Guillaume (président de la CCI de la Moselle), Thierry Jean (président-directeur général de M3Congrès), Jean-Michel Wilmotte (architecte du projet) et Benoît de Ruffray (président-directeur général du groupe Eiffage).


Une identité forte

D'une superficie de 15.300 mètres carrés, le projet conçu par l'architecte Jean-Michel Wilmotte, comprend 5 niveaux: un rez-de-chaussée, un rez-de-parvis, deux niveaux supérieurs et une mezzanine. Le bâtiment sera doté de deux espaces d'exposition, de 16 salles de commission et d'un auditorium modulable de 1.200 places "une capacité supérieure à la moyenne en France pour attirer une clientèle française mais aussi étrangère", d’après la société Eiffage Construction, mandataire du groupement de conception, réalisation, exploitation et maintenance. Et d’ajouter qu’afin de lui "conférer une identité forte, les façades feront l'objet d'un travail spécifique. Elles s'inspirent du jeu d'ombre et de lumière que l'on peut percevoir sur la façade de la cathédrale, en proposant un maillage perforé mariant opacité et transparence". L’exploitation de l’activité de ce bâtiment a été déléguée par Metz Métropole à la société GL Events, spécialiste dans la gestion de ce type d’équipement et qui gère déjà le parc des expositions de la ville.

Pour Dominique Gros, "Metz ne s’arrête pas aux frontières du centre-ville". Très fier d’accueillir ce projet, la ville est le premier financeur avec 30 millions d’euros d’investissement lorsque Metz Métropole apporte 10 millions d’euros de contribution. "Nous n’avons pas la compétence économique" confiait le maire qui s’empressait de justifier son choix "Pourquoi? Parce que je ne m’arrête pas aux frontières administratives entre ville et agglomération. Parce que notre avenir est commun". En effet, le Centre des Congrès participera activement au développement économique de Metz Métropole et à l’attractivité de la ville.

Néanmoins, le coût et l’ampleur du projet suscitent de vifs débats. Alors que Nancy, la grande ville voisine vient d’inaugurer son propre palais des Congrès en septembre dernier, Metz s’offre un bâtiment construit en pierre de Jaumont, le même matériau jaune ocre que la cathédrale de Metz. Pour Jean-Luc Bohl, président de Metz Métropole, il s’agira avec ces deux centres des Congrès de "raffermir le poids économique du sillon lorrain dans le contexte de la nouvelle grande région Alsace-Lorraine-Champagne-Ardenne".




Par (dernière modification le 12/04/2016)





Autres articles dans la même rubrique ou dossier:

Keep calm and think - 15/08/2017

L’instant Guetta - 14/07/2017

1 2 3 4 5 » ... 61





Dans nos blogs :

Le parcours inverse d'un steak

L'association de défense des animaux PETA révèle dans une nouvelle vidéo, la transformation "de l'élevage à l'assiette", montrant comment...

Abécédaire animal en vidéo - R

La série du Podcast Journal Animal présente les animaux à travers des vidéos. Avec la lettre R: renard, requin, rhinocéros... Renard roux...

La ville des chiens schtroumpfés

L'histoire des petits hommes de Peyo est imaginaire, tandis que celle des animaux devenus bleus est bel et bien moche et tristement réelle!...



Le Podcast Journal sur :