Loading
Podcast Journal
Le Podcast Jour


Le Podcast Journal - podcastjournal.net  

Rechercher un article publié :

 
 
Respectez l'environnement: n’imprimez pas nos pages sur papier, visualisez-les sur écran blanc ou noir, partagez-les sur vos réseaux ou envoyez-les par mail! Reproduction autorisée uniquement avec le lien mentionnant la source: www.podcastjournal.net

Chanson à la Une - Vissi d'arte, par Maria Callas


Maria Callas, la voix du XXe siècle ou plus précisément la voix de l'éternel au destin de légende. Celle que Léonard Bernstein a surnommée "La bible de l'opéra" a bouleversé l'art lyrique du siècle dernier, en valorisant l'approche du jeu d'acteur, jusqu'alors relégué au second plan. "La Callas" - comme aimait la définir la presse - était l'une des cantatrices les plus célèbres, à la fois par le timbre très particulier de sa voix, son registre étendu, sa grande virtuosité alliée à un phrasé à nul autre pareil et son talent de tragédienne, lui permettant d'incarner littéralement les personnages qu'elle interprétait. Icône même de la Diva, autant adulée que décriée tant par la réussite exceptionnelle de sa vie professionnelle que par sa vie privée mouvementée. Vie privée où elle restera fidèle à Aristote Onassis, son grand amour, elle sera la seule à lui rendre visite régulièrement lors de son dernier séjour à l'hôpital Américain de Neuilly. Vie professionnelle, elle laisse dans sa biographie en épilogue une jolie lettre à ses élèves, le temps où elle a enseigné l'interprétation que bien des élèves d'aujourd'hui devraient lire avec attention: "Pensez au sens des mots, à une bonne diction, et à vos propres sentiments... 16 mars 1972, Maria Callas".

Voici la série quotidienne musicale du Podcast Journal: Chanson à la Une*, avec chaque fois une anecdote, les paroles d'une chanson et la vidéo de l'interprétation.


Vissi d'arte (aria de la Tosca). Musique: Giacomo Puccini. Livret: Luigi Illica et Giuseppe Giacosa. Interprète: Maria Callas. (1956)

Vissi d’arte, vissi d’amore,
non feci mai male ad anima viva!
Con man furtiva
quante miserie conobbi aiutai.
Sempre con fè sincera
la mia preghiera
ai santi tabernacoli salì.
Sempre con fè sincera
diedi fiori agl’altar.
Nell’ora del dolore
perchè, perchè, Signore,
perchè me ne rimuneri così?
Diedi gioielli della Madonna al manto,
e diedi il canto agli astri, al ciel,
che ne ridean più belli.
Nell’ora del dolor
perchè, perchè, Signor,
ah, perchè me ne rimuneri così?


Les paroles des chansons sont la propriété de leurs auteurs. Leur commercialisation est interdite.

* La chanson à la Une peut-être aussi votre chanson préférée: faites-nous part de votre souvenir musical en postant des commentaires, et votre titre pourrait aussi être à la Une!

maria_callas.mp3 Maria_Callas.mp3  (1.5 Mo)




04/10/2011




Autres articles dans la même rubrique ou dossier:

Noon, une voix en or - 23/10/2017

Expo "Cap Sosno" - 29/08/2017

1 2 3 4 5 » ... 77





Dans nos blogs :

Le parcours inverse d'un steak

L'association de défense des animaux PETA révèle dans une nouvelle vidéo, la transformation "de l'élevage à l'assiette", montrant comment...

Abécédaire animal en vidéo - R

La série du Podcast Journal Animal présente les animaux à travers des vidéos. Avec la lettre R: renard, requin, rhinocéros... Renard roux...

La ville des chiens schtroumpfés

L'histoire des petits hommes de Peyo est imaginaire, tandis que celle des animaux devenus bleus est bel et bien moche et tristement réelle!...



Le Podcast Journal sur :