Loading
Podcast Journal
Le Podcast Jour


Le Podcast Journal - podcastjournal.net  

Rechercher un article publié :

 
 

Respectez l'environnement: n’imprimez pas nos pages sur papier, visualisez-les sur écran blanc ou noir, partagez-les sur vos réseaux ou envoyez-les par mail! Reproduction autorisée uniquement avec le lien mentionnant la source: www.podcastjournal.net
04/05/2013

Chanson à la une - College boy, par Indochine


Le deuxième single de l'album intitulé "Black City Parade" du groupe français Indochine, sorti le 11 février dernier, est déjà certifié disque de platine. Un succès toutefois terni ces derniers jours par l'apparition du clip "College boy" aux images "choc", réalisé par le jeune Québécois Xavier Dolan.


College boy. Paroles: Nicola Sirkis. Musique: Oli de Sat et Nicola Sirkis. Interprète: Indochine. (2013)

indochine_1.mp3 Indochine.mp3  (292.36 Ko)


Le groupe Indochine exprime dans son texte la différence, et en particulier celle d'un jeune garçon, qui, dans un internat, subit des moqueries. Le poids des mots renforcé par le choc des images sous couvert de l'homosexualité fait débat.

Bien sûr il ne faut pas la prendre cette violence au premier degré, comme s'en défend Xavier Dolan qui a tourné le clip à l'école FACE, située dans l'édifice de l'ancienne High School of Montreal: "Le message paraît très clair. C’est un clip sur la violence avec un geste social. Pourquoi tant de passion devant ces images-là et tant de passivité devant ces clips où l’on voit des chanteurs en décapotable verser de l’alcool sur des seins huilés de femmes réduites à de simples objets? Empêcher les jeunes générations de le voir, c’est les empêcher, à un âge crucial, de comprendre le message. Ça serait bien, par exemple, que ce clip choque quelqu’un au point qu'il décide, par exemple, de ne plus descendre dans la rue pour manifester contre le mariage entre deux personnes du même sexe. Un clip comme celui-là s’imprime dans l’imaginaire et peut vous faire devenir une personne différente".

Le Conseil supérieur de l’audiovisuel français (CSA) réfléchit à une éventuelle interdiction du clip aux moins de 16 ans, voire aux moins de 18 ans... La vidéo en diffusion mentionne un avertissement. Le chanteur du groupe Nicola Sirkis avait annoncé, dès sa mise en ligne via la page Facebook d'Indochine qu'il reconnaissait la violence du clip et le conseillait à un public averti dont l'âge est supérieur à 14 ans.

La violence est souvent l'arme de promotion de la musique actuelle. Le négatif est déjà tellement présent dans le quotidien de l'actualité qu'il est peut-être temps de retourner le débat pour plus d'images positives qui pourraient donner plus d'espoir d’insertion à ceux qui sont pointés comme "différents".

Cliquez ici pour voir le clip Memoria


J'apprends d'ici que ma vie ne sera pas facile
Chez les gens
Je serai trop différent pour leur vie si tranquille
Pour ces gens
I want to see you

J'aime pourtant tout leur beau monde
Mais leur monde ne m'aime pas, c'est comme ça
Et souvent j'ai de la peine quand j'entends tout ce qu'ils disent derrière moi
Mais moi j'ai le droit quand tu te réveilleras
Oui j'ai le droit
De te faire ça quand tu te réveilleras
Le droit d'ouvrir tes jambes
Quand tu te réveilleras
Oui, j'aime ça
Le goût de lait sur ta peau, j'ai le droit
Là oui nous sommes en vie
Comme tous ceux de nos âges
Oui nous sommes le bruit
Comme des garçons en colère
Je comprends qu'ici c'est dur d'être si différent pour ces gens
Quand je serai sûr de moi
Un petit peu moins fragile, ça ira
I want to see you

Là oui, nous sommes le bruit comme un cerf en colère
Oui, nous sommes le fruit comme des filles en colère
Tu me donnes ta vie et nous traverserons les ciels
J'ai le droit à tous les endroits
De te faire ça, à tous les endroits
J'ai quand même bien le droit
Oui de te faire ça
Oui, j'ai le droit oui, de te faire ça
A nos gloires ici-bas pour se revoir
A nos rages
On a le droit de se voir
A la gloire d'ici bas
Pour se revoir
A nos gloires



Les paroles des chansons sont la propriété de leurs auteurs. Leur commercialisation est interdite.

La chanson à la Une peut-être aussi votre chanson préférée: faites-nous part de votre souvenir musical en postant des commentaires, et votre titre pourrait aussi être à la Une!



Par (dernière modification le 04/05/2013)




Nouveau commentaire :
Twitter

Veuillez respecter la nétiquette.
Connectez-vous pour communiquer et faire partie du réseau du Podcast Journal! Tous les articles, commentaires, annonces, sujets de forum seront podcastés après une éventuelle modération: nous n'acceptons pas les contenus contraires aux Conditions Générales d'Utilisation, comportant des propos intraduisibles, ayant un aspect militant, incitant à la haine ou à une quelconque discrimination.
L'abonnement aux flux ainsi que l'inscription au Podcast Journal sont gratuits.


Autres articles dans la même rubrique ou dossier:
1 2 3 4 5 » ... 12




Dans nos blogs :

Un orgasme = un arbre planté

Utiliser internet quotidiennement génère une grande quantité d’émissions de CO2. Grâce à des opérations ponctuelles ou des actions longue...

20 ans après, les pesticides sont toujours en moi [Interview]

Après la découverte du virus de l’hépatite C, Marie* apprend que son corps est également perturbé par de nombreuses toxines chimiques. Mais...

L’Amérique post-Trump [Revue de presse]

Trois semaines après l’élection de Donald Trump à la présidentielle américaine, le monde entier s’étonne encore de ce résultat inattendu....



Le Podcast Journal sur :