Loading
Podcast Journal
Le Podcast Jour


Le Podcast Journal - podcastjournal.net  

Rechercher un article publié :

 
 
Respectez l'environnement: n’imprimez pas nos pages sur papier, visualisez-les sur écran blanc ou noir, partagez-les sur vos réseaux ou envoyez-les par mail! Reproduction autorisée uniquement avec le lien mentionnant la source: www.podcastjournal.net

Clôture du 69e Festival de Cannes


Après douze jours consacrés au cinéma, douze jours où Cannes a vu de nombreuses célébrités fouler ses marches, le 69e Festival de Cannes s’est clôturé ce dimanche 22 mai 2016 autour de la grande cérémonie de remise des prix et de la Palme d’or.


vocaroo_s02l70wowzgb.mp3 Clôture du 69e Festival de Cannes  (177.17 Ko)

Les membres du jury du 69e Festival de Cannes ont attribué leur prix pour cette année 2016. La Palme d’or a été décernée à Ken Loach pour "I, Daniel Blake" ce qui le fait rentrer dans la sphère rare des doubles palmés d’or.

Le jeune et érudit Xavier Dolan remporte le Grand prix du jury pour son film "Juste la fin du monde" dont le discours ému expliquait en quelques mots l'ambition de son cinéma “L’émotion ce n’est pas toujours facile. La violence sort parfois comme un cri ou comme un regard qui tue (…). La bataille continue: je tournerai des films qui seront aimés, ou non” .

Cette cérémonie demeure dans les classiques des cérémonies de clôture de Cannes. Pas de surprise, des discours rythmés et enchainés. Certaines personnalités osèrent néanmoins sortir légèrement de leurs gonds: le petit clin d’œil de Marina Foïs sur les femmes, renforcé par le discours de la lauréate de la Caméra d’or Houda Benyamina pour "Divines" qui a tenu un discours enflammé sur le droit des femmes.

Sans surprise, la Palme d’or d’honneur, consentie par l'émotion de la salle entière, est revenue à Jean-Pierre Léaud qui se retrouve cette année sur les grands écrans avec le film "La mort de Louis XIV".

D’autre part, la mention spéciale du court métrage est revenue à "La fille qui danse avec le diable", le prix d’interprétation masculine à Sahab Hosseini dans "Forushande", film doublement palmé avec le prix du scénario pour son réalisateur Asghar Farhadi. "American Honey" d’Andrea Arnold a reçu le prix du jury, Jaclyn Jose le prix d’interprétation féminine pour "Ma’rosa" et le prix de la mise en scène fut remis ex-aequo à Christian Mungiu pour "Baccalauréat" et Olivier Assayas pour "Personal Shopper".

Laurent Laffite, discret, rendit un petit hommage à des grands classiques du 7e art comme "Shining" ou "Vertigo" lors de son entrée. Les remerciements à Thierry Frémaux furent nombreux mais ce qu'il faut retenir de ce 69e Festival de Cannes c'est, sans doute, la touche finale apportée par Ken Loach et son discours militant dénonçant le monde néolibéral dans lequel nous vivons et qui réaffirme l’importance du "cinéma de protestation" dont le but est de "rapporter l’espoir (et) dire qu’un autre monde est possible".



23/05/2016




Autres articles dans la même rubrique ou dossier:

Le Louvre du désert - 25/11/2017

Expo "Ecce Terra" - 18/11/2017

Le "Projet 99" - 29/10/2017

Noon, une voix en or - 23/10/2017

1 2 3 4 5 » ... 78





Dans nos blogs :

Le calvaire des ânes tués pour fabriquer une gélatine

Une nouvelle enquête révèle les dessous du commerce chinois des peaux d'ânes, qui sont bouillies pour produire un "médicament...

Découverte d’une nouvelle espèce d’orang-outan en Indonésie

Pour la première fois depuis 1929, une nouvelle espèce de grands singes a été découverte dans la région de Batang Toru au nord de l’île de...

Une scène de crime pour dénoncer le massacre

Le 1er novembre 2017 une scène de crime géante a attendu les passants à Paris, près du centre Georges Pompidou. A l'initiative de Vegan...



Le Podcast Journal sur :