Loading
Podcast Journal
Le Podcast Jour


Le Podcast Journal - podcastjournal.net  

Rechercher un article publié :

 
 

Respectez l'environnement: n’imprimez pas nos pages sur papier, visualisez-les sur écran blanc ou noir, partagez-les sur vos réseaux ou envoyez-les par mail! Reproduction autorisée uniquement avec le lien mentionnant la source: www.podcastjournal.net
12/02/2016

Comment se protéger de Zika?


Le virus Zika sévit actuellement dans plusieurs régions du monde. Quels sont les points communs entre les virus Zika, de la dengue et du chikungunya?
Primo, ils appartiennent tous à la famille des Flavivirus. Secundo, ils sont transmis par des moustiques du genre Aedes. Tertio, il n'existe pas de traitement curatif spécifique pour ces maladies. Le seul moyen de ne pas contracter l'une d'elles est de ne pas se faire piquer par les moustiques.


La lutte contre les moustiques Aedes

Aedes albupictus. Photo (c) James Gathany
Aedes albupictus. Photo (c) James Gathany

se_proteger_de_zika.mp3 Se protéger de Zika.mp3  (1.28 Mo)


Zika, isolé en 1947 en Ouganda, provoque un syndrome dengue-like dont les symptômes sont une fièvre associée à une éruption, des myalgies, des arthralgies et dans certains cas plus rares des pathologies neurologiques.
La première épidémie de Zika a eu lieu en 2007, sur l'île de Yap dans le Pacifique. Fin 2013, ce sera au tour de la Polynésie française. Cette seconde épidémie durera presque sept mois.
Depuis mai 2015, le Brésil lutte lui aussi contre Zika, suivront d'autres pays d'Amérique du sud. Puis, à la fin de l'année 2015, la Martinique et la Guyane sont elles aussi touchées.

Il existe deux espèces responsables de la transmission du virus Zika, Aedes aegypti et Aedes albopictus (moustique tigre). La lutte contre les moustiques consiste à détruire les larves ou les foyers de développement (zones d'eaux stagnantes), à se protéger des piqûres (utilisation de répulsifs, vêtements longs) et à protéger l'habitat (utilisation de moustiquaires, diffuseurs).

Parmi les insecticides chimiques recommandés: le DEET, le KBR 3023 et l'IR 3535. Le DEET qui était considéré comme l'un des insecticides les plus efficaces, provoque malheureusement des réactions secondaires qui empêchent son utilisation chez les nourrissons et les femmes enceintes. Ainsi, seul l'IR 3535 est utilisable par la femme enceinte et l'enfant de 30 mois à 12 ans.
Ensuite, aux problèmes de tolérance s'ajoutent ceux liés aux résistances développées par les moustiques envers les insecticides de synthèse. Ceci explique pourquoi le contrôle des moustiques vecteurs de maladies devient de plus en plus difficile.



Des insecticides naturels puissants

Les huiles essentielles sont de plus en plus étudiées pour leurs propriétés répulsives des insectes et aussi pour leur activité larvicide.
Les dernières revues d'articles scientifiques suggèrent que l'huile essentielle de cataire ou "herbe aux chats" aurait une activité dix fois plus importante que le DEET. Également, les huiles essentielles de sauge sclarée, ylang-ylang, cajeput et de thym vulgaire seraient d'efficaces répulsifs contre les moustiques du genre Aedes. Ces huiles essentielles peuvent être diluées à 5% dans des huiles végétales de coco, de moutarde ou de colza.
Chez la femme enceinte et l'enfant ces mélanges pourraient être utilisés en complément de l'IR 3535, en application sur les vêtements (et non en usage cutané pour limiter leur toxicité potentielle).
Des études approfondies doivent être menées afin de vérifier le mécanisme d’action de ces molécules naturelles, leurs doses efficaces et toxiques afin de disposer d'une solide alternative pour combattre les moustiques responsables de cette maladie et des conséquences irréversibles qu'elle pourrait entrainer.

Références

American Chemical Society. "Catnip Repels Mosquitoes More Effectively Than DEET." ScienceDaily. ScienceDaily, 28 August 2001
Nasir, S., Batool, M., Qureshi, N. A., Debboun, M., Qamer, S., Nasir, I., & Bashir, R. (2015). Repellency of Medicinal Plant Extracts Against Dengue Vector Mosquitoes, Aedes albopictus and Ae. aegypti (Diptera: Culicidae). Pakistan Journal of Zoology, 47(6), 1649-1653.
Soonwera, M. (2015). Efficacy of essential oil from Cananga odorata (Lamk.) Hook. f. & Thomson (Annonaceae) against three mosquito species Aedes aegypti (L.), Anopheles dirus (Peyton and Harrison), and Culex quinquefasciatus (Say). Parasitology research, 114(12), 4531-4543.
Deepa, J., Gokulakrishnan, J., Balu Selvakumar, E. K., Elumalai, K., & Krishnappa, K. LARVICIDAL AND REPELLENT ACTIVITIES OF SALVIA SCLAREA MEDICINAL PLANT ESSENTIAL OIL AGAINST AEDES AEGYPTI (LINN.), ANOPLELES STEPHENSI (LISTON) AND CULEX QUINQUEFASCIATUS (SAY.)(DIPTERA: CULICIDAE).


Par (dernière modification le 10/02/2016)





Autres articles dans la même rubrique ou dossier:

Le pied - 02/07/2016

1 2 3 4 5 » ... 14




Dans nos blogs :

L'UNICEF s'alarme: 1,4 million d'enfants risquent de mourir de faim dans quatre pays d'Afrique

Près de 1,4 million d'enfants peuvent mourir de la famine cette année au Nigeria, en Somalie, au Soudan du sud et au Yémen, selon le Fonds...



Le Podcast Journal sur :