Loading
Podcast Journal
Le Podcast Jour


Le Podcast Journal - podcastjournal.net  

Rechercher un article publié :

 
 
Respectez l'environnement: n’imprimez pas nos pages sur papier, visualisez-les sur écran blanc ou noir, partagez-les sur vos réseaux ou envoyez-les par mail! Reproduction autorisée uniquement avec le lien mentionnant la source: www.podcastjournal.net

Consulat du Burkina Faso de Nice

Consulat du Burkina Faso de Nice

Vos articles dans votre Podcast Journal


Lettre du Consulat du Burkina Faso de Nice janvier 2011


Le mot du Consul JANVIER 2011

Consulat du Burkina Faso de Nice
L’année écoulée s’est terminée sur note optimiste pour le Burkina Faso :
La continuité et la stabilité ont été préservés, à l’occasion de la réélection de S.E. Blaise Compaoré à la tête de l’Etat, lors d’un scrutin « free and fair » comme disent les Anglo-saxons. Les nombreux observateurs étrangers, tant européens qu’africains n’ont pu que se féliciter de sa bonne organisation et de la rigueur avec laquelle il s’est déroulé. Le pays doit faire face à la fois aux conséquences de la crise économique mondiale, à l’instabilité croissante de son grand voisin du sud et aux évènements qui ont endeuillé récemment certains pays sahéliens. Les Burkinabè ont choisi la continuité pour assurer la sécurité et la prospérité de leur pays et nous les félicitons pour leur sagesse. La démocratie, ce n’est pas nécessairement l’alternance, mais la possibilité pour les peuples d’effectuer le bon choix. C’est ce qui a été réalisé au Burkina Faso pour les dernières élections présidentielles.
L’année 2010 aura également été l’année du cinquantenaire des indépendances africaines, tout au moins des pays d’Afrique subsaharienne qui faisaient partie de l’AOF et de l’AEF. Les manifestations qui se sont déroulées tant à Paris, et en particulier lors du défilé du 14 juillet auquel j’ai assisté, qu’à Bobo Dioulasso le 11 décembre (où Madame Chalamon était présente), ont témoigné des liens étroits qui perdurent entre le Burkina et la France après un demi-siècle de souveraineté. Les témoignages que j’ai pu avoir des cérémonies qui ont eu lieu dans la seconde ville du Burkina attestent, s’il en était besoin, de la maturité du peuple burkinabè et de l’efficacité de ses dirigeants qui ont offert aux invités officiels ou non un spectacle d’une rigueur et d’une qualité exceptionnelle.
La stabilité politique, que le Burkina s’est assurée en reconduisant Blaise Compaoré est certes une condition sine qua non de la prospérité. Sans elle, il ne peut y avoir d’investissements étrangers et les nationaux ont tendance à délocaliser leurs avoirs. Mais cette condition n’est pas suffisante pour assurer une croissance élevée. L’environnement immédiat est aussi un facteur qui détermine les chances de succès d’une économie. Or les conséquences de l’imbroglio ivoirien commencent à toucher de plein fouet le Burkina et ses habitants, malgré les efforts déployés par le Président Compaoré, « facilitateur » de cette crise : de nombreux Burkinabè demeurant en Côte d’ivoire ont eu à pâtir des évènements et l’approvisionnement du Burkina en produits de toute nature, qui s’effectue majoritairement par le port d’Abidjan se fait d’une façon plutôt erratique.
A l’est du pays, le Niger doit faire face à des incursions d’éléments incontrôlés venus du nord et qui font planer le risque d’une contagion régionale.
Tout porte à croire que le Burkina Faso est épargné par de tels dangers ; c’est la preuve que l’action du Président du Faso, tant à l‘intérieur du pays qu’à l’étranger porte ses fruits. Et c’est heureux, car les très nombreuses associations azuréennes qui œuvrent au Burkina Faso, poursuivent avec sérénité leurs actions.
L’hebdomadaire l’Expansion prévoyait dans son « Atlas de la croissance » publié en janvier, une croissance du PIB de 4.5 % pour le Burkina Faso, ce qui est plus que satisfaisant compte tenu de la situation économique mondiale et des perturbations causées par les évènements que nous venons d’évoquer. Gageons qu’avec la perspective à terme d’une situation géopolitique régionale apaisée, le Burkina Faso pourra dépasser cette prévision. C’est ce que nous lui souhaitons en ce début d’année.
Je profite de l’occasion qui m’est donnée en ce début d’année, pour présenter tous mes vœux à la communauté burkinabè résidant sur la Côte d’Azur et en Corse, ainsi qu’à tous ceux qui se démènent avec une grande abnégation et beaucoup de ténacité pour contribuer au développement du pays et au resserrement des liens entre Burkinabè et Azuréens.
Marc Aicardi de Saint-Paul

AGENDA DU CONSUL
 4 au 16 octobre 2010 : le Consul s'est rendu en voyage d'étude en Asie et notamment en République Populaire de Chine et dans la Péninsule Coréenne.
 20 - 22 octobre 2010 : le Consul a effectué un déplacement en Principauté de Monaco avec une délégation de 8 auditeurs de l'Institut des Hautes Etudes de la Défense Nationale de Paris. Le programme, organisé sur deux jours, a consisté en des visites de sites et des entretiens avec les plus Hautes Autorités de la Principauté.
 20 novembre 2010 : Marc Aicardi de Saint Paul qui était déjà membre correspondant de l'Académie des Sciences d'Outre-Mer à Paris, a été élu membre titulaire de cette compagnie.
 21 novembre 2010 : le Consul, vice président de l'UCHF a participé au Conseil d'Administration de l'association des consuls à Paris.
 Novembre 2010 : article dans la revue Afrique Azur sur le Consul du Burkina Faso de Nice. Voir ici
 21 - 23 novembre 2010 : Le Consul a participé à une conférence sur le "Leadership mondial " à New-York
 27 novembre 2010 : le Consul a assisté à la remise de distinctions attribuées par l'Académie des Sciences d'Outremer.
 2 décembre 2010 : Le Consul a assisté à l'ouverture officielle de l'année 2010-2011 de l'Institut du Droit de la Paix et du Développement.
 Décembre 2010 : le Consul a assisté à la réception donnée par l'Ambassade du Burkina Faso à Paris à l'occasion du 50ème anniversaire de l'Indépendance.

LES AMIS DU CONSULAT
L'association a soufflé sa première bougie en organisant sa première Assemblée Générale en novembre 2010.
Les résultats du questionnaire ont été débattus. Il a été décidé d'élaborer des dossiers à thèmes (bonnes adresses, conseils, technique) sur des sujets qui intéressent les associations. Ceux-ci seront mis en ligne avec un code pour les adhérents des Amis du Consulat.
Afin de favoriser l'adhésion de nos amis Burkinabè (vivant au Burkina), le bureau a tenu compte de la différence de niveau de vie entre les deux pays. Désormais les Burkinabè pourront adhérer à raison de 5000 f CFA pour une personne ou un organisme ou une association. 8000 f CFA pour un couple. Prendre contact : burkinafaso.coteazur@free.fr
Le renouvellement de cotisation est ouvert depuis novembre. Nous ne saurions trop insister sur la nécessité pour les associations d'adhérer aux Amis du Consulat ; permettant ainsi d'organiser des manifestations plus importantes et créer une véritable synergie autour du Consulat.

NOUVELLES ASSOCIATIONS
Bienvenue à
• Un forage pour Kwen
• Faï Ana
• Compagnie Tene
• Dununkan
La troupe "Badenya Percussions" de Bobo Dioulasso sera en tournée en Provence entre mai et juillet 2011, grâce à l'Aspac.


ANNONCES
 Appel à Candidature : Le musée de Manega recherche son directeur.
 Le Lions Club de Brignoles affrète un container pour le printemps 2011. Quelques m3 seront disponibles. Si vous êtes intéressés vous pouvez déjà me contacter par mail pour réservation. La liste des n° vous sera fournie en février pour un départ en mars. jacques.laporte@neuf.fr


ILS DONNENT DES NOUVELLES
Nos Enfants d'Ailleurs (organisateurs du premier Afric'Alpes) - PIAF06
SAMA - CABUSO - Le Manguier de la Paix -
Le Lions Club de Brignoles et son conteneur - Coeur Tam Tam - Entraide Burkina
Château Nako - Eau Partagée - PSO 05 - Les Roses du Ioba
Djarabi - Solidarité France Burkina - Wana Wana - L'Hymne Aux Enfants
AFAM - Anibara - Faï Ana - HAMAP Education


NOUVEAUX ARTICLES DISPONIBLES
Artistes : Victor Deme - Kady Diarra
Médical : L'éthique humanitaire par le fondateur de pharmacien sans frontière - RESAOLAB : réseau de laboratoires d'Afrique de l'ouest par Pharmaciens sans frontières
Société : Féminisme : mythe et réalités - Ethnie et scolarité - Français populaire
Organisme : Graap - Afrique - Union des producteurs de mangues
Traditions et ethnies : Les Naba de Ouagadougou - Histoire des Mosse du Yatenga
Ethnie San - Ethnie Gouin - Ethnie Dyan
La cérémonie du Bour chez les lobi - Les thila ou entités spirituelles chez les lobi - Culture lobi et religion catholique - Fin du mystère des ruines à Loropeni ?
La fabrication de la bière de sorgho chez les ôôhé - Le lignage chez les gourmantché -
La parole chez les kassena - Sources historiques chez les Kassena
La paternité chez les Goin - Musicalité chez les Peuls - L'ethnie gourounsi

http://www.burkinafaso-cotedazur.org


18/01/2011




1.Posté par salaire moyen le 11/02/2011 07:55 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Merci pour le partage des informations utiles telles ... Je pense que c'est vraiment un poste trè...  

Nouveau commentaire :

Veuillez respecter la nétiquette.
Nous n'acceptons pas les contenus contraires aux Conditions Générales d'Utilisation, comportant des propos intraduisibles, ayant un aspect militant, incitant à la haine ou à une quelconque discrimination.





Dans nos blogs :

Le parcours inverse d'un steak

L'association de défense des animaux PETA révèle dans une nouvelle vidéo, la transformation "de l'élevage à l'assiette", montrant comment...

Abécédaire animal en vidéo - R

La série du Podcast Journal Animal présente les animaux à travers des vidéos. Avec la lettre R: renard, requin, rhinocéros... Renard roux...

La ville des chiens schtroumpfés

L'histoire des petits hommes de Peyo est imaginaire, tandis que celle des animaux devenus bleus est bel et bien moche et tristement réelle!...



Le Podcast Journal sur :