Loading
Podcast Journal
Le Podcast Jour


Le Podcast Journal - podcastjournal.net  

Rechercher un article publié :

 
 

Respectez l'environnement: n’imprimez pas nos pages sur papier, visualisez-les sur écran blanc ou noir, partagez-les sur vos réseaux ou envoyez-les par mail! Reproduction autorisée uniquement avec le lien mentionnant la source: www.podcastjournal.net
Ange Philippe Mattei
21/01/2013

Courrier des lecteurs: Égoïsme de l'homme

Vos articles dans votre Podcast Journal


Poème


Nature

Courrier des lecteurs: Égoïsme de l'homme
L’ornithorynque et moi
Que vient faire l'ornithorynque
Sans aucun doute rien
Que l’on s’en convainque,
Sinon un esprit bergsonien.
Les images défilent
Des nuages amarils
Apparaissent dans mon âme sensitive
Troublant ma vie unitive.
Laisser moi vous dire
Ce que vous savez,
Que les pensées
Ne s’arrêteront jamais de fleurir.
Quelque soient les endroits,
Rien ne tuera les voix,
Des canards enchainés
Dans la mare des libertés.
Où vont les larmes des peuples,
Quand le vent les sème?
À l’égoïsme, humain
Sur la voie sans lendemain.
Ce qui au hasard à l'égard des êtres
Est un dessein en regard des espoirs
De certains et du désespoir des autres,
Condamnant la vie à disparaître.
Ornithorynque, animal mammifère,
De la terre, vers les hautes sphères
Complexe de l’homme voulant dominer,
Entre rêves et fantasmes le désordre.

J'oublie ce qui me fait honte
Je rêve de sommeil en fuite
Je ne peux pas
Imaginer que les gens
Cessent d’errer dans la vie.
Il m’arrive de penser un instant
À des choses comme la paix,

Le repos,
Et peut-être
Même la tendresse.
Ces trois fleurs
Brillant dans mon souvenir,
Conservées intacte dans les yeux des
hommes.
Les enfants ont-ils besoin d’images
Dessinées quelque part?
De pétales blancs
Disposés sur un banc
Pour leurs éviter un cauchemar.
Le monde réduit à un seul bois noir
Que l’on ne cesse de voir.
Quelqu'un, ou quelque chose
Mais peu importe qui, ou quoi
En habite ma tête,
Et cause comme si c'était une maison
vide.
Est ce, que l’on doit rêver
De la terre brûlée,
Un monticule de poussière
Au début du siècle,
Ou à la fin des années.
Il n'y a pas longtemps,
Entre la vie et l’art,
Entre la vie et la culture,
Entre la vie et le feu
L’homme était fait de l’étoffe des
rêves.
Nature, ma nature
Quelle détresse S’est sur
Dut à L’homme immature
Provoquant tes blessures,
Comme un hirudiniculteur,
Afin de te sucer ton sang
Dans un énorme bang,
Occasionné par un gang
Pollueur.
Nature déchirée,
Mortellement blessée
Il ne faut pas te retourner,
Sur les pauvres ères
Qui eux sont sincères
Raz de marées
Tsunamis,
Volcans


Par Ange Philippe Mattei (dernière modification le 20/01/2013)



Nouveau commentaire :
Twitter

Veuillez respecter la nétiquette.
Connectez-vous pour communiquer et faire partie du réseau du Podcast Journal! Tous les articles, commentaires, annonces, sujets de forum seront podcastés après une éventuelle modération: nous n'acceptons pas les contenus contraires aux Conditions Générales d'Utilisation, comportant des propos intraduisibles, ayant un aspect militant, incitant à la haine ou à une quelconque discrimination.
L'abonnement aux flux ainsi que l'inscription au Podcast Journal sont gratuits.


Autres articles dans la même rubrique ou dossier:
1 2 3 4 5 » ... 22




Dans nos blogs :

Echo de Voxel, qu'est-ce que c'est quoi, ça ???

Après un an, il est temps de relancer la machine, si possible à un rythme de croisière plus soutenu, et peut-être aussi d'expliquer de quoi...

Législatives koweïtiennes: retour en force de l’opposition dominée par des islamistes

Les élections législatives du 26 novembre 2016 ont été marquées par une forte participation et le retour de l'opposition koweïtienne,...

Un orgasme = un arbre planté

Utiliser internet quotidiennement génère une grande quantité d’émissions de CO2. Grâce à des opérations ponctuelles ou des actions longue...



Le Podcast Journal sur :