Connectez-vous S'inscrire
Le Podcast Journal - podcastjournal.net 

Publicité

Mercredi 30 Juillet 2014
15:08
 


Respectez l'environnement: n’imprimez pas nos pages sur papier, visualisez-les sur l'écran avec fond noir ou blanc (icône imprimante ci-dessous)

DOSSIER - Le métro de Montréal, une grande scène souterraine 3.

PORTRAIT: Rejean Turbide, la voix de la ligne orange

26/04/2012
Lu par 1714 visiteurs web

Chaque jour Rejean Turbide s’adonne à sa passion favorite: chanter les plus grand tubes rock dans les stations de la ligne orange du métro de Montréal, et c’est principalement à la station Square Victoria qu’il préfère laisser libre court à sa voix rauque et ses accords graves.


Rejean Turbide chante dans le métro depuis 5 ans, sa voix rauque et une maitrise parfaite de la guitare sont des atouts qui lui permettent de jouer aisément les plus grands tubes du Rock’n’roll. Photo prise à la station métro Square Victoria. Photo (c) Ali Belhouchet
Rejean Turbide chante dans le métro depuis 5 ans, sa voix rauque et une maitrise parfaite de la guitare sont des atouts qui lui permettent de jouer aisément les plus grands tubes du Rock’n’roll. Photo prise à la station métro Square Victoria. Photo (c) Ali Belhouchet

podcast_metro_3.mp3 Podcast métro 3.mp3  (283.69 Ko)

"Bravo!", "Merci!", "Bonne chance!", autant d’éloges et d’encouragements que reçoit chaque jour Rejean, ce chanteur du métro de Montréal, il sait qu’on ne lui jette pas des fleurs, Rejean chante bien!

Chaque jour il déballe ses affaires dans le couloir du métro, le compositeur-interprète de 30 ans entame sa journée en chant, même quand les couloirs sont vides, cette donne ne change rien pour ce musicien passionné qui "chante pour lui avant tout". A capella, adaptations ou remakes il n’a pas de limites, si ce n’est le temps, il doit s’en tenir à son volume horaire et ne pas le dépasser car il doit céder sa place à ses compères…

Avant de devenir chanteur, Rejean Turbide a cumulé les jobines: plongeur, serveur, déménageur ou journalier d’usine le jeune homme doit subvenir à ses besoins et prévenir les impondérables de la vie… La mort subite de son père et la naissance de sa deuxième fille créent le déclic chez l’artiste sensible, il décide de se consacrer entièrement à la musique et vivre exclusivement de son art: spectacles de bars ici et là, un rôle dans la comédie musicale "Le petit Roy" font partie de ses activités récentes. Depuis 3 mois environ, le chanteur fait un retour accidentel dans le métro de Montréal après 15 ans d’absence, où il passe 4 à 5 heures par jour à chanter un répertoire assez varié mais notamment un registre rock. Il s’amuse à rajouter de nouvelles pièces, mais sa chanson préférée reste "A change is going to come" de Sam Cook.

Des bons souvenirs, Rejean en a tellement qu’il peine à s’en souvenir. "Les beaux moments surpassent à 99% les moins bons, tous les jours quelque chose arrive et me fait sentir bien, me fait réaliser que je suis sur la bonne voie, pour aller où? ça je l’ignore, mais sur la bonne voie". Ceci dit, il garde un souvenir particulier de son ex copine qui l’accompagnait à la flûte traversière il aimait leur alchimie et les longues après-midis qu’ils passaient lézarder ensemble, il garde en tête une anecdote farfelue d’un clochard saugrenu qui a tenté un jour de lui voler un billet de 5 dollars: "je me suis défendu et j’ai utilisé ma voix de ténor pour lui gueuler dessus et ça a marché, depuis, à chaque fois qu’il passe devant moi il me chante: wish you were here…" . Malheureusement pour le clochard, Rejean est ailleurs, il prépare présentement un album qui devrait être prêt d’ici la fin de l’été ainsi qu’un spectacle solo et des représentations musicales.


Par — Nombre de lectures web de cet article (hors podcasts, smartphones et tablettes): 1714 fois — Contenu mis à jour le 23/04/2012




Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Veuillez respecter la nétiquette.
Connectez-vous pour communiquer et faire partie du réseau du Podcast Journal! Tous les articles, commentaires, annonces, sujets de forum seront podcastés après une éventuelle modération: nous n'acceptons pas les contenus contraires aux Conditions Générales d'Utilisation, comportant des propos intraduisibles, ayant un aspect militant, incitant à la haine ou à une quelconque discrimination.
L'abonnement aux flux ainsi que l'inscription au Podcast Journal sont gratuits.


Autres articles dans la même rubrique ou dossier:

L'îlot des Palais - 07/07/2014

1 2 3 4 5 » ... 8













Partager ce site


Publicité


Vous pouvez visualiser nos articles sur fond blanc aussi, sur www.podcastjournal.net




visiteurs différents