Loading
Podcast Journal
Le Podcast Jour


Le Podcast Journal - podcastjournal.net  

Rechercher un article publié :

 
 

Respectez l'environnement: n’imprimez pas nos pages sur papier, visualisez-les sur écran blanc ou noir, partagez-les sur vos réseaux ou envoyez-les par mail! Reproduction autorisée uniquement avec le lien mentionnant la source: www.podcastjournal.net
13/11/2015

Derniers jours pour porter son regard sur les photos de femmes photographes


Dimanche 15 novembre 2015, l’exposition "Genre photographique / photographie de genre" ferme ses portes. Cet évènement sur les berges de Seine est dédié au regard contemporain sur les femmes photographes. Cette initiative complète l’exposition "Qui a peur des femmes photographes" abritée dans les musées d’Orsay et de l’Orangerie jusqu’au 24 janvier 2016.


Une place en plein air pour des photos d'art

Photo courtoisie © Berges de Seine
Photo courtoisie © Berges de Seine

expo_photo_berges_de_seine.mp3 Expo photo berges de Seine.mp3  (1.24 Mo)


Jean-Christophe Choblet, co-commissaire de l’exposition à la mairie de Paris, est un créatif. Lorsqu’il a travaillé sur son projet "La femme sur la place publique", il a joué la carte du genre, plutôt que celle de la différence des sexes. C’est ainsi qu’il a offert un espace d'exposition en plein air, à quatre femmes photographes d’aujourd’hui, issues de tendances différentes, et les a exposées près de la Seine.

Les berges de Seine, est un lieu qui se prête magnifiquement bien, à cet autre regard apporté par ces femmes. Le lieu est relativement neutre, beau et en plein cœur de Paris. Il est animé par une activité régulière et se prête à la détente. La foule est nombreuse à venir s’arrêter devant les œuvres exposées. Le beau temps de ces derniers jours, ayant permis les longues balades, et les visites pour un public large. Un livre de visite est à votre disposition pour que vous y laissiez toutes vos impressions.

Les photos s’exposent dans l’espace public et c’est rare. Elles s’offrent aux passants et les poussent à s'interroger sur le monde. Il n’ y pas de militantisme cependant, ce sont des regards sur des problèmes sociétaux.

Quatre femmes pour un regard sur la société et la vie

Photo courtoisie © Berges de Seine
Photo courtoisie © Berges de Seine
Ces quatre artistes femmes ont une approche complémentaire: la première, Lola Hakimian, reprend les codes de la photographie de l’intime sans forcer les traits; la deuxième Mouna Saboni a une technique qui relève d’une pratique documentaire, proche du photo reportage. En miroir, les deux autres photographes se focalisent plus particulièrement sur les représentations de la femme. Ainsi Nicole Miquel propose d’attirer l’attention sur les oubliées du regard, celles que l’on ne voit plus ou qu’on ne veut pas voir, quand Sajede Sharifi dresse les portraits d’une élite féminine iranienne, exilée en Occident à la recherche d’une liberté d’agir. A elles quatre, elles expriment une certaine idée de la féminité.

L’exposition n’est pas mixte, tout d’abord pour des raisons de place, et aussi pour se concentrer sur quatre regards féminins en particulier. Rappelons qu'il s’agissait de parler de genre et pas de différence.

Un lieu qui va changer de visage

Photo courtoisie © Berges de Seine
Photo courtoisie © Berges de Seine
Il ne vous reste plus que ce week-end pour vous précipiter sur ce lieu magique avant sa fermeture ce dimanche 15 novembre pour une autre vie, puisqu’il sera rendu à la Ville de Paris pour un autre usage.

Qui a peur des femmes photographes?



Par (dernière modification le 13/11/2015)




Nouveau commentaire :
Twitter

Veuillez respecter la nétiquette.
Connectez-vous pour communiquer et faire partie du réseau du Podcast Journal! Tous les articles, commentaires, annonces, sujets de forum seront podcastés après une éventuelle modération: nous n'acceptons pas les contenus contraires aux Conditions Générales d'Utilisation, comportant des propos intraduisibles, ayant un aspect militant, incitant à la haine ou à une quelconque discrimination.
L'abonnement aux flux ainsi que l'inscription au Podcast Journal sont gratuits.


Autres articles dans la même rubrique ou dossier:

Angers Likes Metal - 05/11/2016

1 2 3 4 5 » ... 71




Dans nos blogs :

Un orgasme = un arbre planté

Utiliser internet quotidiennement génère une grande quantité d’émissions de CO2. Grâce à des opérations ponctuelles ou des actions longue...

20 ans après, les pesticides sont toujours en moi [Interview]

Après la découverte du virus de l’hépatite C, Marie* apprend que son corps est également perturbé par de nombreuses toxines chimiques. Mais...

L’Amérique post-Trump [Revue de presse]

Trois semaines après l’élection de Donald Trump à la présidentielle américaine, le monde entier s’étonne encore de ce résultat inattendu....



Le Podcast Journal sur :