Loading
Podcast Journal
Le Podcast Jour


Le Podcast Journal - podcastjournal.net  

Rechercher un article publié :

 
 

Respectez l'environnement: n’imprimez pas nos pages sur papier, visualisez-les sur écran blanc ou noir, partagez-les sur vos réseaux ou envoyez-les par mail! Reproduction autorisée uniquement avec le lien mentionnant la source: www.podcastjournal.net
J.N.B.L.
13/06/2015

Deux ans après les révélations d’Edward Snowden

Communication de notre partenaire


Les gouvernements doivent accepter qu’ils ont perdu le débat sur la légitimité de la surveillance de masse et réformer le mode de supervision de la collecte de renseignements, écrivent Amnesty International et Privacy International dans une synthèse rendue publique vendredi 5 juin, deux ans après qu’Edward Snowden a braqué les projecteurs sur le réseau international d’espionnage des services secrets américains et britanniques.


2_ans_apres_revelations_snowden.mp3 2 ans apres revelations Snowden  (267.96 Ko)


"Les rapports de force commencent à changer. Chaque fois que la justice nous donne raison, que la législation est modifiée, nous démontrons que les faits sont plus convaincants que la peur", a déclaré Edward Snowden dans un article.

Le 5 juin 2013, le lanceur d’alerte Edward Snowden révélait la première preuve flagrante de l’existence de programmes mondiaux de surveillance de masse. Depuis cela, nous avons appris que l’Agence nationale de sécurité américaine (NSA) et son équivalent britannique, le Quartier général des communications du gouvernement (GCHQ) surveillaient les activités en ligne et les communications téléphoniques de millions de personnes dans le monde. Deux ans après les révélations d’Edward Snowden, nous souhaitons faire le point sur ce qui a changé grâce aux documents qu’il a divulgués.

La synthèse, intitulée "Deux ans après Snowden: protéger les droits humains à l’ère de la surveillance de masse", indique que les gouvernements cherchent à maintenir et étendre la surveillance de masse, bien que cette pratique soit désormais condamnée par les tribunaux, les parlements et les organes de suivi des traités. La publication de ce document fait suite à l’adoption de l’USA Freedom Act par le Congrès des États-Unis cette semaine, exemple unique et limité de réduction législative des pouvoirs de surveillance depuis le début des révélations d’Edward Snowden.




Par J.N.B.L. (dernière modification le 12/06/2015)




Nouveau commentaire :
Twitter

Veuillez respecter la nétiquette.
Connectez-vous pour communiquer et faire partie du réseau du Podcast Journal! Tous les articles, commentaires, annonces, sujets de forum seront podcastés après une éventuelle modération: nous n'acceptons pas les contenus contraires aux Conditions Générales d'Utilisation, comportant des propos intraduisibles, ayant un aspect militant, incitant à la haine ou à une quelconque discrimination.
L'abonnement aux flux ainsi que l'inscription au Podcast Journal sont gratuits.


Autres articles dans la même rubrique ou dossier:

Guerres hors la loi - 14/11/2016

1 2 3 4 5 » ... 55




Dans nos blogs :

Dix jours pour défendre les Droits de l'Homme

Du 2 au 11 décembre 2016, Amnesty International France organise "10 jours pour signer", l'événement annuel de mobilisation en faveur de...

Echo de Voxel, qu'est-ce que c'est quoi, ça ???

Après un an, il est temps de relancer la machine, si possible à un rythme de croisière plus soutenu, et peut-être aussi d'expliquer de quoi...

Législatives koweïtiennes: retour en force de l’opposition dominée par des islamistes

Les élections législatives du 26 novembre 2016 ont été marquées par une forte participation et le retour de l'opposition koweïtienne,...



Le Podcast Journal sur :