Loading
Podcast Journal
Le Podcast Jour


Le Podcast Journal - podcastjournal.net  

Rechercher un article publié :

 
 
Respectez l'environnement: n’imprimez pas nos pages sur papier, visualisez-les sur écran blanc ou noir, partagez-les sur vos réseaux ou envoyez-les par mail! Reproduction autorisée uniquement avec le lien mentionnant la source: www.podcastjournal.net

C.V.

Élargissement de l'Union européenne: éloge pour la Croatie, la Serbie réclame un traitement juste


Les députés de la commission des Affaires étrangères ont salué jeudi les efforts de la présidence hongroise en vue de clôturer les négociations d'élargissement avec la Croatie d'ici la fin du mois de juin, ainsi que l'arrestation par la Serbie de Ratko Mladic. Ils ont toutefois averti lors d'un débat sur l'élargissement de l'Union européenne que le chemin à parcourir pour la Serbie "serait encore long".


elargissementcroatie.mp3 elargissementcroatie.mp3  (1.65 Mo)


"Les conditions imposées à la Croatie pour être candidate sont maintenant suffisamment respectées", a déclaré le ministre hongrois des Affaires étrangères, János Martonyi, et d'ajouter que "'suffisant signifie suffisant'. Quatre chapitres doivent encore être clôturés mais il nous reste deux semaines. Nous restons optimistes et pensons que ces chapitres seront clôturés d'ici le 30 juin à minuit. C'est tout à fait possible".

M. Martonyi s'est dit également satisfait des progrès accomplis dans les négociations avec l'Islande (avec qui quatre chapitres pourraient être ouverts le 27 juin), le Monténégro (qui a obtenu le statut de candidat durant la présidence hongroise et avec qui de réelles négociations "pourraient débuter d'ici la fin de l'année"), et la Serbie.

Le rapporteur sur la Croatie, Hannes Swoboda (S&D, AT), a promis de mener, au Parlement, "une évaluation globale et rapide" des progrès de la Croatie dès la clôture des négociations. Il a également souligné la nécessité d'encourager les forces démocratiques serbes en leur donnant un signal européen fort en faveur de l'élargissement.

De nombreux députés, dont Eduard Kukan (PPE, SK), Richard Howitt (S&D, UK), Ivo Vajgl (ADLE, SL), et Charles Tannock (ECR, UK), ont salué les efforts de la présidence hongroise et l'arrestation de l'ancien chef militaire de la République serbe de Bosnie, Ratko Mladic, en Serbie. Ils ont toutefois rappelé qu'un autre dirigeant serbe accusé de crimes de guerre, Goran Hadžić, était toujours en fuite. Franziska Brantner (Verts/ALE, DE) s'est dite inquiète de voir que, seulement un jour après avoir reçu le feu vert de Bruxelles, la Croatie a été témoin de violences perpétrées par des individus essayant de boycotter une parade de la Gay Pride.

Serbie: soyez fermes mais justes

"Pour nous, l'arrestation de Ratko Mladic était une obligation morale, et nous y sommes parvenus. Nous devons maintenant trouver Goran Hadžić et le faire comparaître devant la justice", a déclaré le vice-Premier ministre serbe Božidar Ðelié. "Nous remplirons notre tâche afin de progresser dans le processus d'adhésion à l'Union. À tous ceux qui ont déclaré qu'ils seraient fermes à l'égard de la Serbie, je réponds: oui, soyez fermes, mais soyez justes. En dressant de nouveaux obstacles dans le processus d'adhésion, vous ne ferez que décourager les Serbes", a-t-il ajouté, demandant à l'Union européenne "d'appliquer au cas du Kosovo les mêmes normes internationales" et de poursuivre en justice les personnes accusées de trafic d'organes et de prélèvements d'organes de citoyens serbes au Kosovo.

En vue des futures négociations, M. Ðelié a décrit aux députés un plan d'action du gouvernement serbe en 96 points, "en vue d'atteindre un objectif clair, que, sur la base des ses mérites, la Serbie soit capable d'obtenir le statut de candidat et même l'ouverture des négociations au printemps prochain".

M. Kukan, qui a pris la parole en tant que président de la délégation du Parlement pour les Balkans occidentaux, a salué ces "bonnes paroles" mais a ajouté que les hommes politiques serbes risquaient de donner trop d'importance à l'impact de l'arrestation de M. Mladic. "Ne donnez pas trop d'espoir aux Serbes, parce que l'adhésion à l'Union européenne prendra encore longtemps", a-t-il déclaré.

M. Martonyi s'est montré plus optimiste. "Les choses changent en Serbie. Il n'y a pas que l'arrestation du général Mladic - je ressens également une atmosphère plus pro-européenne au sein de l'élite politique, des médias et de l'opinion publique. Certains progrès techniques ont également été réalisés en ce qui concerne le dialogue entre Belgrade et Pristina, tels que la reconnaissances des droits des citoyens, l'approvisionnement en électricité et l'accès aux télécommunications. Nous espérons que ce statut de candidat et la date d'ouverture des négociations seront fixés rapidement", a-t-il conclu.

25/06/2011




Autres articles dans la même rubrique ou dossier:
1 2 3 4 5 » ... 112





Dans nos blogs :

Le parcours inverse d'un steak

L'association de défense des animaux PETA révèle dans une nouvelle vidéo, la transformation "de l'élevage à l'assiette", montrant comment...

Abécédaire animal en vidéo - R

La série du Podcast Journal Animal présente les animaux à travers des vidéos. Avec la lettre R: renard, requin, rhinocéros... Renard roux...

La ville des chiens schtroumpfés

L'histoire des petits hommes de Peyo est imaginaire, tandis que celle des animaux devenus bleus est bel et bien moche et tristement réelle!...



Le Podcast Journal sur :