Loading
Podcast Journal
Le Podcast Jour


Le Podcast Journal - podcastjournal.net  

Rechercher un article publié :

 
 
Respectez l'environnement: n’imprimez pas nos pages sur papier, visualisez-les sur écran blanc ou noir, partagez-les sur vos réseaux ou envoyez-les par mail! Reproduction autorisée uniquement avec le lien mentionnant la source: www.podcastjournal.net
Christian Colombeau
15/04/2009

ET DIEU CREA LES FOLLES


EST IL FACILE DE FAIRE RIRE DES TRAVERS DES AUTRES ?


Une comédie au goût de dragée au poivre

ET DIEU CREA LES FOLLES
Quand les gays investissent le Théâtre Segurane et font rire à leurs dépends de leurs mésaventures.

Imaginez un peu : Heidi la nunuche à couettes et Fred la fliquette sont deux femmes qui préfèrent les femmes...
Romuald le gynéco et zizi le travelo sont deux hommes qui préfèrent les hommes....
Nos quatre folles, nouvelles voisines de palier, décident de faire un bébé.
Dormez tranquilles bonnes gens, la morale reste sauve, et le monde redevient à l’endroit à l’issue de la soirée, nos quatre héros réintégrant ainsi la normalité.
Un face à face explosif, un corps à corps endiablé, comme nous le promet l’alléchante publicité ?
Disons plutôt qu’entre rebondissements et quiproquos téléphonés voici une comédie qui séduira les plus atrabilaires mais laissera à certain un goût de dragée au poivre à d’autres.
Corinne Natali n’y va pas par quatre chemins, accumule les clichés les plus éculés, et, à coups d’injures entendues à tous les carrefours de la planète, mais aussi quelques bonnes répliques bien placées, quelques gags visuels bienvenus, réussit ce joli tour de force de nous faire sourire, beaucoup , rire, souvent, mais d’un rire gras, au ras des pâquerettes. Foin de spiritualité ici, du boulevard de grand-papa, un Au Théâtre Ce Soir antidiluvien dans sa modernité.
Benoit Tessier qui joue aussi le rôle du gynéco fait une sympathique mise en espace de la pièce de Corinne Natali.
L’exigüité de la scène de Segurane limitant forcément son travail. On aimerait bien revoir tout cela sur un vrai plateau. Nul doute que tous y gagneraient.
L’auteur se taille la part du lion et campe un flic crédible dans sa fausse robustesse, son secret à la clef étant prévisible dès le début de la soirée. L’émouvante scène finale rachètera dès lors bien des choses.
Sa partenaire Isabelle Algier, dans le genre gourdasse patentée s’en sort très bien aussi. Un couple fort plausible.
Didier Oliviero en travesti/voyante charge un peu son jeu, son personnage restant alors une simple caricature là où on aimerait un peu plus de spiritualité, de finesse. Minime réserve.
Chacun trouvera donc midi à sa porte dans ce spectacle au succès assuré puisqu’on va le retrouver au Festival d’Avignon cet été.

Et Dieu créa les Folles
de et par Corinne Natali
AU THÉÂTRE SEGURANE DE NICE


Par Christian Colombeau (dernière modification le 15/04/2009)





1.Posté par cherdo le 26/04/2009 15:17 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

bonjour je suis venue a votre spetacle j'ai beaucoup aimer et je voulait savoir si vous pouver me...  

Nouveau commentaire :

Veuillez respecter la nétiquette.
Nous n'acceptons pas les contenus contraires aux Conditions Générales d'Utilisation, comportant des propos intraduisibles, ayant un aspect militant, incitant à la haine ou à une quelconque discrimination.

Autres articles dans la même rubrique ou dossier:

Innsbruck en musique - 19/08/2017

On est stupéfié! - 17/08/2017

Remise en émotion - 07/08/2017

1 2 3 4 5 » ... 76





Dans nos blogs :

Abécédaire animal en vidéo - R

La série du Podcast Journal Animal présente les animaux à travers des vidéos. Avec la lettre R: ragondin, raie, raton laveur... Ragondin...



Le Podcast Journal sur :