Loading
Podcast Journal
Le Podcast Jour


Le Podcast Journal - podcastjournal.net  

Rechercher un article publié :

 
 

Respectez l'environnement: n’imprimez pas nos pages sur papier, visualisez-les sur écran blanc ou noir, partagez-les sur vos réseaux ou envoyez-les par mail! Reproduction autorisée uniquement avec le lien mentionnant la source: www.podcastjournal.net
I.B.
24/11/2014

Ebola, quarantaine et comportements humains


Une recherche* de la City University London et de la Toulouse School of Economics montre que des règles trop strictes de mise en quarantaine pour contenir le virus Ebola pourraient encourager les potentiels malades à ne pas se manifester même lorsqu’ils pensent avoir été exposés au virus.


Des mesures très strictes de quarantaine peuvent encourager les individus à se comporter d'une façon moins coopérative dans la lutte contre le virus Ebola

Le virus Ebola agrandi 25.000 fois. Photo (c) NIAID
Le virus Ebola agrandi 25.000 fois. Photo (c) NIAID
En outre, le risque qu'ils puissent échapper à l'épicentre de l'épidémie augmente lorsque des mesures de quarantaine strictes sont mises en place.

Les décideurs politiques devraient considérer ce risque lors de la mise en place des mesures pour contenir le virus Ebola et tenir compte des potentielles réactions comportementales des individus qui peuvent choisir de partir ailleurs en réponse aux politiques et selon la différence des taux d’incidence de la maladie dans les différentes zones.

Le professeur Mesnard explique: "Notre recherche montre que les mesures de quarantaine très strictes peuvent encourager les gens à se comporter d'une façon moins coopérative dans la lutte contre la maladie. Ils sont en effet moins susceptibles de dire à leurs amis, aux membres de leur famille ou aux fonctionnaires de la santé publique, s’ils ont été potentiellement exposés au virus Ebola, de peur d'être mis en quarantaine dans un des grands centres qui sont en cours de développement en Afrique de l'Ouest en ce moment. Malheureusement, en raison de la nature du virus Ebola et le taux élevé de mortalité associé à la maladie, imposer aux individus la quarantaine peut être perçu comme une expédition dans "les camps de la mort", ce qui peut les inciter à quitter la région et, par conséquent, contribuer à la propagation de la maladie".

* L'étude du Dr. Alice Mesnard de la City University London et du professeur Paul Seabright de la Toulouse School of Economics, "Escaping infectious diseases through migration? Quarantine measures under incomplete information about infection risk", a été publiée dans le Journal of Public Economics.

Un exemple de quarantaine



Par I.B. (dernière modification le 23/11/2014)




Nouveau commentaire :
Twitter

Veuillez respecter la nétiquette.
Connectez-vous pour communiquer et faire partie du réseau du Podcast Journal! Tous les articles, commentaires, annonces, sujets de forum seront podcastés après une éventuelle modération: nous n'acceptons pas les contenus contraires aux Conditions Générales d'Utilisation, comportant des propos intraduisibles, ayant un aspect militant, incitant à la haine ou à une quelconque discrimination.
L'abonnement aux flux ainsi que l'inscription au Podcast Journal sont gratuits.


Autres articles dans la même rubrique ou dossier:

Le pied - 02/07/2016

La vitamine D - 17/05/2016

1 2 3 4 5 » ... 13




Dans nos blogs :

Législatives koweïtiennes: retour en force de l’opposition dominée par des islamistes

Les élections législatives du 26 novembre 2016 ont été marquées par une forte participation et le retour de l'opposition koweïtienne,...

Un orgasme = un arbre planté

Utiliser internet quotidiennement génère une grande quantité d’émissions de CO2. Grâce à des opérations ponctuelles ou des actions longue...

20 ans après, les pesticides sont toujours en moi [Interview]

Après la découverte du virus de l’hépatite C, Marie* apprend que son corps est également perturbé par de nombreuses toxines chimiques. Mais...



Le Podcast Journal sur :