Loading
Podcast Journal
Le Podcast Jour


Le Podcast Journal - podcastjournal.net  

Rechercher un article publié :

 
 
Respectez l'environnement: n’imprimez pas nos pages sur papier, visualisez-les sur écran blanc ou noir, partagez-les sur vos réseaux ou envoyez-les par mail! Reproduction autorisée uniquement avec le lien mentionnant la source: www.podcastjournal.net

Écoutez un regard décalé: Le Nouvel Observateur, 50 ans de passions


A la lecture du livre de Jacqueline Remy, "Le Nouvel Observateur, 50 ans de passions", je sais désormais pourquoi je n’ai jamais aimé lire le Nouvel Obs. Pourquoi je ne me suis jamais sentie à l’aise à la lecture de ses articles. Pour les 50 ans de ce légendaire newsmagazine, Jacqueline Remy nous offre l’histoire à lire comme un roman, du Nouvel Observateur.


nouvel_obs_50_ans.mp3 Nouvel Obs 50 ans.mp3  (356.9 Ko)

L’histoire du Nouvel Obs a été faite par ces hommes héritiers intellectuels de la Seconde Guerre mondiale. Par ceux-là même qui se croient dépositaires de la juste pensée. Par ces intellectuels qui à l’époque ne pouvaient être que de gauche, par cette intelligentsia qui se croyait si intelligente, si supérieure, si capable d’expliquer le chemin à suivre tout en se souciant si peu de son lectorat. Un magazine entre soi.
L’histoire du Nouvel Obs est passionnante car elle traverse son demi-siècle, sur fond de combats politiques, idéologiques et intellectuels. De rencontres avec de beaux esprits contrariées par de grandes mais aussi petites ambitions sous fond de rivalités et autres mesquineries. Car entrer ainsi dans le quotidien d’un média et de celui-ci en particulier, c’est se colleter à une réalité qui rejette tous rêves et tous fantasmes. Surtout cet hebdomadaire est un témoin de son temps et c'est en cela que cette histoire est passionnante. La liste serait trop longue à établir pour rappeler tous les épisodes importants. Mais le Nouvel Observateur n'a pas seulement été témoin de son époque, il a aussi parfois fait l'histoire ou du moins en a été un des acteurs principaux.

Deux hommes font l'histoire du journal: Daniel et Perdriel. La plume contre l'argent. On connaissait d'avance la fin de l'histoire, puisque l'histoire du journal justement est celle d'hommes de leur époque. Des premiers émois, des premières ambitions qui se sont vite confrontés à la réalité de l'époque qui nous le savons ne fait plus rêver depuis longtemps. Toutes ces séries de compromis, de compromissions, c'est désillusionnant mais passionnant en même temps puisque c'est l'histoire des hommes qui défilent ainsi pages par pages.

Au Nouvel Observateur, tout le gratin du journalisme parisien des 30 dernières années défilent, après avoir accueilli les intellectuels germanopratins des années 60 et 70, philosophes et historiens en majorité. La galerie de portraits est séduisante même si trop courte, mais il est vrai que ce ne sont pas seulement eux qui ont fait l'histoire du magazine.

A la lecture du parcours de ce journal, on se demande comment Perdriel a réussit à le tenir à flot autant de temps et lui qui avait juré qu'il ne vendrait jamais son hebdomadaire le fait. Mais difficile de le lui reprocher,la bataille fut héroïque. En novembre, le magazine fêtera ses 50 ans avec il faut l'espérer ses pères fondateurs.
Jacqueline Remy relève le défi de présenter l'histoire du Nouvel Obs d'un ton assez neutre tout en sachant rester intéressante et même de temps en temps relever un point deci delà particulièrement ironique. L'exercice n'était pas aisé.



Le Nouvel Observateur, 50 ans de passions.
Jacqueline Remy, Pygmalion.
348 pages

04/06/2014








Dans nos blogs :

Le calvaire des ânes tués pour fabriquer une gélatine

Une nouvelle enquête révèle les dessous du commerce chinois des peaux d'ânes, qui sont bouillies pour produire un "médicament...

Découverte d’une nouvelle espèce d’orang-outan en Indonésie

Pour la première fois depuis 1929, une nouvelle espèce de grands singes a été découverte dans la région de Batang Toru au nord de l’île de...

Une scène de crime pour dénoncer le massacre

Le 1er novembre 2017 une scène de crime géante a attendu les passants à Paris, près du centre Georges Pompidou. A l'initiative de Vegan...



Le Podcast Journal sur :