Loading
Podcast Journal
Le Podcast Jour


Le Podcast Journal - podcastjournal.net  

Rechercher un article publié :

 
 

Respectez l'environnement: n’imprimez pas nos pages sur papier, visualisez-les sur écran blanc ou noir, partagez-les sur vos réseaux ou envoyez-les par mail! Reproduction autorisée uniquement avec le lien mentionnant la source: www.podcastjournal.net
08/04/2011

Edito : Ecoutez un regard décalé


Aujourd'hui mais aussi depuis plusieurs jours, les Roms sont à l'honneur. En effet, la journée du 8 avril leur est dédié. De son côté, la Commission européenne, Il y a quelques jours, a sorti une nouvelle feuille de route les concernant et faut-il le rappeler, la Hongrie qui préside l'Union européenne et où vit une des plus grandes communautés rom en a fait une de ses priorités où figure l’élaboration d’une stratégie et d’un plan d’action concernant l’intégration des minorités européennes et en particulier les Roms.


Edito : Ecoutez un regard décalé
Espérons que tout cela ne tienne pas du voeu pieux et que les choses puissent enfin bouger pour les Roms.
Aux manettes, la Luxembourgeoise Viviane Reding, la commissaire aux droits fondamentaux et le Hongrois Laszlor Andor, commissaire à l'emploi. Cela tombe plutôt bien, ce dernier connait certainement mieux que Viviane Reding le sujet qui a peut-être une vue plus théorique. Sujet sensible s'il y en est, l'Europe comptant 10 à 12 millions de Roms, difficile semble-t-il d'être plus précis certains refusant de se définir Rom lors des recensements. Pour la première fois, la Commission européenne demande des comptes aux pays membres bénéficiaires de fonds structuraux à l'intention des minorités et plus particulièrement des Roms. Ainsi, sur une enveloppe de 9,6 milliards d'euros du Fonds Social Européen, à peine 172 millions auraient été dédiés à des programmes en leur faveur. Manifestement très peu utilisés ces fonds n'ont pas été non plus contrôlés. Aussi Viviane Reding qui s'était déjà intéressée au sort des Roms l'été dernier lorsque la France a expulsé certains d'entre eux vers leur pays d'origine, a décidé de demander aux Etats membres et principalement à la Hongrie, la Bulgarie, la Roumanie et la Slovaquie, pays dans lesquels vivent une majorité de Roms, de s'engager dans de vraies stratégies nationales d'intégration, avec des objectifs quantifiables et vérifiables, en matière d'accès à l'éducation, au travail, aux soins de santé et au logement, l'éducation des enfants restant la priorité majeure. En effet, il faut savoir qu'à peine 42% des enfants Roms arrivent au bout de l'enseignement primaire alors que les autres enfants européens dépassent les 95%.

De son côté, le Commissaire chargé de l'emploi, Laszlo Andor a déclaré que l'exclusion des Roms dans l'Europe du XXIe siècle était inacceptable et que "les Etats membres ne pourront tout simplement pas atteindre les objectifs de taux d'emplois fixés par la stratégie européenne sans progrès décisif dans l'intégration des Roms". L'argument est irréfutable, l'Europe a besoin de main d'oeuvre et aider les Roms, c'est atteindre les objectifs de taux d'emploi. Pour les Etats réticents à apporter leur aide aux Roms, voilà un argument qui devrait les faire changer d'avis ! Et pourquoi pas ? Tous les arguments sont bons pour faire bouger des pays qui pour l'heure ne peuvent afficher de résultats probants sur cette question. En tant que Hongrois, Laszlor Andor connait bien le problème. C'est d'ailleurs une autre Hongroise, la député européenne Lívia Járóka, d'origine rom qui est à l'origine de la feuille de route. Depuis 2004, elle siège au Parlement européen et est membre du Fidesz, le parti du Premier ministre Orban, actuellement au pouvoir.

L'actualité encore une fois réserve parfois de cruelle coïncidence. Ainsi au moment où l'Union européenne s'intéresse aux Roms, la Hongrie juge quatre homme accusés d'avoir assassinés des Tziganes dont un enfant, juste par aversion. A travers ce procès on voit à quoi s'attaque Bruxelles. A une aversion profonde ressentie par certains contre la communauté rom et il est évident que ce n'est pas seulement un meilleur contrôle des finances publiques qui changera la situation. Le problème est beaucoup plus grave et profond et ne se résoudra que sur le long terme. En attendant, si les Etats mettent en place cette nouvelle feuille de route aux objectifs simples, un premier pas aura été fait. En améliorant tout d'abord la santé de cette population qui aujourd'hui a une espérance de vie de 10 ans inférieure à la moyenne européenne, avec un taux de mortalité enfantine six fois supérieur puis en faisant en sorte que l'écart en matière d'emploi se réduise grâce à l'éducation et que les enfants roms terminent au minimum l'école primaire.

editopodcastjournal080411.mp3 edito_podcastjournal_080411.mp3  (3.98 Mo)




Par (dernière modification le 08/04/2011)




Nouveau commentaire :
Twitter

Veuillez respecter la nétiquette.
Connectez-vous pour communiquer et faire partie du réseau du Podcast Journal! Tous les articles, commentaires, annonces, sujets de forum seront podcastés après une éventuelle modération: nous n'acceptons pas les contenus contraires aux Conditions Générales d'Utilisation, comportant des propos intraduisibles, ayant un aspect militant, incitant à la haine ou à une quelconque discrimination.
L'abonnement aux flux ainsi que l'inscription au Podcast Journal sont gratuits.


Autres articles dans la même rubrique ou dossier:
1 2 3 4 5 » ... 11




Dans nos blogs :

Législatives koweïtiennes: retour en force de l’opposition dominée par des islamistes

Les élections législatives du 26 novembre 2016 ont été marquées par une forte participation et le retour de l'opposition koweïtienne,...

Un orgasme = un arbre planté

Utiliser internet quotidiennement génère une grande quantité d’émissions de CO2. Grâce à des opérations ponctuelles ou des actions longue...

20 ans après, les pesticides sont toujours en moi [Interview]

Après la découverte du virus de l’hépatite C, Marie* apprend que son corps est également perturbé par de nombreuses toxines chimiques. Mais...



Le Podcast Journal sur :