Loading
Podcast Journal
Le Podcast Jour


Le Podcast Journal - podcastjournal.net  

Rechercher un article publié :

 
 

Respectez l'environnement: n’imprimez pas nos pages sur papier, visualisez-les sur écran blanc ou noir, partagez-les sur vos réseaux ou envoyez-les par mail! Reproduction autorisée uniquement avec le lien mentionnant la source: www.podcastjournal.net
12/07/2011

Edito : Ecoutez un regard décalé


Les récents accords qui viennent d'être conclus entre la Serbie et le Kosovo sous l'égide de Bruxelles tiennent autant du mariage forcé que de raison. Mais ils sont historiques puisque les premiers, et ce succès, la région le doit à l'Union européenne.


Edito : Ecoutez un regard décalé

editopodcastjournal120711_1.mp3 editopodcastjournal120711.mp3  (2.84 Mo)


Pourtant, la Serbie refuse toujours de reconnaître le Kosovo comme Etat indépendant depuis 2008. Partant de ce postulat aucune négociation n'est possible, c'est du moins l'avis de Borislav Stefanović, chef de la délégation serbe et pourtant... La situation est plus facile pour la représentante du Kosovo, Edita Tahiri qui y a tout a gagné et qui le sait. La conciliation et la patience sont ces deux maîtres mots. Pour la Serbie, c'est évidemment tout le contraire, elle a tout à y perdre ou presque du moins le croit-elle. D'où l'importance de l'enjeu européen qui seul justifie l'éventuelle bonne volonté serbe. La Haute Représentante de l'Union européenne Catherine Ashton mise beaucoup sur cette réconciliation contre nature. Elle veut y croire et a dans sa manche un argument que l'on sait de poids : Belgrade espère obtenir le statut de candidat à l'adhésion à l'Union européenne en décembre. Intelligemment, la Haute Représentante de l'Union travaille sur des dossiers techniques (mobilité des populations, accès aux registres d’état civil et reconnaissance des diplômes universitaires) plus faciles à traiter que ceux directement politiques. Cela rappelle les premiers temps de la construction européenne et le rapprochement franco-allemand au lendemain de la Seconde Guerre mondiale.
Mais si le Kosovo a le temps, l'Union ne l'a pas. Car le sentiment anti-européen progresse aussi en Serbie comme chez son voisin croate. Dans le cadre des relations entre l'Union européenne et la Serbie, l'arrestation en mai dernier du général serbe Radko Mladic a été un bon point même si ce dernier joue les divas à la Haye au moment même où les Bosniaques commémorent le 16e anniversaire du massacre de Srebrenica, cérémonie où aucun représentant du gouvernement serbe n'était d'ailleurs présent. Et si les accords qui viennent d'être signés n'étaient pas une condition sine qua non aux yeux de l'Union pour accepter la candidature serbe, ceux-ci représentent néanmoins un bon point.
Malgré tout le poids du passé qui jouent sur l'épineuse pacification de la région, il semble pourtant que les difficultés soient aujourd'hui plus actuelles que passées. Ainsi, la crise financière grecque pourrait menacer la stabilité économique de la région et justifier un sentiment de rejet de l'Union européenne. Bruxelles doit donc rester vigilante. Depuis la chut du mur de Berlin, la Grèce est devenue le moteur économique de la péninsule. Nombre de banques et d'entreprises y ont implantées des succursales et ses problèmes pourraient s'étendre à la région. L'Union ne l'ignore pas, d'où l'énergie en partie déployée par Catherine Ashton. Le partenariat oriental, bébé polonais, dont un sommet est prévu en septembre dans le cadre de la présidence européenne doit saisir l'occasion de prouver qu'il n'est pas qu'une coquille vide et qu'il a les moyens de ses ambitions. Surtout la Pologne doit porter son regard non seulement sur ses voisins ukrainien et biélorusse mais aussi jusque sur les Balkans.


Par (dernière modification le 12/07/2011)




Nouveau commentaire :
Twitter

Veuillez respecter la nétiquette.
Connectez-vous pour communiquer et faire partie du réseau du Podcast Journal! Tous les articles, commentaires, annonces, sujets de forum seront podcastés après une éventuelle modération: nous n'acceptons pas les contenus contraires aux Conditions Générales d'Utilisation, comportant des propos intraduisibles, ayant un aspect militant, incitant à la haine ou à une quelconque discrimination.
L'abonnement aux flux ainsi que l'inscription au Podcast Journal sont gratuits.


Autres articles dans la même rubrique ou dossier:
1 2 3 4 5 » ... 11




Dans nos blogs :

Dix jours pour défendre les Droits de l'Homme

Du 2 au 11 décembre 2016, Amnesty International France organise "10 jours pour signer", l'événement annuel de mobilisation en faveur de...

Echo de Voxel, qu'est-ce que c'est quoi, ça ???

Après un an, il est temps de relancer la machine, si possible à un rythme de croisière plus soutenu, et peut-être aussi d'expliquer de quoi...

Législatives koweïtiennes: retour en force de l’opposition dominée par des islamistes

Les élections législatives du 26 novembre 2016 ont été marquées par une forte participation et le retour de l'opposition koweïtienne,...



Le Podcast Journal sur :