Loading
Podcast Journal
Le Podcast Jour


Le Podcast Journal - podcastjournal.net  

Rechercher un article publié :

 
 

Respectez l'environnement: n’imprimez pas nos pages sur papier, visualisez-les sur écran blanc ou noir, partagez-les sur vos réseaux ou envoyez-les par mail! Reproduction autorisée uniquement avec le lien mentionnant la source: www.podcastjournal.net
Momoka Takeuchi
09/04/2010

F1 : enfin Vettel !


Doublé Red Bull à Sepang : Vettel et Webber concrétisent enfin


Sans problèmes méchaniques Vettel est enfin libre de faire parler son talent !

Après deux victoires compromises par des problèmes techniques lors des deux Grand Prix précédents, Sebastian Vettel est enfin récompensé : non seulement cette fois-ci sa Red Bull Renault a tenu, lui permettant de remporter ce Grand Prix de Malaisie 2010, mais c'est un splendide doublé qui récompense la persévérance de l'écurie autrichienne, Mark Webber ayant suivi son équipier comme son ombre et jusque sur le podium !

Seul Nico Rosberg et sa Mercedes a pu suivre, à distance, le duo. En finissant sur la troisième marche du podium, il confirme - outre qu'il n' y a désormais rarement qu'un pilote allemand sur un podium ! - sa belle régularité au volant de la machine allemande, tout en prenant l'ascendant sur son prestigieux équipier, Michael Schumacher (contraint à l'abandon à Sepang).

La désillusion est du côté de chez Ferrari : la Scuderia a en effet complètement loupé cette épreuve, accumulant erreurs stratégiques et fautes. Un qualification catastrophique pour avoir voulu jouer avec la météo a été le début d'une descente aux enfers pour la fameuse écurie italienne.
En course, Massa a pu remonter de sa minable (pour une Ferrari s'entend !) place de départ, mais comme assez souvent il s'est montré à la limite d'un pilotage qui semble un peu trop nerveux, vu de l'extérieur. Quand à Alonso, il s'est montré efficace lors de sa remontée de sa pas plus glorieuse ligne de départ, mais buttant sur Jenson Button (GB) Mac Laren Mercedes, il a compromis ses chances d'amener une F10 en difficulté en voulant passer l'Anglais au pilotage tout en finesse : sa mécanique n'ayant guère apprécié alors que des problèmes de transmission la perturbait, l'Espagnol a été contraint à l'abandon à deux tours du drapeau à damiers.

Robert Kubica et sa Renault, sont à mettre sur le même plan que Nico Rosberg : le Polonais finit cette fois à une très belle quatrième place, se montrant, avec le jeune Allemand, le plus efficace et constant outsider de ce début de saison.

De tous les "favoris" rétrogradés lors des essais qualificatifs, c'est Lewis Hamilton qui s'en tire le mieux, après une course incisive et très propre lors de laquelle il s'est imposé lors de beaux dépassements.

Parmi les très beaux dépassements, il faudra retenir le superbe extérieur du plus jeune pilote du plateau, Jaime Alguersuari, sur Jenson Button lors d'une enfilade à 240 km/h ! Le jeune Espagnol de chez Toro Rosso, dont on se demandait si son portefeuille (et celui de son père) n'était sa principale qualité, a démontré un beau potentiel... et qu'il apprend vite ! Tant mieux, bravo et vive le sport.

Parmi les jeunes talents, Adrian Sutil - après une magnifique qualification - confirme tout le bien qu'on pense de lui en amenant sa Force India Ferrari à la cinquième place (alors que son équipier tout aussi méritant, Vitantonio Liuzzi, était contraint à l'abandon).
De même Vitali Petrov (Renault), et dans une moindre mesure (mais le matériel n'est pas comparable) Karun Chandhok (Hispania Cosworth) et Lucas Di Grassi (Virgin Cosworth) se sont fait positivement remarquer : le Russe par de belles prestations dans les dix premiers avant un problème technique sur sa Renault, et l'Indien et le Brésilien en finissant la course, même si c'est aux quinzième et quatorzième places. N'oublions pas que pour ces trois pilotes, ce n'est jamais que le troisième Grand Prix de leur vie !

A noter enfin que la septième place de Felipe Massa lui permet de prendre la tête du classement provisoire du Championnat du Monde Pilotes : avec 39 points, il devance Alonso, lequel est deuxième dans ce classement, ex-aequo avec Vettel (37 pts chacun), alors qu'en 4ème place ex-aequos (35 pts chacun) Rosberg et Button suivent de près, ce qui augure effectivement d'un championnat 2010 très disputé. Et pour ça aussi, tant mieux !

APPRÉCIATIONS DIABLOTO.INFO

SEBASTIAN VETTEL
Enfin récompensé par une victoire qui lui a échappé deux fois de suite pour des raisons techniques lors des deux derniers Grand Prix, le jeune Allemand a cotoyé la perfection à Sepang : "deuxième ligne" et victoire, le tout devant une concurrence affutée, et particulièrement son équipier Mark Webber qui l'a talonné tout le long de la course.
Vote 9,5/10

MARK WEBBER
L'Australien a effectué une de ces solides prestations dont il est capable : rien à redire et la victoire lui était possible, sauf que l'autre Red Bull était devant, et pilotée par Vettel ! Un superbe doublé pour la meilleure équipe de ce début de saison : voiture hyper-équilibrée et rapide, paire de pilotes solide - très rapides et complémentaires. Du beau boulot.
Vote 9/10.

NICO ROSBERG
Nous avons toujours cru au potentiel de ce (encore jeune) pilote allemand : le voir sur le podium n'a donc rien de surprenant, et d'ailleurs seules les redoutables Red Bull le privent directement d'une victoire qui n'aurait rien eu d'incongru. On peut penser, et lui souhaiter, que ça viendra. Dès que la Mercedes sera en mesure de contenir le trio Red Bull/McLaren/Ferrari ?
Vote : 8,5/10.

ADRIAN SUTIL
Certes, la Force India est devenue un outsider sûr et régulier (et c'est tout à l'honneur de cette petite équipe), mais la part de talent de ses pilotes est évidente. Adrian Sutil, souvent très rapide mais pas toujours récompensé (un podium lui avait échappé à Monaco en 2008, quand l'arrière de sa Force India avait été détruit par un Raikkonen distrait), signe une très honorable cinquième place à l'issue d'une belle prestation où il n'a rien cèdé à des calibres telles les deux Mac Laren et la Ferrari de Massa qui terminent derrière lui.
Vote : : 8/10.

ROBERT KUBICA
Le Polonais a fait... du Kubica. Du fiable, du sûr, du propre, du persévérant, du rapide, du constant. Bref, comme il le dit lui-même : "Je ne suis pas chez Renault pour remplacer Alonso, mais pour faire ce que je sais faire". Et ça vaut le coup !
Vote : 8/10.

JAIME ALGUERSUARI
En ferraillant avec des champions du monde style Jenson Button - à qui il a fait un superbe extérieur dans une courbe hyper-rapide -, le jeune Espagnol (qui a débuté en Grand Prix en cours de saison 2009) cueille ses 2 premiers points en Championnat du Monde de F1, et apporte à la "petite scuderia" Toro Rosso ses premiers points 2010. Du bon pour l'autre écurie italienne qui vole de ses propres ailes cette année après le retrait technique de Red Bull.
Vote : 8/10.

VITALY PETROV
Le rookie russe a démontré un beau potentiel au volant de sa Renault. Tout en apprenant les circuits qu'il découvre, il s'obstine à apprendre le plus possible. Avec un équipier comme Kubica, il a certes un beau repère : encore faut-il être en mesure de retranscrire tout ça en course. Or, et même si des erreurs peuvent évidemment survenir, il apprend manifestement bien.
Vote 7/10.

KARUN CHANDHOK
Courageux et opiniâtre, le rookie indien, lui, mérite d'être cité : il faut encourager les gens qui, à leur simplement troisième Grand-Prix et avec une auto très modeste et à peine dégrossie, arrivent à terminer la course. Même réflexion pour son équipier Bruno Senna, rookie lui aussi en F1, mais un peu plus médiatisé sinon aguerri en monoplaces de haut niveau.
Vote : 5/10.

NICO HULKENBERG
Le rookie allemand voit ses efforts et son potentiel récompensés par un point, le premier de sa carrière. Ce point conforte Williams, après le score du vétéran Barrichelo lors des deux Grand Prix précédents, comme le meilleur utilisateur de V8 Cosworth pour l'instant. Ce qui laisse augurer d'autres points à venir pour ce jeune Nico.
Vote : 6/10.

FELIPE MASSA
Il a le mérite de terminer dans les points, et de se positionner en tête du Championnat. Sa qualification catastrophique ternit le résultat de sa prestation. Cependant, il est juste de souligner que c'est Ferrari, son écurie, qui s'est lamentablement plantée sur ce coup-là. En principe, le prochain coup, en Chine dans 15 jours, sera mieux senti. Peut, et doit, mieux faire !
Vote : 4/10.


GRAND-PRIX DE MALAISIE 2010, SEPANG
CLASSEMENT COURSE



1 VETTEL Sebastian (D) RED BULL RENAULT
2 WEBBER Mark (AUS) RED BULL RENAULT
3 ROSBERG Nico (D) MERCEDES
4 KUBICA Robert (PL) RENAULT
5 SUTIL Adrian (D) FORCE INDIA FERRARI
6 HAMILTON Lewis (GB) MAC LAREN MERCEDES
7 MASSA Felipe (BR) FERRARI
8 BUTTON Jenson (GB) MAC LAREN MERCEDES
9 ALGUERSUARI Jaime (E) TORO ROSSO FERRARI
10 HÜLKENBERG Nico (D) WILLIAMS COSWORTH
11 BUEMI Sébastien (CH) TORO ROSSO FERRARI
12 BARRICHELLO Rubens (BR) WILLIAMS COSWORTH
13 ALONSO Fernando (E) FERRARI
14 DI GRASSI Lucas (BR) VIRGIN COSWORTH
15 CHANDHOK Karun (IND) HISPANIA COSWORTH
16 SENNA Bruno (BR) HISPANIA COSWORTH
17 TRULLI Jarno (I) LOTUS COSWORTH

17 pilotes classés sur 24 partants.


CLASSEMENT AU CHAMPIONNAT PILOTES


1 MASSA Felipe (BR) Ferrari 39 points
2 VETTEL Sebastian (D) Red Bull Renault 37 pts
2 ALONSO Fernando (E) Ferrari 37 pts
4 ROSBERG Nico (D) Mercedes 35 pts
4 BUTTON Jenson (GB) Mac Laren Mercedes 35 pts
6 HAMILTON Lewis (GB) Mac Laren Mercedes 31 pts
7 KUBICA Robert (PL) Renault 30 pts
8 WEBBER Mark (AUS) Red Bull Renault 24 pts
9 SUTIL Adrian (D) Force India Ferrari 10 pts
10 SCHUMACHER Michael (D) Mercedes 9 pts
11 LIUZZI Vitantonio (I) Force India Ferrari 8 pts
12 BARRICHELLO Rubens (BR) Williams Cosworth 5 pts
13 ALGUERSUARI Jaime (E) Toro Rosso Ferrari 2 pts
14 HÜLKENBERG Nico (D) Williams Cosworth 1 pt


CLASSEMENT AU CHAMPIONNAT CONSTRUCTEURS

1 FERRARI (I) 75 points
2 RED BULL RENAULT (A) 63 pts
2 MAC LAREN MERCEDES (GB) 63 pts
4 MERCEDES (D) 44 pts
5 RENAULT (F) 28 pts
6 FORCE INDIA FERRARI (IND) 16 pts
7 WILLIAMS COSWORTH (GB) 6 pts
8 TORO ROSSO FERRARI (I) 2 pts

www.diabloto.info


Par Momoka Takeuchi (dernière modification le 09/04/2010)




Nouveau commentaire :
Twitter

Veuillez respecter la nétiquette.
Connectez-vous pour communiquer et faire partie du réseau du Podcast Journal! Tous les articles, commentaires, annonces, sujets de forum seront podcastés après une éventuelle modération: nous n'acceptons pas les contenus contraires aux Conditions Générales d'Utilisation, comportant des propos intraduisibles, ayant un aspect militant, incitant à la haine ou à une quelconque discrimination.
L'abonnement aux flux ainsi que l'inscription au Podcast Journal sont gratuits.


Autres articles dans la même rubrique ou dossier:

Le marathon azuréen - 22/11/2016

L'hebdo athlétique - 22/06/2016

L'hebdo athlétique - 14/06/2016

L'hebdo athlétique - 08/06/2016

L'hebdo athlétique - 25/05/2016

L'hebdo athlétique - 17/05/2016

L'hebdo athlétique - 04/05/2016

L'hebdo athlétique - 29/04/2016

1 2 3 4 5 » ... 17




Dans nos blogs :

Un orgasme = un arbre planté

Utiliser internet quotidiennement génère une grande quantité d’émissions de CO2. Grâce à des opérations ponctuelles ou des actions longue...

20 ans après, les pesticides sont toujours en moi [Interview]

Après la découverte du virus de l’hépatite C, Marie* apprend que son corps est également perturbé par de nombreuses toxines chimiques. Mais...

L’Amérique post-Trump [Revue de presse]

Trois semaines après l’élection de Donald Trump à la présidentielle américaine, le monde entier s’étonne encore de ce résultat inattendu....



Le Podcast Journal sur :