Loading
Podcast Journal
Le Podcast Jour


Le Podcast Journal - podcastjournal.net  

Rechercher un article publié :

 
 

Respectez l'environnement: n’imprimez pas nos pages sur papier, visualisez-les sur écran blanc ou noir, partagez-les sur vos réseaux ou envoyez-les par mail! Reproduction autorisée uniquement avec le lien mentionnant la source: www.podcastjournal.net
Laurent Fradon
16/10/2012

FIA World Endurance Championship: Les 6 heures de Fuji

Vos articles dans votre Podcast Journal


Auteurs de belles performances cette saison avec une 4e place aux 24 Heures du Mans et un superbe podium à Silverstone, Nelson Panciatici et ses coéquipiers, Pierre Ragues et Roman Rusinov espéraient ramener une victoire, ou au moins un podium, du Japon.


Photo courtoisie
Photo courtoisie
Après avoir évolué aux avants postes durant les essais libres et signé une 4e place aux qualifications malgré le trafic, Nelson Panciatici n’a pas pu concrétiser. Un démarreur récalcitrant a ruiné toutes les chances de l’équipe G-Drive Racing by Signatech Nissan en leur faisant perdre plus de 10 minutes aux stands. L’Oreca n°26 franchissait finalement la ligne d’arrivée à la 7e place, seule satisfaction: le meilleur temps LMP2 en course de Nelson Panciatici, prouvant, s’il en était encore besoin, que la performance était bien là!

Nelson: "Quand on prend le départ d’une course c’est pour la gagner, partant de là on ne peut être que déçu. Mais pour espérer la gagner il faut en avoir les moyens et c’était le cas, cela restera notre motif de satisfaction du week-end. Damien, notre ingénieur, nous a donné une voiture efficace et rapide. En course nos relais étaient rapides jusqu’au bout grâce une bonne tenue de nos pneumatiques, seul petit regret, n’avoir pas pu mettre ensemble tous mes meilleurs secteurs en qualifications car mon "ideal time" était au niveau des meilleurs temps. C’est de bon augure pour la prochaine course et il faut penser maintenant à la dernière manche en Chine que nous voulons aborder dans les meilleures conditions pour monter à nouveau sur le podium!"

Pour Philippe Sinault, le patron de l’équipe, la déception est également de mise: "Week-end très difficile... Encore une fois, notre ORECA 03-Nissan n°26 pouvait, au jeu des arrêts aux stands, viser une belle performance! Nous étions à la régulière dans le top 5 et nous visions le podium... Malheureusement, à mi-course, nous étions pénalisés par un problème de redémarrage. Nos deux voitures ont connu ce même problème! C'est surprenant surtout que ce sont des pièces de course remises à neuf avant chaque départ. Il est trop tôt pour tirer des conclusions, nous allons investiguer... Notre lot de consolation fut tout de même, le meilleur temps LMP2 en course signé par Nelson en 1:33:453. Je suis terriblement déçu car Roman et Pierre avaient fait aussi un superbe travail. C'est clairement un week-end à oublier! Il faut se concentrer maintenant sur la dernière manche en Chine sur le circuit de Shanghai et terminer la saison sur une très bonne note!"

Prochain rendez-vous, les 6 Heures de Shanghai en Chine, qui se disputeront les 27 et 28 octobre, cette course clôturera la saison 2012 du championnat du Monde d’Endurance.



Par Laurent Fradon (dernière modification le 16/10/2012)




Autres articles dans la même rubrique ou dossier:

Le marathon azuréen - 22/11/2016

1 2 3 4 5 » ... 17





Dans nos blogs :

Marché mondial du café: le grain de la guerre

Seconde matière première la plus commercialisée dans le monde, le café est aujourd’hui plus que jamais le grain d’une guerre économique....



Le Podcast Journal sur :