Connectez-vous S'inscrire
Le Podcast Journal - podcastjournal.net 

Publicité

Vendredi 25 Avril 2014
0:37
 


Respectez l'environnement: n’imprimez pas nos pages sur papier, visualisez-les sur l'écran avec fond noir ou blanc (icône imprimante ci-dessous)

Laurent Fradon

FIA World Endurance Championship Spa Francorchamps 2012

Vos articles dans votre Podcast Journal

07/05/2012
Lu par 880 visiteurs web

L’équipe G-Drive by Signatech-Nissan était arrivée sur le circuit de Spa Francorchamps avec des ambitions légitimes de podium mais la perte d’une roue arrière, encore inexpliquée à ce jour, a ruiné tous leurs espoirs. Pierre Ragues, alors au volant, était en train de positionner la voiture afin de permettre à ses coéquipiers de finir le travail et de se battre pour la victoire finale.


Une première positive pour Nelson Panciatici

Photo (c) Eric Recouby
Photo (c) Eric Recouby
Roman Rusinov prenait ensuite le volant après un arrêt au stand d’une trentaine de minutes et après deux très beaux relais cédait son baquet à Nelson Panciatici. Le jeune pilote se lance alors dans la bataille tout en gardant à l’esprit son objectif qui est d’apprendre à gérer le trafic et de ramener la voiture intacte. Ce qui ne l’empêchera pas de réaliser le 3e meilleur temps des LMP2 à deux petits dixièmes du premier avant de connaitre un problème de passage de vitesses.

Nelson: "J’ai dépensé plus d’énergie à regarder les écrans de télévisions pour suivre mes coéquipiers que dans la voiture! C’est incroyable comme on partage nos émotions. Ce week-end a été très enrichissant pour moi, j’ai appris beaucoup de choses et je commence à être compétitif. Notre Oreca a un bon équilibre, ce qui nous permet d’être rapides tout le long d’un relais. Je me sens bien dans l’équipe, dans les moments difficiles ils ne lâchent rien et je sais qu’avec Pierre et Roman on a la possibilité de faire de belles choses ensemble. La frustration de ne pas avoir pu nous battre jusqu’au bout pour un bon résultat est compensée par les perspectives d’avenir. Ce week-end on peut dire que j’ai réussi mon examen de passage!"
Pour Philippe Sinault, si la frustration est de mise, il sait qu’au bout du tunnel il y a la lumière: "Week-end difficile… Avec les chronos réalisés en course et en essais libres 2 par Nelson, nous aurions pu faire quelque chose ici à Spa. Mais les dieux de la Belgique ne nous ont pas exaucés. L’équipage Panciatici-Ragues-Rusinov a son équilibre. Spa était leur première sortie et nous devions répéter avant le Mans… Pour une première, toute l’équipe s’est bien comportée et sans la perte de cette roue encore inexpliquée nous pouvions prétendre à un très beau résultat pour notre première course."

Toute l’équipe G-Drive by Signatech-Nissan sera présente la semaine prochaine sur le circuit de Magny-Cours pour des essais de nuit afin de continuer à préparer les prochaines 24 H du Mans, point d’orgue d’une saison qui s’annonce très disputée dans la catégorie LMP2.


Par Laurent Fradon — Nombre de lectures web de cet article (hors podcasts, smartphones et tablettes): 880 fois — Contenu mis à jour le 07/05/2012



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Veuillez respecter la nétiquette.
Connectez-vous pour communiquer et faire partie du réseau du Podcast Journal! Tous les articles, commentaires, annonces, sujets de forum seront podcastés après une éventuelle modération: nous n'acceptons pas les contenus contraires aux Conditions Générales d'Utilisation, comportant des propos intraduisibles, ayant un aspect militant, incitant à la haine ou à une quelconque discrimination.
L'abonnement aux flux ainsi que l'inscription au Podcast Journal sont gratuits.


Autres articles dans la même rubrique ou dossier:

Antibes Art Fair - 15/03/2014

1 2 3 4 5 » ... 38













Partager ce site


Publicité


Vous pouvez visualiser nos articles sur fond blanc aussi, sur www.podcastjournal.net




visiteurs différents