Connectez-vous S'inscrire
Loading

Le Podcast Journal - podcastjournal.net 


Vendredi 19 Décembre 2014
0:02
 


Respectez l'environnement: n’imprimez pas nos pages sur papier, visualisez-les sur l'écran avec fond noir ou blanc (icône imprimante ci-dessous)

Fesman 3 : Exposition en hommage aux Femmes d’Afrique et à Cheikh Anta Diop

01/01/2011
Lu par 2808 visiteurs web

La bibliothèque de l’université Cheikh Anta Diop de Dakar abrite une série d’expositions portant sur les figures emblématiques de la femme d’Afrique et sur le savant sénégalais Cheikh Anta Diop, parrain de ladite institution d’enseignement supérieur. Cette exposition qui prend fin le 15 janvier 2011 constitue déjà une grande attraction pour les étudiants et les intellectuels.


Fesman 3 : Exposition en hommage aux  Femmes d’Afrique et à Cheikh Anta Diop
Selon Amadou Anta Samb, conservateur et chargé des relations publiques à la bibliothèque universitaire, et par ailleurs, gérant de l’exposition femmes d’Afrique «Cette exposition a été montée, conçue et réalisée par une ONG belge pour le troisième festival mondial des arts nègres. C’est une exposition itinérante qui a fait le tour du monde». Et d’ajouter : «Présentement c’est l’étape de Dakar».

Au nombre des visiteurs rencontrés sur le stand, l’ancien Chef d’Etat major général des armées, Mouhamadou Mansour Seck. Selon lui «Les femmes ont eu un handicap pour avoir fait l’école en dernier, ont connu un moment où elles étaient citoyennes de seconde zone alors qu’elles sont le centre de la famille partout dans le monde et porteuses de culture. L’importance fait que quand on parle de parité, ça nous l’avons vécue comme une super révolution. Ce n’est pas vrai». Et de poursuivre : «Je crois que tout homme grand, empereur…, la première personne à laquelle il fait référence c’est la mère. De ce point de vue, il faut qu’on dise que ces choses là ne sont pas inventées par l’Occident. Mais que c’est dans notre culture qu’on a toujours respecté nos mères qui représentent le noyau de la famille. Quand on parle des amazones, nous aussi nous avons nos femmes de Nder. Je crois que ces choses là, nous devons les mettre ensemble pour qu’elles fassent partie de notre histoire commune».

Fesman 3 : Exposition en hommage aux  Femmes d’Afrique et à Cheikh Anta Diop



Venue confectionner une dossier documentaire sur la littérature du Fesman, Safiétou Coly, étudiante à l’école des bibliothécaires et archivistes de Dakar s’est dit «fortement impressionnée par les personnages présentés dans cette exposition».

Cheikh Anta Diop a droit de cité dans ce Fesman

Fesman 3 : Exposition en hommage aux  Femmes d’Afrique et à Cheikh Anta Diop
«Cheikh Anta Diop a droit de cité dans ce Fesman pour avoir beaucoup contribué à la renaissance africaine, thème de ce troisième festival» a dit le conservateur de la bibliothèque universitaire de Dakar.

En choisissant de mettre Cheikh Anta Diop à la vitrine du Festival mondial des arts nègres, la bibliothèque de l’université dont il est le parrain a voulu revisiter l’homme et son œuvre majestueuse. C’est ainsi que sa vie intellectuelle et politique a été retracée à travers photos et écrits historiques. Dans un de ses articles de 1946, titré "Quand pourra t-on parler d’une renaissance africaine ?", on peut lire ceci : «C’est pour cela qu’au-delà de la culture proprement dite, l’élite africaine a le devoir impérieux, inéluctable de doter farouchement tout le continent sans distinction de frontières politiques d’une technique industrielle seule garantie de vivre dans le monde atomique».

Fesman 3 : Exposition en hommage aux  Femmes d’Afrique et à Cheikh Anta Diop
En février 1952, il publia un article intitulé "Vers une idéologie africaine". Il y énonce pour la première fois en Afrique francophone sous ses multiples aspects culturels, socioéconomiques et industriels le principe de l’indépendance nationale et de la constitution d’une fédération d’Etats démocratiques africain à l’échelle continentale. Il importe que les Africains se rendent compte que les problèmes d’une région quelconque si particuliers qu’ils puissent paraître sont quant au fond des problèmes continentaux. Il importe de se poser comme principale idée la constitution d’une fédération d’Etats africains allant du Sahara au Cap en passant par le Soudan dit anglo-égyptien.


Parallèlement à ces deux expositions, se tient au même lieu une exposition de livre dont les thèmes sont en étroite relation avec celui de la renaissance africaine.

exposition_femmes_d_afrique.mp3 exposition_femmes_d_Afrique.mp3  (1.5 Mo)



Par — Nombre de lectures web de cet article (hors podcasts, smartphones et tablettes): 2808 fois — Contenu mis à jour le 01/01/2011




Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Veuillez respecter la nétiquette.
Connectez-vous pour communiquer et faire partie du réseau du Podcast Journal! Tous les articles, commentaires, annonces, sujets de forum seront podcastés après une éventuelle modération: nous n'acceptons pas les contenus contraires aux Conditions Générales d'Utilisation, comportant des propos intraduisibles, ayant un aspect militant, incitant à la haine ou à une quelconque discrimination.
L'abonnement aux flux ainsi que l'inscription au Podcast Journal sont gratuits.


Autres articles dans la même rubrique ou dossier:
1 2 3 4 5 » ... 38











Partager ce site


Publicité


Vous pouvez visualiser nos articles sur fond blanc aussi, sur www.podcastjournal.net




visiteurs différents