Loading
Podcast Journal
Le Podcast Jour


Le Podcast Journal - podcastjournal.net  

Rechercher un article publié :

 
 

Respectez l'environnement: n’imprimez pas nos pages sur papier, visualisez-les sur écran blanc ou noir, partagez-les sur vos réseaux ou envoyez-les par mail! Reproduction autorisée uniquement avec le lien mentionnant la source: www.podcastjournal.net
14/03/2016

Fukushima, l'usine fantôme


Le 11 mars 2011, un séisme de magnitude 9 se déclenchait au large du Japon provoquant un gigantesque tsunami sur les côtes, dévastant tout sur son passage: villes, maisons, humains... A Fukushima, l'usine nucléaire est très fortement touchée et l'une des plus graves catastrophes nucléaires se dessine dans l'histoire. Classé accident nucléaire de niveau maximum (7), tout comme Tchernobyl; 5 ans après, la zone est encore irradiée et les solutions pour y remédier sont introuvables.


Photo (c) Greg Webb / IAEA
Photo (c) Greg Webb / IAEA

fukushima_5_ans_apres.mp3 Fukushima 5 ans après.mp3  (241.26 Ko)


La centrale nucléaire de Fukushima Daiichi est devenue l'objet d'un malheur; malheur écologique, malheur humain, malheur idéologique.
Tout d'abord elle laisse derrière elle une zone entièrement sinistrée que des milliers de personnes ont du fuir. A l'heure d'aujourd'hui 100.000 personnes sont hors de chez elles, exilées de leur propre terre. Plus de sept localités sont encore inhabitables et sept autres sont seulement accessibles pour la décontamination laissant place à de vraies villes fantômes.
D'autre part, la catastrophe sanitaire n'est pas à négliger. Alors que les autorités se veulent "rassurantes" dévoilant un impact sur la santé "limité"; 10.000 cancers supplémentaires parmi la population japonaise sont malgré tout reconnus comme conséquence possible de la catastrophe. Si nous reprenons les calculs scientifiques, 9.600 était le nombre le plus petit face à un maximum de 66.000 cas selon le taux de radiation.

Concernant le chantier de la centrale Daiichi, beaucoup de questions se posent encore. Sur le temps, les possibilités, les conséquences. Un robot envoyé sur le site du réacteur n’a "survécu" que 48h dévoilant des doses radioactives mortelles pour l’homme en quelques minutes mais également une brèche accessible humainement au niveau des réacteurs.
Le démantèlement de la centrale nucléaire prendra plusieurs dizaines d’années. 40 ans sont estimés pour le moment. En attendant des barils d’eau radioactive ont envahi les alentours de Daiichi, posant de réelles questions sur la sécurité des centrales nucléaires. La France en avait fait à l’époque un de ces enjeux politiques. Vite retombé, il ne sera pas las de le reprendre à temps, alors que 37 réacteurs de centrale ont déjà dépassé leur limite d’âge (fixé à 30 ans) sur les 58 présents sur le territoire et dont les plus jeunes ont déjà 19 ans.



Par (dernière modification le 14/03/2016)




Nouveau commentaire :
Twitter

Veuillez respecter la nétiquette.
Connectez-vous pour communiquer et faire partie du réseau du Podcast Journal! Tous les articles, commentaires, annonces, sujets de forum seront podcastés après une éventuelle modération: nous n'acceptons pas les contenus contraires aux Conditions Générales d'Utilisation, comportant des propos intraduisibles, ayant un aspect militant, incitant à la haine ou à une quelconque discrimination.
L'abonnement aux flux ainsi que l'inscription au Podcast Journal sont gratuits.


Autres articles dans la même rubrique ou dossier:

Guerres hors la loi - 14/11/2016

1 2 3 4 5 » ... 55




Dans nos blogs :

Dix jours pour défendre les Droits de l'Homme

Du 2 au 11 décembre 2016, Amnesty International France organise "10 jours pour signer", l'événement annuel de mobilisation en faveur de...

Echo de Voxel, qu'est-ce que c'est quoi, ça ???

Après un an, il est temps de relancer la machine, si possible à un rythme de croisière plus soutenu, et peut-être aussi d'expliquer de quoi...

Législatives koweïtiennes: retour en force de l’opposition dominée par des islamistes

Les élections législatives du 26 novembre 2016 ont été marquées par une forte participation et le retour de l'opposition koweïtienne,...



Le Podcast Journal sur :