Loading
Podcast Journal
Le Podcast Jour


Le Podcast Journal - podcastjournal.net  

Rechercher un article publié :

 
 

Respectez l'environnement: n’imprimez pas nos pages sur papier, visualisez-les sur écran blanc ou noir, partagez-les sur vos réseaux ou envoyez-les par mail! Reproduction autorisée uniquement avec le lien mentionnant la source: www.podcastjournal.net
Momoka Takeuchi
30/06/2010

GP d'Europe F1 : Vettel domine


Vettel survole la course. Webber survole Kovalainen. Hamilton survole le classement provisoire.


Looping de Weber

VALENCIA, 27/06/2010.

Le Grand-Prix d'Europe, qui se courait sur le circuit citadin de Valencia (Espagne) a été caractérisé par un de ces sacs de nœuds dont a, parfois, le secret la FIA.

Tout a commencé au neuvième tour quand Mark Webber (Red Bull Renault) a été impliqué dans un angoissant accident en percutant par l'arrière la (lente) Lotus Cosworth de l'hésitant Heikki Kovalainen. La Red Bull a littéralement décollé et effectué un looping au dessus de Kova, retombant ensuite lourdement sur son propre arceau de sécurité et rebondissant à grande vitesse dans le mur de pneus. Par miracle, Mark Webber s'en est sorti indemne alors que sa Red Bull en sera bonne pour un profond reconditionnement, si possible.

La safety-car est alors entrée en piste, erronément car juste derrière le leader Sebastian Vettel, faussant ainsi la course : Lewis Hamilton, deuxième, en a profité pour la doubler alors qu'elle était encore sur la piste d'accélération de sortie de stands, profitant d'une confusion dans l'interprétation du règlement pour ce cas de figure. Ayant assisté à la scène, la susceptibilité de Fernando Alonso n'en demandait pas tant pour être aiguillonnée : se lamentant auprès de son équipe, celle-ci obtenait rapidement une pénalité pour Hamilton.

Ironie de l'affaire, celui-ci effectuait sa pénalité de 20 secondes... et reprenait "tranquillement" sa deuxième place, alors qu'Alonso s'engluait dans les profondeurs du classement. Ferrari devra (ré)apprendre à briller autrement.

Inversement, Kamui Kobayashi, en s'installant à la troisième place après que la voiture de sécurité a rejoint les stands, a fait un festival au volant de sa modeste Sauber Ferrari, se maintenant à cette place (sans bouchonner : bien que légèrement plus lente, personne n'a tenté de doubler la Sauber, sur un circuit où les possibilités de dépassement ne manquent pas) jusqu'aux derniers tours où il a été contraint de changer de pneus ; repartant alors en 10ème position, il a encore eu le temps de remonter Sébastien Buemi (Toro Rosso Ferrari) et Alonso, finissant à une très méritée 7ème place.

Quant à Vettel, son cavalier seul en tête, et incidemment - sans qu'il se réjouisse des circonstances - les déboires de son équipier et meilleur ennemi Mark Webber, lui ont offert une occasion de se refaire au Championnat... dont Hamilton garde la tête.

NOTATIONS DIABLOTO.INFO

SEBASTIAN VETTEL
Il n'a pas fait dans la dentelle : pôle-position puis victoire, le jeune Allemand a fait une course confortable, favorisé de plus par la safety-car. De quoi redonner le moral à Sebastian après ses déboires turcs.
Note : 8,5/10

LEWIS HAMILTON
Lewis y est allé au culot avec la safety-car, en la passant alors qu'elle se trouvait dans la voie de sortie des stands, alors qu'elle avait laissé passer Vettel, le leader. Si faute il y a eu, elle est plus à mettre sur le compte de son écurie et sur celui de la FIA. De toute façon, sanctionné par une pénalité de 20 secondes qui l'oblige à passer par les stands, Lewis revient en course... à sa deuxième place, alors que chez les Rouges, Alonso verdit de rage !
Note : 9/10

KAMUI KOBAYASHI
Prestation héroïque pour le jeune Japonais de chez Sauber. On savait, depuis ses exploits au volant des rares Grand-Prix effectués au volant de la Toyota en fin de saison 2009, que ce garçon est sans doute le pilote nippon le plus rapide de l'histoire de la Formule 1. Mais là, il s'est surpassé, conduisant - pratiquement toute la course - à la limite de l'usure de ses gommes, une monoplace de second ordre, et en la maintenant à la troisième place. Contraint de changer ses pneus à l'avant dernier tour, il repart 10ème et remonte deux voitures d'un coup, dont la Ferrari d'Alonso. Chapeau !
Vote : 10/10

JENSON BUTTON
Partant de la septième place, Jenson, comme à son habitude, a fait une course discrète et intelligente, sanctionnée par une belle 3ème place. Sans le cafouillage de la Safety, en faveur de Vettel et dans une certaine mesure de Hamilton, qui peut prouver qu'il n'aurait pas gagné ?
Note : 8/10

RUBENS BARRICHELLO
Eh oui ! l'Ancien est toujours là : là où il faut, quand ça marche. Et comme les Williams semblent s'être secouées à Valencia, le résultat est là. L'Ex-futur-chômeur, récupéré par Brawn GP, au nez creux, l'an dernier, confirme que chez certains, la passion commande (encore) aux gros sous. Bravo !
Note : 8/10

ROBERT KUBICA
La valeur sûre qu'est le Polonais s'est vu avec deux bâtons dans les roues : accrochage au premier tour avec Button, et puis l'histoire de la voiture de sécurité. Sans cela, un podium était en vue sur ce circuit.
Note : 7/10

ADRIAN SUTIL
Encore une belle prestation de la part du jeune Allemand. Une belle remontée et un superbe dépassement sur Buemi ont coloré une course menée tambour battant, avec une bonne 6ème place à l'arrivée.
Note : 7/10

FERNANDO ALONSO
Il a de suite décelé l'anomalie du safety-car : il ne l'a pas passée pour ne pas se mettre en infraction. Espérant une lourde sanction, il se retrouve de fait lui-même sanctionné : en finissant 8ème, devant son public, l'Espagnol était fou de rage. Espérons qu'au Pays de la corrida, les remèdes de cheval étaient prévus ! Ce qui d'ailleurs ne change rien de fondamental sur les prestations de la Ferrari, dont les profondes modifications n'ont pas donné, y compris aux essais, le bond en avant escompté.
Note : 6/10

SÉBASTIEN BUEMI
Sébastien confirme : prestation correcte, et marque encore pour son écurie. Jeune pilote d'avenir.
Note : 6/10

NICO ROSBERG
Nico se bat avec une Mercedes de plus en plus rétive. Aucune adhérence, freins caractériels... Le jeune Allemand se bat et se débat, avec l'Épée de Damoclès sur la tête, toujours prêt à se retrouver dans le bac à gravier où dans les rails. Marque quand même un point. Valeureux !
Note : 7,5/10

MICHAEL SCHUMACHER
Le Septuple champion de monde a effectué une course chaotique, en s'arrêtant trois fois aux stands là où un seul arrêt aurait pu suffire. Puis il repart de son stand... au moment où le plus gros du peloton arrive, restant bloqué d'interminables secondes au feu rouge ! Même s'il n'est plus le pilote du Roi de la stratégie, Ross Brawn, celui-ci s'est posé des questions... Ceci étant, Michael connait les mêmes difficultés que Rosberg au volant de la Mercedes. Donc, déjà rester en piste, c'est bien !
Note : 4/10

FELIPE MASSA
Felipe a subit les mêmes contraintes qu'Alonso en ce qui concerne la voiture de sécurité. Mais, et au vu de ses essais, ceci n'explique pas sa morne prestation au volant d'une Ferrari.
Vote : 1/10

MARK WEBBER
Il s'en sort sain et sauf, et c'est l'essentiel. Très rapide avant son effroyable choc avec la Lotus de Kovalainen, il est difficile de se qu'aurait pu être le résultat de l'Australien, 2ème temps aux essais. D'autant que la gestion de son dépassement sur Kovalainen, presque deux fois plus lent que lui, a été quelque peu brouillonne. Du moins, les conséquences auraient pu être minimisées, sans cette incompréhension entre les deux pilotes, et Mark aurait pu finir sa course, et marquer des point utiles au championnat. Mais les faits de course sont l'essence de la course...
Note : 5/10


GRAND PRIX D'EUROPE FORMULE 1, VALENCIA

CLASSEMENT

1 Sebastian Vettel D Red Bull-Renault 57 tours en 1:40:29.571
2 Lewis Hamilton GB McLaren-Mercedes 57 +5.0 sec
3 Jenson Button GB McLaren-Mercedes 57 +12.6 sec
4 Rubens Barrichello BR Williams-Cosworth 57 +25.6 sec
5 Robert Kubica PL Renault 57 +27.1 sec
6 Adrian Sutil D Force India-Mercedes 57 +30.1 sec
7 Kamui Kobayashi J Sauber-Ferrari 57 +30.9 sec
8 Fernando Alonso E Ferrari 57 +32.8 sec
9 Sebastien Buemi CH Toro Rosso-Ferrari 57 +36.2 sec
10 Nico Rosberg D Mercedes 57 +44.3 sec
11 Felipe Massa BR Ferrari 57 +46.6 sec
12 Pedro de la Rosa E Sauber-Ferrari 57 +47.4 sec
13 Jaime Alguersuari E Toro Rosso-Ferrari 57 +48.2 sec
14 Vitaly Petrov RU Renault 57 +48.2 sec
15 Michael Schumacher D Mercedes GP 57 +48.8 sec
16 Vitantonio Liuzzi I Force India-Mercedes 57 +50.8 sec
17 Lucas di Grassi BR Virgin-Cosworth 56 +1 Giro
18 Karun Chandhok IND Hispania-Cosworth 55 +2 Giri
19 Timo Glock D Virgin-Cosworth 55 +2 Giri
20 Bruno Senna BR Hispania-Cosworth 55 +2 Giri
21 Jarno Trulli I Lotus-Cosworth 53 +4 Giri

24 partants ; abandons :
Nico Hulkenberg D Williams-Cosworth 49 tours ; échappement
Heikki Kovalainen SF Lotus-Cosworth 8 tours ; accident
Mark Webber AUS Red Bull Renault 8 tours ; accident


CLASSEMENT CHAMPIONNAT PILOTE 2010
(après GP d'Europe)

1 HAMILTON Lewis GB Mac Laren Mercedes 127 pts
2 BUTTON Jenson GB Mac Laren Mercedes 121
3 VETTEL Sebastian D Red Bull Renault 115
4 WEBBER Mark AUS Red Bull Renault 103
5 ALONSO Fernando E Ferrari 98
6 KUBICA Robert PL Renault 83
7 ROSBERG Nico D Mercedes 75
8 MASSA Felipe BR Ferrari 67
9 SCHUMACHER Michael D Mercedes 34
10 SUTIL Adrian D Force India Mercedes 31
11 LIUZZI Vitantonio I Force India Mercedes 12
12 BARRICHELLO Rubens BR Williams Cosworth 9
13 BUEMI Sébastien CH Toro Rosso Ferrari 7
14 KOBAYASHI Kamui J Sauber Ferrari 7
15 PETROV Vitaly RU Renault 6
16 ALGUERSUARI Jaime E Toro Rosso Ferrari 3
17 HÜLKENBERG Nico D Williams Cosworth 1


CLASSEMENT CHAMPIONNAT CONSTRUCTEUR 2010
(après GP d'Europe)

1 MAC LAREN MERCEDES (GB) 248 pts
2 RED BULL RENAULT (A) 218
3 FERRARI (I) 165
4 MERCEDES (D) 109
5 RENAULT (F) 89
6 FORCE INDIA MERCEDES (IND) 43
7 WILLIAMS COSWORTH (GB) 20
8 TORO ROSSO FERRARI (I) 10
9 SAUBER FERRARI (CH) 7


www.diabloto.info


Par Momoka Takeuchi (dernière modification le 30/06/2010)




Nouveau commentaire :
Twitter

Veuillez respecter la nétiquette.
Connectez-vous pour communiquer et faire partie du réseau du Podcast Journal! Tous les articles, commentaires, annonces, sujets de forum seront podcastés après une éventuelle modération: nous n'acceptons pas les contenus contraires aux Conditions Générales d'Utilisation, comportant des propos intraduisibles, ayant un aspect militant, incitant à la haine ou à une quelconque discrimination.
L'abonnement aux flux ainsi que l'inscription au Podcast Journal sont gratuits.


Autres articles dans la même rubrique ou dossier:

Le marathon azuréen - 22/11/2016

L'hebdo athlétique - 22/06/2016

L'hebdo athlétique - 14/06/2016

L'hebdo athlétique - 08/06/2016

L'hebdo athlétique - 25/05/2016

L'hebdo athlétique - 17/05/2016

L'hebdo athlétique - 04/05/2016

L'hebdo athlétique - 29/04/2016

1 2 3 4 5 » ... 17




Dans nos blogs :

Dix jours pour défendre les Droits de l'Homme

Du 2 au 11 décembre 2016, Amnesty International France organise "10 jours pour signer", l'événement annuel de mobilisation en faveur de...

Echo de Voxel, qu'est-ce que c'est quoi, ça ???

Après un an, il est temps de relancer la machine, si possible à un rythme de croisière plus soutenu, et peut-être aussi d'expliquer de quoi...

Législatives koweïtiennes: retour en force de l’opposition dominée par des islamistes

Les élections législatives du 26 novembre 2016 ont été marquées par une forte participation et le retour de l'opposition koweïtienne,...



Le Podcast Journal sur :