Loading
Podcast Journal
Le Podcast Jour


Le Podcast Journal - podcastjournal.net  

Rechercher un article publié :

 
 

Respectez l'environnement: n’imprimez pas nos pages sur papier, visualisez-les sur écran blanc ou noir, partagez-les sur vos réseaux ou envoyez-les par mail! Reproduction autorisée uniquement avec le lien mentionnant la source: www.podcastjournal.net
22/05/2016

Grèce: le rapporteur de l’ONU réclame la fin des détentions des migrants arrivés sur les îles


Triste bilan sur la situation des migrants en terre grecque de la part du rapporteur de l’ONU François Crépeau. Cinq jours durant, il a observé les détails les plus importants avant de les révéler lors d’une conférence de presse où il a appelé à la fin des détentions des migrants.


Photo archive: Migrants et réfugiés internés au centre de détention de Fylakio en Thrace, Grèce. Image du domaine public.
Photo archive: Migrants et réfugiés internés au centre de détention de Fylakio en Thrace, Grèce. Image du domaine public.

detentions_migrants.mp3 Détention migrants.mp3  (179.18 Ko)


"La détention des migrants arrivés sur le sol grec doit cesser", telle est la réclamation du juriste canadien François Crépeau, rapporteur spécial de l’ONU sur les droits de l’homme. Le lundi 16 mai 2016, il a fortement suggéré que durant une période de 25 jours, la mesure reposant sur l’accord passé entre l’Union européenne et la Turquie le 20 avril 2016 soit dissoute. L’élément motivateur de cette mesure étant de freiner l’afflux de migrants en Europe.

"J’appelle la Grèce à mettre fin à ces détentions", sauf cas exceptionnels, a-t-il déclaré lors d’une conférence de presse à l’issue d’une visite de cinq jours en Grèce. Considérée comme particulièrement inacceptable pour les enfants jugés très nombreux parmi les arrivants, la détention de tout migrant arrivé après le 20 mars est jugée comme "déplacée". François Crépeau affirme avoir rencontré des enfants non accompagnés, retenus depuis plus de deux semaines dans des postes de police et ce, sans pouvoir sortir. "Ils ne doivent pas être détenus", a-t-il signifié, d’autant que les conditions dans les centres de rétention surchargés des îles "ne sont pas optimales". Et cette situation n’est pas sans laisser de traumatismes et de bouleversements.


S'unir pour sauver les migrants

Il semblerait que des incertitudes pèsent sur la légalité du pacte entre l’Union européenne et Ankara. Le rapporteur spécial des Nations unies sur les droits de l'homme des migrants considère cette mesure comme un simple "accord politique sans caractère juridique contraignant" visant à tarir les passages migratoires en Égée et prévoyant le renvoi en Turquie des migrants arrivés irrégulièrement y compris les demandeurs d'asile.

Sa réclamation n’est autre qu’un appel "à partager la responsabilité avec la Grèce qui se bat pour offrir une protection aux migrants" qui sont bloqués sur le territoire. François Crépeau rappelle qu’ils sont près de 50.000 dans cette situation et qu’il faudrait accélérer la procédure de relocalisation et augmenter l’aide financière apporté à l’État. En effet, les fonds affectés par l’Union européenne "ne peuvent pas aller seulement aux ONG", comme cela est prévu pour les enveloppes d'urgence déjà débloquées, car ces organisations ne peuvent pas "fournir tous les services requis", notamment pour la prise en charge scolaire ou hospitalière, a-t-il estimé.

Enfin, il a lancé un dernier appel en demandant à la Grèce de s’investir dans la transmission des informations aux exilés, révélant que "la difficulté d'obtenir une information exacte sur ce qui va leur arriver est un grand facteur d'angoisse pour eux".




Par (dernière modification le 21/05/2016)




Nouveau commentaire :
Twitter

Veuillez respecter la nétiquette.
Connectez-vous pour communiquer et faire partie du réseau du Podcast Journal! Tous les articles, commentaires, annonces, sujets de forum seront podcastés après une éventuelle modération: nous n'acceptons pas les contenus contraires aux Conditions Générales d'Utilisation, comportant des propos intraduisibles, ayant un aspect militant, incitant à la haine ou à une quelconque discrimination.
L'abonnement aux flux ainsi que l'inscription au Podcast Journal sont gratuits.


Autres articles dans la même rubrique ou dossier:

Guerres hors la loi - 14/11/2016

1 2 3 4 5 » ... 55




Dans nos blogs :

Législatives koweïtiennes: retour en force de l’opposition dominée par des islamistes

Les élections législatives du 26 novembre 2016 ont été marquées par une forte participation et le retour de l'opposition koweïtienne,...

Un orgasme = un arbre planté

Utiliser internet quotidiennement génère une grande quantité d’émissions de CO2. Grâce à des opérations ponctuelles ou des actions longue...

20 ans après, les pesticides sont toujours en moi [Interview]

Après la découverte du virus de l’hépatite C, Marie* apprend que son corps est également perturbé par de nombreuses toxines chimiques. Mais...



Le Podcast Journal sur :